Partagez | 
 

 Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Sam 10 Sep - 23:08

        Anaïs s'allongea spontanément sur l'herbe, tandis que William resta assis, les coudes sur les genoux, à regarder simplement le paysage et la sempiternelle brise de l'après-midi qui venait glisser un brin de fraicheur dans le livre des heures de la boucle du 3 septembre 1940. Le calme de la clairière et la nature paisible invitaient aux pensées oniriques et William laissa son esprit dériver en silence, sans penser à quelque chose en particulier. Ses moments d'absence ou plutôt son incapacité à se concentrer sur un point ou sur ce qu'on lui disait parfois pouvait peut-être s'interpréter comme une manifestation de son caractère lunatique, ou un trait d'hyperactivité, qui sait ? En tout cas, il ne pouvait pas s'empêcher d'être déconcentré très facilement parfois... Mais les paroles d'Anaïs se chargèrent de le ramener sur terre, vite fait bien fait.
        Totalement pris au dépourvu, il se tourna vers Anaïs, à mi-chemin entre la stupeur et l'épouvante. Elle était sérieuse, là ? Elle pensait à avoir des gamins ? Elle voulait subitement devenir mère, ou quoi ? "Oh, allons-y, mon copain vient juste de sortir de taule psychiatrique, c'est le bon moment !" Non mais il faut être fêlé rien que pour l'envisager trois secondes.

        "... T'es... T'es pas sérieuse là ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Sam 10 Sep - 23:26

Si j'avais pu, je crois que j'aurais pris sa tête en photo : William venait de se retourner vers moi, avec un regard presque horrifié, qui faillit me faire perdre mon sérieux. Au lieu de ça je plaçais mes bras derrière ma tête, comme un petit oreiller, en retenant le grand sourire qui ne demandait plus qu'à se dessiner au coin de mes lèvres. J'étais parfaitement sérieuse enfin ! Des futures générations de particuliers, des bébés qui mettraient à leur tour la boucle sans dessus dessous, des petits William et des petites Anaïs, ça serait sympathique, non ? Franchement ! Je n'étais pas contre, si j'avais été dans le présent, c'était certain que j'aurais eu des enfants, mais finalement le destin avait changé. Mais bon comme on ne vieillissait pas, il n'y avait aucune chance pour que la grossesse se fasse, mais c'était tout de même un sujet que j'avais voulu mettre sur le tapis, ne serait-ce pour voir son visage, qui était à mourir de rire. Je ne regrettais pas un instant d'avoir posé cette question, et j'avais dans la tête de continuer un peu dans ce sens, rien que pour l'embêter... Je haussais les épaules, en essayant de garder mon air sérieux.

- Bien sûr que si ! T'imagines quoi, un garçon qui maîtrise la glace, une fille qui se téléporte ..? Ou alors peut-être totalement autre chose... T'imagines... Des jumeaux particuliers, j'ai déjà lu ça dans les livres, quant-aux noms...

Je relevais la tête pour le regard, et cette fois je ne pus m'empêcher d'éclater tout simplement de rire devant son visage ahuri.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Sam 10 Sep - 23:52

      Mais... Mais le pire, c'était qu'elle continuait sur sa lancée, comme si de rien n'était, alors que c'était certain qu'elle avait vu la réaction de William, et par le ton qu'il avait employé malgré lui, entendu son sentiment sur la chose. Alors pourquoi elle continuait à raconter de telles inepties ? Des jumeaux ? Non mais ça va pas la tête, un mouflet en plus qui braille à gérer, sans parler de leur héritage génétique, qui te dit qu'ils ne seront pas tarés comme leur père ? Anaïs voulait signer l'apocalypse dans la boucle ou quoi ? William se rappelait vaguement qu'il fallait qu'il ferme la bouche avant de gober la première mouche qui passerait par là pour cueillir des champignons, mais il n'arrivait pas à savoir où elle voulait en venir. En tout cas, si elle voulait qu'il se sauve en courant tout de suite elle était à deux doigts d'atteindre son but... Jusqu'à ce qu'elle éclate de rire.
        William la regarda rire en attendant que son fou rire passe, sans vraiment savoir quoi faire. Oui, il avait été le dindon de la farce, et alors ? Lui sortir tout à coup un truc aussi énorme, elle pensait qu'il allait réagir comment ? Pfiou... En tout cas la pression retombait, et c'était un sacré soulagement de savoir qu'elle n'envisageait pas de quitter la boucle pour fonder une petite famille parfaite.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 11 Sep - 1:21

Je me redressais. William ne riait absolument pas, mais je m'en doutais, le plus comique n'avait pas été mes paroles, mais sa tête, or, en toute logique, il n'avait pas pu la voir. Je me remis droite, en collant mon épaule sur la sienne, tout en le regardant. Au moins, j'étais fixée sur la question : pas d'enfant, ou en tout cas rien qui n'y ressemble de près ou de loin. Je savais qu'il avait eu des frères, sûrement des plus petits que lui, et une soeur aussi, ne les supportait-il ? Y avait-il un lien avec l'étonnement qui s'était peint sur son visage, et l'horreur que j'avais pu y voir ..? Je ne savais pas comment les autres particuliers pouvaient réagir, mais moi, avec les années que j'avais déjà passé dans cette boucle, je commençais à comprendre toutes ces femmes qui n'étaient pas contre avoir une progéniture. Ce n'était pas un rêve de devenir mère, c'était en premier lieu de la curiosité, additionné à cette pensée de me dire que j'aurai un enfant. Alors certes, c'était étrange, mais intriguant également, et même si cette idée m'avait effleuré l'esprit, je savais que je ne serais pas apte à en parler à quelqu'un de façon sérieuse (surtout à William, vue la tronche qu'il venait de tirer), comme je venais de le faire, en prenant ce sujet à la plaisanterie. Bon, et puis de toute façon, nous avions l'éternité devant nous, si un jour l'idée devait revenir à la surface... Et puis surtout, je savais que pour le moment, nous avions d'autres projets. Projets dont nous avions déjà parlé il y a longtemps dans l'Institut, et qui ne s'était pas envolé de ma mémoire : voyager. Je me souvenais à peu près de ce qu'il avait dit, sauf qu'il n'était pas dans l'état de sortir à cette époque, aujourd'hui si, et toutes les portes étaient ouvertes : nous avions le temps, notre jeunesse, il ne manquait plus qu'un peu d'envie que j'étais certaine que nous pourrions nous envoler vers d'autres boucles.
J'esquissais un sourire.

- Oooooh, aller William, je rigole ! Si on avait un enfant un jour, j'aurais une personne de plus à surveiller, franchement, tu m'occupes déjà à plein temps, tentais-je de le faire sourire.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mar 13 Sep - 9:09

        William arqua un sourcil devant sa tentative pour le dérider. Il n'était pas d'accord, il n'était pas un gamin non plus, pour qui le prenait-il ? Bon, après, c'était certain que ce n'était pas de tout repos de le supporter, mais ce n'était pas de sa faute, il était comme ça, et même s'il tentait de s'améliorer, une telle transformation ne s'opère pas en un jour. Il ne comprenait pas cette jolie créature qui semblait surtout se foutre de sa gueule. Il aurait pu répondre "t'aurais surtout un père incompétent sur les bras", mais ça aurait sans doute fortement refroidi l'ambiance. Puisqu'il ne voyait pas trop ce qu'il l'avait fait rire, mais que tant que ça la faisait rire ça lui allait, il choisit de manifester son avis d'une autre façon : il s'allongea dans l'herbe à côté d'elle, croisa ses bras derrière sa nuque et ferma les yeux, laissant le soleil lui dorer la peau. Aller hop, neutralité, on ne cherche plus à comprendre les éclats de rire incompréhensibles d'Anaïs, ça faisait trop fumer le cerveau.

        "J'opte pour l'option de moi qui fait le gamin pour le moment," énonça-t-il en levant une main comme pour voter.

        Il rouvrit les yeux et la regarda en souriant.

        "Comme ça je te garde rien que pour moi."

        C'était certes ridicule et légèrement enfantin, mais c'était elle qui avait insinué qu'il était son gamin, maintenant il fallait assumer les conséquences.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mar 13 Sep - 20:25

- C'est qu'en plus tu serais jaloux..., fis-je, faussement surprise.

William venait de s'allonger, les bras derrière la tête, les yeux clos, et je ne pus m'empêcher de déposer mes lèvres contre les siennes juste après avoir parlé. Je continuais, tout en m'allongeant perpendiculairement à lui, et ne relevais la tête qu'une fois les coudes calés au sol, pour le regarder. Je faillis énoncer le temps passé, avant le drame, pour penser que ça nous amènerait à sa tentative de suicide, et que je n'avais pas franchement envie d'en parler. Les images étaient toujours ancrées dans mon esprit, et je n'arrivais pas à déterminer si qu'il ne s'en souvienne pas était une bonne ou une mauvaise chose. Ça évitait les questions, mais aussi j'étais en quelque sorte seule à porter ces souvenirs... Mon regard s'assombrit et je roulais sur le côté pour finir la tête sur son torse, en regardant le ciel. Il y avait tant de choses à dire sur ce sujet et en même temps... Si peu. Ce qui était sur, c'était que William n'avait pas du comprendre grand chose à ce qui me passait par la tête à ce moment précis, et c'était normal, m'enfin, je  m'étais allongée de manière à ce qu'il ne voit pas mon visage, alors à moins qu'il ne se redresse complètement, il y avait de grandes chances pour qu'il ne remarque rien. Je forçais un sourire sur mes lèvres, et secouais intérieurement de la tête, avant de tourner mon regard vers lui.

- Sinon, cette idée de voyager, elle tient toujours ?

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 18 Sep - 17:43

Comme si elle ne connaissait pas le sens du partage légendaire de William ! Une fois qu'il s'était attaché à elle, il ne se contentait pas du comme-tout-le-monde, non, il voulait l'exclusivité, il ne fonctionnait pas sans parce qu'il avait trop peur qu'elle l'abandonne, et même s'il ne l'exprimait pas à voix haute, Anaïs avait fini par le comprendre et par promettre de ne pas le laisser tomber. En lisant entre les lignes, elle avait prononcé les mots qu'il avait besoin d'entendre. Lui aussi lui avait promis de toujours rester près d'elle quand elle le lui avait demandé, parce que pour lui la réponse coulait de source. Seulement, parfois, les gens ont besoin d'entendre qu'ils comptent énormément pour quelqu'un pour se rassurer, et tout deux n'échappaient pas à la règle. Sans Anaïs, le monde de William serait noir et triste, comme il l'était avant qu'elle ne le trouve et comme il le serait encore si elle n'avait pas eu la curiosité de gratter la surface. Y'avait pas à dire, il lui devait beaucoup.
Voyager avec elle ?.. Il ne savait pas vraiment ce que voulait dire voyager tout en restant dans des boucles, mais si elle avait envie de découvrir de nouveaux horizons il serait de la partie.
Elle avait posé la tête sur son torse, et même si William ne voyait pas son visage, nul doute qu'elle captait les battements de son cœur.
D'ailleurs, d'où venait l'idée stupide selon laquelle on aimait une personne avec le cœur ? Parce que c'était le centre du corps ? Parce qu'il était inspensable à la vie ? Pourtant, c'était le cas de nombres d'autres organes du corps humain. William ne se contentait pas d'aimer avec le cœur. Chaque particule, chaque atomes, chaque cellule la réclamait et l'attirait vers elle, comme un aimant qu'il ne pouvait contrer, même avec toute l'abnégation du monde. Alors il n'avait pas chercher à l'éviter plus longtemps et demeurait toujours béat devant l'alchimie qui s'opérait.

"Oui... Tu penses qu'on peut faire du touriste dans d'autres boucles ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Sam 24 Sep - 23:30

Je devais demander à l'ombrune s'il y avait une sorte de registre avec toutes les boucles créées, ou les plus connues, du moins. Evidemment, toutes les boucles existantes ne pouvaient pas se trouver dans un seule et même livre, surtout que d'autres ombrunes avaient dû en fabriquer, mais en plus moderne. Mais ça donnerait comme un petit... catalogue de voyage. Des petits voyages pour nous amener au bout du monde, voir des plages de sable fin, les plus hautes montagnes du monde, les villes dans le passé, et peut-être dans le présent, si on avait de la chance. Ratisser le monde quoi ! Je fixais toujours le ciel, tout en me demandant s'il avait différente allure dans le présent. Ceci n'était plus que le ciel d'un 3 septembre 1940 passé et repassé : les mêmes nuages qu'hier, et les mêmes que demain. Alors que là, ils seraient à chaque fois différent ! Comme pour les couchers de soleil : une nuance de bleu par-ci, un petit dégradé de rose par-là... Le voir dans un autre décor, d'une autre façon...
Donc oui, l'idée de faire les touristes... Pourquoi pas, on pouvait toujours demander à l’Institut s'ils étaient d'accord pour nous aider. Je me déplaçais pour être allongée sur lui, le visage à quelques centimètres du sien.

- Je pense, prendre des vacances, sous les tropiques, ou aller à la montagne... Tiens, tu préfères quoi toi, une petite maison en face de la mer ou un chalet en montagne ..?

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 16 Oct - 18:18

        William avait un peu de mal à la croire en ce qui concernait le tourisme de boucle en boucle. Les boucles en général étaient des bunkers contre les estres, enfin, c'était ce qu'il avait toujours cru, et il n'est pas si facile d'entrer dans une forteresse, même en étant normalement du côté des gentils. A la place des ombrunes, il se méfierait de quelqu'un qui a l'idée saugrenue de passer de boucle en boucle tout ça pour voir de nouveaux horizons. Autant aller dans la réalité, à ce moment-là, au lieu de mettre en péril la situation de refuges de particulier. ça paraissait en premier lieu plus logique, en tout cas, mais en 1940... Il ne faisait pas bon trainer dans les rues, d'autant que les estres ne prenaient même plus la peine de cacher leurs forfaits en tant de guerre, puisqu'ils passaient inaperçus au milieu des tueries.

        William respira un bon coup. Une petite maison en face de la mer ? Sa maison était déjà en face de la mer. Enfin, la forêt donnait sur les falaises qui elles donnaient sur la mer. Quand à la montagne... Il ne pouvait pas savoir, il n'y était jamais allé, sauf à l'Institut, et ça ne lui laissait pas forcément un bon souvenir. Eh oui, William était d'un naturel plutôt pessimiste quand il s'agissait de changer. Il se méfiait trop pour s'en réjouir avant d'y aller.


       "Je sais pas, je suis jamais allé à la montagne, à part à l'Institut. Tu préférerais quoi toi ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Ven 4 Nov - 23:56

Je mis un moment à le remarquer avant de froncer un peu les sourcils. William n'avait fait qu'une tête de pas convaincu depuis le début de notre conversation, ou alors différentes figures telles que la colère, la fatigue, la lassitude, et je ne l'avais vu qu'à un seul moment se mettre à sourire, très rapidement. Ça ne me plaisait pas, pas du tout de voir qu'il arrivait à passer toutes les nuances de la tristesse en quelques minutes, et que je n'étais pas capable de laisser un sourire planer plus de quelques secondes avant qu'il ne disparaisse. J'allais devoir y remédier. La conversation prenait un air trop... triste à mon goût, malgré mes efforts précédents.  Je fis une moue de gamine en pleine réflexion face à un casse-tête, et me mis à réfléchir à deux choses en même temps : là où j'aimerais que nous allions un jour, et comment le faire rire par la même occasion. Ce n'était pas une mince affaire : lorsque William a décidé de ne pas mettre du sien, il est difficile d'ensuite le mettre se bonne humeur. Je fis claquer ma langue dans ma bouche une fois que je réussis à trouver ce que je voulais, après quelques secondes de silence quand même.

-  Moi… j'imagine assez bien la montagne, tu imagines comme ça doit être beau ! Mais après… Tant qu'on est à deux, je pense qu'on pourrait aller n'importe où, fis-je en regardant son visage.

Ce qui était la vérité. On s'était déjà sorti des pires merdes possibles à deux. Alors qu'importe l'endroit où nous finissions, j'avais l'espoir que nous en revenions entier à chaque fois. Alors les visites des boucles, j'y croyais entièrement.
Je lui souris, et approchais pour embrasser lentement et doucement son visage. Mes lèvres se déposèrent d'abord sur le bout de son nez, pour frôler doucement sa joue, et enfin rencontrer ses lèvres, un léger sourire à peine effleuré pour moi. Je fis glisser mes mains sur ses joues, et terminèrent leur chemin dans ses cheveux. Je dus frissoner, les yeux fermés.

- Si je ne te vois pas sourire quand je rouvre les yeux,  je vais pleurer, murmurais-je sur le ton de la plaisanterie, mais ça ne changeait en rien les choses.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Sam 5 Nov - 10:59

        William ne s'était pas rendu compte qu'il donnait une image assez peu motivée aux projets élaborés par Anaïs. Elle aspirait à un futur joyeux, il n'y avait pas de mal à ça, et en sortait peinée lorsque, comme là, il n'adhérait pas à ses idées, ou manquait cruellement d'entrain lorsqu'elle lui en parlait. C'était juste que... Il avait du mal à se projeter dans l'avenir comme elle le faisait maintenant. ça lui paraissait tellement irréel qu'il restait sceptique, imperméable à son enthousiasme. Enfin, pas tout à fait, parce que ça lui faisait plaisir de la voir aussi insouciante, mais il était trop terre-à-terre pour partager ça.
       S'il était bien d'accord avec elle sur une chose, c'était bien celle-ci : tant qu'ils étaient ensembles, ils se débrouilleraient pour être heureux. Elle le rendait heureux, et si il lui suffisait, alors autant mettre les voiles ensemble. Sourire ?.. Le fait qu'elle ferme les yeux lui donna une idée.

      "Seulement si tu gardes les yeux fermés encore deux minutes."

        Il les téléporta.
         Ils étaient maintenant sur le point le plus élevé de la boucle, assis sur un rocher. Leur environnement était dépourvu d'arbre et une pente garnie de graviers descendait jusqu'à la limite de la forêt, qui étendait son rideau vert sur la plus grand partie de l'île. A gauche, les falaises et quelques champs débouchaient sur la mer qu'on voyait au loin. Le village se situait un peu en contrebas plus loin, et, à gauche, il y avait la maison des particuliers dont on apercevait vaguement le toit.

        "Tu peux ouvrir les yeux," sourit William, attentif aux réactions de la jeune fille.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mar 8 Nov - 12:36

Il y avait un sentiment de déjà vu dans cette téléportation surprise. Dans mes lointains souvenirs d'avant l'Institut (donc oui, c'était quand même il y a longtemps, quand William et moi ne pouvions pas encore nous toucher. Même que d'après mes souvenirs, on avait essayé de s'embrasser… Une chose devenue tellement courante maintenant.) Je souris en repensant au moment où il avait compris qu'il avait accès au contact avec moi, il n'y avait pas été de main morte. Et puis je sentis une surface dure sous moi. Je rouvris les yeux lorsqu'il me le dit, et eus un grand sourire en voyant les paysages de la boucle s'étendre face à nous. C'était, cette fois, un nouvel endroit, plus élevé, où il était possible de voir le toit de la maison. La forêt recouvrait tout, en une surface verte, qui paraissait presque douce, comme un tapis de mousse géant, sur lequel on pourrait s'allonger si nous étions plus grand, beaucoup plus grand. Et puis à droite, le tapis de mousse se clairsemait pour laisser place aux praies appartenant aux fermes, puis encore plus loin derrière ces champs : la falaise, et l'océan. En y regardant un peu plus près, on pouvait voir le clocher de l'église qui dépassait le reste des habitations, près de la mer, derrière la forêt. Quand je tournais les yeux : il souriait. Bah voilà ! C'était pas si compliqué que ça ! Ça ne fit qu'agrandir le mien encore plus.
Nous étions donc bien assis sur un rocher, et non plus sur l'herbe de notre clairière, à surplomber toute la boucle, face au panorama le plus beau de la boucle.

- Ça me rappelle drôlement quelque chose, tiens… Même que quelques heures après tu avais déchiré mon t-shirt, dis-je avant d'éclater de rire à ce souvenir.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Sam 10 Déc - 18:59

         William s'était brièvement demandé si Anaïs allait souffrir du vertige devant un panorama pareil. Après tout, c'était un point élevé de la boucle, et dégagé, ce qui expliquait la vue, mais on avait pas un précipice tout de suite sous nos pieds comme dans les branches d'un arbre ou au bord d'une falaise, donc... Il fut soulagé lorsqu'il décrypta les expressions d'Anaïs : rien de péjoratif, pas de grimace quant à son idée, mais plutôt un grand sourire. Qu'est-ce qu'elle disait ?.. Ah, oui, effectivement, le jeune homme se souvenait de ce léger incident. En même temps, valait mieux un tee-shirt foutu qu'un aller simple dans le ravin caillouteux auprès duquel ils avançaient ce jour-là. Et s'il n'avait pas prévu de déchirer le vêtement d'Anaïs, il avait trouvé la situation drôle et particulièrement intéressante. Quand la fille que vous aimez n'a plus de tee-shirt, vous ne pensez plus audit tee-shirt foutu, vous êtes plus intéressé par sa poitrine. Ceci dit, William n'était pas non plus un complet obsédé, il l'avait ramené à sa demande, tout de même.
       William fit mine de réfléchir.

        "La fois où t'étais tellement pas douée que t'as failli finir aplatie comme une crêpe au fond d'un ravin et où j'avais malencontreusement déchiré ton tee-shirt ?.. Hum, oui, j'm'en souviens."

         Il ouvrit de grands yeux innocents.

        "J'étais content, moi, que tu n'aies plus de tee-shirt."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Jeu 22 Déc - 11:01

- Oh, non mais William !, fis-je avec un regard faussement choqué. Quelle atteinte à ma personne !

Ouais, d'accord je poussais peut-être la comédie un peu trop loin, mais écoutez, c'était le seul moyen trouvé pour éviter d'éclater de rire après son commentaire. Commentaire complètement inattendu, oui, c'était aussi le cas. Je secouai la tête d'un air désespéré, style de dire « mais qu'est-ce que je vais faire de toi bon Dieu ? », qui avait sûrement aussi un poil de vérité dans le fond. Mais c'était aussi ma faute, j'avais été la première à en parler, donc en fait, c'était moi le cas désespéré. Drôle, tiens, mais nous le savions déjà, les particularités de notre couple n'étaient plus des secrets. Et justement à propos de ça... Je jetai un coup d'oeil derrière nous et avisai la pente, ni trop raide ni trop plate, qui nous permettrait de descendre après, à moins que William décide de nous téléporter. Oh non, pas question, j'avais quelque chose en tête. Je lui souris, un sourire de coin, avec le petit regard de travers qui ne présageait jamais rien de bon et... je me lançai sur lui. Nous tombâmes du rocher, moi au dessus de lui. Je ris lorsque je réussis à nous faire tourner, et nous dégringolâmes la pente en roulant.
Mes rires ne se tarissaient plus lorsque nous nous arrêtâmes (faute de ne plus avoir de pente) et William se tenait maintenant au dessus de moi. Y'avait pas à dire, c'était revigorant. J'en oubliais toutes mes craintes pour la boucle de Miss Stork. Et alors que mes rires se calmèrent petit à petit, je me mis à observer son visage au dessus du mien. L'envie de l'embêter par contre, elle, ne s'était pas calmée. Alors, tout en enlevant quelques brins d'herbe coincés dans ses cheveux, je rajoutais, provocatrice :

- N'est pas encore arrivé le jour où tu réussiras à me déshabiller complètement.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 12 Fév - 11:23

           William ne put pas rester vraiment sérieux lorsqu'elle joua la comédie, outrée, ni quand elle secoua la tête, désespéré par son cas. Hé oui, elle l'avait cherché en parlant de cet épisode-là précisément, et puis, s'ils en riaient maintenant il croyait se souvenir qu'elle ne le faisait pas vraiment sur le moment. Remarque, il n'avait rien à dire, il avait fait peu après une crise de panique dont il se souvenait encore et qui leur avait valu une chute plutôt raide dans la forêt, qu'ils n'oublieraient pas de sitôt... Mais tout cela restait un événement qu'ils évoquaient avec le sourire - ce n'était pas tous les jours qu'une jolie fille se retrouvait sans tee-shirt en pleine forêt et... Anaïs, espiègle, les firent tomber du rocher en surprenant William qui n'eut pas vraiment le temps de réagir. Heureusement, le terrain était couvert d'herbe et la pente devenait plus douce au bout de quelques mètres. William finit par se retrouver au-dessus d'elle, essoufflé et surpris par la tournure de la situation. Le jeune homme arqua un sourcil en l'entendant. Elle le cherchait vraiment ! Il eut un sourire qui n'augurait rien de bon.
        "Fais attention à ce que tu dis... Je pourrais te prendre au mot."

Il la déshabillait déjà du regard.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Lun 13 Fév - 8:22

J'eus un grand sourire, et dus me retenir d'éclater de rire en voyant son sourire à lui. Il avait vraiment une tête trop drôle en étant là, au dessus de moi, à me fixer avec ses lèvres qui s'étiraient joliment et me prévenaient à l'avance que j'allais bientôt être sa victime. Comme souvent quand il finissait au dessus de moi en réalité. Si la situation avait été moins sujet à la rigolade, je l'aurais sûrement embrassé. Mais là… Il n'en était pas vraiment question. Il insinuait les choses très clairement et semblait bien enclin à aller plus loin, alors bon. Je plissai les yeux, avec l'idée de le faire languir en tête. Je jouais avec le haut de son t-shirt, en souriant innocemment comme je savais bien le faire, bien que le reflet dans mes yeux montrait que j'étais tout sauf innocente. Mes doigts passèrent sur son col, puis finalement derrière son cou, auquel je m'accrochais, les bras tendus en le fixant. Je jouais doucement avec ses mèches de cheveux, comme si c'était la chose la plus naturelle au monde. Me prendre en mot ..? Oh ma foi, cela pouvait être drôle, je ne doutais pas du tout de son sérieux à mener ses paroles à bien, il m'avait déjà prouvée de nombreuses fois que ce qu'il disait, il le faisait. Et ici, ça ne me faisait absolument pas peur, au contraire je voulais le pousser, voir jusque où nous arriverions. Et puis aussi... j'avais envie de sentir ses mains sur moi, de le garder au dessus de moi pour pouvoir le contempler, que le temps s'arrête et que nous restions là.

- Ah oui ..? Parce que tu comptes faire quoi, hein ? fis-je aguicheuse, en passant discrètement une main sous son t-shirt.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mer 22 Fév - 11:19

         "Oh... Trois fois rien..."

          Ses doigts le firent frisonner. Il réagissait toujours comme ça à son contact, elle l'électrisait. Elle le cherchait, la vicieuse ! Elle le touchait sans en avoir l'air, jouait avec lui et s'amusait d'avance de ses réactions. Conclusion... Elle voulait vraiment finir à poil sur un versant de montagnes. Non pas que ça dérange William, ils étaient seuls alors ici ou ailleurs ça ne faisait pas grande différence. A le chercher comme ça elle allait le trouver et elle le savait. Malicieuse, elle jouait avec ses fringues, avec ses cheveux... Elle n'avait pas froid aux yeux (c'était le cas de le dire). Parlons-en, de ses yeux. Allongé comme ça au-dessus d'elle, il pouvait admirer leur bleu éclatant animé d'une lueur lubrique. Puisqu'elle insistait... Prenant appuis sur ses genoux de part et d'autre d'elle, William l'embrassa passionnément, puis parsema son cou de baisers tandis qu'il passait ses mains sous sa chemise et son débardeur fin et serré.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Ven 24 Fév - 0:08

William se pencha un peu plus vers moi et m'embrassa. N'ayant aucune envie de me soustraire de ce que j'avais volontairement cherché, je l'embrassai en même temps, puis ses lèvres m'échappèrent et je les sentis glisser dans mon cou. Ses mains se faufilèrent sous mes vêtements, et vinrent caresser ma peau. Je frissonnai violemment, un sourire satisfait sur le bout des lèvres. Je ne regrettais absolument pas de l'avoir cherché, de l'avoir poussé à ça, parce que bon, il n'avait pas l'air contre non plus. Ses lèvres me chatouillaient, et c'était tellement agréable de le sentir contre moi, et ses mains... Elles me donnaient des frissons. Sa paume rêche sur ma peau... j'avais envie de les laisser aller plus loin, tellement plus loin que ça. Je pris une grande respiration et déposai mes mains sur celle de William, sous ma chemise. Ma respiration s'accéléra, comme à chaque fois que nous décidions de pousser le bouchon un peu plus. Comme à chaque fois qu'il commençait à poser ses mains à des endroits moins habituels. Comme à chaque qu'il décidait de prendre les rênes, je commençai à perdre la raison. Lentement, je les fis remonter, pas tout en haut (non quand même pas ! pas encore...) juste en dessous de ma poitrine. Puis je voulus voir sa réaction et l'embrasser, mais sa bouche était hors de portée.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 960
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Sam 3 Juin - 18:24

Elle l'encourageait en guidant ses mains sous sa chemise... Pourtant ce n'était pas le bon moment, ni le bon endroit. Ils le savaient tous les deux, ils ne faisaient que s'amuser un peu, en quelque sorte. Des jours sombres étaient à venir, et... Qui sait ce qu'il adviendrait ensuite ? William fut tenté de l'emmener dans un endroit un peu moins à découvert, un peu moins voyant, mais se résonna. Il avait peur de l'avenir, ce n'était pas une raison pour embarquer Anaïs là-dedans. Il continua à l'embrasser un peu partout, puis ôta finalement ses mains de sous son tee-shirt. S'il s'aventurait trop loin, il risquait de ne pas pouvoir s'arrêter et perdre le contrôle était le dernier de ses souhaits quand il était en compagnie d'Anaïs. Le reste du temps, il s'en fichait un peu. Il lui fit un bisou sur le front puis se laissa tomber à quelques centimètres d'elle, dans l'herbe, et regarda le ciel en soupirant pas très discrètement.

"La vie est belle," marmonna-t-il en fermant à moitié les yeux.

Et savoir qu'Anaïs était juste à côté de lui lui suffisait.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mer 26 Juil - 22:09

Je cachai ma déception lorsqu'il se releva, malgré son baiser sur mon front. Je devais bien cacher un peu ma déception de le voir s'éloigner ainsi alors que nous étions sur une si bonne voix. Je soupirai, désireuse d'être plus proche de lui alors qu'il venait de s'éloigner considérablement. William s'était allongé, je lui pris la main, en me disant que les prochains jours s'annonçaient sombres et dangereux, et que dans le pire des cas, plus jamais je ne tiendrais le main de William. Sur ces douloureuses pensées, je serrai un peu plus sa main et me nichai dans le creux de son épaule. Les minutes passèrent, beaucoup d'ailleurs, où je restai juste là, contre lui à profiter de sa chaleur, de sa présence. Et le soleil se mit à se coucher, fourbe, annonçant que les vingt-quatre heures étaient bientôt passées et qu'il était temps de rentrer. Je m'approchai de son visage, soucieuse.

- Je vais y aller, je dois parler à Louis...

Je déposai mes lèvres contre les siennes et me levai.

- Je serai dans ma chambre si tu veux venir, ma porte t'es grande ouverte.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
 Sujets similaires
-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Forêt-