Partagez | 
 

 Arrivée de Victoria [Miss Tit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Arrivée de Victoria [Miss Tit]   Dim 1 Fév - 23:09

    Victoria ouvrit les yeux. Pour les refermer aussitôt. Trop de lumière. La torpeur dans laquelle elle était plongée et le mal de crâne persistant qui lui tenaillait la tête formaient un bien curieux mélange. Elle écouta d'abord sa respiration tranquille avant de se rendre compte qu'elle était allongée sur un matelas de qualité moyenne. Comment cela se pouvait-il ? Ses parents n'auraient jamais autorisé un tel mobilier et auraient collé un procès au constructeur sans risquer d'être eux-mêmes inquiétés. Elle ne pouvait donc pas être chez elle. Mais si elle n'était pas chez elle, où était-elle ?
    Ses membres étaient trop lourds pour bouger. Alors elle tenta de démêler ses souvenirs.

    Une jeune femme était assise dans un grand fauteuil devant une miroir. Sa pose était étudiée, elle avait l'air de la maitresse de maison qui n'avait pas besoin de le démontrer. Elle faisait la vingtaine, ses cheveux blonds étaient ramassés en un chignon parfait, dont quelques mèches s'échappaient, savamment décoiffées. Une femme s'affairait à la maquiller.
    Cette fille, c'était Victoria, et ses yeux bleus et vides se fixaient par l'intermédiaire de la glace.
    La maquilleuse prenait trop de temps à faire ce pourquoi on la payait. Elle allait être en retard pour le Gala.
    "Dépéchez-vous, cingla-t-elle.
    - Oui, bien sur, madame," bredouilla celle-ci.

    Dans sa précipitation, elle renversa une de ses palettes de poudre. Excédée, Victoria la dévisagea durement.
    "Nettoyez-moi ça. Et envoyez-moi Rosalie, elle fera le travail. je me passerais de vos services."
    La maquilleuse, surprise, devint rouge comme une tomate et se baissa rapidement pour essuyer sommairement avant de s'éclipser après un salut embrouillé.
    Une fois seule, le masque de Victoria tomba pour laisser entrevoir une jeune fille de dix-sept ans, inquiète et terriblement stressée. Elle se trouvait moche. Ses yeux étaient trop grands, il lui manquait un coup de blush, elle avait la peau trop pâle, des cernes imaginaires sous les yeux. Elle jeta un coup d'oeil du coté de la porte, évaluant le temps qu'il lui restait avant l'arrivée des maquilleuses, et chercha à la hâte son téléphone. Elle le trouva et commença à composer un message adressé à sa mère de ses mains tremblantes, qui lui demandait quand ils arrivaient. Au moment d'appuyer sur le bouton "envoyer", elle hésita. Sa mère lui ferait encore une remarque acerbe, comme quoi bien sur qu'ils seraient là puisque les plus grands PDG des entreprises d'Europe étaient au rendez-vous. Son regard cuisant et déçu qui poursuivait Victoria dans ses cauchemars serait une nouvelle fois planter sur la jeune fille, pour bien lui faire sentir qu'elle n'avait jamais été à la hauteur malgré ses efforts, et qu'elle ne le serait jamais.
    Victoria entendit le bruit caractéristique de talons qui claquent sur le carrelage rutilant. Les maquilleuses étaient de retour. Elle se dépêcha de ranger son portable et se replaça bien droite devant le miroir, pinçant ses joues pour leur influer un peu de couleur, affichant une expression agacée étudiée. Juste à temps, car la porte s'ouvrit.

**************** *****************


     Des heures plus tard, Victoria, splendide dans la robe bleue marine scintillante qui révélait des épaules fines, accueillait les invités, un sourire lumineux scotché sur le visage. Elle paraissait tellement sure d'elle, virevoltant comme un papillon de nuit entre les petits groupes de milliardaires qui sirotaient du champagne hors de prix ! Intérieurement, c'était une toute autre histoire : elle jetait sans cesse de rapides coups d'oeil vers la porte principale illuminée qui menait vers le hall d'accueil des invités, s'attendant à voir débarquer ses parents à tout moment. Elle voyait déjà sa mère, magnifique, éclipser toutes les femmes alentours par son allure inimitable et sa prestance inattaquable. Pas étonnant que son père ait voulu avoir une femme comme elle dans son palmarès : elle rayonnerait littéralement, même habillée d'un sac poubelle.
     Cela faisait longtemps qu'ils ne s'aimaient plus. Ils se voyaient à peine, son père parcourait les continents pour signer des accords en tout genre, sa mère s'occupait des finances et de la gestion en son absences, c'est-à-dire les neuf dixièmes du temps.
    Et lorsqu'elle n'était pas en réunion, elle daignait jeter un coup d'oeil à sa fille.

    Victoria ne s'était jamais rebellée contre le mode de vie qu'on avait instauré dès sa naissance. Cela lui paraissait normal, pour la dernière née d'une famille aussi riche, de savoir se tenir. Et en contrepartie, elle avait tout ce qu'elle voulait.
    Mais elle était terriblement anxieuse : ses parents devaient être arrivés depuis une bonne heure déjà, et toujours pas de trace d'eux. Elle gérait la pression comme on le lui avait appris : respire. Souris. Souris. Souris. Respire.
    Elle avait mal aux mâchoire à force. Pourquoi n'étaient-ils pas là ? Elle ne connaissait personne, elle ! Après avoir répondu une enième fois aux compliments et aux "vous êtes le portrait craché de votre mère ! Mais où sont-ils, d'ailleurs ?" avec amabilité et tact, Victoria faussa  poliment compagnie au vieux pervers millionnaire qui n'arrêtait pas de la reluquer devant sa femme et franchit les ports où des invités se pressaient encore. Hormis quelques agents de sécurité, le hall était vide.
    Un mur la séparait encore des baies vitrées par où les invités entraient en grande pompe.
    Victoria se plaqua dos au mur juste à temps. C'était pleins de paparazzis ! Des journalistes se pressaient le long de la porte, elle ne pouvait pas aller voir où étaient ses parents sans éveiller les soupçons !
    Elle sentait la panique la gagner.
    Du calme, tout va bien. Respire.
    Victoria refoula les larmes qui lui montaient aux yeux - curieusement, elle avait beaucoup d'expériences dans le domaine - et vérifia que personne ne pouvait la voir avant de sortir son portable de la petite pochette qui allait avec la robe (qui elle n'avait pas de poches).
    Ce devait être les embouteillages - il y en avait souvent, à Londres.
    Soudain, quelqu'un lui plaqua de force un linge imbibé d'une odeur doucereuse sur le nez et la bouche.
    Victoria se débattit quelques secondes - et puis ce fut le noir.

    Victoria ouvrit les yeux en grand. Elle y était. Ses parents, le Gala. Quel rapport avec ce matelas ? Elle avait été enlevé ? Où ? Pourquoi ?
    Question idiote. Ses parents étaient pleins aux as, le mobile était évident.
    Ils voulaient de l'argent. Mais comment avaient-ils fait pour s'introduire dans le bâtiment ultra-sécurisé ?
    Victoria se redressa et se rendit compte que, d'abord, elle n'avait pas été délesté de ses vêtements ni de ses bijoux (qui à eux seuls coutaient une petite fortune) ni entraver.
    Les kidnappeurs devaient avoir vraiment confiance. Peut-être des professionnels.
    Le matelas était bien de qualité moyenne. Comme les draps, tout ça était impersonnel, d'un blanc nacré. Un parquet simple, une penderie.
    La penderie, peut-être ?
    Bataillant contre son mal de crâne, Victoria se leva et faillit tomber à la renverse. Bon, ils n'avaient pas enlevés non plus ses talons aiguilles. Elle les ota elle-même et les posa dans un coin. Elle les balancerait bien en travers de la pièce mais si sa mère l'apprenait elle la tuerait.
    La jeune fille fit le tour de la pièce, ouvrant la penderie en grand pour ne trouver que des vêtements informes et sans aucun gout. Merde, ses ravisseurs n'avaient aucune sens de la mode.
    La fenêtre n'avait pas de poignée et bien évident, la porte était fermée à clef. Victoria retourna s'asseoir sur son lit, et remit ses talons - un réflexe - tout en réfléchissant à toute vitesse à un plan d'attaque.

    Trop tard. La porte s'ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 11
Date d'inscription : 31/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Paula Malcomson.
Âge : (réel) 135 ans / (physique) 39 ans.
Particularité : Manipulation du temps + transformation en mésange.
MessageSujet: Re: Arrivée de Victoria [Miss Tit]   Ven 6 Mar - 20:57

Miss Tit n'aimait pas procéder de cette manière. Malheureusement, cela arrivait plus souvent que ce que l'on croyait. Elle aurait pu prendre le temps de lui parler, mais la jeune fille l'aurait sans doute prise pour une folle. De plus, le temps pressait : deux estres, un faux couple, s'étaient glissés parmi les invités. Si elle ne "l'enlevait" pas, ils s'en chargeraient. Il valait mieux qu'elle tombe du bon côté.
Elle l'avait donc ramenée dans la boucle, avec l'aide de quelques particuliers -une particulière d'Angleterre qui maîtrisait à la perfection la téléportation les avait ramenées ici. Cette situation devait être très stressante pour la jeune fille -Victoria, qu'elle s'appelait- mais c'était une étape nécessaire à sa survie. Elle aurait ensuite le choix : rester à l'abri, ou rentrer chez elle et vivre dans le danger. Miss Tit ne la forcerait pas. Elle comprendrait si Victoria préférait rester avec ses parents, même si ce n'était pas forcément la bonne solution. Après l'avoir déposée dans une chambre, l'ombrune referma la porte : elle avait encore quelques heures avant que Victoria de se réveille, et en tant qu'ombrune, chaque minute comptait.
Elle revint aux alentours de quatre heures de l'après-midi, et déverrouilla la porte. Elle trouva Victoria assise sur son lit, et s'approcha avec lenteur, un mi-sourire sur le visage. L'ombrune referma la porte derrière elle -pas à clé- et tira une chaise pour s'asseoir en face de la jeune fille.

« Bonjour, Victoria. Je me présente, Miss Tit. Je suis une des directrices de cet établissement. »

Miss Tit attendit quelques secondes, avant de se remettre à parler.

« Tu dois te demander pourquoi tu es ici, n'est-ce pas ? Nous ne te voulons aucun mal. »

_________________


Merci ma Nirva ♥

présentation - liens et rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Arrivée de Victoria [Miss Tit]   Ven 6 Mar - 22:59

    Victoria se leva d'un bond lorsqu'elle vit une femme entrer. Plutôt petite, puisqu'elle la dépassait d'une demi-tête, elle avait l'air très calme, un visage bienveillant encadré d'une chevelure de feu. Elle portait des vêtements quelconques, propres et soignés mais tout de même quelconques. La jeune fille la regarda se poster devant elle, et s'asseoir, les sourcils froncés. Tout en la femme respirait le calme et l'altruisme. Mais Victoria ne comptait pas se laisser embobiner. Elle voulait sortir d'ici, et même si Apollon apparaissait comme par magie devant elle, elle ne lui jetterait même pas un coup d'oeil avnt de se précipiter vers la porte pour bénéficier de l'effet de surprise. Alors comme ça, elle était "directrice de cet établissement" ? Dans quoi est-ce qu'elle avait atterri ? Une maison de fou ? Est-ce qu'ils formaient les enfants à devenir soldat pour les embrigader illégalement dans un autre pays ? Ce ne pouvait pas être un marché aux esclaves, tout de même ? Non, puisque la première chose qu'on aurait fait en l'emmenant ici aurait été de la dépouiller de toutes ses affaires précieuses, y compris ce qu'elle portait sur elle en ce moment-même. La pensée qu'elle aurait pu se réveiller nue ne l'enchanta guère, et fit grandir son agacement de ne pas savoir où elle était.

    "Je ne sais pas où je suis, grinça-t-elle. Et je m'en moque. Je veux rentrer chez moi, je ne sais pas ce que vous comptez faire de moi, mais je vais m'en aller et vous n'allez pas pouvoir m'en empêcher."

    Sur ce, elle se dirigea aussitôt vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 11
Date d'inscription : 31/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Paula Malcomson.
Âge : (réel) 135 ans / (physique) 39 ans.
Particularité : Manipulation du temps + transformation en mésange.
MessageSujet: Re: Arrivée de Victoria [Miss Tit]   Sam 14 Mar - 21:53

« Je ne sais pas où je suis. Et je m'en moque. Je veux rentrer chez moi, je ne sais pas ce que vous comptez faire de moi, mais je vais m'en aller et vous n'allez pas pouvoir m'en empêcher. »

La jeune fille se leva, et se dirigea immédiatement vers la porte. Miss Tit fit de même, et se campa fermement devant la sortie, les bras croisés sur la poitrine. C'était un comportement prévisible. Face à un choc comme celui-ci, la plupart des gens restent muets, pétrifiés de peur et de questions. Une autre partie réagit vivement, et Victoria semblait en faire partie. Elle semblait effectivement se moquer, comme elle le prétendait, de l'endroit où elle était. Ah, si elle savait ... Elle aurait sans doute plus de questions, si elle apprenait qu'elle était dans une boucle, loin de chez elle -autant dans la distance que le temps ! Miss Tit se rappela à l'ordre : « Chaque chose en son temps, Erin. »

« Que tu le veuilles ou non, tu es bloquée ici pour l'instant. Parlons un instant, tu veux ? Je te ramènerais chez toi après. »

L'ombrune posa ses mains sur les épaules de la jeune fille, et la repoussa doucement à quelques pas de l'entrée. Elle ne savait pas encore, à cet instant, que Victoria lui donnerait autant de fil à retordre. Ni, d'ailleurs, qu'elle n'aurait pas de réel autre choix que de rester dans la boucle. Parce que dans le présent, à l'heure actuelle, un drame était en train de se produire.

_________________


Merci ma Nirva ♥

présentation - liens et rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Arrivée de Victoria [Miss Tit]   Dim 15 Mar - 0:11

     Victoria n'avait que faire des bons sentiments de la samaritaine qu'elle avait devant elle. D'accord, elle avait l'air d'une bienveillance à toute épreuve, mais ça ne lui donnait pas le droit de la retenir ici. Et la jeune fille, du haut de ses dix-sept ans, n'était pas prête de se laisser faire. Hors de question qu'on la retienne contre son gré dans cette pièce qui ne lui disait rien du tout, avec une inconnue qui pouvait aussi bien être chargée de l'amadouer pour qu'elle se sente assez en confiance pour se jeter dans la gueule du loup. Non, elle n'allait pas rester ici à attendre que des inconnus se chargent de décider de son avenir, encore moins si l'une d'entre elles poussait le bouchon trop loin en croyant pouvoir l'amadouer de la sorte. Victoria avait décidé de sortir de cette chambre, et elle le ferait. Vieille dame ou pas vieille dame, elle n'en avait rien à faire. ç'aurait été un homme ou un petit gamin, ça reviendrait au même. Elle n'était pas chez elle, et elle allait forcer le passage pour voir par elle-même où elle était.

    "Je ne suis bloquée nul part," dit-elle froidement en contournant tout à fait la femme.

    Elle ouvrit la porte à la volée et, avant que l'inconnue n'ait eu le temps d'esquisser un geste, s'enfuit dans le couloir.

_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 11
Date d'inscription : 31/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Paula Malcomson.
Âge : (réel) 135 ans / (physique) 39 ans.
Particularité : Manipulation du temps + transformation en mésange.
MessageSujet: Re: Arrivée de Victoria [Miss Tit]   Dim 22 Mar - 13:41

« Je ne suis bloquée nulle part. » lâcha la jeune fille, avant de filer dans le couloir.

Miss Tit pesta intérieurement et se précipita hors de la chambre. Victoria avait déjà disparue, et avant qu'elle ne puisse se lancer à sa poursuite, une petite silhouette s'avança dans le couloir. Elle tendit une enveloppe à l'ombrune, avant de s'exprimer d'une petite voix.

« Il y a un courrier pour vous, Miss Tit, on m'a dit que c'était très urgent. »

Elle la remercia et congédia le jeune particulier qui lui avait apporté ce funeste message. En ouvrant l'enveloppe, elle se dit que Victoria pouvait bien attendre quelques minutes : ses pupilles la retiendraient de toute manière si elle essayait de partir. Une urgence était une urgence ; de plus, celle-ci la concernait directement. Elle sortit une petite feuille de papier, et lut en silence le message qui y était inscrit, adossée contre l'encadrement de la porte. Une boule se forma dans sa gorge. Elle avait l'impression d'avoir échoué à sa mission. « Désolée d'apporter une aussi mauvaise nouvelle, mais les parents de Victoria ne sont jamais arrivés et n'arriveront jamais : accident de voiture. C'est la panique au gala, je suis partie : trop dangereux avec les estres. Je regrette que tu doives lui annoncer la nouvelle. » Elle le relu. Deux fois. Elle répondrait à sa correspondante plus tard. Glissant le mot dans une poche de sa robe, elle alla chercher la fugueuse -et maintenant, jeune orpheline.

***
Quelques minutes plus tard, elle retrouva Victoria devant la porte de la chambre. Sans un mot, elle la fit y entrer et referma la porte derrière elle, à clé. Elle ne pouvait pas lui annoncer la mauvaise nouvelle, pas maintenant. La jeune fille semblait avoir les nerfs fragiles et elle doutait qu'elle encaisse ce flot d'informations choquantes d'un coup. Pourtant, elle n'avait pas le choix. Miss Tit ne pouvait pas la laisser repartir sans qu'elle sache, le monde extérieur était dangereux. Surtout que maintenant, elle y serait seule.

« J'aimerais qu'on ait une discussion sérieuse, maintenant. Tu es assez grande pour parler, pas vrai ? Je peux répondre à toutes les questions que tu te poses quant à cet endroit, la raison pour laquelle tu es ici, tout ça. »

Victoria resta silencieuse, sans doute en proie à trop d'émotions contradictoires pour dire quelque chose. D'une voix douce, l'ombrune continua :

« Nous sommes ici à Cairnholm, une petite île pas loin du Pays de Galles. Nous vivons dans ce qu'on appelle une boucle temporelle : une journée qui se répète indéfiniment. Ici, c'est le 3 septembre 1940. Je sais que tout cela te paraît très étrange, voire même irréel, mais c'est la vérité. Tu ne rêves pas. Ici vivent des gens très particuliers, qui possèdent toutes sortes de dons. Le monde extérieur est trop dangereux pour des gens comme nous. »

Elle s'interrompit, lui laissant le temps de souffler un peu avant de lui annoncer la raison pour laquelle elle était ici.

_________________


Merci ma Nirva ♥

présentation - liens et rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Arrivée de Victoria [Miss Tit]   Sam 4 Avr - 13:41

    Victoria claqua la porte de la seule pièce qu'elle connaissait, à savoir la chambre anonyme où la vieille dame l'avait amené. L'entrevue avec Sean lui laissait un gout amer de panique qui ne demandait qu'à lui exploser à la figure. Elle s'appuya contre le panneau de bois qu'elle venait de refermer, certaine que maintenant elle avait cette faible barrière entre elles et les mutants comme Sean à l'extérieur, elle pouvait se laisser aller à paniquer tranquilement, comme une fille normale le ferait dans ces circonstances, abandonnée à des milles de chez elle, si Sean avait dit vrai. Elle sursauta violemment lorsque la vieille dame se manifesta à nouveau. Victoria avait envie de se taper la tête conte le mur tellement elle était en colère contre elle-même. Bien sur que la femme était encore là, elle s'était échappée comme une voleuse hystérique pour voir où elle avait échoué. Malheureusement, c'était bien plus loin qu'elle ne le pensait. Bien plus dur à supporter.
    Lorsque la vieille dame se mit à parler, Victoria ravala à grand peine sa frustration et l'écouta en silence. Victoria détesta le ton suffisant de l'inconnue. Elle voulait revoir ses parents, c'était un fait. Elle était aussi perdue dans cette énorme maison dont elle ne savait rien (enfin, rien, un bien grand mot, elle avait rencontré un hurluberlu qui lui avait fait des tours de magie qui s'avéraient véritables, ce qu'elle savait mais ne voulait pas accepter). Mais elle n'était pas une fillette de trois ans à qui on explique le fonctionnement de l'école.
    Soit Sean avait dit vrai en parlant de 1940, soit ils étaient tous plongés dans la même psychose dans cette maison. Mais c'était étrange comme la vielle dame semblait calme et sure d'elle par rapport au jeune homme qui s'était énervé. En même temps, Victoria avait tout fait pour, on ne pouvait pas lui en vouloir.
    Le 3 septembre 1940. ça paraissait improbable. Totalement impossible, même. Victoria ne voulait pas savoir où ils étaient et pourquoi, sauf si ça lui permettait de rentrer chez elle.
    Méfiante, la jeune fille, toujours dos à la porte, dévisagea la vielle dame à la fin de son discours. Celle-ci semblait jauger ses réactions. Qu'est-ce qu'elle attendait ? Si elle pensait voir Victoria pleurer et se lamenter sur son sort, elle ne fourrait le doigt dans le nez jusqu'au coude. La jeune femme était plus solide que ça, tout de même.
    Cependant un détail avait retenu son attention. Et puisque apparemment c'était à elle de parler...

    "Comment ça, "le monde extérieur est trop dangereux" ?"

    Qu'est-ce que c'est que ces idioties encore ? Et des gens comme nous ! Des gens comme elle oui ! Victoria ne se comprenait certainement pas dans le lot.
    Même si ce n'était pas l'envie qui manquait de les communiquer, la jeune fille garda ses commentaires pour elle, attendant d'en savoir davantage.

_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 11
Date d'inscription : 31/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Paula Malcomson.
Âge : (réel) 135 ans / (physique) 39 ans.
Particularité : Manipulation du temps + transformation en mésange.
MessageSujet: Re: Arrivée de Victoria [Miss Tit]   Sam 25 Avr - 12:55

« Comment ça, "le monde extérieur est trop dangereux" ? »

  Victoria ne semblait pas comprendre, ce qui était une réaction parfaitement normale. Un instant, Miss Tit se demanda comment elle aurait réagit si on l'avait enlevée et emmenée loin de chez elle -dans l'espace et dans le temps- pour lui raconter ce qui semblaient être des idioties sans queue ni tête. Elle n'eut néanmoins pas de réponse. On ne pouvait pas savoir comment on réagirait dans une telle situation, avait-elle décidé. La jeune fille avait l'air énervée, méfiante, et Miss Tit se demandait ce qui se cachait derrière cette façade d'acier. Elle avait un peu observé Victoria dans sa vie de tous les jours, mais cela ne lui suffisait pas pour la connaître.
  Miss Tit réfléchit à un moyen d'expliquer à Victoria ce qu'étaient les Estres et les Sépulcreux, sans que cela paraisse tiré de l'imagination d'une femme folle -ce qu'elle était sûrement, aux yeux de l'orpheline. Ce dernier mot lui rappela l'horrible vérité. Sans attendre une seconde de plus, elle s'adressa à la jeune fille d'une voix douce :

« Tous les habitants de cette maison sont ce qu'on appelle des particuliers, et tu en es une toi aussi. Seulement, nous sommes recherchés. Certains de nous ennemis se cachent parmi les humains. Ce sont des Estres. A première vue, ce sont des humains parfaitement normaux, mais quelques signes permettent de les différencier : ils n'ont pas de pupilles, par exemple. Ils peuvent entrer dans les boucles temporelles, et enlèvent des particuliers. Car notre deuxième type d'ennemis est nommé "sépulcreux" et ce sont des monstres qui se nourrissent de notre chair et notre sang. Une alliance faite pour durer, pas vrai ? »

  Les yeux clairs de l'ombrune croisèrent ceux de Victoria un instant. Elle avait envie  qu'elle reste avec eux, son travail n'était-il pas de protéger au mieux les particuliers ? Mais elle laissait le choix à la jeune fille, et elle la laisserait partir si elle le voulait.

« Nous avons donc crée des boucles temporelles, pour protéger les particuliers mieux que dans le monde normal. Je suis désolée de t'avoir enlevée, Victoria, je voulais seulement te parler mais des Estres se sont invités et je ne pouvais pas te laisser là-bas. Je t'y ramènerais si tu le désires, mais tu es la bienvenue ici également. »

_________________


Merci ma Nirva ♥

présentation - liens et rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Arrivée de Victoria [Miss Tit]   Ven 1 Mai - 20:03

Victoria fronça les sourcils, les bras croisés. La description de la vieille dame à propos de ces créatures qui les guettaient faisait froid dans le dos. Ils abusaient tout de même, encore, un jeune drogué passait, mais une femme de son âge, c'était déroutant. Malgré elle, Victoria commençait à les croire tous les deux. Sean lui avait plus ou moins fait le même discours et deux fous qui avaient le même discours en quelques minutes, c'était trop. Puisqu'elle venait de quitter Sean et avait foncé ici, ils n'avaient pas pu se concerter, à moins que la mascarade ne soit prémédité,mais alors ils auraient inventé une histoire moins ahurissante et plus crédible que ça.
La jeune fille, méfiante, resta loin de la dame qui ne semblait pas dangereuse,mais on ne savait jamais.

"En quoi donc suis-je "particulière" ? Je veux rentrer chez moi. A Londres, dans le présent. Mes parents vont me passer un savon si je ne suis pas présenté au gala."

Ils devaient déjà être arrivés, et Victoria se mordit l'intérieur de la joue en pensant à la correction auquelle elle allait avoir droit.

"Ramenez-moi."


_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Arrivée de Victoria [Miss Tit]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée de Victoria [Miss Tit]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Maison des particuliers :: Chambres des ombrunes-