Partagez | 
 

 Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Mer 8 Juil - 20:45

Je l'observais avec une grimace, remarquant automatiquement sa main non loin de la blessure. L'inquiétude refit immédiatement son apparition voyant que, en prime, il devait s'asseoir au sol. C'était lui qui avait besoin du lit, grandement même. Je doutais fortement qu'il sache se relever sans avoir de nouveau mal, et si un mouvement de trop rouvrait le plaie ? Nous serions dans la panade, et pas qu'un peu. Autant qu'il reste au sol - après tout il avait bien continué à dormir la dernière fois - je me débrouillerai bien par la suite. Je soupirais et se secouais légèrement la tête, désespérée. Aller, encore un petit effort. Je m'avançais vers William pour m'agenouiller devant lui.

- T'occupe pas de moi, murmurais-je, allonge-toi mon grand blessé. Finis-je affectueusement avec un petit sourire.

Je pris un des deux oreillers sur mon lit, en faisant attention à ne pas trop gêner Enora, et le posais là où devrait reposer sa tête une fois allongé. L'envie de l'embrasser ne manquait pas, mais je me retins de justesse sachant qu'il réagirait violemment quoi que je fasse qui nécessitait un contact, surtout dans cette situation. La même erreur ne se reproduirait pas deux. Ne pouvant donc rien faire d'autre, je me contentais de le détailler, me rendant une énième fois compte à quel point il était attirant, dans n'importe quelle situation.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Jeu 9 Juil - 0:38

William soupira, qu'est-ce qu'elle était chiante quand elle s'y mettait ! Lui il voulait qu'elle dorme, c'était pas compliqué ! C'était quoi son problème ? Il avait vraiment mal en fait, et le fait de se dire que ça ne poucait aller qu'en s'améliorant n'aidait pas. Il avait faim, il avait soif, mais surtout il était crevé, et ça surpassait tout le reste. S'il en avait eu le courage et la force, soyez sûrs qu'il aurait exigé qu'elle se couche et dorme avant toute chose, mais être transpercé par un poignard de glace puis devoir se raccommoder (presque) tout seul et affronter une Anaïs en pétard n'était pas de tout repos. Il pouvait être fier d'avoir tenu jusque là et avait déjà la tête dans le brouillard avant même de faire un aller simple pour le sol.
Il n'entendit pas Anaïs et s'endormit comme ça, très mal installé dos au lit.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Jeu 9 Juil - 1:08

Je ne pus que sourire doucement en le voyant, tomber tout net ainsi. Niveau position, il devait y avoir plus confortable. Là, il n'attraperait qu'un mal de dos épouvantable. Je posais mes mains sur ses épaules pour le faire doucement basculer, priant silencieusement pour qu'il ne réagisse pas violemment. Bien, apparement rien ne se passait, et je pus l'allonger correctement. Qu'il dorme, au moins, il ne viendra pas me faire la leçon comme quoi je devais absolument me reposer. Je me souvenais encore d'une soirée lorsque j'avais vécu quelque jours dans le rue - avant de rencontrer l'ombrune - je pouvais vous assurer que certaine nuit, je ne fermais pas les yeux par peur de ce qui pouvait m'arriver. Toujours rassurant ça. Une nuit sur une éternité sans sommeil ne me coûterait pas la vie. Je baillais et me frottais les yeux de ma main droite pour rester éveillée. La couverture de nouveau en main, je la déposais délicatement sur le jeune homme avant de jeter un coup d'œil à la seconde jeune fille. Elle devait se demander ce qui était arrivé pour qu'il soit dans cet état. Pas de commentaire, ne relançons pas le sujet. Je serrais les dents avant d'esquisser une sourire. Je devais lui pardonner. Je devais lui pardonner. C'était ce qu'il m'avait dit. Et c'était forcément faisable.
Je m'asseyais lentement contre le mur, jambes repliées, bras croisés posés sur mon ventre, et tête légèrement penchée, je ne tiendrais pas longtemps éveillée dans cette position. Je m'obligeais à garder les yeux ouverts, mais il faudrait bien que je dorme. Sinon, je me ferais tuer par William - façon de parler - je l'entendais déjà batailler en me criant que je dormirais toute la journée s'il le fallait. Bref.
Dans l'obscurité de la chambre, je dus interpeller la jeune fille, en espérant ne pas réveiller le jeune homme.

- Enora, ça va ?

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 113
Date d'inscription : 17/04/2015
Localisation : Ici --> *

Feuille de personnage
Avatar : Madilyn Paige
Âge : 16 ans
Particularité : Vol
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Ven 10 Juil - 0:36

Ma question n'obtient pas de réponse. Pourtant je ne dis rien, l'esprit encore un petit peu embrumé. J'écoute Anaïs et William parler. Enfin se presque-disputer. Oui ce mot n'existe pas. Mais mon cerveau s'en fiche, il essaye juste de s'en remettre.
William me parle, m'ordonnant de me décaler. Ne voulant pas bouger, je ne fais rien. Je ferme les yeux, et attends qu'il me cri dessus, mais rien de vient. Il continu sa presque-dispute avec Anaïs, et m'a déjà oublié. Tant mieux, je pensais qu'il allait me crier dessus, pour que je me décale. D'ailleurs, Anaïs commence à bouger, et j'ai peur qu'elle parte et me laisse seul avec William. Ce mec a l'air sur le point de mourir, et je ne sais même pas pourquoi. Il est blanc comme un cachet, et je suis certaine de ne rien pouvoir faire si les choses tournent mal. Ils ont beau ne rien m'avoir expliquer, j'ai un peu observer hein ! Finalement Anaïs est juste partir chercher une couverture dans son placard. Je suis soulagée.
William se couche, et grâce à mes efforts pour comprendre, je sais que ils sont tous les deux très fatigués, et qu'ils se disputaient à se sujet.
Je sursaute quand Anaïs m'interpelle. Sa question est simple, pourtant j'ai l'impression d'avoir oublié comment construire une phrase, quels mots sont à utiliser. Je met donc beaucoup de temps avant de répondre - d'une voix rauque -.

- Ça pourrait aller mieux en fait. J'me souviens de rien. J'ai peur.

_________________

Oh, my happy little pill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Ven 10 Juil - 1:40

Je mis quelques secondes à comprendre ce que Enora m'avait répondu. Enfin non, juste à comprendre qu'elle m'avait répondu. J'avais l'impression de réfléchir au ralenti c'était très désagréable. Comme si mes capacités mentales étaient réduites à néant à cause de la fatigue. Je bataillais pour rester éveillée et ne pas confondre le monde des rêves ainsi que le réel qui commençaient vraiment à se mélanger. Saturée par ce moment de demi-sommeil, je clignais un bon nombre de fois les yeux en espérant que ma vue redevienne nette. Je me trouvais désespérante, là. Ne pas réussir à rester éveillée encore quelque minutes. De toute façon lutter maintenant était inutile. La fatigue était beaucoup trop importante pour que je sache durer toute la nuit.
Je m'allongeais finalement, à même le sol. Mes mains sous ma tête comme oreiller de fortune, les gens à moitié pliées, mon regard posé sur le visage serein de William. Mes yeux se fermèrent par eux-mêmes, me rendant soudainement compte que j'avais laissé ma jeune fille sans réponse. Encore un moment de concentration, juste ouvrir la bouche pour répondre. N'ayant pas le courage de relever la tête, je bougeais légèrement pour trouver une position plus confortable. Bon, première nuit dans ma propre chambre où je dormais à même le sol. Ce n'était pas des plus confortables, je devais être un poil trop altruiste. Au moins les deux allaient bien, c'était le principal. Je préférais largement donner à William pour qu'il aille bien. Le reste qui préoccupait ma personne était beaucoup moins important.
Je répondais à la jeune fille avec difficulté :

- Il ne peut rien t'arriver ici, et tes souvenirs reviendront sûrement demain, mais repose toi pour le moment de toute façon ...

Sans m'en rendre compte, le sommeil venait de me prendre, laissant ma phrase en suspend, et la jeune femme sans réponse digne de ce nom. Mon souffle s'apaisa, devint plus lent et plus profond me laissant aller dans un sommeil réparateur.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 113
Date d'inscription : 17/04/2015
Localisation : Ici --> *

Feuille de personnage
Avatar : Madilyn Paige
Âge : 16 ans
Particularité : Vol
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Lun 13 Juil - 18:58

Anaïs met beaucoup de temps pour me répondre. J'ai même cru que je n'aurais jamais de réponse. Pourtant elle finit par me répondre. Mais une réponse sans fin. Elle n'a pas finit sa phrase. Elle devait vraiment être fatiguée. Mais elle a quand même prit le temps de me rassurer. Elle est gentille quoi ! C'est sans doute pour ça qu'on s'est rencontré, j'ai du voire qu'elle avait l'air sympa et je suis aller à sa rencontre -ou peut-être que c'est elle qui est venue me voire-. Par contre je ne sais toujours pas pourquoi je ne me souviens de rien. Mais Anaïs à raison, mes souvenirs reviendront demain. Enfin j'espère...
Je me relève un petit peu et vois Anaïs couchée à même le sol, déjà en train de dormir, le visage paisible. En le voyant, je sens tout ma fatigue me tomber dessus, et me recouche. J'aurais pu lui proposer de dormir à côté de moi. Merde. J'ai honte, mais c'est trop tard, tant pis. Je n'ai plus la force de la soulever de toute manière...

- Bonne nuit Anaïs.

Je ferme les yeux, et me laisse rapidement emporter par le sommeil.

_________________

Oh, my happy little pill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Mer 22 Juil - 21:37

William émergea lentement du cirage, la bouche pâteuse et le corps endolori. Il s'éclaircit la gorge et regarda autour de lui, un peu perdu. La lumière filtrait à travers la fenêtre, ils avaient oublié de fermer les volets. Elle éclairait un visage endormi face à lui. Le jeune homme cessa de bouger, et prit le temps de contempler en souriant le visage d'Anaïs, à une distance raisonnable de lui, la bouche légèrement entrouverte et les cheveux en pétard. Elle serrait un bout de couverture contre elle comme un doudou, c'était adorable, on aurait dit une môme. Quand elle se réveillera, il lui dira qu'il l'avait vu baver en dormant, pour l'embêter. William se redressa et constata qu'une fille dormait dans le lit d'Anaïs. Il mit un peu de temps à percuter que c'était l'amnésique de l'autre fois mais tout lui revint lorsqu'il sentit son flanc l'élancer. Il était solide, mais il n'irait pas courir un marathon aujourd'hui. Le jeune homme se passa une main dans les cheveux - qui ne pouvaient guère être plus en pétard qu'à cet instant - en baillant à s'en décrocher la mâchoire, et se gratta la nuque en se demandant s'il portait Anaïs jusqu'au lit. Elle serait mieux dedans, tout de même. Mais il risquait de la réveiller, et elle, et sa congénère blonde. Tant pis, il prenait le risque. S'il faisait vite et sans trop réfléchir, il ne devrait pas rencontrer de problème. Et comme l'inconnue piqueuse de lit était sagement restée de son côté, il y avait amplement la place de déposer Anaïs. William prit le pan de couverture qui lui avait servi de matelas sommaire et en couvrit Anaïs. Il la souleva ensuite en prenant soin de ne pas la réveiller ni de laisser trainer un bout de couverture - manquerait plus qu'il se casse la figure avec la jeune fille dans les bras - et alla la déposer à côté de l'inconnue. Une fois que cela fut fait, toujours en mode pilotage automatique - il avait un peu de mal les matins où il était complètement décalé comme ça - il alla fermer les volets et plonger ainsi la pièce dans l'obscurité. Maintenant, il restait un petit problème : il allait se téléporter, mais que penserait Anaïs en se réveillant sans le voir dans la pièce ? Il allait encore se faire démonter pour une histoire de fuite facile par téléportation. Après une hésitation, il enleva la chaîne qu'il avait autour du cou et remonta sur le lit. Il écarta les petits doigts d'Anaïs et mit les plaques militaires qui pendaient au bout du bijou élimé. Comme si elle avait compris le message, Anaïs bougea dans son sommeil, marmonna quelque chose d'incompréhensible et referma ses doigts dessus. William s'éloigna à la hâte, bailla encore une fois, embarqua son sac puis disparut.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 113
Date d'inscription : 17/04/2015
Localisation : Ici --> *

Feuille de personnage
Avatar : Madilyn Paige
Âge : 16 ans
Particularité : Vol
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Jeu 23 Juil - 0:52

Je me réveille doucement. Un léger bruit de volet me fais froncer les sourcils, les yeux toujours fermés. Alors que je commence à me rendormir, un grognement plus qu'incompréhensible me réveille totalement. J'ouvre les yeux en grands. Je m'étire, les yeux scellés, et sursaute quand mon bras rencontre un corps. Je suis sensée être seul dans ma chambre non ? La pièce étant plongée dans l'obscurité, je ne vois qu'une forme sombre en face de ma tête. Je me relève précipitamment en position assise et m'éloigne de la personne qui semble dormir a point fermé. Mon dos finit par rencontrer le mur, et je grogne légèrement. Je reculerais en regardant derrière moi la prochaine fois. Je plisse les yeux, et aperçois des cheveux longs. J'en déduis que c'est soit une fille, soit un mec qui se prend pour un surfeur. Ou un mec qui connaît pas le mot "coiffeur". M'enfin bref.
Je grimace en me massant les tempes, quand un affreux mal de tête m'assaillit. Et là, tout me reviens. La chute, et mes souvenirs envolés. Anaïs qui a fait semblant d'être mon "amie" quand j'étais aussi bête qu'un légume. William qui a fait aussi des efforts. Ils ont étaient gentils avec moi, ils auraient pu m'abandonner... Il faudra que je pense à les remercier. En parlant d'eux, ça fait tilt. La fille dans le lit n'est autre qu'Anaïs. Je fronce les sourcils en la revoyant hier soir - enfin si c'était bien le soir - endormi par terre en face de William. En parlant de lui, je ne le vois pas dans la chambre. Mes yeux se sont habitués à l'obscurité, et tout ce que je remarque est Anaïs qui dort dos à moi. C'est son copain qui a du la mettre sur le lit avant de partir j'imagine.
Je finis par réagir, et sors du lit en mode Ninja pour ne pas la réveiller. Au lieu de descendre  comme une personne normal descend de son lit tous les matins, j'ai du passer un pied au dessus d'Anaïs, de le poser à terre, avec tout l'équilibre du monde pour ne pas me casser la figure sur elle. Une fois l'autre pied à terre, je soupire de soulagement. J'ai réussi.
Je vais dans la salle de bain et ferme la porte. Je me regarde dans un petit miroir et rigole doucement. J'ai une tête horrible. Mon teint est livide, mes cheveux me font ressembler à un lion en colère, et des cernes soulignent mes yeux. Mes vêtements sont tout froissés par la nuit que j'ai passé avec. Je passe énergiquement mes mains dessus, avec l'espoir de les lisser un peu. Mais rien n'y fait.
J'ouvre l'eau du robinet et verse de l'eau froide sur mes mains. Je me frotte ensuite le visage, pour essayer de me débarbouiller un minimum. Je prend ensuite un petit verre placé à côté du lavabo et le remplit d'eau. Je vais le mettre sur la table de nuit, pour Anaïs quand elle se réveillera. Je m'assoit ensuite sur une chaise dans un des coins de la pièce et place ma tête dans mes mains. J'essaye de calmer mon mal de tête, tout en réfléchissant aux événements d'hier. Je n'en veux pas à Anaïs pour ne pas avoir dit à... "moi-légume" - on va dire - que nous ne nous entendions pas très bien. D'avoir menti en quelques sortes. Pas vraiment mais bon... Enfin voilà quoi !
Plongée dans mes pensées, j'en fais passer le temps, attendant qu'Anaïs se réveille. Je me demande bien où est passé William d'ailleurs... Peut-être est-il allé dans sa chambre. Je demanderais à Anaïs si elle a une idée.

_________________

Oh, my happy little pill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Jeu 23 Juil - 16:25

Il faisait noir, mais pas aussi sombre comme pendant la nuit. Allongée dans mon lit, mon cerveau mit un certain temps pour se souvenir que en fait, j'aurai du être au sol. Je n'avais rien oublié d'hier, comment pourrais-je, mais j'avais du mal à comprendre comment j'avais atterri ici, d'autant plus que Enora n'était plus dans le lit. Pas de problème, ça me permettait d'avoir plus de place, et je n'allais pas m'en plaindre.
Je me recroquevillais sur moi même, dans le coin entre la tête de lit et le mur, puis remontais la couverture au dessus de mes épaules pour m'en emmitoufler dans un geste désespéré pour me rendormir. Si c'était pour revivre une journée comme hier, autant rester au lit de pioncer jusqu'à ce soir. Comprenant que c'était peine perdue, que je n'arriverai pas à me rendormir si Enora et William étaient là je me détendais pour être totalement allongée. Sur le dos, des yeux encore piquants de fatigue, je regardais le plafond pour émerger du sommeil que j'aurai préféré ne pas quitter. Mais bon, trop tard. Je m'étirais en baillant lentement puis remarquais un petit objet dans ma main. Je l'ouvrais doucement, comprenant que c'était la chaine du jeune homme. C'était étonnant qu'il l'avait gardée. Etant donné que c'était pour la mort d'un soldat sur le champ de bataille, afin de savoir à qui appartenait le corps, ça devait lui rappeler de mauvais souvenirs, non ?
Je desserrais la pression sur les deux petites plaques, ne comprenant pas tout de suite pourquoi il me les avaient données. Je me mis sur le bord du lit, un bras posé sur l'oreiller puis ma tête callée dessus, j'observais la pièce. Enora était assise sur le fauteuil dans le coin de la chambre, quant à William, il n'était pas là. Juste après cette constatation, je compris qu'il revenait, puisqu'il ne se séparait jamais de sa chaine. J'esquissais un sourire et refermais ma main sur le bijou en souriant dans l'obscurité peu intense créée par les volets. Il, ou la jeune fille avait du les fermer, j'avais oublié hier, ouais, bah je pouvais pas penser à tout.
La jeune femme avait-elle vu que j'étais réveillée ? En tout cas, elle gardait le silence, mais je voulais savoir.

- Tu te souviens ou pas ... ? 

Sympa comme bonjour, je savais, mais c'était la première chose qui me passait à l'esprit en ce moment.  

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 113
Date d'inscription : 17/04/2015
Localisation : Ici --> *

Feuille de personnage
Avatar : Madilyn Paige
Âge : 16 ans
Particularité : Vol
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Mar 28 Juil - 14:43

Je lève ma tête quand j'entends Anaïs bouger. Elle ouvre sa main et observe quelque chose que je n'arrive pas à apercevoir à cause de l'obscurité présente. Anaïs finit par remarquer que je suis là.

- Oui. De tout, ne t'inquiètes pas. Merci de ne pas m'avoir laissé hier ! Vous auriez pu partir du grenier sans moi...

Je me lève et m'approche d'elle. Je m'assois sur le lit a côté d'elle et attrape le verre d'eau.

- Tu veux boire ?

Anaïs, William et moi n'avons pas mangé depuis longtemps. Alors peut-être qu'un peu d'eau remplira son ventre. En tout cas ça avait remplit le mien.
Il faudra que je pense à lui demander si elle sait où est passé William. En attendant, je me penche légèrement et observe l'objet qu'Anaïs regardait avant de me parler. C'est un collier avec un pendentif. Plus je regarde le collier mieux je distingue les détails. Les pendentifs sont en fait deux plaques militaires. Je crois les avoir déjà vu... Je sais ! Ce sont celles de William. Il aurait mis le collier dans la main d'Anaïs pour lui dire quelque chose. Un message, en quelque sorte, que seul Anaïs peut comprendre. Seulement, à cause du noir ambiant, je n'arrive pas à lire les informations. Tant pis, ce ne sont pas mes affaires de toute façon. Je tourne la tête et observe le verre d'eau, n'ayant rien d'autre à faire.

_________________

Oh, my happy little pill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Mar 28 Juil - 22:52

Laisser une fille inconsciente, qui avait perdu la mémoire, seule dans un grenier. Mais oui... Et nous étions des animaux, bien évidement. Comme si nous pensions l'abandonner là dans son état. On ne savait pas ce qu'elle pouvait faire avec une amnésie pareille. Elle serait peut-être sortie de la boucle -dans le passé ou le présent, dans les deux cas elle l'aurait regretté par la suite-, je ne m'en aurai pas voulu par ce que même si elle m'avait aidé avec William, je n'oubliais pas et je ne la portais pas encore dans mon cœur.

- De rien, c'est normal après tout. Finis-je pas dire avec un petit sourire.  

Je regardais le verre d'eau, septique. Soif, pas forcément, mais si j'avais faim, oui. Très faim, même. Il nous manquait le repas d'hier soir, quant au petit déjeuner, je n'avais aucune idée de l'heure qu'il était. Donc il était sûrement trop tard, pas la peine de se leurrer, nous avions besoin de repos et nous avions sûrement fait une grasse matinée. L'heure était passée, point. De toute façon, nous devrions bien trouver quelque chose, du pain ou autre chose, c'était toujours mieux que rien.
Je fis non de la tête et baillais une nouvelle fois. Finalement, je me remis sur le dos, un bras sur le front pour cacher le peu de luminosité, décidée à me rendormir. Il n'y avait rien d'autre à faire pour le moment, et ce n'était pas l'envie qui manquait. J'étais encore fatiguée, moi, une heure ou deux de sommeil ne me feraient que du bien.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Mer 29 Juil - 0:35

William débarqua peu discrètement au milieu de la chambre, avec une allure totale de débraillé. Il venait de se doucher, et s'il s'était rasé de près (comme tous les jours), ses cheveux hirsutes étaient hérissés en pic sur son crâne, encore mouillés. D'accord, il ne se coiffait pas forcément bien d'habitude, mais là, c'était un record. Il avait un bas normal, bermuda et chaussures, mais portait sa veste sans manche sans rien dessous, parce que sa chemise était rendue au linge sale des particuliers, ce qui ne lui ferait pas de mal, il avait piqué un tee-shirt un peu près à sa taille à un inconnu, mais bon, au pire ce n'était pas perdu pour tout le monde, et il le tenait à bout de bras, avec les pans d'une espèce de nappe qui venait de la cuisine, qu'il avait replié comme un tablier qui glissa en s'étalant aussitôt par terre, libérant des fruits de saison, du pain, du beurre et quantité d'autre chose.
William lâcha une flopée de jurons qui furent étouffés par la tranche de pain qu'il tenait entre les dents en essayant de sauver quelque chose de la chute sans succès : les victuailles s'éparpillèrent aux quatre coins de la pièce. Le bruit qu'il fit rien qu'en apparaissant dans la chambre aurait réveillé un mammouth.
Il leva les yeux en s'apercevant que, de un, elles étaient réveillées et que, de deux, elles le regardaient comme s'il lui était poussé une deuxième tête.
D'une main il se dégagea la bouche.

"Bah quoi ? J'interromps quelque chose ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 113
Date d'inscription : 17/04/2015
Localisation : Ici --> *

Feuille de personnage
Avatar : Madilyn Paige
Âge : 16 ans
Particularité : Vol
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Mer 29 Juil - 14:33

Anaïs secoue négativement la tête suite à ma question. Je me lève et repose donc le verre sur la table de nuit. Je retourne ensuite m'asseoir sur la chaise, en voyant Anaïs se recoucher pour se rendormir. Je me replonge donc dans mes pensées, et attends. Je n'ai pas besoin d'attendre longtemps, William apparaît dans la pièce. Je sursaute, et saute sur mes pieds, méfiante. Je me détends en me rappelant qu'il peut se téléporter. Je le regarde de haut en bas, le détaillant. Il s'est changé, s'est lavé, chose que je peux voire grâce à ses cheveux encore mouillés. Il est encombré d'une nappe remplit de choses que je ne peux pas voire, et d'un bout de pain qu'il tient à l'aide de sa bouche. Avant que je n'ai eu le temps de rire face à tête, la nappe lui glisse des mains, et tout ce qu'elle contenait s'étale au sol. Mes yeux s'ouvre grands quand je vois que c'est de la nourriture. Mon ventre émet un bruit peu gracieux, et je baisse les yeux au sol. Je me baisse et commence à ramasser les victuailles, alors que William jure dans sa barbe. Je prends le plus de choses dans mes bras et ma relève. Ignorant la remarque de William, je m'adresse à lui.

- Salut William ! Dis... Je mets où tout ça ?

Je désigne du menton les aliments présents dans mes bras, et attend sa réponse. Je jette un coup d'œil à Anaïs. Elle a l'aire aussi surprise que moi la pauvre... Elle qui essayait de se rendormir, c'est raté.

_________________

Oh, my happy little pill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Mer 29 Juil - 19:51

J'écarquillais les yeux et me relevais un peu avec son entrée fracassante dans ma chambre et je ne pus empêcher un large sourire de s'installer sur mes lèvres. La sieste, ce serait pour plus tard, pour le moment mon estomac réclamait et William avait pensé à tout. D'ailleurs, il s'était refait une beauté. En quelque sorte. Mais j'avais l'habitude de ses cheveux décoiffés, je devais pas être en meilleur état, j'irai me brosser les cheveux après, et me laver au passage.
Je m'asseyais, avisant la nourriture d'un regard morfal exagéré.  Enora, elle, était déjà debout, entrain de ramasser ce qui était tombé, jusqu'à ce qu'un bruit très peu discret s'entende. Ah non, pour une fois, c'était pas moi, mais ça ne tarderait pas. Je ramassais donc une poire qui avait roulé jusqu'aux pieds de mon lit, l'apportant directement à ma bouche pour la manger. Je savourais le gout doux et sucré du fruit, avant de répondre la bouche un peu pleine, à l'attention du jeune homme.

- Tu ne peux pas savoir à quel point je t'adore !

Finalement, je me mis debout pour aider à ramasser moi aussi. Ma chambre allait devenir un refuge, déjà avec Elsa, ensuite Enora, et à chaque fois, la situation avait dérapé, mais là, il ne devrait pas arriver grand chose. A moins que l'un de nous trois s'étouffe avec un noyau de pêche, mais là, ce serait le pompon.  Et autant abandonner toute relation avec qui que ce soit, avant que l'un de nous décède. Bref, passons, pour le moment, j'avais faim, et une multitude de nourriture aux pieds, qui n'attendaient que de se retrouver dans mon estomac. Je vous dis depuis que je suis réveillée que j'ai faim, toute mon attention était reportée sur ce qu'il avait rapporté.
Je reposais les quelques fruits que je portais sur mon bureau ( Enora avait déjà pris la moitié au début ), je m'installais par la suite sur la chaise, finissant lentement ma poire.

- Ça va la plaie ? Demandais-je en me tournant vers William.
 

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Mer 29 Juil - 22:54

William, fidèle à ses habitudes d'aller au plus simple, s'était assis à même le plancher et mangeait sa tranche de pain à grosses bouchées. La bouche pleine, il répondit à l'inconnue blonde d'un geste désignant la nappe qu'il avait étalé devant lui quand elle demanda où poser les victuailles. Par contre, il émit un gargouillis incompréhensible pour répondre à Anaïs, dont le sourire faisait plaisir à voir et avala sa bouchée puis parla un peu plus distinctement :

"Ouais ouais, faut pas m'en demander trop, mais ça roule. J'ai pris des médocs."

Il n'était pas médecin, mais il savait faire le calcul par raport à son poids et la dose indiquée sur la boîte de calmant qu'avait rapporté la veille la fille dont il ne connaissait toujours pas le nom.
Il se tourna vers elle. Elle avait l'air au summum de ses capacités, c'est-à-dire pas amnésique ou dans les pommes. Donc, elle pouvait le renseigner.

"Toi, je sais toujours pas comment tu t'appelles."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 113
Date d'inscription : 17/04/2015
Localisation : Ici --> *

Feuille de personnage
Avatar : Madilyn Paige
Âge : 16 ans
Particularité : Vol
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Jeu 30 Juil - 12:49

Je regarde toujours William, les bras pleins. Il s'assied à même le sol, et un instant, j'ai l'impression qu'il a oublié que je lui ai posé une question. Mais, il finit par désigner la nappe d'un mouvement. Je me rapproche avant de m'assoir doucement, pour ne pas refaire tomber la nourriture que je tiens. Un fois assise, je laisse tomber la nourriture sur la nappe, et je m'autorise à enfin regarder les différentes victuailles présentent devant moi. Je choisis une pomme bien rouge, et mords dedans. Je soupire d'aise en sentant le jus couler dans ma bouche, savourant enfin un repas digne de ce nom. J'avale ma bouchée avant de re-croquer dans la pomme. William répond à Anaïs, puis me parle. Je me tourne vers lui, avale, et hoche la tête.

- Enora. Je m'appelle Enora.

Je ne vais pas en dire plus. Je ne pense pas que William veuille que j'étale ma vie. De toute façon, je n'ai rien d'autre à dire.
Quand je réfléchis, je ne sais toujours pas si je leur fais confiance ou non. En tout cas, j'ai plus confiance en Anaïs. Je crois. Parce que, elle, elle ne m'a pas menacé avec un couteau. On verra bien.

_________________

Oh, my happy little pill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Jeu 30 Juil - 14:45

Enora. Il s'agissait d'enregistrer, mettre un prénom sur une fille avec qui il avait passé presque vingt-quatre heures était plutôt pratique. Il avait tendance à oublier ce genre de détails pourtant importants : après tout, un nom était la première chose qui définissait une personne, qui la distinguait du reste du monde. Nommer quelqu'un "elle" ou "il" n'était pas très flatteur mais c'est ce que William faisait la plupart du temps, sans même s'en rendre compte. Il n'avait pas demandé son prénom à Anaïs avant leur deuxième entrevue, et elle avait fait de même, signe qu'il n'était pas le seul à avoir un petit problème de présentation. En même temps, quand on engueule quelqu'un, pas besoin de prénom.
William remarqua la retenue de l'inconnue, enfin, d'Enora. Quelque chose lui disait qu'elle ne le portait pas dans son cœur. Lui, il n'avait pas d'avis, il l'aimait même plutôt bien étant donné qu'elle avait contribué à lui sauver la vie. Tant qu'elle ne s'approchait pas plus que ça, sa compagnie lui allait tout à fait.

"T'as peur de moi ?" demanda-t-il, légèrement amusé, en finissant un deuxième morceau de pain.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 113
Date d'inscription : 17/04/2015
Localisation : Ici --> *

Feuille de personnage
Avatar : Madilyn Paige
Âge : 16 ans
Particularité : Vol
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Jeu 30 Juil - 21:04

Je finis ma pomme, et prends une tranche de pain, avant de me mettre à la recherche de beurre et de pain. Je souris toute seule en remarquant le beurre juste en face de moi, le couteau â côté. Moi qui pensais ne pas en trouver... Je lève soudainement ma tête et me tourne vers William, qui se trouve derrière moi. Je le regarde et penche la tête sur le côté. Si on résume la situation, il est apparu sans prévenir derrière moi, en me menaçant avec un couteau. Il m'a foutu la peur de ma vie. Après j'ai réussi, comme la douée que je suis, à tomber et me cogner la tête au sol -mais ça ce n'est pas de sa faute à lui-, ce qui a causé un évanouissement, et la joyeuse perte de mes souvenirs. Mais ils sont finalement revenus. Encore heureux...
En gros, ce n'était pas une bonne journée. Mais alors pas du tout.

- En fait, moi-même je ne sais pas trop... Tu m'as quand même menacé avec un couteau.

Je me sens soudain mal à l'aise. Pourquoi j'ai dis ça ? Ça va relancer les hostilités...

- Enfin je t'en veux plus, vu que tu as failli mourir en partie par ma faute.

Voilà. Peut-être que ça va rattraper un peu ma bêtise.

- Désolée d'ailleurs.

Bah oui hein. Je ne m'étais toujours pas excusée.

_________________

Oh, my happy little pill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Jeu 30 Juil - 23:19

Je hochais la tête à sa réponse. Si ça allait, c'était le principal. Inutile de vous préciser que je me sentais toujours coupable, et ça, pour encore un bon moment. Une fois mon fruit fini, je décidais de m'asseoir au sol. ça fera moins loin si je voulais en reprendre par la suite. La discussion suivait son cour entre les deux invités dans ma chambre. Tant mieux, au moins je pouvais manger tranquillement. J'avais juste à les écouter. Je pris une des rares grappes de raisin présente sur la nappe, puis allais m'adosser contre le mur près de la porte.
La question de William me fit sourire. Vu son entré, ça pouvait être normal, après tout, il avait du lui faire la peur de sa vie après qu'elle me l'ait fait. On va dire que c'était de bonne guerre, il n'avait fait que me protéger après tout. Je le regardais manger son pain. J'avais de la chance quand même. Si l'on oubliait son problème et nos multiples accidents, j'avais une chance de l'avoir, et surtout qu'il n'ait pas décidé de ne plus me voir après les nombreuses colères provoquées par ma faute (et blessure).
Je me crispais cependant à la réponse d'Enora. "En partie" ça voulait bien dire qu'elle reportait le reste sur moi. Comme si j'avais besoin qu'on me le rappelle. J'avais l'impression qu'elle mettait plus sur mes épaules que la normal. Ok, c'était mon don, ma glace, et ma colère. Mais c'était elle, et entièrement elle qui m'avait mise en rogne, qui m'avait poussé à bout. Elle m'avait fait voler et elle continuait d'envenimer les choses en me rappelant que j'étais la principale fautive. Je baissais la tête, mes cheveux cachant ma mâchoire crispée.
Pourquoi elle était encore dans ma chambre, d'ailleurs ? Ah oui, l'amnésie. Finalement, on aurait du la laisser au grenier, ça nous aurait causé moins de problème, puis c'est pas comme si dormir au sol, alors qu'elle avait mon lit était agréable.
Je gardais le silence et continuais de manger, ruminant mes pensées noires.      

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Sam 1 Aoû - 22:11

William écouta Enora parler d'une oreille distraite, occupé à remplir son estomac. Ben oui, combler sa faim était quand même prioritaire sur tout le reste, même si en apprendre plus sur la vision des choses d'Enora l'intéressait. Pensif, il fixait un point derrière elle tout en mâchant sa bouchée avec délectation. Que c'était bien, d'être sec, en bonne santé, dans un lieu où il faisait chaud, et le ventre plein ! Il ne ressentait pas souvent l'impression d'être chez soi dans un endroit fermé, pour ne pas dire jamais, parce que les endroits clos le mettaient mal à l'aise, mais là il était parfaitement détendu en compagnie des deux filles. Tant qu'elles respectaient son périmètre de sécurité, cela continuerait.
Oui, il l'avait menacé avec un couteau, mais il faisait ça avec tout le monde, à croire que c'était maladif chez lui. Il n'était pas doué avec les mots, et avec les gens en général : ça avait pu se sentir, d'ailleurs.
Enora s'excusait platement et vu la tête d'Anaïs; qu'il remarqua du coin de l'oeil, elle ne pouvait toujours pas la voir en peinture. William retint un soupir amusé : la cohabitation ne serait pas aisée, mais comme tout allait bien pour lui et qu'il était heureux ici, il se sentait obligée de leur communiquer cette bonne humeur.
Alors il éclata de rire. Comme ça.

"T'inquiète, c'est pas grave, j'en suis pas mort."

Il s'adressa à Anaïs, tout sourire.

"Aller, arrête de bouder, princesse ! C'est quoi le programme, aujourd'hui ?"

Oui, quelques fois il pouvait paraître sociable. Surprenant, non ?

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Sam 1 Aoû - 23:35

Je faillis m'étouffer avec un raisin sous sa réponse. Je toussotais un moment, sans relever la tête, mes cheveux cachaient donc toujours le moindre changement d'humeur sur mon visage. Mais ils avaient dû deviner, rien qu'avec ce mouvement, que je cachais ma réaction, pas besoin d'être devin ou quelque chose dans le genre pour le savoir. Quoi qu'il en soit, je ne pouvais m'empêcher de ressasser la même chose. Sans moi il n'aurait sûrement pas été blessé, mais pas soigné non plus. Quel cercle vicieux. J'aurai du rester dans la chambre hier matin. Au moins je n'aurais pas fait de mauvaise rencontre, et je n'aurais pas risqué sa vie.
Non il était pas mort, mais il s'en était fallu de peu, et j'étais entièrement d'accord pour que l'on évite un nouvel accident de ce genre aujourd'hui, que ce soit sur lui, moi ou même Enora. Pas de blessure, pas de sang, pas de panique et... Avec nous, ça se résumait à rester au lit en fait, et encore, la dernière fois je l'avais poussé  par inadvertance, sauf que là, il ne s'endormirait pas sur moi. Pas mauvaise comme idée, au fond.
Je soupirais en étendant le "bouder" et "princesse" qu'il venait de dire. J'avais légèrement l'impression qu'il me traitait de gamine avec ce verbe, puis d'enfant gâtée. Bon, d'accord, j'allais chercher loin, et dans tous les  cas, ces simples mots me remontèrent un peu le moral. Pas totalement, il ne fallait pas rêver. Et j'étais presque certaine qu'au moindre faux pas, ou mot qu'il ne fallait pas dire, de la part de la jeune fille, je me refermerais une nouvelle fois sur moi même, et là, autant les laisser à deux et partir sur le champs. Rester n'aurait aucun intérêt. Je finissais ma grappe, toujours avec mes cheveux devant les yeux, puis répondis plutôt sèchement :

- Ne pas risquer ta vie, c'est possible ?

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Sam 1 Aoû - 23:56

William arqua un sourcil en fixant le plafond, appuyé sur ses bras en arrière, en faisant mine de réfléchir sérieusement à la question. Elle était de mauvaise humeur, et ce n'était pas peu dire, il allait falloir mettre le paquet pour la dérider complètement sans qu'elle se braque au moindre petit pas de travers. Si elle lui répondait comme ça à lui, qu'est-ce que ce serait si Enora lui adressait la parole ? Il comprenait tout à fait qu'elle se sente coupable, et à la limite qu'elle ne supporte pas de l'entendre blaguer sur le fait qu'il ait failli y rester, mais mieux valait en rire qu'en pleurer, non ? Ou alors elle voulait qu'il bannisse définitivement l'épisode de ses sujets de conversation, et qu'on fasse comme si cela n'avait jamais existé ? C'était idiot, faire semblant d'avoir oublié ça, et au fond William était sûr qu'elle en était pleinement consciente. Alors, c'était sa culpabilité qui la titillait au point d'être aussi cassante ? Ou alors, juste la présence d'Enora ? Ou le fait que William lui pardonne aussi facilement ? Mais s'il ne lui pardonnait pas, en toute logique il tiendrait aussi Anaïs responsable de son "coup de moins bien", alors qu'il ne lui en voulait pas. Il serait bien mal placé pour lui en vouloir, de toute manière, vu son comportement quand il était en colère.

"Ma foi oui, je pense bien. Mais ça va être difficile," sourit-il innocemment.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Dim 2 Aoû - 12:13

Je ne pus m'empêcher de sourire malgré moi, et je relevais la tête, avec un regard plus exaspéré qu'autre chose qui se fendit d'un nouveau sourire.

- Tu commences à m'énerver toi, tu profites des faiblesses que j'ai pour toi pour me faire sourire, c'est  déloyale.

Et ce n'était pas la première fois en plus ! Dès j'étais en colère, que ce soit contre lui ou comme cette fois Enora, il savait faire redescendre la pression. Pourtant, moi, lorsqu'il se mettait en colère je n'arrivais pas à le calmer, alors le faire sourire, c'était mission impossible. Cela signifiait qu'il me connaissait mieux ? Qu'il savait où frapper pour faire du mal, mais que dire pour consoler ? Sûrement. Alors que je n'y arrivais pas, pour lui. Je jurais en silence que la prochaine fois qu'il se mettrait en rogne, j'arriverais à le faire sourire, puis je soupirais pour ajouter :

- Je vais être obligée de te surveiller toute la journée avec une trousse de secours en main, quelle galère. D'un ton moqueur.

Elle était passée où en fait ? Oubliée dans le grenier ? Nous aurions dû ramener ce que nous avions pris dans l'armoire hier, à moins que William l'ait fait ce matin en prenant ce dont il avait besoin.
Je remarquais soudainement que j'avais toujours les deux petites plaques en fers en main, ainsi que la chaîne où elles étaient rassemblées. Je me levais pour les lui rendre, avec son périmètre de sécurité, je m'étais mise de l'autre côté de la peine, et à moins de les lui lancer, il fallait bien se lever.


_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Jeu 20 Aoû - 20:20

    William sourit de plus belle, on aurait dit que c'était scotché définitivement sur son visage. Imaginer Anaïs en tenue d'infirmière... Elle serait véritablement à croquer, et l'idée de l'avoir pour infirmière personnelle était pour le moins séduisante. En tout cas, il avait réussi à la faire sourire, ce qui était une petite victoire personnelle qu'il savourait en secret. Tant qu'elle ne changerait pas sa façon d'être, il aurait tout le temps quelqu'un sur qui s'appuyer, et ça, c'était un véritable trésor. On ne se rend pas compte de la chance qu'on a avant de la perdre, et lui s'était souvent perdu avant qu'elle n'éclaire son chemin.

    "Toi en infirmière personnelle... Je dis pas non," fit-il avec malice.

    Elle se leva, il se demanda un instant pourquoi avant de voir la chaîne militaire pendre de sa main. Il ouvrit la main et elle déposa le tout dedans.

    "Merci."

     William regarda Enora, l'invitant à se joindre à la conversation s'il lui en prenait l'envie.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 113
Date d'inscription : 17/04/2015
Localisation : Ici --> *

Feuille de personnage
Avatar : Madilyn Paige
Âge : 16 ans
Particularité : Vol
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   Dim 23 Aoû - 1:01

Je continue de manger, tout en regardant tour à tour William et Anaïs parler. Leur petite discussion me fait sourire. On voit qu'ils s'entendent vraiment bien, ça fait plaisir. En voyant William me fixer comme si je devais parler, mes joues de teintes légèrement de rose, et je bafouille quelque chose d'incompréhensible.
Sois ils continuent de discuter sans moi, comme je n'ai absolument rien à dire, soit je m'en vais poliment. Je pencherais plutôt pour la deuxième option. J'ai l'impression de déranger. Ils ont l'air d'avoir des choses à ce dire, et en repensant à la dernière phrase à propos d'Anaïs en infirmière particulière, je pense que c'est surtout d'ordre personnel.

- Je-... Hum. Je pense que je vais y aller non ?

Je me lève en vitesse, et attends tout de même une réponse de leur part.

- Vous voulez surement que je vous laisse tranquille. Merci pour tout.

Suite à cette dernière phrase, je fronce les sourcils. Merci pour quoi ? J'ai failli tuer Anaïs, mourrir à cause de William, je les ai plus qu'emmerder en perdant mes souvenirs, j'ai utiliser le lit d'Anaïs, et William a dut aller chercher à manger pour moi. Je serais plutôt m'excuser je pense.

- Et désolée aussi. Je vous ai causé pleins de problèmes. Trop, même.

J'espère qu'un jour Anaïs acceptera de nouveau de me parler comme à une personne normal, et non comme à une personne qui lui a fait la peur de sa vie et qui ensuite a failli la tuer. Espérons espérons...

_________________

Oh, my happy little pill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une blonde qui apporte de la compagnie, suite [Anaïs Young, Enora Williams, William O'Leary]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La compagnie Gildan ira-t-elle en Haiti ?
» Compagnie Grise
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Liste compagnie grise
» Les Annales de la compagnie noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Maison des particuliers :: Grenier-