Partagez | 
 

 « J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: « J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]   Sam 24 Jan - 13:27

Je descends lentement la pente qui se trouve au milieu des bois. Mes chaussures sont pleines de terre, et je m'accroche souvent les cheveux aux branches des arbres. J'ai l'impression que le trajet pour aller à notre endroit habituel à Eden et moi est plus long que d'habitude. Peut-être parce que je ne l'ai plus vu depuis quelques jours et que j'ai hâte.
Je sors des bois en respirant l'air frais. Je suis maintenant dans un champ de blé, à une centaine de mètres à l'est d'une ferme. Le soleil tape fort aujourd'hui, c'est une belle journée. Je passe par un petit chemin au milieu du champ et marche pendant une petite dizaine de minutes. Je n'ai qu'à le traverser, et je serai arriver juste devant une falaise, à l'abri des regards indiscrets. Avec Eden, on pourra parler tranquillement, sans se faire déranger, entre amies.
J'arrive enfin devant la falaise en soufflant. Ce n'est pas vraiment fatiguant quand on y va doucement. Je m'assieds sur l'herbe lourdement, les genoux repliés contre ma poitrine. Je tends ma main. Eden est toujours en retard de toute façon, alors autant s'amuser un peu. Je fais tourner mon index rapidement, jusqu'à ce qu'un minuscule tourbillon d'air se crée au dessus de celui-ci.

_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 489
Date d'inscription : 29/12/2014

Feuille de personnage
Avatar : Sophie Nélisse.
Âge : 16 ans physiquement, 78 ans réellement.
Particularité : Métamorphose.
MessageSujet: Re: « J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]   Sam 24 Jan - 14:14

J'étais sans arrêt en retard. C'était vrai. Il faut dire que j'étais régulièrement de corvée de courses au village tôt le matin, et que je raccompagnais toujours celui ou celle qui m'y accompagnait jusqu'à la maison depuis que Charlie avait décidé de couper seul à travers le verger d'un des fermiers avec un sac ... de pommes. Il avait passé un sale quart d'heure. Mais en même temps, c'était autant de sa faute que de la mienne, il savait très bien que du fait de son jeune âge, il avait de nombreuses chances d'être pris pour un voleur. Mais notre ombrune ne pouvait pas descendre au village tout les jours, d'ailleurs, elle n'y allait que très rarement : elle avait bien assez à faire avec nous à la maison. Voilà pourquoi on aidait tous, tous ceux qui avaient suffisamment de bon sens, en tout cas.
Ce matin-là, c'était Rosie, huit ans physiques et une cinquantaine d'année réellement qui venait avec moi. Elle avait tellement hâte qu'elle était venue elle-même me réveiller. Lorsque nous sommes passées devant la ferme où Hope et moi avions l'habitude de nous retrouver en rentrant, je jetai un coup d’œil : elle n'était pas encore là. Mais le temps que je remonte à la maison et que je redescende ici, elle serait largement arrivée. J'ai accéléré la cadence, en espérant être ici dans moins d'une heure : dix heures n'allaient pas tarder à sonner et j'étais plutôt en avance sur mon programme, pour une fois. Rosie, qui semblait avoir perdu son enthousiasme, grogna à plusieurs reprises.

***

Lorsque enfin la porte de la maison fût refermée, j'étais libre. Je traversais le jardin en courant, et rejoignit la forêt. Je ralentis un peu l'allure, le sol était moins dégagé à cet endroit. Pourtant, j'aurais su dire où se trouvaient exactement les racines sur lesquelles je risquais de trébucher. Après un quart d'heure de marche rapide et quelques raccourcis, je débouchais sur les champs et le soleil revint me réchauffer. Je vois Hope de loin, assise devant « notre » falaise. Je m'approchais de plus en plus lentement profitant du fait qu'elle me tournait le dos.

« Bouh ! » s'exclamai-je en posant mes mains sur ses épaules.

Je m'assis à côté d'elle, tout sourire.

« Alors, comment ça va ? »

_________________


liens et rps - présentation - Merci Ruiiiiiiiiiss ♥

« Nous sommes aussi indestructibles que nous pensons l'être. »
Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peculiar-world.forumactif.org
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: « J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]   Dim 25 Jan - 13:58

« Alors, comment ça va ? »

Je sursaute légèrement avant de me rendre compte que ce n'est qu'Eden. Pour une fois, elle n'est pas très en retard.

« Ça va très bien. Il fait un temps magnifique, et puis comment ne pas aimer cette journée ? Elle est d'un calme tellement reposant. »

Je ferme les yeux et profite du soleil contre mon visage. Je soupire, prête à rester là toute la journée s'il le faut. Il n'y a pas un nuage dans le ciel, et pas un brin de vent... Le vent, il manque du vent. J'ouvre les paupières et tends mon bras à la vue magnifique qui s'offre à nous. Rien qu'une petite brise... Aussitôt dit, aussitôt fait. Un air se lève le plus lentement possible, comme pour ne pas réveiller les animaux qui dorment dans la forêt.
Je me tourne vers Eden en souriant.

« Tu pourrais te transformer en oiseau ? Rien que pour moi, s'il te plait. »

Je fais les yeux doux, auxquels elle ne peut pas résister. Enfin, cela dépend de son humeur. Quand Eden ne veut pas, elle ne veut pas et rien ne lui fera changer d'avis, même sa meilleure amie.

« S'il te plait. » rajouté-je.


_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 489
Date d'inscription : 29/12/2014

Feuille de personnage
Avatar : Sophie Nélisse.
Âge : 16 ans physiquement, 78 ans réellement.
Particularité : Métamorphose.
MessageSujet: Re: « J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]   Dim 25 Jan - 17:07

« Ça va très bien. Il fait un temps magnifique, et puis comment ne pas aimer cette journée ? Elle est d'un calme tellement reposant. »

Il y avait en vérité plein de raisons de ne pas aimer cette journée. La première étant qu'elle se répétait indéfiniment, et que nous la connaissions par coeur, pour la plupart. Cependant, j'aimais aussi cette journée. Elle était tranquille, calme, il y faisait beau et chaud -mais pas trop non plus. Il ne pleuvait pas. J'aurais bien aimé un peu de neige, mais ce souhait était parfois comblé, avec les particularités de certains. En effet, il arrivait que notre boucle soit plongée dans la nuit à midi, qu'il neige pendant des heures quand la température était de 25°, ou même, parfois, que le vent fasse des siennes -la particularité d'Hope. C'était d'ailleurs ce qu'elle était en train de faire : une petite brise se mit à souffler, lentement, caressant doucement ce qui se trouvait sur son chemin. Je me laissai tomber sur le dos.

« Tu pourrais te transformer en oiseau ? Rien que pour moi, s'il te plait. »

Oh oh. Je connaissais ce ton. Je connaissais ce regard. C'étaient les petits yeux suppliants de mon amie, le genre de regard, qui, avouons-le, ne pouvait laisser personne indifférent. Même moi qui en avait l'habitude, je n'aimais pas dire non à Hope dans ces cas-là.

« S'il te plait. »

Je me mis à grommeler, rien que pour la forme, mais j'avais déjà cédé. Avec un peu de concentration, je me métamorphosai en pie. A la manière d'un chat, je me rabattis au sol avant de bondir et de rejoindre, en quelques coups d'ailes, l'épaule de ma meilleure amie. N'étant pas née oiseau, j'avais eu du mal à « apprendre » à voler. Je maîtrisais maintenant plus ou moins cette capacité, même si j'étais loin d'égaler un véritable volatile.

_________________


liens et rps - présentation - Merci Ruiiiiiiiiiss ♥

« Nous sommes aussi indestructibles que nous pensons l'être. »
Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peculiar-world.forumactif.org
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: « J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]   Dim 1 Fév - 17:11

Je souris quand Eden se met à se transformer. Sa particularité est vraiment stupéfiante. Pouvoir se métamorphoser en n'importe quel animal, c'est hors-du-commun. Mais je sais qu'Eden ne joue pas avec sa particularité. Elle sait très bien la maîtriser, mais elle ne s'en sert pas beaucoup. Il faut la préserver, et je la comprends. Les particularités sont dangereuses et très fatigantes. Tout peut arriver si nous ne la contrôlons pas bien.

« Merci. » lui dis-je en caressant ses plumes bleues et blanches.

Je souffle un bon coup et fait cesser le vent que j'ai fait apparaître quelques minutes plus tôt. J'aimerai beaucoup avoir une particularité aussi étonnante que celle d'Eden. Contrôler le vent, c'est bien. Mais à quelle occasion s'en servir ?

_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 489
Date d'inscription : 29/12/2014

Feuille de personnage
Avatar : Sophie Nélisse.
Âge : 16 ans physiquement, 78 ans réellement.
Particularité : Métamorphose.
MessageSujet: Re: « J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]   Mer 18 Fév - 15:36

« Merci. »

La brise cesse d'un coup, ce qui montre bien le pouvoir que Hope a dessus. C'est quand même dingue de maîtriser l'air, « un des quatre éléments », comme on dit. Elle devrait en être fière. J'espérais que ce soit le cas. Un silence s'installa bientôt entre nous deux -mais pas de silence gênant, un silence de deux personnes qui se connaissent, et qui acceptent de rester ensemble parfois sans rien dire. De toute façon, dans cet état, je ne pouvais pas parler. Je crois qu'on vaqua chacune à nos pensées pendant quelques minutes, avant que je ne lui attrapai une mèche de cheveux. Je lui la aie tirée, pas fort, mais juste pour attirer son attention. 
J'ai profité du fait qu'il n'y ait pas de vent pour voler un peu. Je n'avais pas souvent l'occasion de le faire, et c'était toujours une sensation agréable : celle d'être libre. Alors que je me trouvais dans une prison. Je me suis maladroitement élancée dans les airs, retrouvant mon équilibre en quelques coups d'ailes. Le vent était peut-être un avantage pour les vrais oiseaux, mais je ne parvenais pas à m'en servir comme eux le faisaient.
C'était justement ce qui me posa problème ce jour-là, quand un vent plus fort se leva brusquement. Ça ne pouvait pas être Hope, elle n'aurait pas fait ça -pas si j'étais en train de voler devant son nez. Je battis des ailes, de ces ailes qui n'étaient pas les miennes, tentant de ne pas dévier de ma trajectoire. Un second courant d'air frais me balaya d'un autre côté, et je me mis instinctivement à bouger dans tous les sens. « Pas dans les rochers, pas dans les rochers ! » me dictait mon cerveau, paniqué. Je me suis écrasée à quelques mètres de Hope. Ça faisait mal. Ce n'était pas la première fois, mais ça faisait mal.

[J'avais envie de mettre un peu d'action o/]

_________________


liens et rps - présentation - Merci Ruiiiiiiiiiss ♥

« Nous sommes aussi indestructibles que nous pensons l'être. »
Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peculiar-world.forumactif.org
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: « J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]   Dim 22 Fév - 16:26

Je fixais Eden voletait tout près de moi, de ses toutes petites ailes bleus et blanches. En fait, les oiseaux étaient magnifiques. Comment faisaient-ils pour voler ? Comment s'y prenaient-ils ? Seuls eux possèdent la réponse à toutes ces questions. J'imaginais que c'était en rapport avec leur physique, leurs muscles et tout ce qu'il y avait à l'intérieur d'un corps, qu'il soit humain ou animal. C'était vraiment intéressant.

Je regardais donc Eden voler, mais tout d'un coup, elle perdit le contrôle. Le vent s'était violemment levé, je ne savais pas quelle était la raison de ce changement. Je me relevai en une seconde, et me concentrai pour stopper le plus vite possible ce mistral. En quelques instants, la brise avait cessé. Mais c'était trop tard. Eden gisait un peu plus loin par terre, ses ailes tremblantes. Je me précipitai à sa rencontre, inquiète de ce qui aurait pu lui arriver.

« Transforme-toi Eden ! Vas-y, si tu peux ! » criai-je un peu trop fort pour ses minuscules oreilles de volatile.

_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 489
Date d'inscription : 29/12/2014

Feuille de personnage
Avatar : Sophie Nélisse.
Âge : 16 ans physiquement, 78 ans réellement.
Particularité : Métamorphose.
MessageSujet: Re: « J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]   Ven 20 Mar - 22:20

« Transforme-toi Eden ! Vas-y, si tu peux ! »

Hope se mit à hurler. Elle se pencha vers moi et je me hâtai de me remétamorphoser en moi-même avant de rester coincée dans cette forme d'oiseau aux ailes qui faisaient mal. Je me suis maladroitement assise, remontant mes genoux contre ma poitrine. J'étais soulagée d'avoir réussi à quitter ce corps de pie sans encombre. Quand je me blessais, il était plutôt difficile de retrouver mon corps normal, sauf si je réagissais assez vite : j'avais de la chance, c'était le cas cette fois-ci. La douleur avait disparue, il ne restait plus que cette sorte de picotement dans chaque centimètre carré de mon corps. C'était désagréable, mais ça allait passer.

« Ça va, ça va. » dis-je en gratifiant Hope d'un sourire.

J'ai regardé devant moi la mer qui s'étendait à perte de vue. Et quelque part, au-delà de nos yeux, se cachait un monde à la fois familier et inconnu. J'y avais vécu. Je l'avais quitté pour cette boucle, et maintenant ...

« Eh, Hope. » ai-je murmuré, les yeux rivés sur le paysage.

Je n'en avais parlé explicitement à personne, mais cette idée me trottait dans la tête depuis longtemps. Peut-être Hope se doutait-elle de ce que je pensais -elle me connaissait assez pour cela- ou peut-être allait-elle me dire que c'était totalement fou. Et ce serait la vérité ; c'était totalement fou.

« Tu n'as jamais pensé à ... quitter la boucle ? »

J'ai posé cette question à voix basse, comme si c'était une honte. J'ai laissé le silence s'installer entre nous, avant d'ajouter, plus bas encore :

« J'y pense constamment. »

_________________


liens et rps - présentation - Merci Ruiiiiiiiiiss ♥

« Nous sommes aussi indestructibles que nous pensons l'être. »
Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peculiar-world.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« J'avais compris d'un coup que les mots avaient leur propre vie, et que, en les assemblant, on pouvait faire naître un truc proche de la magie. » [Edeeen.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu peux répeter, il me semble que j'ai pas bien compris... [Darren M.]
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Coup d’État en Haïti « revisité
» Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Fermes-