Partagez | 
 

 Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Ven 6 Fév - 18:16

     William enleva sa main. Rapidement. Il adressa un sourire tordu à la jeune fille, tandis que ses yeux criaient "désolé ! je suis désolé !". Le jeune homme respira amplement puis remit ses mains dans ses poches pour lui faire passer l'envie de recommencer. Il était tendu. Tout son corps lui criait, non, lui hurlait de fuir mais il ne le faisait pas. C'était contre nature, contradictoire face à ce qu'il était.
    Qu'est-ce qu'il était, en fait ? Un ermite moisissant au fond de sa grotte ? Une espèce de fou qui parlait aux arbres perdu au fin fond des bois ?

    "Tu peux rentrer, si tu veux. Ici c'est chez moi, expliqua-t-il en englobant du regard la forêt. Mais j'aimerais que tu restes."

    Si ça ce n'était pas un effort de fait, on pouvait se demander ce que c'était.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Ven 6 Fév - 18:33

Que je reste ? Il était sérieux ? Lui William, voulait de la compagnie ? Surprise je cherchais à comprendre ce qui l'avait mené à dire ça. Je croyais qu'il aimait être seul. Je m'etais trompée ? Ou bien, peut-être aimait-il ma compagnie. Pas la peine de me triturer le cerveau pour ça.
En temps normal j'aurais posé une question comme "Moi ? Moi que je reste ? Enfin toi, qui... " mais pas la peine de paraître plus idiote que ce que j'avais déjà montré. Je relevais les yeux.

-Je ne m'attendais pas à ça.

Murmurais-je pour moi même. L'avait il entendu ? Je ne savais pas et puis ça m'etait totalement égale dans le font.
Bon, aller, on se dépêche sinon il va changer d'avi. Ou pas. Je ne savais pas non plus.
William restait encore un grand secret pour moi et il y avait tellement de question que je voulais lui poser. Cependant nombreuses lui déplairait...
Je clignais des yeux deux à trois fois avant de sourire.

 -Tu vis dans la solitude, depuis que tu es dans cette boucle ? Tu commences à aimer lorsque je suis là alors ? 

Parceque moi je raffolais des moments où il était non loin de moi...

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 15 Fév - 17:42

    William haussa les épaules, tout en la contemplant. Il voulait savoir ce qu'elle pensait, ce qu'elle cherchait à lui faire avouer, mais c'était si difficile par moment qu'il se demandait parfois si elle faisait exprès de le faire tourner en bourrique. Peut-être ne s'en rendait-elle pas compte. Ou peut-être lui-même était-il paranoïaque, peut-être réfléchissait-il trop.
    Lui, trop réfléchir ? Ah. Ah. Ah.
    Non, ça ne devait pas être ça, non. Bon, puisqu'il fallait une réponse...
    William sourit, amusé.

    "Quoi, ça t'étonnes tant que ça ? Hé, j'suis aussi humain, en plus d'être un ermite colérique qui vit au fond des bois."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 15 Fév - 18:13

Je souris à sa réponse. De toute façon que pouvais-je faire d'autre ? D'ailleurs, que répondre ? Arg. La dernière fois que je n'avais rien dis, tout avait mal tourné, je ne voulais pas que ça recommence. Je le regardais quelques secondes, avant de me rendre compte que je détaillais son visage, ses traits un à un. Honteuse, je priais pour qu'il ne le remarque pas. Je m'assis et m'appuyais dos, contre un tronc. Un sujet Anais allée !.

-Tu n'es pas un ermite, en tout cas, pas pour moi.

Je fis une pause de quelques secondes à regarder mes pieds avant de lever mes yeux vers William. Je me mettais debout et m'avançais.

-Avoue que tu aimes ma compagnie.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 15 Fév - 18:34

     William leva les yeux au ciel sans pouvoir s'empêcher de sourire. Les mains dans les poches, il se retenait de rire, mais à grand peine. Décidément, Anaïs était pleine de ressources, c'était le moins qu'on puisse dire. Téméraire. Et têtue, oh ça oui têtue comme un âne, bien que sentant bien meilleur (et heureusement, sinon on l'aurait depuis longtemps trainé sous la douche par la peau des fesses s'il le fallait). Et puis qu'est-ce qui lui prenait de penser à comparer à un âne une jolie blonde bizarre ?
Dur d'être sérieux dans certains moments, hein ? ça faisait du bien, parfois, de lâcher prise.

    "J'aime ta compagnie, rit-il. Tant mieux si c'est réciproque."

    William avait envie de bouger, et se frotter à plus fort que lui ne lui faisait pas peur.

    "J'ai cru comprendre que tu avais retrouvé tes pouvoirs..."

    Sous-entendu : on peut encore en découdre maintenant, non ?

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 15 Fév - 18:50

Je riais avant de reculer. Il ne se souvenait plus ? La colère lui fait oublier ce qu'il avait demandé le matin même ? Peut-être. C'était étrange, enfin bref, pas de commentaire qui pourrait le vexer.

-Tu me l'as demandé il y a moins de deux heures.

Ah ! Je pouvais pas m'empêcher. J'accompagnais ça d'un sourire. Je reculais de nouveau, mes mains sur les côtés, je sentais déjà mon don irradier mes membres. Le froid venait se poser doucement sur le bout de mes doigts. Je me sentais revivre comme jamais. C'etait vrai !
Je le fixais, allait-il user du flocon pour se battre contre moi ? Neige  contre neige avec en plus teleportation. Sauf que moi j'avais le don complet, je pouvais faire des choses qu'il ne pouvait même pas imaginer. En fait, tout ce qu'il fallait pour mon pouvoir était de l'imagination. Je pourrais créer un mur de glace, ou une boîte et l'enfermer dedans.
Je me retins de rigoler face à mes propres pensées. Il devait déjà le prendre pour une folle à des moments, alors là.
D'un simple mouvement des mains je créais des pics de glace autour de moi. Cette fois il ne m'aura pas au corps à corps. Il devrait trouver un autre moyen. À lui de se débrouiller...

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 15 Fév - 19:53

    William arqua un sourcil insolent.
    "Ah bon ? Je ne m'en souviens pas, bizarrement."
    Anaïs avait parfaitement compris ce qu'il voulait. Un défi. Et c'en était un de taille, celui-ci. S'il voulait se rapprocher, il allait falloir faire très attention de ne pas finir empaler sur le mignon tapis de pics, dont certains allaient jusqu'à mesurer la taille de ses jambes, ou pire, de se matérialiser dedans. Les pics de glace en travers du corps, très peu pour lui.
    Mais avant de commencer, il fallait qu'il récupère ses affaires.
    "Trois secondes," dit-il rapidement à Anaïs.
    Le temps de diriger ses pensées vers le lieu qu'ils venaient de quitter et...
    Il ramassa ses couteaux, et sans prendre le temps de les ranger, se téléporta à nouveau.
    Le revoilà dans la clairière qui les voyait revenir tout deux, jour après jour. Il récupéra son sac, le hissa sur son épaule et repartit aussitôt.
    Un peu essoufflé, il se matérialisa au même endroit et planqua son sac dans un coin, avant de ranger sans vraiment y penser ses lames à leurs places respectives, pendant qu'il réfléchissait à comment percer cette carapace de glace.
    Une fois que ce fut fait, il observa la disposition des piquets pointus, et tenta un déplacement vers la droite en ne parvenant qu'à s'en mordre les doigts. Concentré, il recommença plusieurs fois, cherchant la faille.
Finalement, il sortit un couteau, et le lança... Vers Anaïs.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 15 Fév - 20:37

Je regardais William disparaître. Je savais où il allait, c'était logique. Il n'avait pas un don défensif comme le mien, il devait prendre des choses à côté. Et dans tous les cas. Je savais qu'il voulait ses couteaux. Je devais être la personne qui le connaissait le plus dans la maison. Vous allez me dire, c'etait pas compliqué. Je devais être ma seule à l'avoir sortit de sa coquille de solitude.
Il revint, tenir des pics de glaces n'etait pas compliqué du tout. C'etait presque comme si je ne les sentais pas. Je pourrais tenir des jours comme ça. Mais évidement il a les besoin d'a côté ; manger, aller au toilette, dormir la nuit ect...

Au bout de quelques minutes à attendre dans mon cercle, je lâchais un bâillement en direction de William. Je ne cherchais pas à l'énerver, juste le taquiner.
Je le regardais essayer, se teleporter ici et là. Moi je me contentais éd. Me tourner en faisant tout de même attention, si il entrait je n'hésiterais pas à créer, je ne sais pas, une tempête de neige ou un truc dans le genre.

Cependant je le vis prendre un couteau, il voulait me faire peur. Non ?
Je lâchais un cris de surprise et de peur avant de créer une barrière de glace devant moi. Mais le couteau vint se planter dans le premier pic en face de moi. Tremblante j'enlevais la barrière de neige. Mon rythme cardiaque venait de prendre un sacré coup ! Je me retins de tomber à genoux. C'etait la première fois que j'us peur à ce point ! Imaginez, un homme vise avec un couteau et vous êtes dans l'axe ! Je reprenais mon souffle doucement et me calmais.

Si tu vises, tu fais ça quand je suis loin s'il te plait.    

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 15 Fév - 22:10

William s'était un peu laissé emporter, il fallait le reconnaitre. Il n'avait pas voulu lui faire peur, loin de là. Ni même l'impressionner, d'ailleurs. ça lui avait semblé naturel, fluide. Il avait suffit de viser, lancer, et il n'avait même pas réfléchi aux conséquences de son acte. C'était ça, l'ennui du combat, aussi. Il se laissait très facilement emporté. En véritable combat, cela voudrait dire qu'il était entièrement concentré, technique, attentif à chaque frémissement de muscles de son adversaire, à chaque sursaut, à chaque respiration. Mais en entrainement, surtout avec quelqu'un comportant un don, c'était plutôt imprudent et ça pouvait surprendre.

"Excuse-moi."

William pencha la tête sur le coté, avec l'air le plus désolé qu'il pouvait prendre à ce moment-là, c'est-à-dire calculateur. Il était du genre à réfléchir après à ce qu'il venait de faire, à la dangerosité de ses actes. Un combat, c'était pour gagner, pour blesser, pour tuer. C'était parfois une question de vie ou de mort. Alors le danger, on repassera.
Le jeune homme s'éloigna de quelques mètres de la barrière et se retourna face à Anaïs.

"C'est une bonne défense, mais pour l'attaque, comment fais-tu ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 15 Fév - 22:45

Ce n'était pas que je ne lui faisais pas confiance, loin de là. Même si il était quelque peu spécial, William était une personne en qui j'avais le plus confiance. C'était sur, avec ce que je ressentais pour lui, enfin passons ce détail. Je relevais les yeux. Pour une fois il avait l'air vraiment désolé. Enfin, désolé était un bien grand mot, puisque dans son regard on voyait juste une sorte de réflexion. La dernière fois qu'il avait dît désolé il ne le pensait pas. Ça devait dater de notre rencontre donc il y avait deux jours. Aujourd'hui il etait sincère ! Nous faisions des pas tous les jours ! Non non, je ne me sentais pas du tout comme un psy.
Je tentais de sourire malgré tout sans réellement y parvenir. La peur déformait encore mes traits tandis que je me frottais les mains. J'enlevais le pic où était planté le couteau, celui ci tombait avec un tintement. D'ailleurs je fis de même pour les autres pics. Je pris le couteau encore froid pour le donner à William. Je laissais une trace de givre dessus. Je ne savais même pas pourquoi. Je ne l'avais pas contrôlé mais la trace etait là, sur la lame. Je ne dis rien avant de me remettre ,là où trente secondes avant il y avait mon moyen de défense.

Je ne sais pas. De toute façon tu n'étais pas prêt de me toucher, je pouvais trouver un plan avant que tu ne brises le pic.

Je n'avais pas tords. Mais réellement, j'aurais surement fait bouger les pics de manière à me défendre et attaquer en même temps. Je fixais William avant de faire dériver mes iris vers le couteau. Faut que je me méfies de ces trucs moi ! Je sentais que les couteaux n'allaient pas me plaire. Déjà avec ce que ça avait fait sur son épaule. Je me voyais mal avec la même chose au bras, à la cuisse ou je ne sais où. Le sang n'était pas un problème, c'était la douleur qui accompagnait qui ne m'enchantait guère.
Je regardais mes mains avant de créer une sorte de poignard de glace.

Tu ne me poignardes pas avant la fin du combat ok ?

Il voulait faire du corps à corps ? Il en aura. Ça me fera de l'entraînement. Cependant je le redoutais. Il était entraîné, moi non, je ne savais même pas manier un canif alors un couteau. De toute façon l'incertitude et la peur devait se refléter dans mon regard. C'était simple, on pouvait lire en moi comme dans un lire ouvert. Je m'approchais de William, mon arme de glace en main avec un seul message dans les yeux.

Je veux finis entière, fais attention, s'il te plaît.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Lun 16 Fév - 14:37

    William, impressionné par l'audace de la jeune fille, la regarda détruire elle-même une toute petite partie de sa barrière, assez en tout cas pour lui permettre de la frapper. C'était très imprudent, voir carrément suicidaire de sa part, mais que de courage ! Il se demanda si elle lui faisait confiance ou si elle était simplement un peu (beaucoup) illuminée par instant. Il se s'attendait pas à un tel sacrifice, loin de là ! Il ne l'avait pas demandé, d'ailleurs. Le jeune homme attrapa le poignard qu'elle lui rendit et commença à enlever sa veste :

   "Tu m'impressionnes, mais, sans vouloir te vexer, je ne vais pas prendre le risque de me battre avec des lames contre toi."

    Il posa sa veste sur une branche, puis sortit un, deux, trois couteaux de ses différents fourreaux, plus celui qu'elle lui avait rendu, et les plaça par terre. Il lui en restait deux bien cachés dont il ne se séparait jamais, en cas d'urgence qui n'aurait rien à voir avec Anaïs.
    Il ne restait plus qu'à trouver la faille sans tricher.
    William tourna autour de la barrière comme un lion en cage, et puis, soudain, prit son élan et sauta au-dessus, de nouveau droit vers Anaïs, cette fois armée d'un couteau de glace.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Lun 16 Fév - 19:33

Décidée à bien entrer dans le combat, j'ignorais sa réponse pour me remettre en position. Je fixais William, tourner sur moi même lorsqu'il sortait de mon champ de vision. Pour la première fois je voulais gagner. Pourquoi ? Je ne savais pas. Peut-être le fait de me battre contre lui et de vouloir lui prouver que j'en étais capable. Doucement, tout doucement, mes mains prêtent à geler, mes iris cherchaient une faille. Si il y en vais une, je la cacherais, la bloquerais, ferais une impasse. Je la condamnerais. Cependant je ne m'attendais pas à ... Ce qu'il me saute dessus. Concentrée je faillis aiguiser les pics encore plus. Mais je me bloquais. Je retenais la magie qui refluait dans mes doigts comme une ancienne colère. Au contraire, les sortes de protections devinrent plus petites et s'espacèrent. Je serrais les dents retenant un juron. Je fis quelques pas en arrière. ne pas baisser la garde Anaïs, concentre toi ! J'avais peur de lui faire mal, peur que mes pics le transpercent. Peur de le blesser, inconsciemment. Mon couteau de glace toujours en main, je savais qu'il ne me servirait pas. Juste pour lui faire peur et pour pas qu'il ne s'approchait de trop près.
Il arrivait alors à côté de moi. Je fronçais les sourcils. Crotte ! La sol se gela, les pics s'aiguisèrent. Entré certe, mais il ne pouvait plus sortir. Je créais une sorte de mur face à moi bloquant ses coups, mais empêchant également une quelconque parade.  

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Lun 16 Fév - 21:30

    Heureusement que William avait appris à tomber. Sinon il se serait rétamer de façon bien peu élégante aux pieds d'Anaïs sur un sol, pour ne rien arranger, gelé. Sous le coup de la surprise, elle bondit en arrière et eut la présence d'esprit d'éloigner ses bâtons de glace mutants, parce que finir décapité par sa propre magie, ça craint un peu tout de même. Une barrière de glace, cette fois complètement rigide, s'érigea entre les deux jeunes gens lorsque William se redressa complètement, elle faisait un peu plus de sa taille. C'était un peu idiot, il pouvait l'escalader en moins de deux, mais il y avait plus simple : les pics coupants étaient à présent distants d'une quarantaine de centimètres chacun, soit la distance pour se faufiler entre eux. Finalement, le coup de la barrière de glace n'était pas si bon que ça.
    William aurait pu lui tomber dessus en un clin d'oeil en contournant ces sculptures froides. Au lieu de ça, il tenta une petite expérience : il frappa sur le mur en plein centre, juste pour voir comment ça affectait Anaïs.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Lun 16 Fév - 21:52

J'observais William, comme un animal en cage. Comme les zoos lorsque j'etais petite. Avec les lions et les ours, où seule une barrière me séparais des animaux. Je les regardais me demandant ce que ça faisait d'etre libre. Enfin façon de parler. Puisque dans leurs cages la liberté n'etait pas au rendre vous.
Je me crispais, prête à encaisser le choc, comme quelques jours avant. Je fermais les yeux, puis les rouvrais un à un avant de cligner. Je regardais la glace. Je ne pouvais plus nier. Je ne pouvais plus me voiler la face. C'etait peut-être le fait de se rattacher à une personne, et la peur de la voir partir, d'etre mise mettre dehors comme mes parents il y a bien des années de cela. Avoir peur d'etre délaissée. Moi même je ne savais pas réellement, c'etait ce qui m'avait surpris la dernière fois. Au moins si c'etait finit ce n'etait pas plus mal. Je reprenais mes esprits en quelques secondes. Je souriais à William qui devait me regarder surpris. Je ne savais pas, je ne m'attardais pas sur son visage. Mais en fait, le connaissant il ne devait pas montrer si il était surpris.
Cela devait avancer. Le combat était loin d'etre finit. Si nous voulions un vainqueur, il fallait passer aux choses sérieuses. Je fronçais les sourcils. Les pics me gêneraient plus qu'autre chose pour ce que je voulais faire. En moins de quelques secondes j'enlevais neige et mur de glace. Je m'éloignais du jeune jeune homme pour faire attention. Je fronçais les sourcils. Avant qu'il ne puisse attaquer de nouveau un jet de neige s'échappa de mes mains pour venir heurter le jeune homme.  

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Lun 16 Fév - 22:25

    Bon. ça ne lui avait rien fait.
    Un problème résolu, tant mieux pour elle. William ne savait pas comment, mais elle avait trouvé le moyen de se détacher de ses créations, à moins bien sur que ce soit aléatoire sans aucune explication valable, mais il en doutait. Même les dons les plus incroyables avaient des mécaniques propres et parfaitement logique. Il décolla le poing du mur et se mit aussitôt à chercher quel pouvait être l'origine de la douleur de la jeune fille, apparemment de l'histoire ancienne. Qu'est-ce qui avait changé entre maintenant et la fois où il avait frappé la dernière (et première) fois ? Le milieu n'était pas le même mais se rapprochait de leur environnement, il avait certes frapper (un peu) moins fort, peut-être était-ce en rapport avec la finesse des sculptures ? Créer un mur était surement bien plus simple qu'une sculpture entière, la dernière fois il n'avait pas vraiment fait attention à ce qu'il frappait, en fait, il ne se souvenait pas de la sculpture.
    Il n'eut pas le temps d'y réfléchir plus, le mur de glace se volatilisa littéralement, dévoilant une Anaïs à l'expression déterminée qui n'augurait rien de bon pour William. Et avant qu'il puisse réagir, il se retrouva projeter en l'air, le souffle coupé, une torpeur bizarre au niveau du torse.
    La force de l'impact le fit reculer de plusieurs mètres, où il se redressa après avoir roulé sur lui-même, les yeux brillants. Tout avait disparu, on revenait au point de départ.
    On arrêtait de faire dans la dentelle. ça lui convenait parfaitement.
    Reprenant sa respiration, William se téléporta derrière elle, à quelques centimètres en prenant soin de ne pas la toucher. Il voulait voir combien de temps prendrait sa réaction, quitte à se prendre une autre bosse. C'était un jeu dangereux, mais il en avait vu d'autres, non ?

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Lun 16 Fév - 23:08

Faire attention et reproduire. Ces deux choses, je les avais apprises avec lui. Etre sur mes gardes, vérifier les alentours, ne pas laisser l'ennemi s'approcher. William pouvait être similaire à un sepulcreux -Si je lui disais ça je vous raconte pas la tête qu'il ferait- les sepulcreux ne savaient faire que du corps à corps non ? Pour tuer un particulier il avait besoin d'un contact, d'être proche. Or William faisait la même chose.
Je le regardais être projeté à plusieurs mètres après l'impact. Je voulais voir si il allait bien. Je n'étais pas et je n'avais pas l'âme d'une combattante. Surtout que me battre et faire du mal à William ne m'enchantait guère. Lui semblait s'en ficher totalement.
Bien heureusement je me retenais, je restais dans la même position, les mains prêtent à faire le même geste si besoin. Il se téléportait. Peu surprise je le cherchais en face de moi. Je me retournais brusquement. Reproduire je fis un croche patte au garçon avant de m'écarter de nouveau. Pas d'approche, apprendre, imiter et imaginer. Je cherchais quelque chose, je savais que William mettrait peu de temps à se relever. Voir il était déjà debout. Je serrais les dents. Je devais rester concentrée. Ne pas voir William, juste un quelque conque ennemi à battre. Et c'était bien compliqué.
La faille, le talon d'Achille ! Il devait en avoir un ! Désespérée de ne pas trouver une solution je prendrais bien la fuite. Je trouverais quelque chose dans le foret ! Mais fuir un ennemi et laisser des amis dans la mouise était ... Impensable.
Une idée vint faire briller mes yeux et un petit sourire esquissa mes lèvres.
D'un geste rapide des mains je créais de petites plaques de glaces au sol. Pas tres défensif ni rien tout ça. Certe, mais ça rendait le combat plus dur, l'équilibre sera instable, il voulait quelque chose de ardu, il en aura. Maintenant j'attendais patiemment sa réaction. Je ne devais pas oublier Attention, Reproduire, se méfier, l'attention, reproduire, se méfier...

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mar 17 Fév - 21:58

    William atterrit à quatre pattes sur l'herbe avant de se remettre debout directement. Anaïs s'était immédiatement éloignée, mais pas encore assez : en pivotant sur sa jambe gauche, il aurait pu la frapper. Mais elle apprenait à une vitesse surprenante, on ne pouvait que lui reconnaitre ce mérite. Il attendait ses réactions avec attention, pour éviter un possible jet de glace. Hé bien non, ce ne fut pas ça. Le sol devint transparent comme du ver, givré à un point qu'il était impossible de faire un pas sans se casser la figure. Hum. Ah oui carrément. Elle voulait la jouer comme ça ? Hé bah il allait la surprendre.
    Il s'était baissé, de sorte que son centre de gravité soit en avant pour ne pas risque de se casser la figure.
    Aussitôt, il sortit un couteau. Pas pour lui lancer dessus ni même s'en servir comme arme, hein, trop risqué pour le moment. Il enfonça la lame de toutes ses forces dans le sol, trouant du même coup le givre verglacé épais de plusieurs centimètres. Cela lui faisait une prise. Et c'était tout ce dont il avait besoin. Il pouvait à présent opérer dans un rayon d'un mètre cinquante environ.
    Et Anaïs se trouvait encore dans ces un mètre cinquante.
    William utilisa sa prise comme point de départ pour faucher les jambes de la jeune fille qui tomba durement par terre.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mar 17 Fév - 22:12

Ah toute les possibilités possibles et imaginables, celle pour laquelle il venait d'opter était de loin celle que je redoutais. Je ne pouvais pas vraiment bouger, en fait si, mais je devrais prendre mon temps, faire attention à mes pas et tout le tralala. Incapable de bougée je ne pus que le laisser me faucher les jambes à contre cœur. Je tombais sur le côté, me tapant la hanche sur le sol gelé. Je grimaçais et posant ma main douloureusement dessus. C'etait que ça faisait mal cette stupide glace ! Retenant de peu un juron je me relevais, enfin tentais de me relever. J'allais devoir attaquer au sol, c'etait plus prudent vous alliez me dire. Plus en colère contre ma glace que William, je regardais les alentours. Je n'enlevais pas la glace, le combat n'etait pas fini. J'avais lâché mon poignard de glace en tombant. Et comme par hasard, il avait glissé au loin. Je n'irais pas à quatre pattes, je n'irais pas le chercher. C'etait perdu d'avance.
Je devais attaquer et vite, avant qu'il ne prenne ses aises et me mette KO. Cachant une nouvelle grimace de douleur, je m'assis d'une manière la plus confortable possible, avant de faire glisser William à son tour. C'etait simple, un jet de neige plus fort, plus violent sur ses jambes, tout simplement. Au moins nous étions deux au sol, lui pouvait toujours se relever avec son poignard, moi j'attendais que la douleur se dissipe. Même si pour le moment, c'etait loin d'etre le cas.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mar 17 Fév - 22:52

    De nouveau, il roula sur lui-même. C'était fou, limite on le lancerait d'un toit il s'en sortirait sans casse (façon de parler, hein, pas d'un immeuble de dix étages non plus). Ah. Bon, et bah en fait Anaïs n'était pas vraiment immunisée contre ses propres pouvoirs, ce qui était assez gênant dans le cas présent mais devenait un atout pour lui. Le tout était de resté auprès de son point d'ancrage, le couteau. Il le rattrapa de justesse et s'accroupit auprès de son précieux point de départ. William mesura rapidement la distance qui les séparait sur la plaque de gel peu stable. Elle était encore dans son champs d'action. Tout juste, mais elle y était encore.
    Pour l'instant, il allait attendre qu'elle se redresse. C'était plus facile de la faire tomber si elle était debout, mais il se doutait bien qu'elle n'allait pas accéder aux attentes de son adversaire. Sauf si elle avait un équilibre parfait.
    Ce qui n'avait pas l'air d'être le cas parce qu'elle ne prenait pas le risque de se relever, grimaçante.
    William, un tantinet moqueur, la regarda, une lueur provocatrice dans les yeux.

    "Alors ? C'est tout ce dont tu es capable ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mar 17 Fév - 23:07

La douleur et le susceptibilité venaient de prendre le dessus. Je fixais William. Il n'avait pas déjà retenu que j'avais plus d'un tour dans mon sac ? J'allais faire quelque chose que j'avais déjà fait. Il savait comment me faire tomber dans ces moments. Mais pas comment les arrêter. Au contraire de ce qu'il devait penser que m'approchais à 4 pattes mais pas trop et d'une manière rapide. Je plantais les iris dans ceux du jeune homme. Une petit sourire narquois esquissa mon visage. Je ne me laisserais pas faire d'une telle manière, il me narguait et je lui en voulais. Mais bon, c'était le but d'un combat en fait. Sans crier garde une tempête de neige s'éleva. Plus violente, plus froide et plus intense que l'autre. Mon propre ressentit agissait sur mon don. Je voulais gagner, lui prouver que je savais user mon don. Je voulais lui montrer que Anaïs Young savait combatte. Je me mis debout le plus vite possible, et courais sur la glace. Je glissais à moitié et finissais la course au sol. Au moins j'étais hors de la tempête.
Cependant la tempête avait beau être puissante elle dura juste le temps de le sonner. Je sentais la fatiguer venir comme une vague sur la plage. Mon don etait plus dur à invoquer. Mais j'avais retenu la leçon. Je ne voulais pas etre sans pouvoir, je ne le voulais plus. Mon souffle saccadé, et la hanche encore un peu douloureuse, j'arrêtais donc la tempête avant de m'appuyer contre un arbre.

Là, oui.

Je me frottais les mains entres elles avant de regarder William.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mer 18 Fév - 0:24

    Il fallait reconnaitre que William ne l'avait pas volé. C'était ce qu'il cherchait, à la pousser dans ses retranchements, depuis le début, c'était ce qu'il avait voulu faire le plus vite possible. D'un coté, cela confirmait ce qui était valable pour la plupart des dons des particuliers : ils étaient régi par les émotions de leur propriétaire, et Anaïs pouvait certainement perdre le contrôle de ses pouvoirs si elle était soumise à une trop forte pression émotionnelle. C'était intéressant à savoir, mais ils étaient bien loin de la limite qui séparait le contrôle du cataclysme, et la jeune fille voulait avoir sa revanche, c'était compréhensible.
    La revanche arriva à toute allure, et William eut juste le temps de protéger son visage, un bras toujours serré sur son couteau planté dans le sol pour ne pas se laisser emporter par l'assaut violent du vent. Le jeune homme aurait pu se téléporter, mais il estimait qu'il l'avait plutôt mérité et que de toute manière il n'en mourait pas. Il était toujours aussi impressionné par la vitesse avec laquelle Anaïs faisait apparaitre des tempêtes de neige (miniatures ou pas), et les dissipait presque en un claquement de doigts. Il faudrait qu'ils chronomètrent, un jour.
    Les bourrasques glacées cessèrent comme si elles n'avaient jamais existé, laissant William pantelant, toujours assis, un genoux au sol, l'autre replié sous lui. Il du presque ôter un à un ses doigts crispés sur le manche de son arme, plus fit craquer les jointures en se tournant vers la jeune fille. Malheureusement, la plaque de glace était toujours là, ce qui l'obligea à recourir à ses (très lointains) talents de patineur pour venir se planter devant Anaïs, les bras croisés.

    "Aller, debout, j'en ai pas fini avec toi."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mer 18 Fév - 6:55

La première réaction que j'aurais voulu faire était de le baffer. Malgré tout ce que je venais de lui montrer, il continuait avec son ton mesquin et provocateur ! Il savait que je n'avais pas ses forces. Il savait que je n'avais pas eu un entraînement similaire au sien. Je n'en avais pas eu ! Je voulais me calmer, mais je n'y arrivais pas. Deux choses se mêlaient en ce moment. La fatigue qui commençait à m'envahir. Et la colère, contre William qui ne comprenait pas que mes pouvoirs n'etaient pas illimités. Retenant un "non" acerbe, je le fixais sans réellement réagir. Mon regard plongé dans le sien je ne voulais plus combattre aujourd'hui. Mais lui semblait vouloir le contraire.
Je lui lançais un dernier regard en le bousculant d'une épaule pour aller sur la glace.
Attention, doucement. Mes pas étaient lents, mais je ne voulais pas tomber comme tout à l'heure. Je me retournais face au jeune homme.

Si tu voulais me tuer, tu aurais dû le faire tout à l'heure.

Allait-il mal le prendre ? Je continuais de la regard avec un regard froid avant d'invoquer une nouvelle barrière de pics. Au ça, ça ne me zapper pas trop de force.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mer 18 Fév - 11:42

     Discussion idiote et totalement hors de cause. Bien sur que non qu'il ne voulait pas la tuer, d'ailleurs s'il l'avait voulu il l'aurait fait pendant l'une de leurs nombreuses bagarres. Elle aurait pu le tuer aussi, à un ou deux moments, mais ce n'était pas le but rechercher, alors inutile de s'inquiéter pour ça. Lui, tout ce qu'il voulait, c'était repousser ses limites encore plus loin. Et pour ça, il lui fallait des défis. Anaïs lui en fournissait à longueur de journée, autant physiquement que moralement. Enfin, physiquement, c'était une autre histoire à laquelle il ne voulait pas penser maintenant.
    La barrière de glace se forma à nouveau sur le sol, centaines de stalagmites émergeant du sol comme des dents gelées prêtes à mordre si on s'approchait de trop près. Il n'avait pas encore réussi à trouver la faille, cette technique défensive était remarquable. En l'empêchant de s'approcher et en évitant le combat singulier, elle supprimait l'écart qu'ils avaient en matière de savoir faire de combat. C'était vraiment bien joué de sa part, même si cette idée restait purement défensive. Elle pourrait tenir plusieurs heures comme ça sans que ses ennemis puissent l'approcher, en tout cas.
    Mais il devait y avoir une faille. Il y en avait toujours. A William de trouver celle de cette création menaçante. Il avait beau se creuser la cervelle, il ne voyait qu'une solution : le haut, enfin l'air. Les pics glacés la protégeait de toute autre attaque. Il aurait fallu qu'il sache voler, ou un truc du genre, mais ce n'était pas le cas.

    Et s'il se téléportait en l'air ?
    C'était stupide, diriez-vous. Il avait besoin d'un support matériel pour se matérialiser.
    Mais après tout, il n'avait jamais essayé. C'était l'occasion de le faire.
    Il se concentra, immobile, et visualisa l'endroit exact où il voulait "atterrir". Son pouvoir voulait absolument l'expédier dans les pics, comme un élastique qui l'attirait au sol. Il fallait l'obliger à renoncer à cette idée. William fronça les sourcils. Il y avait longtemps qu'il n'avait pas été confronté à ça : l'élastique avait été dompté et modelé à tel point que maintenant il n'y pensait même plus en se téléportant. Mais ici, c'était une autre histoire. Il voulait se retrouver en l'air. Il le voulait, mais pas encore assez fort. L'élastique résistait, le ramenait systématiquement au sol. C'était dangereux, il risquait de se faire empaler.
    C'était une véritable torture mentale. Qu'est-ce qui lui prenait de vouloir faire des choses idiotes ? Mais pas question de reculer. William était trop têtu pour ça, il voulait avoir le dernier mot. C'était lui contre son don, tout de même. Il était le maitre, pas celui qui se plie à son propriétaire. Il réessaya. Lentement mais surement, le jeune homme déplaça sa destination de quelques centimètres vers le haut, puis d'une trentaine. Déjà, à cette distance, la situation était intenable. Les muscles crispés, il résistait à l'idée de lâcher prise. Il avait fait la moitié, bon sang ! Encore quelques uns. Lentement, très lentement, il arrivait peu à peu à grappiller cette distance qui l'élevait vers le ciel. Son corps était tendu comme un arc, ses poings serrés. Il n'avait pas encore bouger, mais ça ne saurait tarder. Il allait falloir faire gaffe à l'arrivée. Il se vidait de son énergie à vitesse grand V, son don, perturbé, ne lui obéissait pas facilement et demandait une intense concentration et un effort constant qu'il n'était pas sur de pouvoir réitéré avant longtemps.
    Il y était presque, presque, presque... Juste un peu, encore...
    William ne pensait plus correctement. Il avait l'impression d'être écartelé, il était à deux doigts de lâcher prise et d'abandonner quand soudain...

    Il disparut.
    Et réapparut en l'air pour la première fois de sa vie. A environ un mètre trente, dans la position qu'il avait souhaité, en plus. Il frappa Anaïs à l'épaule. Mais sans appui sur, le coup était loin d'être à sa puissance maximale.Tout juste pouvait-il la faire tomber si elle ne s'y attendait pas. Par contre, l'atterrissage fut rude : il n'était pas préparé à ça, et évita de finir en brochette de justesse. Le genou prit le plus gros de la chute et il se protégea la tête, mais pas assez rapidement : elle vint frapper son avant bras au niveau de sa tempe. Sous le choc, il s'évanouit.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mer 18 Fév - 13:35

Meme si je ne comprenais pas ce qu'il essayait de faire, je l'observais. Attentivement.
Il essayait de faire quelque chose. Et ce ne fut que lorsqu'il réussit que je compris. Un coup brusque me fit tomber au sol. William avait beaucoup de plus de force que ça, cela devait être le fait d'etre en hauteur et de n'avoir donc aucune prise sur le sol, qui avait dû rendre son geste moins fort. Je me rattrapais sur les coudes et regardais William en hauteur. Il ne fallut que quelques secondes pour atterrir.
Au début, je ne le croyais pas, sans mentir. Je voyais un piège. Je pensais qu'il m'attaquerait et me crierait de ne pas aller voir l'ennemi, même si il est au sol.
30 secondes environs. C'etait cour, je savais. Mais voir William comme ça, au sol. Je ne pouvais pas croire qu'il mentait. Et si oui, bien tant pis pour moi. Cela m'apprendra à être si naïve. Je m'approchais doucement, méfiante. Cependant mon cœur fit un bon dans la poitrine. Mes yeux écarquillés je m'approchais de William en courant. Le toucher ? Il me l'avait interdit. Et puis crotte ! Si un jour il était à moitié mort sur le sol je devrais faire un contact pour le lever ou au moins l'aider ! Je me mis à genoux et essayais de le relever. J'y réussis un peu, son dos contre moi je regardais les alentours, une main sur son épaule, la deuxième de l'aurre côté. Les pics disparaissaient doucement. Je n'étais plus concentrée à les tenir. Alors ils partaient. C'etait un peu normal pour moi. Je n'avais pas assez de force pour le soulever et garder mon don en "fonction". La glace au sol partait doucement comme mon ancien moyen de protection. Peu à peu ce fut une herbe qui remplaça le sol gelé. C'etait pas plus mal. Je tenais toujours William contre moi, je combattais la panique comme je le pouvais. Mais on devait bien la voir sur mon visage clair.

-William ?

Ne pas paniquer, ne pas paniquer. Sans m'en rendre compte une légère goutte glissa de ma joue pour atterrir sur mon t-Shirt. Eh Anaïs ! Il est pas mort ! Arrête de chialer et réveille le nom de Dieu !
C'etait pas possible comment mes pensées avaient raisons. Je séchais cette larme et attrapais le garçon pas les aisselles. Au bout de quelques minutes à le tirer je réussis à l'appuyer contre un tronc d'arbre. Fatiguée, le souffle rauque, je le regardais inquiète. Je me mis à lui taper un peu les joues, rien de bien méchant, mais je cherchais à le réveiller. Si il fallait lui envoyer une joute de glace, je le ferais, sans hésiter.

-William, tu vas te réveiller oui ?!

Mon ton était suppliant et la panique tentait de m'envahir. Enfin, tenter elle avait déjà réussit un peu. Je ne savais plus quoi faire. Même au début, je ne savais pas quoi faire. Je m'assis face à lui, guettant une quelqueconque réaction de sa part.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mer 18 Fév - 14:05

     William fronça les sourcils. Et ouvrit les yeux. Merde, mais il avait bougé là non ? Il avisa la visage inquiet d'Anaïs dans son champs de vision. Tout près, en fait. Il avait pas tout suivi à ce qui c'était passé, là. Il fichait quoi par terre ?
    Ah. Oui. La chute.

    "Euh ?"

    Il s'était cassé la figure, mais après ? En reprenant ses repères, il comprit qu'il devait être tombé dans les pommes pendant quelques minutes. Et c'est pour ça qu'Anaïs l'avait, euh, trainé par terre ? William arqua un sourcil.

    "La prochaine fois, file-moi directement des baffes, ça me réveillera."

     Hé mais, s'il était là c'était qu'il s'était bien téléporté en l'air ? Waouh ! Mais c'était trop bien ! Il venait de gagner le jackpot en découvrant une nouvelle facette de son pouvoir, là ! C'est vrai qu'elle était très proche mais il était trop excité pour s'en formaliser. Il lui fit un grand sourire de gamin qui vient de recevoir le cadeau de noël dont il rêvait.

    "T'as vu ça ? J'ai réussi !"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Forêt-