Partagez | 
 

 Sean B.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 152
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 23 ans
Particularité : Combustion moléculaire
MessageSujet: Sean B.    Mer 28 Jan - 20:16












NOM
PRÉNOM
AGE REEL
AGE PHYSIQUE
SEXE
NATIONALITÉ
PARTICULARITÉ

Bower
Sean
119 ans.
23 ans.
Masculin
Anglais
Combustion Moléculaire.


MENTALITÉ

Ma mère me disait qu’on ne connait jamais réellement quelqu’un et qu’il faut toujours s’en méfier. Il peut être mal attentionné, vouloir voler mon argent, me revendre, la tuer... Oui, déjà à la base je n’étais pas quelqu’un destiné à être social et souriant comme ces autres enfants de la boucle. C’est comme ça. Elle me disait aussi que je devais me battre, toujours, tous les temps, pour m’affirmer, pour avoir de l’argent, pour survivre en fait. Je devais écouter les ordres et les suivre à la lettre, mais aussi persévérer quoi qu’il advienne. J’ai appris à vivre seul, à ne dépendre que de moi-même mais je vous avoue qu’après plus de cinquante ans dans la même boucle, je commence à me faire chier. Mais je ne sais pas aller vers les autres, c’est comme ća, il a toujours cette petite voix qui le demande « est-il mal attentionné ?  Peut-être te veut-il du mal ! » et je détourne le regard avant de partir. J’occupe mes journées à rattraper tout le savoir que j’ai raté enfant, et j’ai du lire au moins deux fois tous les livres de la bibliothèque. Je me dis que j’aimerais bien changer de boucle, aller de nouveau dans un temps plus récent, peut-être en 2015 ? Voir comment notre monde s’en est sortit.
En général, je suis quelqu’un d’assez taciturne, qui ne s’étendra pas sur sa vie ou la beauté des nuages.
Parfois, je repense avec mélancolie à cette époque, vous savez, en 1914. Ne savais où j’allais et j’avais mes camarades de tranchées, aujourd’hui je n’ai personne, je suis coincé dans une époque qui n’est pas mienne sans savoir quoi faire de ma vie. J’attends que quelque chose se passe, de l’action, un signe, un mouvement. Mais la vie se tarde à me le montrer.


BIOGRAPHIE

Né en 1898, Sean a vu du pays, peut-être trop même. On va dire que son enfance fut facile, ou pas ? En realité, sa mère était une fille de joie desespérée qui subsitait comme elle le pouvait. Elle ne put se séparer de cet enfant non désiré, mais l'éleva comme elle put, et le petit Sean devint rapidement autonome, apprenant à voler tout ce qu'il lui passait sous la main. Evidémment, il n'eut pas une grande éducation, et fils de putain, on ne lui prêtait presque aucune attention. Quelques moines avaient bien essayer de lui apprendre les bonnes manières et... Ahah, non. Sean avait pris ses jambes à son cou non sans foutre un peu le bordel et d’aller retrouver sa mère. À dix ans, il nettoyait des chaussures, aidait au marché à transporter des caisses pour quelques bouchées de pain ou les invendus. Il gagnait toujours juste assez pour que sa mère et lui aient à manger le soir. Il économisait aussi pour lui acheter de belles robes de velours car c’était ce qu’elle mettait toujours et un jour... Un jour sa chère mère mourut de la syphilis, et Sean fut tout seul à quinze ans. On était en 1913 et la guerre couvait sous les foyers. Sean continua de ramasser ses maigres pièces en se débrouillant dans les rues, et fut finalement pris dans une usine d’armement lorsque l’Autriche-Hongrie déclara la guerre à la Serbie et que la triple Entente s’y opposa. Il y travailla pendant trois ans, puis à ses dix huit ans, il fut engagé et envoyé sur le front français. Il y vit mourir beaucoup de monde, mais il en a oublié les visages aujourd’hui. Il fit également beaucoup de rencontres et faillit passer plusieurs fois à ma guillotine de la Faucheuse. Mais qu’importe, il ne déserta mas malgré les conditions, allant jusqu’à même devoir exécuter ceux qui désertaient. Sean a du sang sur les mains, pas de doute, mais c’était la guerre. Il y avait cette violence permanente et fatale. Mais il n’avait pas le choix. C’était s’accommoder et répondre aux ordres ou crever. Le garçon avait très vite compris ce principe de lui ou moi. Sean a eu longtemps la culpabilité de ces allemands tués, mais désormais il se dit que c’était il y a plus d’un siècle, il est temps de passer à autre chose.
Son don, il le découvrit sur le champ de bataille. Quand un allemand avec baïonnette s’avança légèrement trop près de lui et qu’il... explosa. Tout simplement. Pensant d’abord à un obus, Sean s’empressa de se terrer contre le sol avant de constater que... bah qu’il n’y avait pas d’obus, seulement les restes de son ennemi. Quand la guerre prit fin, il fut un des derniers à être ramené chez lui, il avait vingt-trois ans. Les événements avaient changé le petit Sean et son village le reconnut à peine lorsqu’il rentra. Il était devenu un homme. Une ombrune vint alors le chercher pour le placer dans une boucle datée de 1870, mais la guerre y sévissant encore, Sean y resta vingt ans avant qu’on le déporte dans une boucle de 1945 où c’était... encore la guerre ? Qu’importe, il était habitué à force, Sean n’avait jamais connu rien d’autre. Et pourtant, tout semble paisible depuis.
Je me suis retrouvée ici comme ça. Je suis âgé(e) de 119 ans, c'est écrit :/ et tu peux m'appeler Sean. Je trouve vraiment que ce forum est super fabuleux. Mon avatar est Thomas Brodie-Sangster.


Dernière édition par Sean D. Bower le Jeu 29 Jan - 21:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sean B.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sean Penn and Wyclef Jean: Hollywood, Hip Hop and Haiti
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» Sean Irbe (Serdaigle)
» Has Sean Penn been recruited by Jean-Claude "Baby Doc" Duvalier?
» Sean Couturier (Saddy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Présentations des personnages :: Présentations validées-