Partagez | 
 

 Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Ven 26 Juin - 14:27

William avait courru tout le long de la côte ce matin avant de piquer une tête dans la rivière. Ça rafraichissait tout de suite, il avait fait quelques longueurs avant de se changer et de décider de venir ici, dans la grotte. Très peu de personnes connaissaient cet endroit, il l'avait découvert par hasard au cours de ses vadrouilles. Ici, c'était le calme qui régnait en maître, le seul son audible résidait dans le clapotit de l'eau contre la roche fraîche, préservée des rayons du soleil. William s'était allongé, son sac en guise d'oreiller et les mains derrière la nuque, et le savourait pleinement. Cette tranquillité lui allait très bien, et il s'était enfoncé dans un demi-sommeil paisible, persuadé que personne ne viendrait troublé la sérénité de la grotte.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: April Stratford   Ven 26 Juin - 17:32

Le remous des vagues m'aidait à me concentrer sur mon objectif. C'est à dire essayer de créer des figures de feu. Le léger vent salée s'engouffrait dans mes cheveux, y laissant une odeur d'algues et un aspect poisseux assez désagréable mais peu m'importais. Il fallait que je réussisse à tout pris d'utiliser ma particularité autrement que pour brûler mes ennemis. Je tendis mes deux mains, paumes vers le ciel vide et bleu, et deux feus s'y nichèrent, en sécurité face au vent que se renforçait. Les flammes me léchaient les mains et cette sensation de chaleur pénétrante m’enivrai, me créait de la satisfaction et du bonheur. En un mouvement rapide j'arrivai à réunir les deux feus et les disposaient en suspens devant moi, mains toujours actives et gardant le contrôle sur cette fournaise mortelle et dangereuse. Le vent faisait dansait les longues flammes aux pointes bleues et j'avais du mal à les garder actives. A bout de force, je relâchais un peu la pression et le feu se mourut en un instant.
Il fallait que je trouve un endroit plus abrité sans pour autant risquer de carboniser le premier venu. C'est alors que je remarquais un amoncellement d'énormes pierres qui trempaient leurs bases dans l'eau salée. Je me dirigeais donc vers celles-ci pour y trouver un paravent naturel quand je remarquai une petite cavité sombre à l'intérieure de la roche, sans doute ce fut l'érosion qui dut percé et modelait le roc. Ma curiosité repris le dessus et je me mouvais vers le creux sombre. Mes pieds touchaient l'eau et ce que je découvris en arrivant face aux pierres me réjouissais. Ce n'était pas un simple petit trou mais tout bonnement une grotte. Malgré le manque de lumière, je déduis du peu que je voyais que l'espace y était suffisant pour mes entraînements et, vu l'isolement du lieu, personne ne viendrait m'y déranger.
La pénombre m'avala donc en même tant que je pénétrais dans cette sculpture naturelle. Arrivé à ce qui me semblait être le milieu de la grotte je recommençai les mêmes gestes qu'auparavant et, arrivée au moment de mon échec antérieur, je parvins à donner une forme de sphère à mon oeuvre.
J'allais tenter autre chose quand une odeur de cochon grillé se fit sentir. J'arrêtais donc tout mouvement et le feu se perdit en même temps que mes mains se collèrent contre ma bouche. Malgré la lumière qui se dégageait de ma "sculpture" enflammée j'avais pu rater quelqu'un, un Homme ou un animal, qui était venu ici aussi. Ma réponse à cette question ne se fit pas attendre.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Sam 27 Juin - 0:00

    William sentit une onde de chaleur se rapprocher à toute vitesse. Il ne comprit pas d'où ça venait, mais il se téléporta en un clin d’œil contre la paroi et c'est ce qui lui sauva la mise, parce qu'il vit la flamme qui avait failli le carboniser finir sa course dans l'eau jadis paisible de la grotte, à l'emplacement où il se tenait quelques secondes avant la sieste. Évidemment, son premier réflexe fut d'en chercher la provenance, des flammes qui se baladent toutes seules c'était pas banal, tout de même, et il y avait fort à parier que c'était l’œuvre d'un particulier... Ou plutôt d'une particulière, dont les mains rougeoyaient encore. La caverne se trouvait soudain envahie de longues langues de feu comme celle qui avait fini sa course dans l'eau. Mais elle se croyait où, elle ? Qu'elle aille s’entraîner ailleurs, et certainement pas dans un lieu aussi exigu ! Qu'est-ce que c'était que ce délire ?..
    Lorsque William vit la fille – blonde – matérialiser une boule de feu de la grosseur d'un poing entre ses mains, il ne put pas rester sans rien faire, déjà qu'il avait failli finir en saucisse grillée, la crème brûlée ne lui semblait pas non plus une bonne option. Énervé, William sortit un couteau, se téléporta derrière l'inconnue pyromane et la lui mit sous la gorge.

    « T'es qui ? Qu'est-ce que tu fiches ici ? »

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Sam 27 Juin - 12:51

Je sentis la fraîcheur d'une lame se poser sur ma carotide et un souffle chaud souffla dans ma nuque. La voix du garçon qui me tenait à sa merci me semblait remplie de colère et je sentais bien qu'il n'hésiterait pas une seconde à me tuer si je ne faisais pas ce qu'il voulait. Ce n'est pas pour autant que j'allais me laisser faire. Ce n'était pas un Estre je suppose sinon je ne serais déjà plus de ce monde, ce devait être un particulier qui n'aimait pas DU TOUT être dérangé. Mais comment aurais-je pu savoir qu'il était là ?
Je ne savais pas comment réagir. Gentiment ou fermement ? Il fallait que j'assure ma vie tout en montrant à ce timbré qu'il fallait qu'il se calme un peu avec ses couteaux et ses apparitions furtives.
Ce n'est pas que j'avais eu peur mais j'avais ressentis le danger dès qu'un bras -avec un couteau- s'était enroulé autour de moi. Dans l'ombre ambiante je n'avais que mon feu pour m'orienter et m'aider, bien que je ne voulais pas le carboniser.

- Je suis une particulière. Maintenant lâche-moi ou sinon tu vas trouvé qu'une de tes jambes à attraper chaud, articulai-je d'un ton qui se voulait ferme.

Je ne savais pas du tout comment il allait réagir. Peut être que cela serait mes dernières paroles, que je mourrais dans une grotte, égorgée par un taré solitaire.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Dim 28 Juin - 20:54

A présent, les flammes qui traversaient la caverne avaient disparu, il ne restait plus que celles qu'elle avait dans la main.
William rit en entendant l'inconnue vanter sa maîtrise des flammes. Quoi, elle le menaçait maintenant ? Cette petite pyromane qui avait failli avoir une mort sur la conscience ne trouvait pas qu'avoir un couteau sous la gorge était un argument bien plus convainquant que tout ce qu'elle pourrait trouver ? Oh, elle était sans aucun doute capable de le brûler vif, mais encore fallait-il qu'elle l'attrape. A la moindre sensation un petit peu trop proche de la brûlure, il lui suffirait de se téléporter hors d'atteinte. Et tant pis pour elle.

"Essaye un peu, pour voir," lui souffla-t-il à l'oreille.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Lun 29 Juin - 13:34

Son souffle chaud effleura mon oreille, il me demandait d'essayer ? Ce garçon avait vraiment un problème je suppose. Le feu l'accaparerait en quelques secondes, il n'aurait pas le temps de réagir, de bouger, de s'enfuir.
Enfin, si, il s'enfuirait, sous la douleur des flammes qui demeuraient dans mes mains pour le moment.
Mais j'avais un couteau sous la gorge qui pouvait me tuer en quelques secondes quand même, ce n'était pas négligeable. Mon instinct de survie me disait de me défendre et de le cramer tout entier mais ma raison me soufflait de ne pas le faire, d'attendre qu'il se lasse de moi et de mon flegme mais je pouvais mourir si je ne bougeais pas. Ma vie dépendait du couteau de ce garçon, de son esprit. Mon cerveau bouillonnait, me posant des tas de questions dont je fournissais des réponses qui me faisaient avancer dans ma réflexion et ma conviction. C'est à dire le brûler vif.

- Tu l'auras voulu, murmurai-je à quelques millimètres de son visage, après avoir tourné ma tête vers mon agresseur.

Les flammes se dirigèrent et léchèrent le pantalon de l'inconnu en même temps que je vissais mes mains sur sa jambe, me contorsionnant pour éviter que le couteau me tranche la carotide.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Lun 29 Juin - 14:00

C'est qu'elle avait vraiment l'intention de le faire, la bougresse ! La lame de William traça un fin sillon au creux du cou de la jeune fille, juste à côté de la clavicule, puis... Le jeune homme disparut avant que l'inconnue ne puisse l'enflammer en tout cas, ce n'était pas l'envie qui lui manquait, alors qu'ils ne se connaissaient même pas. William, quant à lui, jugeait sa réaction légitime. Qui apprécierait d'être réveiller par une flamme géante bien décidée à vous éliminer ? Ce qui était sur, c'était que cette fille avait une bien curieuse façon d'exploiter son don, c'était le moins qu'on puisse dire. William réapparut en face d'elle, à l'opposé de la grotte. Maintenant, chacun était au courant du don de l'autre. Ils étaient quitte. Quant à savoir qui allait avoir le dessus... William fit tourner le couteau entre ses doigts, pensif. D'ici, il n'était peut-être pas hors du champ d'action de la blonde, mais il s'avérait que c'était réciproque. Alors, qui dès flammes brutes ou d'un pouvoir bien moins offensif en soi allait avoir le dessus ? On allait très vite le savoir.
William se racla la gorge.

"J'attends encore."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Lun 29 Juin - 15:34

Il disparut sous mes yeux et le feu qui commençait à s'emparer de son mollet s'éteint aussitôt. Une douleur furtive me transperça l'épaule et mon sang jaillit d'une coupure assez profonde. Pourquoi ne m'avait-il pas tuer ? Ce n'est pas que je voulais me faire égorger mais ses manières d'agir me surprenaient. Je m'assis par terre alors que le garçon, que je distinguais désormais très clairement, se posta devant moi, disant qu'il attendait. Il était sérieux ? Il voulait vraiment finir en saucisse grillée ?
Ce que je venais de lui "infliger" brièvement n'était qu'une ébauche de ce que je pouvais réellement faire. Je n'avais qu'à pousser au maximum la chaleur et la puissance de mes flammes et il n'était plus de ce monde. Même sa téléportation, dans ce cas là, ne lui servirait à rien.
Malgré son air odieux et la haine que je lui portait, je restais par terre. Il fallait que je cautérise mon entaille pour que, au cas où, je puisse utiliser pleinement ma particularité. Alors que de fines lamelles léchaient ma peau et commençaient à refermer la plaie, j'eus une illumination. Pourquoi était-il apparu derrière moi ? Je ne lui avais pourtant rien fait à ma connaissance.

- Tu sais quoi, t'as qu'à me tuer ! Je m'attendais à ce que tu me tues même si je n'ai fait que me défendre. Je ne t'avais rien fait et toi tu débarques derrière moi comme un taré en me mettant un couteau sous la gorge. Parce que oui, je pense que t'as un problème mentale, que t'es fou ! Tu t'ai fait chasser de la maison ou quoi ? Remarque, ça expliquerai ta présumée solitude. Alors maintenant tues moi si tu veux, si t'as les couilles de le faire ! Mais je ne t'aurais rien fait, c'est toi qui aurait pétait un câble, explosai-je.

Ma coupure était dès lors cautérisée mais si je mourrais, ça n'aurais servi à rien que je la soigne. J'avais tenté un coup de poker, je voulais qu'il réagisse, qu'il se réveille de sa folie pure. Bien entendu, je ne voulais pas mourir.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Mar 30 Juin - 11:35

William croisa les bras sur son torse, perplexe. La voilà qui était en train de péter les plombs, et il ne voyait pas trop pourquoi. C'était à lui de s'énerver, étant donné qu'il avait failli y passer le premier. Il n'avait que fait lui rendre la monnaie de sa pièce, c'était de bonne guerre. Elle réclamait directement la mort, c'était plutôt osé. Elle risquait sa peau, après tout. Pas lui. C'était quoi son délire, peut-être qu'elle voulait le faire culpabiliser ? Si c'était ça, elle pouvait toujours essayer. Il estimait avoir simplement réagi à son attaque. S'il n'avait pas eu le don de téléportation, il ne serait plus de ce monde et elle aurait un meurtre sur la conscience. C'était vraiment ce qu'elle voulait, ou quoi ?

"Pas la peine de s'énerver. Je te signale que c'est toi qui a essayé de me tuer la première, danger public. Si tu tiens tant à mourir, jette toi de la falaise ça ira plus vite."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Mer 1 Juil - 0:18

Il croisa les bras, signe qu'il n'aimait pas perdre son temps à parler. Ai-je bien entendu ? Danger public ?! Non mais j'hallucine ! Moi, un danger public ? Mais pourquoi ? Et en quoi j'avais voulu le tuer en première ?
À moins que l'odeur de cochon grillé... C'était lui ? D'accord, sa réaction était un peu plus compréhensible. Se faire à moitié brûler par une flamme ça ne doit pas être sympathique. Moi je ne me rends pas compte de la douleur que cela peut engendrer, j'y suis comme habituée, le feu coule dans mes veines et se mêle à mon sang, peut être même à ma chair. C'est pour ça que je n'ai rien dit quand je cautérisais ma coupure, je ne ressentais rien qu'un chaleur très forte, sans plus.

- Déjà de un, je ne suis pas un danger public d'accord ? Sinon toi t'es un fou échappé d'un asile que t'as dévalisé en couteaux, m'exclamais-je en me relevant d'un bond, pointant mon doigt sur le torse de l'inconnu. Et de deux... C'est toi qui a "reçu" (je traçais des guillemets dans l'air avec mes doigts) ma sphère de feu ?

Et il pétait un plomb pour ça alors qu'il n'avait pas été plus amoché que cela ? Bon, soit, il avait peut être eu quelques cheveux en moins, je pouvais comprendre que ça soit désagréable.

- Je m'ex-cu-se. Je voulais pas te désintégrer, je t'avais pas vu. Ça te va ? Parce que j'ai un peu le vertige je crois donc je me vois pas sauter d'une falaise tu comprends, concluais-je, en faisant de grands gestes avec mes bras.

Autant régler cette affaire au plus vite possible. J'avais autre chose à faire que de me battre avec ce gars brun musclé qui me dépassait d'une tête.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Jeu 2 Juil - 20:05

William eut un rictus. Ah bah, il était temps de le remarquer, c'était pas trop tôt ! Il l'écouta d'une oreille distraite le traiter de tous les noms, il commençait à avoir l'habitude, elle n'était ni la première ni la dernière à le faire, et franchement cela ne le dérangeait pas plus que ça. D'accord, elle était énervée, il avait compris ça. Il reprit le fil de la conversation quand elle lui présenta ses excuses. Sage décision, voilà qui réglait tout. Cette fille était décidément doté d'un caractère trempé, elle s'énervait et s'excusait en même temps, c'était fort.

"Excuses acceptées," dit William d'un ton badin.

Il traversa la caverne, se rallongea près de ses affaires et ferma tout naturellement les yeux.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Ven 3 Juil - 12:23

- Je crois que je viens de comprendre en fait. Tu te prends pour un robot. Genre Terminator ? Parce que tes "excuses acceptées" faisait un peu penser à ça.

J'avais envie de rajouter "Et ton manque de sympathie et de chaleur humaine aussi" mais il ne fallait pas que je l'énerve à nouveau. Je vins m'assoir à côté de lui, bien décidée à ne pas le laisser s'endormir comme ça. Je n'avais pas oublié mon objectif de travailler mon don et cette grotte était l'endroit parfait pour cette tâche. S'il fallait que je le pousse à bout pour qu'il sorte ses fesses de ma "salle" d'entraînement je le ferais. Pas de problème avec ça.

- Eh ! Tu dors ? demandai-je en passant ma main devant ses yeux.

Je savais pertinemment qu'il n'allait pas répondre mais pour ma part, c'était une autre affaire.

- Si c'est pour faire le mort j'aurais peut être dut te cramer, réfléchissais-je tout haut.

Une boule de feu apparut dans ma paume et je plaçais ma main sur son torse, paume vers le haut mais la chaleur accroissante touchait son corps. Le robot allait certainement disjoncter mais je m'en fichais. Je jouais avec le feu. Au sens propre comme au figuré.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Mer 22 Juil - 22:28

    William sentit les poils de sa nuque se dresser en entendant les pas de l'enquiquineuse se rapprocher. En plus, les sons se répercutaient diablement dans cette grotte, c'était à en perdre la raison. Il se forçait à ne pas bouger, à rester de marbre, mais viendrait un moment où il la sentirait beaucoup, beaucoup trop proche de lui. Il avait enterrer la hache de guerre en se mettant complètement à découvert, qu'attendait-elle de plus ? Elle voulait mourir ou quoi ? Calme-toi, calme-toi, elle ne peut pas savoir. Lorsqu'elle fut tout près, beaucoup trop près, et qu'elle le menaça - en fait, le jeune homme n'avait rien écouté du tout à ce qu'elle venait de dire, obsédé par la distance trop courte qui les séparait - il bondit sur ses pieds et recula précipitamment, le regard fiévreux... Et dangereux.

"    Ecoute-moi bien, siffla-t-il tout bas, tu peux me tuer si tu veux... Mais tu ne t'approches pas à moins de trois mètres, c'est bien clair ?"

    Le ton était chargé de menaces, mais ce n'était pas pour rien : il ne répondait plus de ses actes un fois ce cap franchi.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Sam 1 Aoû - 14:48

La réaction de cet inconnu me figea sur place. Il avait sautait en arrière, tel un animal sauvage apeuré qui se serait réfugié dans le fond de sa cage pour ruminer sa colère. La phrase qu'il prononça par la suite me glaça le sang -chose difficile n'est ce pas ?- et un frisson parcourut mon échine. Pourquoi trois mètres ? Pourquoi devait-il y avoir cette distance entre lui et moi, entre lui et d'autres personnes ?

- Pardon mais je ne savais pas... Excuse moi... lâchais-je bêtement.

Un élan de curiosité et de pitié envers ce garçon me traversa. Qu'avait-il vécut pour en arriver là ? Souffrait-il de sa solitude ? J'avais une forte envie de comprendre qui il était vraiment et même s'il le fallait de l'aider. C'est alors qu'une question stupide s'échappa de mon esprit et dépassa la barrière de mes lèvres.

- Tu veux que je parte ?

Mais bien sur que oui qu'il veut que je disparaisse d'ici ! Quelle conne !

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Sam 1 Aoû - 22:35

William, hargneux, luttait pour retrouver son calme, le sang battant à ses tempes. Bon sang, elle l'avait vraiment fait flipper, et maintenant il se surprenait à jeter des regards aux alentours, comme pour chercher désespérément une sortie. Crétin, tu peux te téléporter, c'est dix fois plus simple, se somma-t-il intérieurement. Il avait peur qu'elle recommence à s'approcher, qu'elle subisse des conséquences de ses actes qu'elle n'avait pas mesuré. Qu'il s'attaque à elle sans raison, en grand. Aller, reste calme, William. Ne lui hurle pas dessus, ça ne sert à rien. C'était dur de canaliser cette colère qu'il ressentait à chaque fois que des accidents du même genre, il en tremblait carrément. Déjà, il rangea son arme, c'était un bon début. Il ne risquait plus de la blesser dans l'immédiat. Mais il suffisait d'un pas de trop, et... Il préférait ne pas y penser. William ne la quitta pas des yeux, effarouché. Heureusement, elle eut le bon sens de ne pas faire de gestes brusques, et il se calma peu à peu. Il lui fallut tout de même de longues minutes pour pouvoir détacher son regard de la jeune fille - arrêter de surveiller son moindre mouvement, en gros. Le jeune homme ferma les yeux deux secondes, puis les rouvrit et sentit enfin ses muscles noués par le stress se détendre un peu.

"Comme tu veux," fit-il, pragmatique.

Elle avait forcément des questions. Il espérait juste qu'elles n'étaient pas trop intrusives pour qu'il puisse y répondre normalement.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Dim 2 Aoû - 12:20

Je sentis qu'il se calmait lentement et sa réponse me surprenais. Comme je voulais ? Et bien moi je voulais rester bien entendu. Je voulais en savoir plus sur lui, sur ce qui avait pu se passer avant pour qu'il soit comme ça.

- Comment te dire que j'ai bien envie de rester, tu vois. Promis je ne m'approche pas à moins de 3 mètres. Euh... Tu t'appelles comment aussi ?

Je ne sais pas du tout s'il est près à répondre à mes questions mais j'ai besoin de savoir. J'ai besoin de savoir car je pourrais peut être l'aider ou le réconforter, le conseiller. Ou peut être que je me trompe complètement. Peut être qu'il n'a pas eu un passé si horrible que ça et que c'est juste son tempérament. Peut être qu'il est né comme cela, avec la peur d'un contact physique entre une personne et lui. Je n'en sais rien mais je suis bien décidée à trouver une réponse à mes questions.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Dim 2 Aoû - 13:12

    William dévisagea la fille, un peu méfiant. Il l'était avec tout le monde, mais elle, elle le déstabilisait. Il n'arrivait pas à comprendre sa façon de penser. Elle disait vraiment ce qui lui passait par la tête, ce qui était plutôt un avantage pour ses interlocuteurs, mais elle semblait déterminer à en découvrir plus sur lui, et il ne tenait pas du tout à s'étaler sur le sujet de sa phobie. C'était déjà assez difficile au quotidien sans qu'on en rajoute une couche en racontant sa vie au premier venu. Anaïs avait contribué à adoucir certains de ses réflexes anti-sociales, mais il était loin de se sentir à l'aise avec les gens. Même quand l'atmosphère était parfaitement détendue, il n'aimait pas beaucoup ça. Et il n'aimait pas du tout le regard curieux de la pyromane.
    A sa grande surprise, elle ne lui posa pas de questions délicates. Il lui en était secrètement reconnaissant et s'assit par terre avant de répondre.

    "Je m'appelle William."

    Il lui adressa un regard qui voulait dire : et toi ?
 

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Dim 2 Aoû - 16:17

William s'assit par terre avant de me donner son patronyme. Ses yeux gris me fixèrent comme pour me renvoyer ma question alors autant lui répondre.

- Je m'appelle April. T'as quel âge ? Physiquement et normalement.

Je m'assis à mon tour en tailleur de manière à être face à face avec lui tout en conservant les trois mètres de distance réglementaires. L'obscurité ambiante me dérange car je ne vois que la lueur de ses deux pupilles, lui donnant un air carnassier qui me fait froid dans le dos. J'aimerais faire un petit feu pour y voir plus clair mais je préfère lui demander avant de me mettre à l'œuvre. Vu que mon feu fut la source de notre conflit mais aussi de notre rencontre.

- Je trouve qu'il fait trop noir, je peux allumer un feu ?

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Jeu 20 Aoû - 20:32

     William leva les yeux vers elle, un court instant, juste pour déterminer si oui ou non elle attendait vraiment une réponse. ça pouvait sembler bizarre, mais il y avait parfois des gens qui posaient des questions sans même prendre le temps d'écouter la réponse des autres, trop occupés à raconter leur petite vie. Heureusement, April n'était pas de ceux-là, et ses questions étaient bien empreintes de normalité pour quelqu'un qui venait de subir plus ou moins une tentative de meurtre. Bon, William n'avait pas eu l'intention d'en finir (et heureusement pour elle, d'ailleurs), mais son coup de je-te-crame-ou-presque l'avait mis en rogne, en même temps.
    Et maintenant, ils étaient en train de causer comme deux bons copains. Allez comprendre.
    La situation l'amusait.

    "J'ai dix-huit ans, environ trente physiquement. Et toi ?"

    Ah, elle voulait faire un feu. Tu m'étonnes qu'elle demande après son coup d'éclat de tout à l'heure.

    "Vas-y."

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Mer 2 Sep - 21:47

Rapidement, un feu apparaît d'un geste de ma main. Je le place pile entre nous deux, ni trop loin ni trop près de lui. Je ne veux pas que son couteau refasse une petite sortie sur ma gorge ou qu'une scène de la sorte se produise.
Maintenant, j'y vois plus clair et William retrouve allure humaine à mes yeux et je dois reconnaître qu'il n'est finalement pas aussi fou que je le pensais.

- J'ai 19 ans. 19 ans tout court, normalement et physiquement, avouais-je.

L'écart d'âge entre nous me perturbe, jamais je n'aurais pu imaginer qu'il puisse avoir la trentaine. Même mentalement il n'a pas l'air de penser comme un trentenaire. Après, peut être que je me trompe vu que les seules personnes âgées de trente ans que j'ai connu étaient mes deux surveillantes dans le foyer. Elles fumaient tout et n'importe quoi et je les soupçonnaient même de vendre tout et n'importe. Bref, je ne vais pas vous faire un dessin sur les personnes comme ça. Et puis ça ferait remonter trop de souvenirs.

- Durant tout ce temps, tu ne t'es pas ennuyé dans la Boucle ? demandais-je avec inquiétude.

C'est vraiment une chose qui me terrifie l'ennui. J'ai lu quelque part qu'on pouvait mourir d'ennui. Si le corps n'est pas stimulé intellectuellement ou physiquement, pendant un certain temps, alors on peut mourir. Je ne sais pas si ça se passe aussi rapidement que cela ou si c'est plutôt l'ennui qui mènerait à une dépression et la dépression au suicide. Quoi qu'il en soit, ce sentiment de ne rien faire de ses journées, de ne servir à rien, ça me tuerait, j'en suis sûre.
C'est pour ça que j'essaye de bouger le plus possible et d'apprendre le plus de choses sur le monde "parallèle" dans lequel, j'en ai bien peur, je résiderai pour l'éternité. Et c'est aussi pourquoi j'essaye de nouer des contacts et des liens avec les autres particuliers.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Mer 9 Déc - 21:13

    Il avait beau s'y attendre, on ne s'habituait pas facilement à voir des flammes jaillir des mains de ses interlocuteurs d'une manière on ne peut plus naturel. William jeta un coup d’œil à April, histoire de voir à quoi elle ressemblait quand elle n'était pas noyée dans la pénombre omniprésente de la grotte. Elle paraissait aussi jeune que lui, d'ici. Et n'était pas très bonne comédienne, ou peut-être était-ce seulement le fait que ses émotions s'impriment sur son visage en temps record qui lui faisait penser ça. En tout cas, elle paraissait surprise de savoir qu'il avait trente ans. Pour William, l'âge réel ne signifiait pas grand chose, d'autant qu'il avait vécu des années sombres, de très, très longues années durant lesquelles il aurait tout aussi bien pu s'écouler une seconde ou une éternité, il n'y avait pas fait attention. Ce n'était pas vraiment un modèle, concernant la notion du temps - ce n'était pas un modèle tout court, en fait - surtout que d'après certains particuliers, perdre conscience du temps que passe pendant quelques jours, était le premier pas vers la folie, alors pendant des années... Pourtant, William était toujours là. Quand à la santé mentale, ça, ça restait à préciser.
    "Non. Disons que j'ai eu pas mal de choses à gérer."
     Mais crois-moi, j'aurais de loin préféré m'ennuyer. Quoique, il ne se souvenait pas de qui il était avant ces événements funestes. Le jeune homme soupira, passa une main dans ses cheveux pour s'éclaircir les idées, sans grand succès. Elle attendait certainement qu'il développe, mais au lieu de cela il choisit de détourner l'attention :
    "Et toi, t'es arrivée comment ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »





Dernière édition par William O'Leary le Jeu 31 Déc - 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Mer 9 Déc - 23:28

Il reste évasif sur ce qu'il a fait durant tout le temps qu'il a passé ici. Je le comprends, moi non plus je ne révélerai pas tout à une inconnue comme moi.
Sa question fait l'effet d'une onde de choc sur mon âme. Je n'aime vraiment pas reparler ni même repenser à la courte mais douloureuse période que j'ai passé dehors, à la rue. Et j'aime encore moins me remémorer mes années de foyers ou encore celles que j'ai pu passé dans ma très chère famille d'accueil. Mon cœur se serre et je fais de gros efforts pour réprimer mon chagrin. Je ne vais pas lui en dévoiler trop non plus, je sais à quel point ça peut être énervant d'avoir quelqu'un qui raconte sa triste vie devant soi, avec le nombre de SDF qui l'avaient fait auprès de moi.
Je le regarde alors qu'il passe une main dans ses cheveux et me racle la gorge avant de prendre la parole en fixant mon feu.

- L'Oiseau est venu me chercher alors que je dormais dehors, c'était compliqué. Mais ce que je peux dire c'est qu'ici c'est beaucoup mieux.

J'espère qu'il ne posera pas trop de questions, sinon je pourrai vite me décomposer en sanglots, et je ne sais pas si j'arriverai à m'arrêter de si tôt. Je caresse le sol de sable et fait passer les petits grains entre mes doigts, ayant pris une petite poignée auparavant.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Jeu 31 Déc - 13:13

          William ne voyait pas en quoi dormir dehors était compliqué. Il y arrivait très bien, lui. Mais pour April, ça paraissait être un sujet sensible. Quant à savoir pourquoi… Ok, Will, faut que tu te fasses à l'idée que tout le monde n'est pas comme toi, ce qui te paraît naturel de faire l'est sans doute beaucoup moins pour tes interlocuteurs. Et d'ailleurs, si l'Oiseau est venue la chercher, c'était qu'elle venait du présent. Et le présent paraissait si loin, si illusoire, à William, qu'il en oubliait souvent que le monde continuait à tourner sans lui. Sans eux, tous ceux qui demeuraient dans la boucle, protégés du temps et de la malice des hommes. Ce qui se passait dans le présent ne l'intéressait pas, il était hors course depuis longtemps, et pour lui il rimait avec guerre, donc il n'était pas pressé de se le rappeler, de ce foutu présent. Et apparemment, elle non plus. Il pouvait comprendre ce genre de choses, c'est pourquoi il fit quelque chose qui le surprit lui-même. Il évita de s'attarder là-dessus, par considération pour son interlocutrice, en posant une autre question, sans savoir si elle-aussi allait réveiller de mauvais souvenirs.

       « Dormir dehors, ça se fait, se contenta-t-il de faire remarquer en haussant les épaules. Et comment as-tu découvert ton don ? »

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Mar 12 Jan - 22:44

J'avais envie de le prendre dans mes bras et de le remercier de ne pas poser d'autres questions sur mon passé douloureux. Mais bien évidement je n'allais pas le faire parce que 1) il n'allait certainement rien comprendre et 2) je risquais de me faire poignarder.

Suite à sa question, je regardai mes mains et me rappelai les cours de maths où je m'énervais contre moi parce que je ne comprenais rien, ou alors quand mes autres camarades de classe s'amusait à se moquer de moi. A chacun de ses moments, des petites flammes apparaissaient dans ma paume et je les sentais chauffer intensément.

Je repensai aussi à la fois ou un ami de mon "frère" avait voulu me mettre dans son lit, j'avais été obligé de montrer mon don pour avoir la paix. Heureusement qu'il était complètement saoul et qu'il ne s'en souvenait plus le lendemain.

- En primaire, j'étais souvent énervée et à chaque fois y'avait des flamelles dans mes mains. Au début je pensais que c'était commun et puis après je me suis rendue compte que non, souriais-je. Ça résumait parfaitement comment elle avait découvert sa particularité. Et toi ?

Bah oui parce que c'était bien de parler mais s'il n'y avait que moi qui le faisait ça n'avait pas grand intérêt.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 897
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   Mar 25 Oct - 9:55

        Effectivement, tout le monde ne peut pas faire naître un brasier d'un claquement de doigts. Elle avait dû se dire qu'elle était un super-héros ou un truc comme ça. C'était curieux que son don se soit manifester aussi tôt. Il semblait à William qu'il était rare qu'un don apparaisse dès l'enfance. ça pouvait causer des ravages, un gamin qui lors d'une colère se mettait à avoir une force herculéenne ou à avoir le pouvoir de réduire sa maison et sa famille en miettes sans s'en rendre compte. Il suffisait que les parents ne soient pas eux-mêmes des particuliers et toute cette histoire pouvait vite partir en cacahuète. C'était certainement un des plus mauvais scénarios possible que William pouvait imaginer. Le jeune homme hocha la tête aux dires d'April et réfléchit à son propre passé. Certains de ses souvenirs devenaient de plus en plus brumeux au fil des ans mais nul doute que celui-ci resterait longtemps gravé dans sa mémoire.

       "J'étais dans la résistance pour trouver mon frère. On a été découvert, et le chef de notre groupe s'est fait tiré dessus, sauf que je me suis téléporté pour la première fois et j'ai reçu la balle. J'ai rien compris du tout sur le coup, à part que ça faisait mal."

        Depuis y'avait bien pire qui s'était passé. Et puis, il s'en était sorti. Cet épisode restait marquant parce que c'était là qu'il avait découvert une partie de lui-même dont il ignorait l'existence jusqu'ici, mais c'était il y a longtemps.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une flamme un peu trop vive [April Statford - William O'Leary]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» vive Chavez, vive Castro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Plage :: Grotte-