Partagez | 
 

 Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 24
Date d'inscription : 03/03/2015

Feuille de personnage
Avatar : Zoey Deutch
Âge : 20 ans
Particularité : Persuasion
MessageSujet: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Lun 17 Aoû - 21:49


Le regard   au loin


J'étais partie prendre l'air, d'humeur plus joyeuse que d'habitude. Mes bottines claquaient sur le port et mes cheveux lâchés flottaient, emportés par une douce brise fraîche. Je fixais la mer, la houle faisait tanguer lentement les bateaux amarré. Je respire un grand coup et je peu presque sentir le sel. Quelques mouettes laissent échapper des cris, je ferme les yeux et je crois me souvenir d'une virée plage avec mes parents, mais, c'est juste une illusion. Je croise les bras sur ma poitrine, légèrement aigrie par cette fausse pensée. J'aurais mieux fait de rester tranquillement dans ma chambre au lieu de venir ici. Je passe une main dans mes cheveux et me rappelle que mon pull est noué au tour de taille, je le passe, me décoiffant et m'attirant les rires de personnes attablés. Je grommelle quelques jurons avant de croiser les bras sur ma poitrine. Je m'étais pas levé du pied gauche pourtant, mais mon humeur pessimiste était revenue et l'envie qu'une tempête vienne troubler le bon vivre du village etait forte. Hélas, mon pouvoir de persuasion ne touchait ni les élèments, ni les objets.
- Mais quelle idée, quelle idée !

© Nye-Hael sur Epicode


Dernière édition par Roxanne Grimm le Sam 3 Oct - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 55
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Là où je pense :B

Feuille de personnage
Avatar : Kaya Scodelario
Âge : 56 (réel), 17 (physique)
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Mar 8 Sep - 18:57

La plupart des particuliers étaient partis en balade. Certains étaient sortis à cinq, six, et d'autres en couple. Moi, je n'avais pas la chance d'avoir un amoureux, donc cette possibilité était à éliminer. Et puis, pour le groupe d'amis... Je n'étais vraiment pas sociale. En fait, je n'avais pas d'amis ici. Je connaissais Anaïs Young, William O'Leary, Hope Brown. Mais bon, nos relations... Anaïs me détestait sûrement, William... je ne l'avais pas vu depuis bien longtemps. Des rumeurs couraient dans l'orphelinat délabré, à savoir qu'il avait été interné dans un hopital psychiatrique après une tentative de suicide. Je ne savais pas vraiment si je devais le croire, mais ce qui était vrai, c'est que le visage lumineux d'Anaïs s'était renfermé ces derniers temps. Peut-être que ça n'avait pas de rapport, fallait que j'arrête de m'inquiéter pour rien. Car j'étais inquiète, très inquiète, je sentais l'inquiètude me ronger jusqu'aux ongles.
J'avais quand même envie de sortir, et faute de partenaire j'allais me retrouver toute seule. Ca me convenait, et je n'avais pas envie de m'enticher d'un quelconque gamin de quatorze ans. Je ne savais pas spécialement pourquoi tout le monde sortait aujourd'hui, d'ailleurs. J'avais du rester trop longtemps dans ma chambre pour louper les potins du jour. Je sortis de la maison, vêtue d'une robe noire. Ma tenue était une robe bustier qui mettait en valeur la poitrine. Le tissu était moulant, et au niveau du nombril, il y avait une ceinture couleur d'or. Je mettais rarement des tenues comme celle-ci. Mais aujourd'hui, ils étaient tous bien habillés. Entre les jeunes filles qui avaient des robes empire et les garçons qui avaient troqué leurs survêtements contre un costard... je pouvais bien me permettre ça une fois de temps en temps, non ?
J'attendis que la plupart des gens soient partis et empruntai le chemin où le moins de gens passaient. Je marchai un peu, d'un pas lent et arrivai au port. Le soleil se couchait presque, et l'eau avait des reflets roses. J'aurais aimé dessiné ça. Sur un banc, une femme qui devait être à peine plus vieille que moi était assise. Ses cheveux virevoltaient dans le ciel.
Etait-ce une particulière ? Sûrement, elle avait aussi la tradition du "chic". La jeune fille était vraiment très jolie. J'avançais vers elle. En l'observant de plus près, je remarquai -supposai- qu'elle entrainait son présumé pouvoir.

- Bonjour, tu t'appelles ?

_________________

~le coeur a ses raisons que la raison ignore ~

Merci Ana <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 24
Date d'inscription : 03/03/2015

Feuille de personnage
Avatar : Zoey Deutch
Âge : 20 ans
Particularité : Persuasion
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Mar 8 Sep - 20:21


Le regard   au loin

Ouais, c'était ça le problème, on m'appelait. J'avais un prénom que j'aurais voulue oublier, ou le changer. Bien que j'aimais bien mon prénom, le changement me ferais du bien, au lieu de faire bouger les choses, je restais planté sur un banc, les cheveux dans le vents. Bien sur, j'aurais pue la faire partir sans problème avec se fichu don, mais je n'avais pas envie, ou j'avais la flemme. Je la regardais, n'ayant autre chose à faire de ma triste et morne vie.

- Roxanne Grimm, mais tout le monde à un nom, donc je te demande le tien.

Ou Grincheuse, au choix. Enfin bref. J'observais les gens qui passaient au tour, ou plutôt les jeunes gens. Dans l'coin -je sais pas si vous avez remarqué- mais on a plutôt tendance à être jeune. Enfin, en apparence, sinon je me trouvais vieille. C'était ça le problème, la plupart des personnes pensent qu'être jeune, c'est facile et qu'il faut sourire. Alors que le svoeux peuvent être grincheux. Personnellement, je suis une vieille dans un corps de jeune. J'assure que c'est hyper frustrant.

- C'est débile de ce promener en robe non ?

Lachais-je, sans me préoccuper d'autre chose. Je la regarde encore et remarque qu'elle est elle aussi en robe. Je me retiens de me cogner la tête à cause de ma magnifique bourde. Roxanne Grimm, ou comment flinguer un semblant de sympathie entre deux personnes.

- Désolée, j'avais pas vue.

J'étais en pantalon et en bottines, avec ce pull. Je n'aimais pas les robe, n'en mettant qu'en énorme et hyper grande raison de la mort qui tue. Bref, c'était rare. Je détournais les yeux d'elle avant de me reconcentrer sur la mer. L'ennui en perspective.


© Nye-Hael sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 55
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Là où je pense :B

Feuille de personnage
Avatar : Kaya Scodelario
Âge : 56 (réel), 17 (physique)
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Jeu 10 Sep - 18:42

Ohohoh, Roxanne Grimm. C'était un joli nom, surtout ce nom de famille, ce Grimm qui me rappelait les comptes de mon enfance. Roxanne n'était pas mon prénom préféré, mais je trouvais que ça lui allait merveilleusement bien. Bon, je me réjouissais un peu rapidement.
Je n'étais pas officiellement bisexuelle. J'avais aimé des garçons, et j'en aimais encore. (Exemple : William, pour vous servir.) Mais j'avais toujours été attirée par les filles, d'une façon presque imperceptible. Par exemple, quand j'avais dans les dix ans, je trouvais les jeunes filles jolies, comme ça. Quand j'avais rencontré Maya, j'avais compris cette attirance. Elle était plus que ma meilleure amie, elle était... La première fois que je l'avais embrassée, c'était en cinquième. Je me rappelle très, très bien. On était dans les toilettes du collège. Oh, ce n'était pas un décor très romantique, mais pour nous, deux jeunes filles niaises et amoureuses, ça ne comptait pas. Ces toilettes rustiques étaient l'équivalent d'un feu d'artifice le soir. Maya m'avait dit je t'aime... Et après, elle s'était penchée sur moi. Je lui avais dit je t'aime. Et nous nous étions embrassées.
Ce n'était pas le moment de repenser à ça. Autant me consacrer à Roxanne qui était (presque) aussi belle que Maya et qui était devant moi, en chair et en os, alors que ma meilleure amie n'était à présent plus qu'un souvenir. Et autant lui répondre maintenant.

- Elsa Whitenay, lâchai-je d'un ton blasé. Ton qui me correspondait bien, finalement.

Sa deuxième phrase, elle la lâcha sans me prêter attention. Puis Roxanne reporta ses yeux noisette sur moi. Elle venait de dire "C'est débile de se promener en robe non ?" J'avais bien aimé sa nonchalance. Ouais, j'étais bizarre.
- Désolée, j'avais pas vu.
Oh mais elle n'avait pas à s'excuser ! J'étais totalement d'accord avec elle.

-Pas besoin de t'excuser. Je trouve ça débile aussi, c'est juste la tradition hein. Et toi, qu'est ce qui t'amène ici ?

_________________

~le coeur a ses raisons que la raison ignore ~

Merci Ana <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 24
Date d'inscription : 03/03/2015

Feuille de personnage
Avatar : Zoey Deutch
Âge : 20 ans
Particularité : Persuasion
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Jeu 10 Sep - 19:50


Elsa Whitenay, ça me disait peut-être quelque chose. Enfin, peut-être. Je ne connaissais pas beaucoup de personne, évitant de me lier avec les dites personnes. Mais elle me disait peut-être quelque chose, de près ou de loin. D'habitude, j'avais une plutôt bonne mémoire, surtout des personnes que j'avais maîtrisé. Je contrôlais assez bien mon -super- pouvoir et c'était une chance, quand j'en voyais certain galérer pour faire de l'eau chaude. Le plus bizarre, c'est que j'aimais utiliser mon don -fatal-. Ça me faisait me sentir puissante, enfin servir à quelque chose. Oui, bien sur, j'ai eu une enfance, mais la tête de l'enfance ! Je ne remercirais jamais assez ce chat qui m'a aidé à ouvrir la porte par laquelle j'ai pue échapper à une vie encore plus morne que celle la.
-Pas besoin de t'excuser. Je trouve ça débile aussi, c'est juste la tradition hein. Et toi, qu'est ce qui t'amène ici ?
Et bah écoute, je me suis faite enlevé quand j'étais petite et je me suis enfuis. Une dame carrément flippante m'a emmené ici et j'ai appris plein de chose super génial. J'ai une chambre rien qu'à moi toute seule ou je menace de tuer la personne qui ose entrer. Sinon, j'ai 75 ou 76 ans en âge réel, mais ça on s'en tape. J'aime pas les gosses ni les animaux. Sinon, tu veux faire quoi ? Mon esprit s'emballe. Vraiment. Trop. Vite. Ah, mais elle me demandait ce que je faisais à rien faire sur ce banc qui menace de s'effondrer à chaque fois que je bouge !
- J'aime pas les traditions.
Fût ma seule réponse. Je suis une p'tain d'rebelle, tellement rebelle que je suis bi. Ça t'en bouche un coin n'est ce pas ? Et puis, je ne sais pas même pourquoi j'ai lâcher cette information. Les amours ne sont pas non plus vraiment mon truc. Je n'aime pas la stabilité, "aimer" quelqu'un est déjà quelque chose d'énorme pour moi, alors être en couple.
- Je m'ennuyais un peu toute seule dans ma chambre, et toi ?
J'osais poser mes yeux sur Elsa. Elle avait des cheveux bruns, mais je n'arrivais pas ê déterminer la couleur des ses yeux. Finalement, la robe lui allait bien.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 55
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Là où je pense :B

Feuille de personnage
Avatar : Kaya Scodelario
Âge : 56 (réel), 17 (physique)
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Sam 12 Sep - 20:07

J'aime pas les traditions. Sur ce point j'étais pas d'accord avec elle. Les traditions étaient importantes pour moi, car c'était la seule chose qui me rattachait à ma famille.
Ma famille n'était plus qu'un mot vague. Comme Maya, elle était un souvenir. Mon père était un homme imposant, avec des idées pour révolutionner le monde. Il avait fait partie du conseil municipal à un moment. Et cet homme, du nom de Erick Whitenay, avait disparu comme quelqu'un disparait.
Je me rappelle vraiment bien de sa mort. C'est une des seules choses concernant Papa qui n'était pas un souvenir. Mon père était mort un jeudi soir alors qu'il rentrait du travail. C'était l'époque où il avait été licencié de sa boite privée et il travaillait comme ouvrier. Un camion lui avait foncé dedans. J'avais sept ans. Je n'avais ensuite pas eu droit à une enfance... Ma mère était devenue alcoolique. Mes frères avaient grandi. J'avais du me débrouiller seule.
Alors que même dans cet environnement glauque, ma mère était restée attachée aux traditions justement. Elles étaient bien trop importantes pour moi.

- Mouais, celle là est débile mais je me fonds dans la foule, répliquai-je. Mon excuse était vraiment pourrie. Je n'essayais pas du tout de me fondre dans la foule, en fait. J'aurais mieux fait de ne pas répondre, non ? On dirait que je cherchais les problèmes. Pas vraiment, même si ma "camarade" répondait le moins possible, c'était intéressant de parler avec elle.

Putain, mais pourquoi je me mentais à moi même ? Je savais très bien pourquoi je restais ici. Parce que cette Roxanne me plaisait, tout simplement. Je n'avais pas d'excuse bidon à me trouver. Je n'avais jamais eu honte de ce que j'étais.

- Je suis toujours toute seule dans ma chambre, murmurai-je.

Aussitôt cette phrase prononcée, je me dis que je n'aurais jamais du exprimer le fond de ma pensée. On avait l'impression que je me plaignais. Je détestais un tas de choses, dont cette impression. De toute façon, ce n'était pas vrai après tout. J'avais passé quelques moments avec d'autres gens, hein ! J'avais une grande vie sociale ! Bon. Fallait pas se leurrer. Et pourquoi étais je venue ici déjà ?

- J'avais une soudaine envie de sortir. Et de rencontrer des jolis mecs. Ou de jolies filles. Non, je déconne. Sont tous moches, lâchai-je soudainement. Désolée, me prends pas au sérieux.

_________________

~le coeur a ses raisons que la raison ignore ~

Merci Ana <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 24
Date d'inscription : 03/03/2015

Feuille de personnage
Avatar : Zoey Deutch
Âge : 20 ans
Particularité : Persuasion
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Sam 12 Sep - 21:55

Je finis par m'allonger sur se banc, ne faisant pas attention à si elle voulait s'asseoir ou pas. Sous cet angle, je pouvais l'étudier sous à peu prère toutes les coutures.
- Mouais, celle là est débile mais je me fonds dans la foule.
Mais, pourquoi ? Pourquoi elle se trouvait des excuses ? Elle avait le droit de ne pas avoir les mêmes opinions que moi. Personnellement, la seule tradition que j'ai eu s'était d'aller manger une glace avec mon père les samedis après midi. Oui, parce que l'homme qui m'avait enlevé était mon vrai père. Il était sympa, mais j'avais fuit et je ne regrettais en rien mon choix, aussi stupide soit-il. Je me sentais plus libre ici qu'avec lui. Je n'imaginerai pas autrement ma vie que celle la, celle qui m'a mené à m'asseoir sur un banc dans un port et en discutant avec une jolie fille. Bah quoi ? C'est un crime de dire qu'une fille est jolie parce qu'elle est jolie ? Enfin bref, j'en ai rien à foutre.
- Je suis toujours toute seule dans ma chambre.
Je connais ce sentiment. C'est le même que quand je m'allonge sur mon lit et que je fixe le plafond. Cet immense plafond blanc qui me calme après seulement quelques secondes après que je ne suis rien par rapport à l'univers. J'en suis venue à me rabaisser toute seule, même si je me persuadais que j'étais importante pour au moins une personne. Juste une, enfin, je l'espérais.
- J'avais une soudaine envie de sortir. Et de rencontrer des jolis mecs. Ou de jolies filles. Non, je déconne. Sont tous moches. Désolée, me prends pas au sérieux.
Je ne prenais jamais rien au sérieux, ou presque. Mais le presque n'était qu'une infime partie du sérieux. Alors comme ça, je suis jolie ? Je sais qu'elle ne parlait pas de moi, je n'étais qu'un grain de sables dans cette plage de jeunes personnes toutes aussi idiotes les unes que les autres. Je ne me vexais pas facilement, il en fallait beaucoup. Mais quand je m'allumais, je me consumais assez vite, me réduisant au silence le plus totale. Parce que je n'avais alors plus de voix. En temps de dispute je n'utilisais pas mon pouvoir, je trouvais que ça n'avait aucun interet d'utiliser un pouvoir alors que je pouvais remporter la partie avec des mots.
- T'inquiètes pas, je ne prends pas beaucoup de chose au sérieux.
La rassurais-je. Enfin, j'espérais que je la rassurais, étant donné qu'apparemment, elle aussi était plutôt une championne dans le domaine de la gaffe.
- Ça fait combien de temps que tu es la ?
Demandais-je, pour voir combien d'année d'écart j'avais avec elle. La différence d'âge ne me faisait ni chaud ni froid, vue que notre apparence était définis dès l'adolescence. Enfin, pour ce qui était des particuliers.
- C'est quoi ta particularité ?
J'étais anormalement curieuse, ce qui m'étonnait moi même. D'habitude -même au debut de cette fabuleuse conversation- je ne répondais pas vraiment. Mais maintenant, c'était à moi de poser les questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 55
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Là où je pense :B

Feuille de personnage
Avatar : Kaya Scodelario
Âge : 56 (réel), 17 (physique)
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Jeu 17 Sep - 20:39

Ca ne m'étonne pas vraiment. Elle n'avait pas l'air d'une fille très sérieuse, au premier regard. Roxanne avait un air plutôt fantaisiste et ça me plaisait. J'aimais bien les hippies, en fait. De plus, Roxanne ne s'était pas méfiée quand je l'avais abordée alors que j'aurais pu être un estre. Non, c'était pas sérieux du tout. Pire que moi ! Soudain, j'eus un sentiment de ne pas être à la hauteur. Cela concernait mes habits. Et même si j'étais habillée en robe chic comme on pouvait me le dire... Je n'aimais justement pas ça. Je me sentais bien mieux dans mon traditionnel sweat-jean.

- Oh, on est deux alors ! lui répondis-je.

J'avais senti dans sa voix quelque chose de différent d'avant. J'avais l'impression qu'elle voulait me rassurer... Est-ce que c'était plausible ? Sûrement pas. J'avais tendance à voir les choses trop du bon côté...
Mais aussi, je trouvais que Roxanne était devenue plus ouverte. La jeune fille ne répondait plus par des petits amas de mots et avait même l'air d'aimer cette conversation. Je me demandais quel âge elle avait, en fait. Physiquement, elle n'était pas tellement plus vieille que moi. Roxanne devait avoir dix-neuf, vingt ans. Mais réellement ? Elle pouvait très bien avoir trente ans comme soixante-quinze. J'avais dix-sept ans, physiquement. Cinquante-six réellement.
Sa question était la même que celle que je me posais. "Ca fait combien de temps que t'es ici ?". Vraiment longtemps, songeai-je. Presque... trop longtemps ? Cela faisait... 39 ans. 39 ans que je vivais dans cet endroit reclus. Comment avais-je pu supporter ça ?

- ça fait... 39 ans. Et toi ? Et... ma particularité est la téléportation, continuai-je. La tienne ?

La téléportation. C'était dur pour moi d'en parler... Mais elle pouvait le savoir. Après tout, ça ne changeait rien. J'avais vaguement le sentiment d'être moi-même, alors que je discutais avec cette presque-inconnue. Et j'avais aussi le sentiment... Qu'elle ne s'ennuyait pas tellement !

_________________

~le coeur a ses raisons que la raison ignore ~

Merci Ana <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 24
Date d'inscription : 03/03/2015

Feuille de personnage
Avatar : Zoey Deutch
Âge : 20 ans
Particularité : Persuasion
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Sam 19 Sep - 10:44

Tant mieux, tant mieux qu'elle ne prenait grand chose au sérieux, parce que sinon j'étais mal. Mais oui à ce point, je ne me rends même pas compte que je fais des gaffes parfois. J'ai réussi à facher toute l'école dans laquelle j'étais -à sisi, j'ai été à l'école- contre une fille que je détestais à cause d'une gaffe. Mais comme je la détestais, on va plutôt dire que ça m'arrangeais. Enfin bref, je reprends une posture digne de ce nom en me rasseyant correctement sur ce banc légèrement inconfortable. Ça faisait longtemps, presque trop longtemps que j'étais ici. Mais pourtant, chaque jour m'avait fait découvrir quelque chose de nouveau et je ne regrettais pas de m'être enfuie de chez moi. Enfin bref.
- Ça fait 75 ou 76 ans que je suis la.
Dis-je, en continuant de fixer l'horizon. C'est dans ces moments la que je prends conscience que je suis vieille. Mais mon corps, ne voulant pas et ne pouvant pas vieillir restait miraculeusement sans rides. Parfois, à l'intérieur, je me trouvais tellement vieille que je me disais que je n'avais pas ma place ici.
- La persuasion, je peux te demander de faire tout ce que j'ai envie et tu le feras.
Débitais-je d'une traite. Ma foi, mon pouvoir me correspondait assez bien, j'étais plutôt impatiente et je détestais être mise a part. Je pouvais être aussi jalouse et possessive. Enfin bref, j'aimais mon pouvoir autant que ma personnalité chaotique. Enfin bref. J'aimais bien ces deux mots, "ENFIN BREF". J'ai donc mis en action mon don et je l'ai fais s'asseoir. Elle semblait toute frêle, j'étais le marionnettiste et elle la marionnette. C'est légèrement malsain ce que je suis en train de faire et j'en suis consciente. Mais je ne souffre d'aucun complexe et encore moi de maladie lié au fait de tout contrôler, mais ça me fait sentir puissante, et j'aime la puissance. Je l'ai donc regarder, me rapprochant d'elle au mieux, sans pour autant l'embrasser.
- Tu as de jolies yeux.
Murmurais-je, avant de sourire. Mais à présent, c'est à toi de jouer ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 55
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Là où je pense :B

Feuille de personnage
Avatar : Kaya Scodelario
Âge : 56 (réel), 17 (physique)
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Mer 30 Sep - 13:39

Waouh, 75 ou 76 ans ! Elle n'en avait pas marre, à la fin ? De côtoyer les mêmes personnes depuis tant d'années, le même endroit. Il y avait des... gens... des p'tits jeunes, à peine là depuis huit, neuf ans qui se plaignaient. Puis on s'habituait. Mais 75 ans ? Surtout du point de vue amour...
J'en arrivais toujours là, au stade de l'amour ! Les mecs n'étaient pas très beaux, à la boucle. Enfin... Sauf mon beau William. Mon beau William... Je dérivais, là. Ma conversation avec Roxanne était bien. Concluante. Alors pourquoi me laisser dériver par quelqu'un qui ne m'aimait pas ? Même si je l'aimais, moi ? Roxanne était très attirante. Très, très attirante. Et c'était minime, les mots étaient faibles. Elle était belle. Intelligente. Drôle. Un caractère de cochon très sexy. Ah oui, sexy aussi. Elle faisait peut-être pas un 95D, mais bon... Alors il fallait que j'oublie William ! Et que j'aie mes chances avec Rox !
Et elle avait comme pouvoir la persuasion. Sexy! Bon, fallait que je m'arrête. Je trouvais tout sexy.
D'ailleurs... Si elle m'aimait, elle pourrait me contrôler. Sexy. Ohoh. Stop. Rien ne disait qu'elle était bi, et rien ne disait qu'elle m'aimait, si elle était bi...
L'impensable se passa. Elle me fit m'asseoir. Grâce à son pouvoir... Elle s'approcha de moi. Dangereusement... J'espérais qu'elle m'embrasse. Mais elle s'en était retenu, on dirait. Moi, non. Je l'embrassai. Rapidement.
Je posai une main sur son épaule et je nous téléportai. Dans ma chambre...

_________________

~le coeur a ses raisons que la raison ignore ~

Merci Ana <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 24
Date d'inscription : 03/03/2015

Feuille de personnage
Avatar : Zoey Deutch
Âge : 20 ans
Particularité : Persuasion
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   Mer 30 Sep - 18:45

Ses lèvres. Sont. Étrangement. Enivrante. C'est le mot, enivrante. C'était marrant qu'un baiser aussi rapide me donne aussi envie. Je réprime un grognement pour moi même et ma facilité. Et pourtant, je n'étais pas une fille facile. Non, non et non. Ses deux mains se posèrent simulatenément sur mes épaules et je fus transporté. C'était une espèce de tourbillon de lumière, le tout étant très lumineux. Nous fûmes happé par un trou de lumière. C'était quoi déjà son don ? Ah oui, la téléportation, d'ou le portail de lumière. J'atterris dans un lit, plutôt mœlleux d'ailleurs. Merde, j'étais dans une chambre, surement sa chambre. Merde, elle se faisait des idées peut-être ? Bon, c'est vrai que ne suis plutôt joueuse, mais dans la chambre le premier jour, ça va pas le faire. Enfin bref, j'ai détaillé la chambre d'un œil expert. J'en avais vue pas mal des chambres de Particuliers. Bah quoi ? Faut bien s'amuser un peu, surtout qu'ici, tout le monde se connait et ne s'aime pas forcément. Les ragots vont surtout vite dans une petite bourgade portuaire. Enfin bref, je me suis levée du lit avant de regarder Elsa toujours assise. Bien entendu -je vais radoter- je la trouvais jolie et je n'étais pas contre un peu d'animation, mais on se connaissait à peine ! Ça ne me dérangeait pas vraiment mais c'était pas vraiment -mais vraiment pas- dans mon programme d'avoir une rencontre "amoureuse" ni même un flirt. Ouais, je sais, c'est quand même de ma faute, ça m'apprendra à jouer avec le feu, mais tout de même, tu perds la tête ma pauv'fille. Je me suis approchée de la porte et je m'y suis adossé en croisant mes bras sur ma poitrine et une jambe sur l'autre. Je commençais à glisser et je mis mes pieds par terre normalement. J'ai dardé un regard nonchalant sur elle alors que je bouillais de l'intérieur
- Désolée, je ne joue pas avec des gamines.
Lachais-je avant de sourire. Pour moi -moi et encore moi- l'envie et le désir ne sont pas de vrais sentiments, se sont des tentations auquel je ne céderais. Pas quand j'ai une vrai chance.
- Elle est cool ta chambre.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le regard au loin. [Elsa Whintenay] terminé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» -- Galerie --
» [TERMINÉ] Just want to talk to you... [Elsa]
» Impression de déjà vu [Livre 1 - Terminé]
» [Terminée] Elsa O'Clock
» [MISSION - terminée] « Seul ceux qui se risqueront à peut-être aller trop loin, sauront jusqu'où il est possible d'aller. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Plage :: Port-