Partagez | 
 

 Sieste écourtée [Innocence Denali]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Dim 15 Fév - 19:05

    La maison des particuliers se dressait en haut d'une colline qui descendait en pente douce, garnie d'une herbe tendre et balayée par les vents quand ceux-ci soufflaient en tempête. Mais le 3 septembre 1940 était un jour calme et seule une petite brise venait faire voler les mèches des gamins particuliers qu'on entendait rire au loin à la lisière des bois.
    La maison des particuliers était grande, autant qu'un manoir, avec les salles de classes, la cantine et de nombreux escaliers, sans parler des chambres qui devaient être assez spacieux pour accueillir les détenteurs de dons qui échouaient ici pour une raison ou pour une autre.
    La maison des particuliers possédait de nombreux recoins, et beaucoup étaient inconnus ou ignorés par la majorité de ses occupants.

    William était assis sur le rebord d'une fenêtre du premier étage, une salle de classe inoccupée par laquelle on accédait facilement si on savait grimper aux arbres. Personne ne venait jamais là, il n'y avait qu'une petite remise miteuse avec quelques outils de jardinage rouillée. Il était tranquille, à l'abri du vent et au soleil. Il dormait, la tête sur un bras replié derrière la nuque.
    Malheureusement, on ne dort jamais bien longtemps quand un rien vous réveille. C'est ce qui se produisit cette après-midi là.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 44
Date d'inscription : 09/02/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lee Tae-min
Âge : (réel) 80 ans → (physique) 23 ans
Particularité : Illusion Psychique
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Dim 15 Fév - 19:50


Aujourd'hui était une belle journée, encore, et comme d'habitude après avoir fait ses exercices habituels et avoir prit une bonne douche, la silhouette du télépathe éraie pour une heure ou deux dans le manoir des particuliers. Rien ne l'empêchait de sortir et de jouer les âmes errante sur la totalité de l'île, mais il tenait à sa routine, écoutant les bruits extérieur sans arrêter sa lente marche vers l'extérieur, vers le jardin calme et illuminé par le soleil de cette fin d'été. L'atmosphère était chaleureuse et bien qu'il l'appréciait, les ombres dans ce couleur lui offrait une fraîcheur bienvenue. Pourtant il poussa la porte le menant vers le jardin, levant une main devant ses yeux qu'il plissa pour se protéger de l'éblouissant luminosité. C'était toujours ainsi après avoir passé un long moment dans une pièce ombragée, mais il ne mit que quelques secondes pour se remettre et il baissa son bras pour faire un tour d'horizon des lieux. L'endroit semblait désert et d'après ce qu'il pouvait entendre, il y avait du monde dans le manoir pour rester au frais et d'autres en train de jouer quelque part ailleurs.

Il s'avança au milieu du jardin avant de se diriger curieusement vers une silhouette se tenant en équilibre sur le rebord d'une fenêtre. Il jugea par sa disposition que c'était une des salle inutilisée. Le garçon - puisque c'en était un - semblait dormir, et bien que ce n'étaient pas ses affaires, l'endroit n'était vraiment pas propice pour faire une sieste. Ici, l'apparence était peut être trompeuse et comme beaucoup l'adolescent était peut être entraîné, mais était-ce suffisant pour justifier cette attitude désinvolte face au danger ?

Réfléchissant à un moyen de réveiller l'ado puisque ne pouvant pas utiliser sa voix, le télépathe s'appuya contre l'arbre situé proche de la fenêtre et porta deux doigts à sa bouche quelques secondes avant qu'un sifflement fort mais pas agressif ne s'échappe. Relevant la tête pour observer le chat perché, il attendit que son regard se focalise sur lui avant de le saluer en langage des signes, sa main partant de sa bouche avant de s'abaisser.

_ Bonjour. _

_________________



Biz's Zouzou' ♥ :
 

Je communique en « italique »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Dim 15 Fév - 22:01

    William sursauta et se leva d'un bond en entendant le sifflement. Enfin, se lever, un bien grand mot, il était à présent plus accroupi qu'autre chose, en parfait équilibre sur le bord de la fenêtre. Heureusement pour lui que le jeune homme avait des réflexes et un certain mépris pour le vertige, sinon il se serait déjà écrasé en bas. Un grand gaillard se tenait près de l'arbre, environ la trentaine - ce qui était relativement vieux pour un particulier qui ne vieillit pas, et qui laissait envisager qu'il avait au moins de double, et peut-être, soyons fou, le triple, ce n'était pas impossible loin de là - la peau métisse, les cheveux sombres, un peu de barbe. Son âge éveilla la méfiance de William, automatiquement. Quelqu'un d'aussi vieux physiquement avait une grande force et de l'expérience, son instinct lui criait qu'il devait être prudent, voir s'enfuir maintenant.
   Il l'aurait fait sur le champ si les mains de l'homme ne lui avaient pas rappelé de lointains souvenirs, qui refaisaient surface peu à peu.



   Perturbé, William rangea sa lame que l'homme n'avait surement pas vu, en contrebas comme il l'était. Pourquoi est-ce que les drôles de signe qu'il lui faisait le faisaient tiquer comme ça ? Ce n'était que des signes de mains, après tout. Alors pourquoi ?..

   Il neige. Un vent glacial balaye les rues, chassant les rares passants de son chemin à grands coups de bourrasques. Les flocons tombent doucement, imperturbables. Tout comme la flamme d'émerveillement qui brille dans des yeux d'enfant. Un petit garçon, enveloppé dans une veste trop grande pour lui, le nez collé contre la vitre, regarde dehors. Le ciel est gris, mais il lui semble rempli de fête. Il fait froid dans la maison, très froid, mais il reste comme ça, son souffle forme de la buée contre le verre froid. Il n'y a personne dehors, et sa mère et son père se disputent dans la pièce d'à coté.
   Et puis un mouvement attire ses yeux vifs. De l'autre coté de la rue, un rideau vient de bouger, et un visage apparait, tout flou. Le petit garçon s'aperçoit que c'est à cause de la buée qu'il ne voit pas qui c'est, alors il essuie la vitre, avec tant de précipitation qu'il fait tinter le verre.
   Il s'arrête, tendant l'oreille. Mais ses parents n'ont rien entendu.
   Alors il voit une petite fille, avec des couettes de chaque coté de la tête, qui regarde elle-aussi la neige. Curieux, le petit garçon colle son nez contre la fenêtre pour mieux voir, mais ça fait encore de la buée alors il la réessuie et puis ouvre la fenêtre, tout doucement pour qu'on ne l'entende pas. Du vent s'engouffre dans la maison, il va se faire gronder mais ce n'est pas grave. Il regarde la petite fille de l'autre coté de la rue et lui sourit. Elle fait pareil, et puis lui fait un drôle de signe avec sa main.
   Le petit garçon sait ce que ça veut dire. Il connait la petite fille depuis longtemps. Il lui répond avec le même langage.

   Il savait faire ça, le petit garçon. Il ne sait plus.



   Il y a un silence. L'homme doit se demander ce qu'il lui arrive. William ne sait plus qui était cette petite fille. Mais il se rappelle un peu des gestes.
    Hésitant, il s'adosse de nouveau à la fenêtre, un pied pendant dans le vide, et lui rend son salut, maladroit.

    _Bonjour._

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 44
Date d'inscription : 09/02/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lee Tae-min
Âge : (réel) 80 ans → (physique) 23 ans
Particularité : Illusion Psychique
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Dim 15 Fév - 22:32

Sa surprise s'afficha et il cligna des yeux quelques secondes avant qu'un fin sourire n'étire ses lèvres. C'était rare qu'on lui réponde par la langue des signes, les gens ne sachant pas si il était sourd ou muet. Heureusement pour eux, il était muet et comprenait parfaitement le langage parlé. Il y avait de l'hésitation dans les prochaines actions du télépathe. Il savait par expérience que certaines personne détestaient qu'on leur parle par télépathie, non pas parce que l'effet était étrange - bien qu'il l'était - mais surtout car cela signifiait que le télépathe avait un accès illimité aux pensées de la personne concernée. Bien sur, il n'était pas nécessaire pour lui de parler dans la tête des gens pour avoir accès à leurs pensées, la preuve était qu'il avait aperçu quelques bribes du souvenir de l'adolescent lorsqu'il avait effleuré son esprit. Il s'était presque immédiatement retiré pour ne pas le déranger dans son intimité. Après que le chat perché lui eut répondu, il enchaîna presque immédiatement.

_ Je suis muet, tu peux utiliser ta voix. _

L'enchaînement de geste avait été fluide et naturel et il avait essayé d'utiliser des mots relativement simple, il serait très étonné si son interlocuteur avait suffisamment de connaissance dans ce langage pour comprendre les mots trop compliqués. Décidé quand même à faciliter la tâche à son camarade si la conversation devait se poursuivre, il rajouta.

_ Je peux communiquer par la pensée si tu veux. _

Si il acceptait, il prenait le risque que le télépathe capte ses pensées en surface et ce qu'il ferait ressurgir puisqu'il serait dans son esprit pour lui parler. Tenir une conversation en geste était difficile pour les non initiés et donc il serait moins ardu de s'y plier si il lui autorisait à utiliser la télépathie, sinon il pouvait toujours continuer par signe, ce n'était pas lui qui allait se faire une crampe au cerveau à force de décrypter un langage qui n'est pas le siens. En tout cas, il espérait ne pas revoir la lueur de méfiance qui était apparue quand il avait sifflé pour le réveiller. L'adolescent semblait éprouver, si ce n'est pour sa propre personne, de la méfiance vis-à-vis.. des adultes ? Des hommes plus âgés ? En tout cas, quelque chose qu'il représentait. C'était un peu comme un animal sauvage.

Le télépathe pourtant ne lâcha pas du regard son interlocuteur, une lueur calme et malicieuse dansant dans son regard.

_________________



Biz's Zouzou' ♥ :
 

Je communique en « italique »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Lun 16 Fév - 14:22

    William se renfrogna. Merde. Merde. Merde. Un télépathe, un mec qui "entendait" ses pensées de là où il était sans vraiment pouvoir s'en empêcher. De tous les pouvoirs, ceux qui s'insinuaient dans sa tête étaient les plus dangereux d'après lui. Le jeune homme n'aimait pas, mais alors pas du tout l'idée que quelqu'un d'autre qui lui accède à ce qui se passait dans sa tête. Ses yeux furetaient aux alentours, revenaient sur l'inconnu muet, repassant plusieurs fois sur lui comme si William cherchait fébrilement une issue de secours à cette situation impossible. Ce n'était pas compliqué, deux options s'offraient à lui : soit il continuait à essayer de comprendre le langage des signes qui lui disait quelque chose mais remontait à si loin que la conversation allait surement s'avérer laborieuse.
    Ou alors il le laissait entrer dans sa tête.
    Pénétrer ses pensées.
    L'idée lui donnait envie de vomir. Il ne supportait pas qu'un inconnu puisse pénétrer dans son antre secret. D'ordinaire il était le premier à vouloir faire des expériences avec les dons, mais celui-ci le rebutait à un tel point... Alors que c'était l'un des pouvoirs les plus pratiques de tous. L'homme qu'il avait devant lui devait savoir prévoir les coups, les réactions de son adversaire et être prévenu une fraction de secondes salutaires. Cela renforçait la méfiance de William, mais de là naissait une fascination calculatrice, comme lorsqu'il découvrait une nouvelle personne et sa manière d'utiliser son don. Le problème, c'est qu'il avait déjà eu affaire à un télépathe, une fois dans sa vie. Et que son don ne l'avait pas empêcher de mourir.
    William sentait les émotions s'accumuler dans son esprit. Trop de choses en peu de temps, ce type lui rappelait à la fois... Cette gamine qu'il avait oublié, et un autre homme plus vieux mais qui avait été si cher. Qu'est-ce qui lui prenait ? Lui toujours impassible, taciturne ? C'était impossible d'avoir autant de similitudes en une fois, si ?.. Comme toujours lorsqu'il était nerveux, ses doigts trouvèrent naturellement le manche de son couteau le plus proche, mais il se retint de le sortir au dernier moment. D'accord, l'homme avait l'amabilité de lui demander son avis pour lui parler dans sa tête et par la même occasion espionner ses pensées, mais il ne savait toujours pas comment le juger. Inutile de paraître trop entreprenant.
    Mais c'était plus fort que lui. Avoir la lame entre ses mains, c'était avoir une prise sur le présent.
    Alors, de manière parfaitement illogique, William, tendu comme un arc, ouvrit la bouche pour dire :

    "Vas-y."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 44
Date d'inscription : 09/02/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lee Tae-min
Âge : (réel) 80 ans → (physique) 23 ans
Particularité : Illusion Psychique
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Mer 18 Fév - 15:08

Le télépathe resta parfaitement immobile dans une attitude non menaçante. Son interlocuteur avait vraiment des réactions intéressantes dans le sens où elles étaient aussi humaine qu'animal. Pourtant, là où un humain aurait eu les même réactions et aurait clairement refusé sa proposition, lui accepta qu'il investisse son esprit alors que tout dans son langage corporel criait le contraire. Son instinct et sa raison semblait en conflit et avant qu'il ne puisse changer d'avis, l'adulte projeta sa voix mental dans l'esprit du plus jeune.

« Merci. » fit-il avec calme et gratitude.

Il y avait dans ce simple mot le calme pour apaiser la méfiance et la gratitude pour lui faire un minimum confiance pour lui permettre de lui parler par télépathie et donc de capter ses pensées. Décidé à se mettre à la hauteur de l'adolescent pour discuter avec lui il grimpa agilement et sans sembler fournir de gros efforts à l'arbre puis s'installa sur la branche. Il croisa les bras sur son torse, non pas dans une attitude défensive, mais plutôt pour occuper ses bras et ses mains et montrer qu'il ne lui voulait aucun mal. Grimper à un arbre sans efforts pouvait passer pour une démonstration de force et il ne voulait pas le braquer plus encore.

« Enchanté, je m'appelle Innocence et toi ? Cela peut te paraître agaçant, mais je me demandais pourquoi quelqu'un de ton âge restait seul ici. »

Il ne donnait pas un âge définit à son interlocuteur, mais il restait relativement jeune au vu de ses réactions. Enfin, c'est l'impression que possédait le télépathe.

_________________



Biz's Zouzou' ♥ :
 

Je communique en « italique »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Mer 18 Fév - 15:46

    William sentit les larmes lui monter aux yeux, ce qui n'était pas arrivé depuis très, très longtemps. L'émotion était intense tandis qu'il redécouvrait la joie de pouvoir converser par ce moyen de communication si étrange. L'inconnu avait une voix mentale un peu plus aigu que Vince, mais leurs intonations étaient très proches. Le regret le submergeait du même coup de ne pas avoir été à la hauteur. Parce que c'était à ça que tout se résumait, à la fin : la culpabilité. Normalement, le temps l'effaçait peu à peu, mais William avait du rater une étape. Ou alors il lui manquait une case. En tout cas, son visage restait de marbre alors que les émotions le rongeaient. Il attendit en silence qu'elles se calment, non sans observer son interlocuteur.
    Il ne s'était pas trompé sur le compte de l'homme : il se déplaçait avec l'aisance d'un chat, y compris dans les arbres. ça avait son importance, en combat il devait être remarquable. Par contre, il était déjà proche au gout de William, et celui-ci se plaça dans le coin de la fenêtre le plus loin de l'homme : de cette manière, ils pouvaient se détailler tous les deux en "parlant".

    "Je préfère tout de même parler tout haut, et non penser, prévint-il. Je m'appelle William."

    Et inutile de dire que je n'aime pas qu'on fouille dans ma tête.

    "De mon âge ? Les apparences sont trompeuses, ici."

    En l’occurrence, il était bel et bien jeune voir très jeune par rapport à la moyenne d'âge des particuliers qui vivaient ici.

    "Je dirais bien que si ça se trouve, j'ai le même âge que toi mais ce serait mentir."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 44
Date d'inscription : 09/02/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lee Tae-min
Âge : (réel) 80 ans → (physique) 23 ans
Particularité : Illusion Psychique
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Sam 21 Fév - 23:58

Innocence ne commenta pas le déplacement de son interlocuteur, il n'était pas un juge et chaque personne agissaient de façon différente sans qu'il est besoin de tout savoir sur sa vie pour le comprendre. Bien au contraire, il avait bien assez de son propre passé pour ne pas vouloir s'intéresser à celui des autres en plus. Il inclina la tête lorsque l'autre particulier se présenta et un sourire fit son apparition sur son visage lorsqu'il capta la pensée de son interlocuteur. Il pouvait comprendre que les gens n'aiment pas l'idée d'avoir quelqu'un capable de fouiller dans leur tête au face d'eux.

Le télépathe se retint de plonger dans la tête de l'adolescent, sa phrase l'intriguant sur son âge. Pourtant cela faisait longtemps qu'il ne cédait plus à sa curiosité et cela serait dommage de briser le peu de confiance que son interlocuteur mettait en lui pour une simple question. De nouveau il hocha la tête et fit résonner sa voix mentale.

« Enchanté William, ça ne me dérange pas que tu parles. » fit-il en agitant brièvement la main devant lui.

« Sache que je respecterai ta vie autant que tu me le permettra. Si tu me projette dans un souvenir je n'y serai pour rien. » prévint le télépathe en secouant la tête.

« Pour ce qui est de ton âge, c'est juste que je me suis basé sur tes réactions, ta façon d'agir face à moi. Je peux me tromper mais généralement c'est assez révélateur. Sauf pour certains. »

Innocence bougea légèrement perché sur sa branche avant de jeter un coup d’œil au centre du jardin. Le soleil tapait toujours et personne n'était venu les déranger, ce qui au vu des réactions de son cadet l'arrangeait bien. Reportant son attention sur son interlocuteur, il posa le pour et le contre de poser sa question avec ou sans tact. Ce n'était jamais facile de se décider puisqu'en fonction des personnes, la franchise ou la délicatesse était peu bienvenue. Mais au vu du personnage, il préféra se rabattre sur la franchise sans détour. Aussi appelé manque de tact en fonction des gens.

« Maintenant que tu m'as bien intrigué, tu veux bien me donner ton âge réel ? Si tu veux, je te donnerai le miens après. » proposa-t-il avec un sourire amusé.

La tournure de la conversation amusait grandement Innocence qui n'avait jamais « marchandé » pour obtenir des informations ou tout simplement son propre comportement. En effet il se comportait de tel façon que William ne se braque pas ou quelque chose dans le genre. Il finirait sûrement par lui coller le surnom de chat à celui là. Il leur ressemblait énormément.

« Si ça ne te dérange, pourquoi ne pas répondre à ma précédente question ? Il y a une raison particulière à ta présence ici ? »

_________________



Biz's Zouzou' ♥ :
 

Je communique en « italique »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Lun 23 Fév - 17:11

    C’était étrange d’entendre qu’une fois qu’il avait la parole, l’inconnu muet – enfin Innocence, quel nom bizarre – n’avait aucun problème à s’exprimer, avec une grande éloquence parfois qui interpelait. Il avait l’air de peser bien ses mots, un peu comme s’il essayait de savoir ce que pensait William mais que sans son autorisation, ne pouvait pas aller voir directement dans sa tête. William n’était pas du genre à fuir – enfin, il ne fuyait rien sauf les autres et le contact physique, ce qui était en soi déjà énorme – mais il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie d’être ailleurs en ces instants. Il était parfaitement à l’aise avec la voix dans sa tête – ce n’était pas ça qui le gênait, c’est fou comme on s’y réhabituait en quelques minutes après avoir été seul dans son cerveau pendant de longues années – non, c’était juste qu’Innocence était presque à tout juste un peu plus d’un mètre de lui, il pouvait le toucher en tendant le bras, et cette réalité mettait en pétard le subconscient de William qui criait automatiquement : danger. Et dans ces conditions, impossible pour le jeune homme d’être détendu : déjà que l’âge, la maturité et la façon de se déplacer d’Innocence, ajoutés à sa connaissance parfaite de son don (parce que certains des particuliers qui venaient ici ne maitrisaient pas encore le leur) lui évoquaient immédiatement une personne dangereuse.
    En fait, il se sentait mis en cage.


    La raison pour laquelle il ne bougeait pas ? Tout simplement : la fascination.
    Curiosité, intérêt, appelez-ça comme vous le voulez, qu’il en ait pleinement conscience ou pas William était intéressé par l’inconnu, son passé, ce dont il était capable. La souplesse de ses gestes et son éventuelle force physique comme mentale représentaient un défi pour le jeune homme à la minute où il l’avait vu de près. Le don de télépathie, William le connaissait déjà, mais peut-être changeait-il un peu d’une personne à l’autre mais globalement les caractéristiques restaient les mêmes, du moins le supposait-il.
    Hum. Une information pour une autre, c’était équitable.


    « Marché conclu. J’ai vingt-sept ou vingt-huit ans, peut-être un peu plus. »


    Il y avait eu une période difficile, et vivre le même jour indéfiniment n'aidait pas, ce qui expliquait son manque de précision en la matière. Les yeux plissés, William conjectura :


    « Toi, je te donne… Au moins quarante ans de plus, je dirais. »

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 44
Date d'inscription : 09/02/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lee Tae-min
Âge : (réel) 80 ans → (physique) 23 ans
Particularité : Illusion Psychique
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Ven 3 Avr - 10:48

Innocence l'observa sans paraître trop insistant non plus. Il l'observait comme lui l'observait, respectant la distance mise en place par le plus jeune sans chercher véritablement à savoir ce qui le faisait agir ainsi. Il n'était pas là pour déterrer les secrets de son interlocuteur, il était là à la base par hasard, et il n'aimerait pas qu'on le force à faire face à ses propres peurs. Donc il laisserait le plus jeune tranquille sur ça, tout du moins tant que le sujet ne serait pas abordé par lui même.

Il cligna des yeux en se rendant compte de l'imprécision dont il faisait preuve. Peu importe ce qu'il avait vécu par le passé, Innocence savait que ne pas connaître correctement son âge voulait dire qu'on ne faisait par véritablement attention au temps qui passe, et c'était véritablement dangereux pour l'esprit, mais il ne dit rien. Néanmoins il ne put s'empêcher de sourire en constatant qu'il tentait de lui donner son âge réel. C'était amusant à voir puisque c'était impossible de juger sur le physique.

« Si tu as vingt-huit ans, j'ai exactement cinquante-deux ans de plus que toi. Ce qui me fait quatre-vingts ans au total. En parler me fait me sentir vieux d'ailleurs. » pensa avec un amusement palpable le télépathe.

Il bougea légèrement sur sa branche pour s'installer plus confortablement, s'appuyant contre le tronc et faisant reposer ses pieds sur une branche pour avoir un meilleur équilibre. Il réfléchit pendant quelques secondes à un sujet dont il voulait faire part aux Ombrunes. Comme il possédait un diplôme de médecin, il pouvait peut être mettre en place des visites pour les particuliers et pour faire un bilan. Mais bon, il penserait à tout cela plus tard, pour le moment il avait un jeune en face de lui qui semblait devoir être mit en confiance.

« Tu vas peut être trouver que j'insiste beaucoup alors je veux tourner ma question différemment. Puisque tu ne semble pas vouloir me donner le pourquoi de ta présence ici, y a-t-il une raison particulière qui fait que tu ne réponds pas à ma question ? » questionna Innocence avec un sourire en coin. Sourire qui s'étira un peu plus lorsqu'il ajouta. « Peut être attends-tu une fille ? Si c'est le cas je peux te laisser si tu veux. »

L'adulte croisa les bras devant lui et appuya sa tête contre le tronc derrière lui, observant les nuages paresseux glisser dans le ciel. Ses « paroles » pouvaient paraître déplacées étant donné qu'ils ne se connaissaient presque pas, mais il avait toujours apprécié voir les réactions des autres face à ce genre de situation, et il l'avouait aussi, son côté médecin qui se devait d'être curieux et analytique y était pour beaucoup. Les réactions divergeaient en fonction des personnes, certains étaient scandalisés, d'autres en colère. D'autres encore pouvaient être gênés ou violents, voir se refermaient sur eux même.

Innocence était curieux de voir si William adopterait une de celle là où si il en choisirait une autre.

_________________



Biz's Zouzou' ♥ :
 

Je communique en « italique »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Sam 4 Avr - 15:38

    "Je n'étais pas très loin du compte. Pour les années, je veux dire. Je parlais par rapport à ton âge physique."

    C'était difficile à dater, à dix ans près il estimait que ses déductions étaient fondées.
    William arqua un sourcil dubitatif. C'était bizarre de voir les émotions défilées sur le visage d'un muet au rythme de ses pensées. Comme s'il parlait vraiment. D'une certaine façon c'était le cas, mais voir quelqu'un s'exprimer comme ça sans qu'il ouvre la bouche, c'était... Déroutant. Innocence avait de l'humour, c'était déjà ça. En l'entendant demander encore une fois ce qu'il faisait là, un mince sourire étira les lèvres du jeune homme. Était-ce si étrange qu'il vienne là juste pour être tranquile, pour aucune raison particulière ? Pour flâner, pour profiter du soleil là où personne ne s'aventurait ? Le moins qu'on puisse dire, c'était qu'Innocence, du haut de ses quatre-vingt dix ans, était sacrément têtu. Et curieux, aussi. Après tout, il avait la maturité pour ça. Mais certains particuliers finissaient par se lasser des années qui passent et sombraient dans une sorte de lassitude permanente, une solitude permanente. Ils se renfermaient sur eux-mêmes et finissaient par disparaitre. Personne ne savait s'ils étaient sortis de la boucle pour en finir, s'ils avaient demander à une ombrune de partir ou s'ils avaient trouvé une autre occupation hors de la boucle. Le mystère planait mais comme ils n'avaient plus d'amis, ils n'étaient pas regretté.
    En tout cas, Innocence était loin de cet état d'attente perpétuelle. Il s'intéressait aux gens, aux autres, au monde. Plus que William, en tout cas.
    A la mention d'une fille, les yeux du jeune homme étincelèrent. Personne ne retenait son attention, pas même les plus belles des particulières qu'il ne coutoyaient jamais. A ses yeux il n'y en avait qu'une, qui avait réussi à l'approcher malgré son fichu caractère. Une seule qu'il ne pouvait même pas toucher. Alors non, il ne l'attendait pas. De toute façon, elle se débrouillait toujours pour le trouver quand elle voulait le voir. Aujourd'hui, il était seul.
    Le jeune homme se cala un peu plus sur le rebord de la fenêtre et dévisagea l'homme.

    "Non, je n'attends personne. Je n'ai aucune raison valable d'être ici. C'est si difficile à croire ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 44
Date d'inscription : 09/02/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lee Tae-min
Âge : (réel) 80 ans → (physique) 23 ans
Particularité : Illusion Psychique
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Dim 28 Juin - 11:39


Innocence arqua un sourcil dubitatif. Il lui donnait quarante ans de plus que lui par rapport à son physique ? Paraissait-il si vieux ? Il se remémora brièvement un scène qui c'était déroulée il y a trois ou quatre jours déjà et en vain à la conclusion que non, il ne pouvait pas avoir un physique suffisamment trompeur pour lui donner soixante-dix ans.
Il chassa cette pensée assez déroutante et préféra s'intéresser à la réaction qu'avait suscité la mention de "la fille" chez William. En tout cas il ne semblait pas s'offusquer du sujet abordé, il semblait même amusé par la situation.

Le télépathe accepta le changement de sujet de bonne grâce lorsqu'il orienta sa réponse vers une autre question.

« Difficile à croire non puisque je te vois actuellement ici. » souris l'adulte « Mais difficile à comprendre oui. Enfin pour moi ça l'est puisque mes études m'ont mené à m'intéresser à la psychologie humaine. »

Chercher un peu de solitude oui il pouvait comprendre et même adhérer à ça. Après tout lui même appréciait avoir besoin de quelques moments de paix loin de toute agitation. Il bougea un peu sur sa branche, il y avait plus confortable comme endroit où s'asseoir et il voulait éviter d'endolorir son corps plus que nécessaire. L'habitude fit qu'il s'enfonça un peu plus dans l'esprit du plus jeune, fronça les sourcils en se rendant compte de ce qu'il faisait. Il retourna à la surface de ses pensées, cachant habillement cette légère intrusion.

« Tu comprendras donc que je sois curieux. » ajouta-t-il en faisant référence à sa phrase précédente « Puisque tu n'attends personne et que tu es clairement méfiant vis à vis de moi je voulais savoir ce qui t'inquiétais autant. Je ne peux pas vraiment dire que je suis vexé de ton comportement mais ça n'aide pas à être à l'aise. enchaîna Innocence en le fixant avec calme sans paraître insistant. »

_________________



Biz's Zouzou' ♥ :
 

Je communique en « italique »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   Dim 28 Juin - 15:43

"Ça n'aide pas à être à l'aise"... A qui le disait-il ?.. A vrai dire, William n'avait jamais essayé de se mettre à la place des gens qui croisaient son chemin. Sans doute le prenait-il, pour la majorité, pour une espèce de fou étrange, et ils n'avaient pas totalement tort. Le jeune homme cligna des yeux, sceptique face à la curiosité presque maladive de cet homme âgé de près de quatre-vingts ans. Son don devait le démanger, sachant qu'il avait à porter de main la réponse à ses multiples questions, à condition que William y pense. D'après ce qu'il savait, les télépathes n'avaient pas le pouvoir de fouiller dans le passé de leurs sujets d'expérimentation, seulement de décoder leurs pensées présentes. Il suffisait à William d'imaginer une plage pleine de cocotiers pour que ce soit tout ce que "voit" Innocence. Le jeune homme ne désirait pas s'étendre sur les événements qui avaient fait de lui ce qu'il était, d'autant plus que le télépathe qu'il avait devant lui réveillait des souvenirs qu'il aurait préféré savoir enfouis à tout jamais.
William soupira, fébrile, et se passa une main sur le visage, comme si ça pouvait l'aider à mettre fin à son dilemme. Après tout, rien ne l'obligeait à tout dévoiler, Innocence s'était arrangé pour qu'il paraisse avoir toutes les cartes en main, mais il ne fallait pas oublier qu'il avait le laissé-passé pour lire ses pensées. Il pouvait toujours... William entrevit ne fraction de seconde le visage chaleureux de Vince, militaire dans la force de l'âge, qu'il effaça immédiatement tant ça lui faisait mal d'y penser. Non, il ne l'évoquerai pas. William attendit que sa respiration se calme avant de prendre la parole, las.

"Puisque tu t'y connais en psychologie, j'imagine que tu sais ce que veut dire haptophobie."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sieste écourtée [Innocence Denali]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sieste écourtée [Innocence Denali]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une histoire de sieste...
» UMBERTO † une sieste crapuleuse dès le matin c'est ce qu'il y a de mieux!
» Après 68!
» Sieste en hiver [ Pv : Chidori ]
» Sièste en bibliothèque [pv xerxes]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Jardin-