Partagez | 
 

 Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 17:46

Je rigolais en le voyant sortir son pain.
C'etait pas que lever la tête pour lui parler me faisais un torticolis, mais si. Je ne savais pas comment me mettre et je ne voulais pas tenter de monter, déjà que j'avais le vertige.
Pour son épaule, si il avait sut les hausser c'etait que la douleur était bien moins forte qui hier. Je ne pensais pas avoir besoin de m'inquiéter.
Je hochais la tête à l'intention de mes pouvoirs. D'ailleurs j'ouvrais ma main pour faire sortir de petits flocons. Je souriais de nouveau. Cependant ne pris un air grave avant de demander:

-William, pourquoi tu ne supporte pas les contacts? Et je t'en supplie, je te mets pas en colère comme hier.

Il fallait que je pose cette question. C'etait tellement étrange pour moi.  

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 19:29


    William s'arrêta tout net de manger et regarda en bas. Quelques mètres en dessous de lui, Anaïs, l'innocence incarnée, l'observait. Elle redoutait sa réaction, ça se voyait à des kilomètres. Elle ne savait pas mentir, d'ailleurs. Enfin, c'était ce qu'il pensait. Elle était on ne peut plus sérieuse. Il allait devoir lui répondre. Il le lui devait, et puis il le voulait aussi.
    Ayant perdu tout appétit, il mâcha lentement sa bouchée puis l'avala.
    "Je me demandais quand tu allais me poser cette question," soupira-t-il en remballant ses affaires.
    Il aurait aimé rester ici, d'une certaine manière hors d'atteinte. Mais Anaïs ne montait pas, et ce n'était pas des plus pratiques pour lui avouer les raisons de sa... Phobie.
    William se matérialisa assis à coté d'elle, et tapota l'herbe pour l'inviter à s'asseoir - pas trop prêt, c'était déjà à la limite de ce qu'il pouvait supporter.
    "Hier, expliqua-t-il, t'as demandé où j'étais avant. Dans une boucle avec des militaires. Ils m'ont appris tout ce que je sais. Ils étaient invincibles, enfin je le croyais. Surtout un. Mais ils ont été surpris dans leur sommeil."
    William, à présent tendu comme un arc, avait le visage parcouru de tic nerveux. Il ne voulait pas continuer, il ne voulait pas revoir ce qu'il était censé oublier.
    Mais pourtant, les souvenirs refoulés rejaillissaient avec la violence du passé, et les paroles jaillissaient de sa bouche sans qu'il puisse les arrêter.
    "ça a été horrible. On s'est barricadé. Ils tapaient sur la porte, à travers les murs. Ils y en avaient partout. Partout. On entendait des hurlements. On ne pouvait pas les aider, c'était trop tard."
    A présent, il tremblait de tous ses membres.
    "ça a duré des jours. Et puis ils sont entrés. On m'a dit de me cacher, non, on me l'a hurlé. Je n'ai pas eu le temps. Ils ont été abattus, les uns après les autres. Moi aussi, je pense. Je ne m'en souviens plus. Ils m'ont cru mort, mais ce n'était pas le cas."
    Le jeune homme se mordit la lèvre avant de finir :
    "Quand je me suis réveillé, ils étaient tous morts, et les autres étaient partis. J'étais couvert de sang. Il y en avait partout, j'en avais partout. Leur sang."
    Il se tourna tout à coup vers Anaïs et la saisit par les épaules, plantant ses yeux vides dans les siens.
    "Leur sang, tu comprends ? Ils les avaient vidé, les uns après les autres. Ils les ont saigné comme des rats. J'en avais tellement sur moi qu'ils ont cru que c'était déjà fait. Mais ce n'était pas le cas."
    William la lâcha sans se rendre compte qu'il avait du lui faire mal et se rassit à un mètre, immobile comme une statue.
   "Leur sang."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 19:58

Son expression changea. Je ne sus dire quoi ni comment mais je l'avais vus.
Il arriva à côté de moi et m'invita à m'asseoir, ce que je fis sans broncher.
Je le regardais, il récitait son texte comme un acteur romain. Mais il ne jouait pas. Il était absorbé dans les souvenirs, dans les pires souvenirs de ça vie.
Il avait mal, ça lui coûtait horriblement de tout me dire. Immédiatement je me sentis coupable. D'abord hier et maintenant aujourd'hui avec ça.
Je le mordais une lèvre en voyant son état empirer au fil de son recit.
Cependant ce qu'il me raconta, mon esprit me le mettait en image, comme lorsque quelqu'un vous lit une histoire. Vous voyez le petit bonhomme, héros de l'histoire. Mais cette fois il n'y avait pas de héros, il n'y avait que des victimes et des survivants.
À fixer son visage inquiète je ne vis pas ses bras m'attraper les épaules, il serrait et serrait. Retenant un rictus de douleur je me laissais faire. Je n'avais pas le choix, déjà dans des moments pareils les personnes pouvaient être imprévisibles et en plus il avait beaucoup plus de force que moi. Je me contentais donc de me mordre la lèvre jusqu'au sang.

Ses yeux étaient tellement... Étrange. Je m'attendais à voir de la peur, de la haine n'importe autres sentiments négatifs. Mais il n'y avait rien. J'us peur. Mais vraiment. De nouveau c'était moi qui l'avais mis dans cet état et je m'en voulais à mort.
Une fois son histoire finie il s'éloigna, je le regardais avec regret. Je me mis face à lui.

Le sang, c'est la mort.

Ça il le sait déjà Anaïs donc pour dire ça tu pouvais te taire.
Bien heureusement je n'avais pas fini. Je pris une grande bouffée d'air et attrapais le peu de courage qu'il me restait.

William, moi, je suis vivante. C'est différent. Je. Enfin tu ne peux pas faire comme si j'étais un de ces soldats morts.

Comprenait-il? Peut-être pas. Dans des moments de torpeur pareil je savais que l'on n'avait plus l'esprit lucide. Je lui pris ses mains en espérant ne pas avoir de retour violent. De toute façon il pouvait, je m'en fichais. Je voulais qu'il oubli ce que je venais d'éveiller en lui.

Le sang, ce n'est pas ma peau, certe du sang la traverse, mais il circule, il n'est pas stable comme un mort. Je... Je ne suis pas morte merde! J'ai droit au contact! William, comprend que ce n'est pas en coupant le touché que tu vas oublier cette histoire.

J'étais essoufflée. Par le stresse de sa réaction et de savoir si mon "discours" avait fonctionné. Dans le cas contraire je ne savais pas quoi faire...

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 20:15

     William secoua la tête, écoeuré. Elle ne comprenait pas. C'était juste... Comment décrire ? Il le sentait encore, ce sang qui collait à sa peau, cette violence qui mordait ses chairs et le laissait meurtri au plus profond de lui-même. C'était un réflexe de protection, il ne le faisait pas exprès. Il pouvait avoir des réactions imprévisibles si on l'approchait de trop prêt. C'était irrationnel, il le savait bien, mais c'était le seul moyen qu'il avait eu de contrer son traumatisme : instaurer une barrière entre lui et les autres, qui s'était épaissie avec le temps. Elle avait durci, de plus en plus. Il s'était isolé, il avait passé tellement de temps en tête à tête avec lui-même ! Et maintenant... Maintenant que restait-il ? Des morceaux meurtris de souvenirs qui partaient en fumée, la mémoire de ces hommes qui l'avaient élevé bafouée parce qu'il ne voulait pas se souvenir. A quoi cela rimait-il ?
    La vérité, c'était qu'il avait peur. Peur de lui-même.

    William déglutit.

    "Je sais que tu es vivante. ça ne change rien."

    Il croisa les bras et enfouit sa tête dedans.

    "J'y peux rien, j'ai l'impression qu'à chaque fois qu'on me touche, le sang revient."

    Il se redressa et la regarda.

    "Ce n'est pas de ta faute, je te jure."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 20:51

Je baissais les yeux, je ne pouvais pas rester sans rien faire devant ma bêtise. Si il était là, démolie face à moi c'etait de ma faute. Je me creusais la cervelle mais rien. Je me mettais droite en fixant mes mains qui arrachaient de l'herbe comme un tic.
Je levais mes yeux, je m'approchais de lui.  Mes lèvres se posèrent doucement sur sa joue tandis que je susurrais à son oreille:

-C'est toujours du sang que tu ressens?

Surprise par moi même je fis un geste brusque en reculant, je tremblais, je ne savais plus où mener de la tête. Apeurée par moi, par lui, par sa réaction. Je tombais à genou joue en larme. Je devais paraître enfantine. Je levais mes yeux vers lui.

-William, je t'en supplie. Je.

Avant de finir ma phrase je partis en courant dans le foret. Je me fichais de me perdre. J'avais honte et en même temps je ne comprenais pas ce qui venait de m'arriver. Pourquoi avais-je fait un truc pareil?
Des kilomètres plus loin je tombais sur la racine d'un arbre. Je me terrais contre celui ci les joues trempées et le cœur a moitié démoli. Il ne devait plus m'approcher, à chaque fois je ne faisais que des conneries...

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 21:31

    Trop surpris pour réagir, William ne s'écarta pas comme il l'aurait fait en temps normal - comme il aurait dû le faire. La proximité était si désagréable pour lui qu'il avait envie de frapper, de la rejeter le plus violemment possible. Et de l'anéantir. Hé oui, ça pouvait aller jusque là, il ne se contrôlait pas. Il y avait quelque chose en lui qui le bloquait, qui l'empêchait d'aller de l'avant. Elle s'écarta juste à temps, il avait déjà sorti sa lame, comme un automate.
    William remarqua à peine qu'elle s'était enfuie en courant, focalisé sur son propre ressenti, sa propre douleur.
    Il s'écoula de longues minutes pour que lentement, très lentement, son dégout et sa colère refluent et qu'il puisse penser correctement. Lorsqu'il se rendit compte de ce qu'il avait failli faire, il lâcha le couteau et s'en éloigna, horrifié. Bon sang ! Heureusement, heureusement pour Anaïs qu'elle était partie ! Il était dangereux, c'était ça qu'il aurait du lui dire, depuis le début ! Elle devait se tenir éloigner, c'était tout.
    Il ramassa la lame et l'envoya se ficher dans un tronc. Il était en colère, ça bouillait en lui. Contre lui-même. Il était tout le temps en colère ! C'était... C'était tellement invivable.
    Pas étonnant qu'elle le fuie.

    Las, il s'assit de nouveau par terre et se passa la main dans les cheveux, hésitant à aller la chercher. Il avait interprété sa fuite comme un réflexe normal. Il fallait bien que ça arrive, qu'elle se rende compte de qui il était vraiment. Elle ne voulait plus le voir, et c'était normal... C'était mieux comme ça.

    Alors pourquoi est-ce qu'il se levait pour aller la voir ?
    C'était une évidence : il ne voulait plus être seul.

    Elle n'était vraiment pas discrète. Ses traces étaient si nettes que même un apprenti chasseur aurait pu les suivre. M'étonnerais d'ailleurs qu'elle connaisse la forêt.
    William trouva Anaïs dans un état pitoyable. Sale, méconnaissable, les joues striées de larmes.
    Ah oui, quand même. Il espérait qu'elle n'allait pas le frapper en voyant qu'il était là, mais bon autant tenter sa chance. Il sourit en s'asseyant face à elle.

    "Pas mal. C'est ton nouveau chez-toi ? Un peu sale mais sinon, bon choix. Pense à camoufler tes traces parce qu'elles sont aussi visibles que celles d'un éléphant au milieu d'un champs de maïs."

   Comparaison ridicule, mais il n'avait pas trouvé mieux. Il était un peu à court de mots, là.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 21:51

Une ombre vint se placer face à moi. La tête dans mes mains je sentais les larmes couler doucement. Je la relevais et je dus cligner des yeux trois fois pour voir qui était face à moi. La surprise me laissa sans voix. Je n'aurais jamais crus possible le fait qu'il vienne me voir.
Que devait-il penser de moi? Je devais être dans un piteux état rien qu'a regarder mes mains. Je m'etais rattrapée avec -après m'etre prit la racine, qu'elle douée je faisais,-. Je me relevais doucement.

-William... Pardonne moi, tu étais dans un de ces états... Je. Je n'arrive à rien quand tu es à côté. Je n'arrive pas à réfléchir comme il le faudrait, et je fais que des gaffes et.  Tu me déstabilises William.

C'etait dit et fait. C'etait vrai quoi! Des qu'il était là je faisais une connerie. Quand j'etais avec les autres ça ne m'arrivais jamais. Je passais ma manche sur mes yeux pour enlever les larmes qui continuaient quand même de couler. Je tentais de calmer les sursauts de mon cœur qui me faisait ressembler à une enfant. J'y réussis mais bien après le début de l'action.  
Regardez! Depuis le début, il est proche de moi et c'etait comme si mon cerveau tournait dans le vide, il ne faisait rien de bien et les seules bonnes paroles que j'avais trouvé c'etaient celle de tout à l'heure.
J'osais lever les yeux vers son visage avant de les re-baisser et de regarder... Quelque chose, le vide je pensais.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 22:21

     Anaïs s'en voulait. William ne comprenait pas pourquoi, il n'y avait pas de raison. Elle n'avait rien fait du tout, le problème c'était lui. C'était lui le problème, il était dangereux pour elle. Il était dangereux tout court, au sens large, mais là c'était si flagrant qu'il se donnerait des baffes si ça aurait pu changer quelque chose. Il voulait lui prouver qu'elle n'avait rien à se reprocher, qu'elle était formidable comme ça. Pour faire ça il n'y avait pas trente-six solutions, mais beaucoup lui étaient interdites par son... Problème. Bordel, il avait terriblement envie de le faire !
    Tant pis. C'était trop tentant, il devait essayer.
    Lentement, très lentement, il s'approcha. D'une main, sortit son couteau le plus accessible, puis le suivant qui tombèrent dans un tintement à l'écart. Il espérait que les autres n'allaient pas être de sorti avec ce qu'il s’apprêtait à faire.
    Il tendit la main vers le menton d'Anaïs, analysant ses émotions pour savoir si c'était trop. Il toucha sa joue maculée d'un mélange de terre et de larmes et l'essuya du bout des doigts. Et puis il prit le menton de le jeune femme et se pencha. Il était près, si près... Il ne manquait plus qu'un ou deux centimètres pour que...
   
     William s'écarta brusquement, manquant de tomber en arrière. Il rétablit en un clin d'oeil son équilibre et jeta des coups d'oeil dans toutes les directions, comme un animal traqué, avant de reprendre ses repères. Et voilà, il avait tout gâché. Il n'avait pas pu ignorer les souvenirs qui remontaient des abysses de l'horreur. Malheureux, il dévisagea Anaïs.
   "Je suis désolé, je peux pas, c'est... Merde, c'est vraiment nul."
    Et ses yeux ajoutaient : si tu t'en vas maintenant, je ne te retiendrais pas.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 22:38

Je fermais les yeux, je sentis sa main toucher ma joue. C'était tellement... Étrange. Depuis combien de temps personne ne m'avait montré un geste aussi sincère d'amour? Bien avant la boucle, ça remontait à mon ancienne vie.
Je sentais son souffle chaud me caresser le visage, je l'aurais bien aidé mais c'était sa bataille. Celle contre sa phobie. Elle disparaissait doucement. Déjà hier il n'aurait pas été capable de me toucher la joue. Je m'apprêtais à sentir ses lèvres contre les miennes. Je le voulais et en même temps que je me dis que je devais rêver. Bon si c'était un rêve c'était déjà ça. Mais ce qui me prouva que ce n'était pas une illusion fut son mouvement en arrière. Je le fixais un peu déçu.
Mon cœur reprit un rythme lent. Je n'en voulais pas à William, il avait essayé.
Je décidais d'apporter mon grain de sel. D'un mouvement rapide mes lèvres touchèrent les siennes comme il le prévoyait de le faire quelques secondes avant. Mon cœur manqua un battement.
Je baissais les yeux comme une enfant. Je ne partais même pas. De toute façon qu'allait-il faire? Ses couteaux sont au sol et je peux les givrer en quelques secondes.

-Tu es le garçon je plus gentil que je n'ai jamais rencontré. Même avec tes colères.

Je souriais doucement. En plantant mon regard dans le sien.

-Je sais que tu as peur de me faire du mal. Mais regarde toi, tu tiens trop à moi pour le faire. Je sais que tu arriveras toujours a redevenir maître de toi même.




_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 


Dernière édition par Anaïs Young le Lun 2 Fév - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 22:57

    William sourit. Il ne pensait pas le faire dans un moment pareil, mais pourtant c'était le cas. Il n'en revenait pas qu'elle prenne les choses avec tant de philosophie. Lui, tout ce qu'il voyait, c'était qu'il n'avait pas été à la hauteur, ce qui arrivait souvent lorsque Anaïs était dans les parages. Plus généralement, lorsqu'il s'agissait d'émotions lorsque quelqu'un d'autre que lui était dans les parages. Il lui semblait qu'il était bourré de cicatrices qui ne se résorberaient jamais. Il avait peur de ses réactions, et de comment celles-ci pouvaient être perçues par les autres. La plupart des gens se serait enfui en courant. Le fait qu'elle soit toujours là était une preuve qu'elle ne voulait pas partir.
    C'était son choix. William n'allait pas se plaindre, loin de là.

    "Gentil ? Jusqu'ici, on m'a qualifié de biens des choses, mais jamais de "gentil"."

    A la mention de sujets plus sérieux, le sourire de William se transforma en grimace. Il secoua la tête, découragé depuis longtemps.

    "ça, c'est ce que tu crois. Je suis dangereux."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 23:09

-Non!

Criais-je indigné. Il ne comprenait donc pas? C'était une des personnes où j'avais le plus confiance! Il ne pouvait pas dire ça! C'était totalement hors de sa portée â l'origine! Je clignais des yeux une ou deux fois. Il devait me croire... Mais comment? Alors la, pou trouver je pouvais chercher longtemps. À moins que...

-Ah oui? Et si je te prenais pour un dangereux est-ce que je ferais ça:

Rapidement je posais mes lèvres sur les siennes, plus longtemps cette fois. Mais pas plus de 5 secondes. Je revins en arrière pour lui sourire. Il ne me croyait pas, j'allais devoir lui prouver que pour moi c'est un homme comme les autres. Il n'est pas dangereux, il n'a pas la rage, rien.

-Bien je peux te qualifier de "gentil", comme je l'ai dis avant.

Mes larmes c'étaient bien vite séchées et la honte que j'avais ressenti était partit même si je ressentais quelques remords au font de moi même.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Dim 1 Fév - 23:16

    Les yeux de William s'arrondirent de surprise pour aussitôt se remplirent de colère. Il ne voulait pas se venger sur elle, et c'était tout ce qui le retenait de lui faire du mal. Ce n'était pas pour ça qu'elle pouvait prendre ses aises. Elle ne comprenait pas combien ça lui minait le moral, de savoir qu'elle était là, juste à coté, sans saisir la gravité des choses.
    Elle retira sa bouche. Il respira de nouveau.
    Furieux, il se frotta le visage. Il ne devait pas piquer une crise de colère. Il ne devait pas.
    Mais bon sang, que c'était dur ! Il fallait poser les limites. Qu'elle comprenne.
    Et évidemment, il ne pouvait pas le faire gentiment.

    "Arrête. Tu peux pas faire n'importe quoi n'importe comment, ok ? Essaye pas de me convaincre, je suis pas un gamin qu'on console. Je le suis plus. Alors remballe ta pitié pour le moment, je suis pas d'humeur."

    Et voilà, il avait été méchant. Pour lui, elle l'avait chercher.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Lun 2 Fév - 13:03

-Je n'ai pas pitié William, je veux juste réussir à te faire oublier ta phobie, au moins quelques secondes.

Mon regard était sincère, d'ailleurs je ne pensais pas avoir déjà donné tant de vérité dans mon regard bleuet. Je décidais de mettre mon sourire de coin tandis que je le regardais toujours, ses yeux dans les miens.
J'avais tellement la niack de l'aider qu'il pouvait piquer une crise, me baffer faire ce qu'il voulait, je resterais sans bouger à le regarder jusqu'a ce qu'il se calme.
Je me serais bien approchée de lui mais en même temps je ne voulais pas le brusquer. Si ça se trouvait il allait mal prendre ce que je venais dire et partir dans la foret. Si c'etait ça je le laisserais, on avait déjà fait un grand pas. Lui qui ne voulait pas m'approcher de moins de 5 mètres, aujourd'hui, nous nous sommes embrassés, il y avait une grosse évolution! Enfin je trouvais.
 

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Lun 2 Fév - 21:50

    William en avait marre de se prendre la tête pour rien. Et plus il en avait marre, plus il se prenait la tête. C'était un cercle vicieux, et il s'en rendait compte maintenant que la pression redescendait. Il s'énervait tout seul, parce qu'il pouvait être imprévisible même pour lui-même. Il ne voulait pas être le centre de l'attention.
    Le jeune homme secoua la tête, abandonnant l'idée de la convaincre qu'il avait raison et que sa "phobie" comme elle disait, ne pouvait tout simplement pas être guéri. Ils étaient aussi têtus l'un que l'autre et se disputer ne règlerait rien du tout. Elle resterait de toute façon persuader du contraire de ce qu'il disait, mais ce n'était pas elle qui vivait avec ce problème qui n'en était pas un avant aujourd'hui depuis des années !
    Excédé, il leva les yeux au ciel. Pour l'instant, il avait retrouvé son calme et était capable de ménager ses paroles mais dès qu'il sera énervé - et ça arrivera forcément dans peu de temps - le sujet ressurgira avec plus de violence.
    Et ils ne pourraient pas l'éviter.

    "ça part d'un bon sentiment, grommela-t-il en fourrant ses mains dans ses poches. Bon, on retourne là-bas ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Lun 2 Fév - 22:06

Je hochais la tête sans rien dire. De toute façon parler ne pourrait que amener une erreur de plus dans tout ce que j'avais déjà fait et dis alors que je n'aurais jamais du.
Je me mis près -mais pas trop- de lui. Je lui aurais pris sa main et enlacé mes doigts dans les siens. Mais je me retins. Je ne voulais pas le crisper et l'eloigner comme je l'avais déjà fait.
De toute façon je ne pourrais pas faire l'enfant sage tout le temps, je pouvais faire tous les efforts que je voulais à un moment je ferais une gaffe.
Me grattant la nuque avec anxiété, je regardais la foret en lançant mon regard de droite à gauche, puis enfin sur William.

Je. Je ne sais pas d'où je viens...

Tu avais l'air douée en disant ça!
Heureusement qu'il était venu tout de même, à mon avi ne serais partit dans un chemin au hasard et peut-être que je ne serais jamais rentrée. Je me mordais la lèvre inférieur avant de le regarder de nouveau.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mar 3 Fév - 21:04

    William sourit franchement en voyant l'air perdu de la jeune fille. C'était normal qu'elle soit décontenancée : pour lui, c'était devenu aussi naturel que respirer, mais il imaginait qu'il était sans doute très facile de s'égarer pour un non-initié. Il était surement aussi paumé qu'elle en arrivant ici. Il lui était arrivé de rester à tourner en rond des jours durant avant de retrouver un semblant de civilisation. Mais bon, c'était loin maintenant, on s'y habituait vite.
    William croisa les bras devant le regard interrogateur d'Anaïs.

    "Hé bah quoi ? On s'aventure dans la forêt sans en connaitre les conséquences ? Et si le méchant loup passait ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Mar 3 Fév - 21:26

Je fronçais les sourcils. J'etais susceptible, pas le peine de me le dire, je le savais déjà. Je le fixais d'un regard froid avant de croiser les bras.

Eh bien je le givrerais en moins de trente secondes.

Dis-je d'un ton tout aussi froid. Je détournais le regard avant de le reposer sur la foret. Je ne saurais jamais me retrouver dans cette foutue foret.  
Cependant je fus surprise par ce brusque changement d'humeur. Il venait de passer de "agacer" à ... Je ne saurais même pas donner un nom. Enfin bref, c'est pas ça le problème et je ne laissais rien paraître. Je soufflais.
Si il ne voulait pas m'aider et mais qu'i voulait profiter de ce moment pour se moquer je préfèrerais partir. Ce que je fis sans même le regarder.
À grande enjambées je passais au dessus d'un buisson de bruyères. Je balayais les lieux du regard. Juste des arbres. Et merde.
Je continuais à m'enfoncer dans la foret sans savoir si il me suivait ou pas. De toute façon qu'il le fasse c'etait tant mieux pour et si c'etait le contraire je me débrouillerais, j'avais pas le choix de toute façon.
Pour pourvoir retrouver le lieu ou nous étions je laissais une signe de gèle. Soit une feuille voir une petite flaque, ça dépendait de ce qu'il y avait autour de moi. Voilà, j'etais déjà perdue, me voilà encore plus...

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Jeu 5 Fév - 21:12

     William leva les yeux au ciel, amusé par la susceptibilité de la jeune fille. Enfin bon, il pouvait parler, lui qui s'énervait pour un rien. Puisqu'il fallait qu'il y ait un méchant loup gelé, autant que ce soit lui plutôt qu'un autre. ça éviterait à Anaïs de devoir passer la nuit dans les bois peuplés de lapins. Elle pourrait difficilement se faire cuire un repas, avec son pouvoir. Une glace au lapin, peut-être ? Ou à l'écureuil ?
    Le jeune homme se mit en chasse sans utiliser ses pouvoirs - c'était de la triche, et puis il n'en avait pas besoin dans cette situation - analysant ça et là des herbes dérangées ou des feuilles mortes datant de l'automne précédent. Elle était intelligente, elle laissait des points de repères pour s'y retrouver, au cas où elle serait partie dans la mauvaise direction. En l’occurrence, c'était le cas. D'autant qu'elle déviait vers le nord, à force de contourner les arbres.
    Bref, William ne mit pas longtemps à la retrouver. Elle se retournait juste, la main tendue, certainement pour laisser une énième trace de son passage, lorsqu'il se matérialisa devant elle, bloquant fermement ses poignets entre eux.

    "Alors, que vas-tu faire au méchant loup ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Jeu 5 Fév - 21:35

Je zigzaguais entre les arbres. Mes yeux reflétaient de plus en plus mon inquiétude. Pourquoi j'étais partit ? Au moins si j'étais restée avec William je ne serais pas perdue.
Balayant les lieux je me retournais pour givrer une nouvelle feuille. Cependant je sursautais. Je dus retenir le jet de neige me crispant en même temps. William me prit les poignets. Il serait arrivé quelque seconde après il aurait... Froid.
Je le dévisageais avant d'éclater de rire. Pendant un moment j'avais eut peur.
Que faire au grand méchant loup ? Je l'embrasserais bien, mais pas le peine de rêver.

Pas grande chose, mais je peux être la brebis ?

Bien Anaïs ! Tu pouvais pas dire un truc moins "nian nian" ? Je me frottais le front avant de poser mes mains sur mes yeux en soupirant dégoûtée par moi même.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Jeu 5 Fév - 21:44

     William sourit à l'air éberlué d'Anaïs, tout en la félicitant intérieurement d'avoir de bons réflexes, sinon il serait actuellement matérialisé dans un jet de glace, ce qui ne devait pas faire que du bien. Il la dévisageait tandis qu'elle cherchait une réponse intelligente à formuler à toute vitesse. Son visage était tellement transparent ! Ses émotions s'écrivaient dessus avec une simplicité naturelle déconcertante.
    Par contre, elle ne du pas en trouver de convenable car elle finit par lâcher sans réfléchir un "je peux être la brebis ?" suivie d'une expression à se tordre du rire, du genre "mais pourquoi je suis aussi stupide moi ?".
    William arqua un sourcil :
    "La brebis ? J'aurais plutôt pensé à une histoire qui se finit moins mal, du genre le petit chaperon rouge."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Jeu 5 Fév - 22:16

La plupart des histoires se finissaient mal tu le savais pas ? La petite fille aux allumettes, l'enfant qui criait au loup et bien d'autres contes. Tout en espérant que la notre ne finisse pas en morceaux...
Après les histoires de princesses, avec les grands et beaux chevaliers qui venaient les délivrer d'un méchant dragon. Soyez réaliste, imaginez un humain contre un particulier, il n'avait aucune chance. Même un de nous aurait dû mal à combattre un monstre ! Mais bon, n'oublions pas que c'etait pour les enfants, leur imagination -normalement- débordante. Sans oublier la joie et le suspens que procuraient ces histoires le soir. Je me souviens encore de ma mère, qui lisait un vieux livre de ma grand mère, La princesse aux petits pois je pense, ma sœur était dans son petit lit entrain d'écouter le récit les yeux mi-clos.

-La grand mère ne mourait pas mangée ?

Ça faisait longtemps que je n'avais pas révisé mes classiques et de toute façon ça ne me servirait à rien. À quoi ça va me servir ici de savoir que le vilain petit canard était un cygne et un moineau ? Ah rien. Alors pas le peine de chercher midi à quatorze heures.
Cependant une question vint le trottiner dans la texte. Je fixais William avant de demander:

-Comment crois-tu que va finir notre histoire. Enfin toi ... Et moi?

C'etait pas très discret, je le savais. Mais malgré tout j'espérais avoir une réponse.
Moi même je ne savais pas quoi répondre, surtout avec ce qui c'est passé tout-à l'heure. L'a t'il fait par amour ? Ou par pitié ? Peut-être pour se faire pardonner de tout-à l'heure. La deuxième option me plaisais moins et j'esperais de pas devoir opter pour celle ci.
Je baissais mes yeux avant d'oser les relever vers le jeune homme.
Mon cœur commençait à accélérer, je voulais une réponse, mais en même temps je la redoutais. 


[Pour tarte au citron, paceque quand tu vas venir je dormirais sûrement 8D
Te casse pas la cheville ni rien je te l'interdis T.T.
Tu prends des tartes aux pommes si y en a  
♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
C'est pas pour la tarte hein x)]

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Ven 6 Fév - 16:55

    Le regard de William s'assombrit et son sourire s'effaça si vite qu'on se demandait s'il avait déjà existé. Qu'est-ce qu'elle avait à demander ça ? Ils étaient en train de s'amuser, là, avant que sa putain de question ne vienne tout foutre en l'air ! Comment de simples paroles pouvaient avoir autant d'effets ? Il était en colère contre elle, qui venait de gâcher un bon moment.
    Il la lâcha et mit les mains dans ses poches, les dents serrées. Il shoota même dans un caillou en répondant malgré tout.

    "J'en sais rien. Je sais même pas ce qu'on est."

[Non tu ne vas pas dormir ma tarte aux pommes ♥ Merci ! ♥ ♥ ♥ ♥]

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Ven 6 Fév - 17:30

Sa réponse. Je n'y aurais jamais pensé et je fus déçu. Nous étions amis ou plus ? Des amis ne tentent pas ce qu'il avait... Je me frottais les mains, nerveuse.
Je sortais ses mains de ses poches avant de le regarder. J'avais de nouveau merdé, je devais de nouveau me faire pardonner. Quant je vous disais que mon cerveau tournait dans le vide !

Eh ! Une simple question ne va pas te vexer ! je relâchais ses mains Après, je pense que nous sommes "de grands amis".

C'était ridicule, je le savais. Nous ne pouvions pas être amis et en même temps plus qu'amis. On était en cours on va dire.
De toute façon je savais que encore une mauvaise réponse et c'était la trappe.

Sinon, je préfèrerais être le chaperon, si le loup c'est toi.

Allé ! Petit sourire de coin. J'avais bien enlevé le méchant du conte. Je voulais d'ailleurs changer l'histoire. Il n'y aurait pas de mauvais dans la notre.
Juste deux particuliers seuls qui se rapprocheraient. Ça faisait un peu histoire parfaite, mais vous savez bien que tout ne se passera jamais comme il le faudrait, bien évidement il y aura des disputes, des choses comme ça. Mais bon, pensons d'abord aux bons moments.


_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Ven 6 Fév - 17:58

    William pencha la tête sur le coté.

    "De "grands amis" ? Tu en as de ces mots ! Nan, c'est juste qu'on peut pas être plus à cause de moi."

     Il n'y avait pas trace d'amertume ni de regrets dans sa voix. William était d'une impassibilité à toute épreuve, à nouveau enfermé dans sa coquille. On aurait dit que ça ne lui faisait ni chaud ni froid, qu'il se fichait bien de ce qu'il pouvait arriver. C'était tout le contraire, surtout en cet instant, quand ses yeux vides regardaient Anaïs comme s'ils n'avaient que faire d'elle.

    "Laisse tomber le petit chaperon, sinon il va se faire manger tout cru."

    Le sous-entendu était clair.
    Sur ces mots, il tourna les talons et s'éloigna, s'enfonçant dans la forêt.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    Ven 6 Fév - 18:11

J'ai rien dit de mauvais ! Si ?
Désespérée, je cherchais quoi faire et dire. Avant qu'il ne puisse disparaître totalement dans la forêt je courais et lui attrapais brusquement le poignet.
C'était bon, je savais garder mon calme, je l'avais prouvé à mainte reprise mais là, je ne voulais pas le regarder partir de nouveau et me laisser. Je m'arrêtais sans pour autant le lâcher.

Et bien que m'en contenterais.

Pas que le chaperon soit mangé ! Non. Ne confondez pas tout ! Mais d'être une "grande amie" et à vrai dire je devais être la seule.
Mes yeux s'assombrirent et un voile de tristesse les couvrirent. Triste de le voir comme ça, triste de devoir l'arrêter pour qu'il m'écoute, triste tout cour en fait.
Je m'approchais de lui en regardant face à moi ,enfin nous. Je ne lâchais pas sa main, comme un enfant qui avait peur de se perdre dans un super marché.

Allez, on rentre s'il te plait.


_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 


Dernière édition par Anaïs Young le Ven 6 Fév - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Forêt-