Partagez | 
 

 Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Mar 23 Juin - 19:40

Le doux ruissellement de l'eau me réveilla, me tirant du velours noir qu'est le sommeil. Allongée dans la terre sèche et la tête dans l'herbe emplie de rosée et d'humidité je scrutais le ciel qui était d'un bleu pure et magnifique, mes fines mèches de cheveux blonds se soulevant à chacune de mes respirations. Je trempais ma main chaude dans l'eau, histoire de me rafraîchir un peu et passai ma main sur mon crâne brûlant. J'avais dormi au moins une bonne heure en plein soleil, récupérant mes heures de sommeils inachevées. Le soleil n'était pas encore à son zénith mais mon ventre protestait tout de même, réclamant bruyamment de la nourriture salée. Je m'appuyais sur mes coudes, de sorte que je fus inclinée. J'étirai mes jambes à moitié nue et décris un cercle avec ma tête. Mes muscles et membres ainsi préparés, je me relevais lentement non sans un bâillement. Ainsi debout, je défroissais ma robe rouge un peu vieillotte à mon goût, mais c'était la mode de l'époque, je ne pouvais pas y déroger.
Je tournais la tête de gauche à droite en me retournant vers l'épaisse forêt qui m'engloutissait, simples précautions et ancienne habitude. Je scrutais chaque feuillage et détaillais tout interstice séparant les grands arbres massifs. Comme je m'y doutais il n'y avait rien d'inquiétant et de dangereux aux alentours. Peut être devrais-je me mettre en route, écoutant mon ventre, et me nourrissant sans limites comme à mon habitude. Je me déplaçais donc lentement vers la droite, voulant emprunter le sentier par lequel j'étais arrivé quand un mouvement dans la terre m'arrêta. Lentement, je vis une plante grandir, ne sautant aucunes étapes, en quelques secondes. Est-ce que j'hallucinais ? Peut-être avais-je attrapé un coup de soleil, une insolation et les effets commençaient à se faire sentir. J'allais repartir, secouant la tête pour me remettre de cette apparition magique quand une autre plante fleurie fit son entrée. Je ne pouvais pas en croire mes yeux et l'inquiétude ainsi que la méfiance se déversaient en moi. Inconsciemment mon instinct de survie pris le dessus et des boules de feu jaillirent de mes mains, désintégrant la flore tout juste née comme par enchantement. Une boule de feux dans chaque mains, j'étais prête à me défendre.

- Si c'est une blague elle n'est pas drôle dut tout ! fulminai-je

_________________


<3:
 


April <3:
 


Dernière édition par April Stratford le Jeu 25 Juin - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lindsey Stirling
Âge : 20 ans
Particularité : Florakinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Mar 23 Juin - 23:15

Il faisait toujours aussi beau dans la boucle. Toujours ce soleil accompagné du léger vent de septembre. Je respirais à plein paumons l'odeur de la forêt. Elle m'était étrange et habituelle. Elle refaisait monter des souvenirs d'enfances, au Canada avec mes parents. Prise d'une euphorie très agréable, je changeais de direction. Je passais des fermes à la forêt, nous étions assez libre ici, que je choisisse ça, ou ça, rien ne changerait.
C'était étrange d'avoir une couche de feuillage au dessus de la tête, moi qui avait l'habitude des ciels ouverts de la lande, ça faisait un gros changement. J'avais légèrement l'impression d'étouffer parmi ces troncs peu espacés, mais il fallait de tout, et je trouverais une nouvelle flore à dessiner et contempler. J'avais fait en sorte de suivre le courant de la rivière, ainsi elle me fournissait un chemin pour ne pas me perdre, et si je le voulais, je pouvais arriver à la plage tranquillement.
Je n'avais pas encore utilisé mon don dans la boucle. J'étais une particulière oui ou non ? Je souriais à moi même, en faisant pousser une différente plantes là, puis une marguerite, avant de créer un bouquet de magnifiques angéliques aussi blancs que la neige. Je souriais devant le nouveau bouquet de marjolaine qui sorti de terre, avant de se faire consumer par le feu, mon sourire dut bruler avec les flammes. Horrifiée, je m'avançais vers une jeune femme blonde, debout, les mains fumantes, avec le reste de mes plantes au sol, en cendre. Mes yeux s'arrondirent.

- Mais ça va pas la tête ?! T'es cinglée toi ! Depuis quand on brule les fleurs des autres ici !?

Ma mère ne m'avait jamais dit qu'ils faisaient ça, je les croyais plus respectueux.

_________________




Aaron ♥ :
 


Power:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: April Stratford   Mer 24 Juin - 18:37

Une fille brune fonça vers moi tel une furie et se mît en colère. Je n'avais fait que brûler ses petites plantes grimpantes, rien de bien méchant. Elle m'avait inquiéter, je n'avais pas envie de me retrouver face à un Estre. Je devais lui faire passer le message.

- Et depuis quand on encercle les gens avec des fleurs ?! Tu m'as fait la peur de ma vie ! Ça aurait pu être un Estre... Alors je me suis défendue ! Et puis refait les pousser y'a pas mort d'homme ! répliquai-je.

Elle n'allait pas péter un câble à cause de malheureuses plantes quand même ! Et j'aurais pu la brûler elle ! Son arrivée ne fut pas du tout annoncée et j'aurais pu la cramer jusqu'à la réduire en poussière si je ne mettais pas contrôlée. Elle me devait une fière chandelle.
Même si c'était son œuvre... Attendez. Son œuvre ? On peut faire pousser des plantes ? Les particularités s'étendent jusque dans ces domaines là ? J'ai appris un truc grâce à elle, ainsi qu'à contrôler mon pouvoir. Bon je devrais m'excuser. C'est comme si je mettais en place un beau feu et que quelqu'un venait le détruire en balançant un jet d'eau dessus. J'aurais réagis de la même manière, voir pire. Il faut admettre que je n'ai pas vraiment était cool sur ça.

- Excuse-moi, je me suis emportée, me radoucis-je.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lindsey Stirling
Âge : 20 ans
Particularité : Florakinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Jeu 25 Juin - 19:29

Ces fleurs allaient te tuer, c'est sur. Elles allaient te sauter dessus et t'étouffer en deux secondes. Des fleurs ninjas, c'était évident.
Sur le fait de les faire repousser, elle avait raison. Je levais les yeux au ciel avant de m'approcher du petit tas de cendre non loin de la jeune fille, ignorant totalement celle-ci au passage. Mes mains encerclèrent la poussière noire et une jeune pousse en sortie lentement. Elle prit de l'ampleur afin de devenir de grandes et belles angéliques, identiques aux précédentes consumées. Je me relevais, un regard dédaigneux posé sur elle. Mais pour qui elle se croyait ? J'aimerais bien la voir devant une aquakinésistes, elle ferait moins la maligne. Mes mains sur les hanches, je rétorquais d'un ton froid :

- Les estres n'ont pas de don.

L'ombrune ne lui avait pas donné un de ces interminables discours afin de lui expliquer la vie des particuliers, apparemment. Petite chanceuse. Mais elle aurait du. Cette jeune fille ne semblait pas connaître les estres, elle ne savait pas de quoi ils étaient capables. Tant mieux pour elle. Si j'en croisais un ici, il était mort. Ils m'avaient repris cette vie que j'aimais tant dans le présent. Ils devraient être une espèce en voie d'extinction. Ce serait tellement plus simple. En plus, si l'on en voyait un, c'était qu'un particulier était mort. Ces monstres n'étaient que des stades évolués des sépulcreux, qui avaient mangé le la chair d'un particulier innocent.
Bref, je n'en étais pas un, et bien heureusement. Elle s'excusait, c'était un bon point. Je haussais les épaules, elle semblait polie au finale.

- Evite de détruire ce que les gens font, ça pourrait t'attirer des ennuies.  

_________________




Aaron ♥ :
 


Power:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: April Stratford   Jeu 25 Juin - 22:26

Son regard en disait long sur l'affection qu'elle me portait. Bien que je ne la portais pas encore dans mon cœur avec ses remarques odieuses je ne la détestait pas non plus. Je ne comptais être l'ennemie de personne en arrivant ici.

- Je ne suis pas là depuis longtemps. On ne m'a pas expliqué grand chose sur les Estres ou les sépulcreux. Je ferais plus attention la prochaine fois, déclarai-je d'un ton neutre.

J'examinais les fleurs rematérialisées  par cette jeune fille. Elles étaient d'une beauté incomparable et leur pureté était inégalée parmis toute la végétation ambiante. Des rayons de soleils dansaient sur la chevelure de l'inconnue et je remarquais qu'elle était plus rousse que brune, mais dans la pénombre je n'avais pas bien discerné la couleur. Je voulais m'approcher des fleurs blanches dont je ne connaissais pas le nom. Je décris les végétaux autour de moi avant de demander :

- Je peux toucher ces fleurs blanches. Comment elles se nomment ?

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lindsey Stirling
Âge : 20 ans
Particularité : Florakinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Ven 26 Juin - 14:45

Donc elle était nouvelle et ne savait rien de monde des particuliers. Je devais m'en occuper ? Pourquoi pas. Elle sera surement rassurée en sachant que les sépulcreux ne pouvaient pas entrer dans les boucles. Mais j'étais toujours surprise en apprenant que certain avait un don, alors que les autres membres de leur famille ne savait rien sur ça. Qu'il était les seuls à être particulier. J'avais eu de la chance, ma grand-mère et ma mère l'était. Je savais donc tout de ce monde, il était le mien, je faisais partie de ce qu'elles m'avaient raconté depuis toute petite. J'ai toujours été une particulière, je n'avais pas eu besoin de m'intégrer dans ce monde spécial, juste dans la maison. Mon visage se radoucit alors, et je lui expliquais :

- Les estres sont similaires aux humains, sauf qu'ils n'ont pas de pupille, ils utilisent des lentilles pour ne pas se faire repérer. Ce sont des évolutions des sépulcreux qui ont mangé un particulier. Les estres doivent apporter des personnes comme nous à ces monstres afin qu'ils évoluent eux aussi.

Courte description mais précise de mon point de vu. Je m'approchais un peu des fleurs blanches et fis tourner mon doigt en l'air. Deux nouveaux plants de la même nature vint s'ajouter autour. Je souriais, la jeune fille semblait apprécier les fleurs, tant mieux, je serais moins seule à en observer pendant des heures. Quoi que, avec le feu, ce serait pas une bonne idée, je continuerai seule, c'est pas grave.

-Des angéliques, on utilise leur tige pour la médicine et elles sont aromatiques, donc oui tu peux les toucher. Expliquais-je avec un sourire.

En même temps, si nous utilisions son huile pour les problèmes digestifs, et que nous ne pouvions pas les toucher, ce serait anormal. Cependant, je pouvais ressortir mes cours de botaniques ici ainsi que ma passion, je ne voyais pas que demander de plus.  

_________________




Aaron ♥ :
 


Power:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: April Stratford   Ven 26 Juin - 18:15

Je m'avançais vers ce qu'elle appelait des angéliques et m'accroupis devant ces dernières, ma main désormais brûlante les effleura, j'avais peur de les désintégrer une nouvelle fois. J'avais réussi à faire d'une jeune fille en colère une future amie en lui parlant de ce qu'elle semblait aimer plus que tout au monde : la végétation. La description qu'elle m'avait faite des sépulcreux et des Estres me donnais envie de vomir et me mit dans un état second de haine. On n'avait fait que me dire qu'ils nous voulaient du mal et qu'ils fallaient les éloigner de nous au maximum. Si j'avais su ce qu'ils faisaient vraiment, en quoi ils nous "utilisaient" j'aurais certainement réagis encore plus violemment à l'apparition de cette fille.

- Si j'avais un Estre devant moi il passerait un sale quart d'heure crois moi, bouillonnai-je. Sinon tes fleurs sont magnifiques, me radoucis-je, sentant le feu venir se faufiler sous ma paume.

Je voulais maintenant faire connaissance avec cette personne qui m'avait pardonner d'avoir saccagé son travail.

- Tu es là depuis longtemps ? Je veux dire, dans la Boucle.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lindsey Stirling
Âge : 20 ans
Particularité : Florakinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Sam 27 Juin - 22:20

Si t'avais un estre devant toi tu ne serais plus en vie ma petite. Rares étaient les particuliers à sortir indemnes d'une rencontre avec ces bêtes, la plupart partaient avec eux, et mourraient, dévorés. Purement et simplement. Je me crispais en voyant la main de la jeune femme prendre une teinte rouge. Une fois ça passait, pas deux. Elle pouvait être en colère contre ces monstres, comme tous les particuliers pouvaient avoir une dent contre eux. Surtout ceux à qui ces monstres avaient ruinés la vie. Sans vous mentir, je ne me voyais pas vivre l'éternité ici. Ce serait bien trop ... long. A un âge avancé, je m'étais promise de partir. Je préférais être condamnée par la vieillesse que rester en vie pour toujours, et m'ennuyer jusqu'à la fin des temps. Je voulais mourir comme une humaine et non... rester en vie comme une particulière.
Je hochais la tête pour remercier le compliment la jeune fille, absorbée par l'abeille qui venait de se poser sur mes fleurs. Je dissimulais mon sourire sous mes cheveux roux et lisses. Je ne savais pas s'ils étaient d'époque, ça m'étonnerait, mais je n'étais pas prête à changer de coupe de cheveux maintenant.
Je relevais les yeux vers la blonde. Elle pouvait avoir quatre-vingt ans à tout casser, ou juste vingt-trois. Si ça se trouve, j'étais réellement plus vieille qu'elle.

- Depuis cinq jours. Ouais, seulement cinq jours.

_________________




Aaron ♥ :
 


Power:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Dim 28 Juin - 17:25

Une abeille s'était posée quelques instants sur ses cheveux et elle en avait été émerveillée, si bien qu'un sourire qu'elle tentait de dissimuler s'était incruster sur son visage.
Cinq jours ? Seulement ? Et elle en savait plus que moi sur la Boucle, alors que j'étais ici depuis deux semaines. Cela m'intriguai qu'elle en sache plus que moi sur notre nouvelle vie. Peut être n'avait-elle pas arrêté de lire pendant ses cinq jours et qu'elle avait passé ces journées à la bibliothèque, enfermée dans une pièce qui sent le renfermée et les vieux livres.
Pour moi, c'est juste impossible. Je ne peux pas rester dans une pièce, assise à lire ou à faire toute autre chose. J'ai besoin de grands espaces où me dépenser et utiliser mon pouvoir, ne rien faire et dormir, flâner dans la nature. Tout cela me plaît bien.

- Je suis là depuis deux semaines. Comment tu sais autant de choses sur cet endroit et sur ce qui nous entoure ? l'interrogait-je.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lindsey Stirling
Âge : 20 ans
Particularité : Florakinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Lun 29 Juin - 17:29

Je souriais à sa question. Alors, je semblais l'impressionner. J'avais juste eu de a chance d'avoir une génération de particulier comme parents.
Elle n'était pas des années quatre-vingt, soixante ou même cinquante. C'était une fille du présent, de mon époque. Nous pourrions devenir amies si l'on oubliait le désagrément causé par les flammes. Ce ne devait pas être le premier accident causé par les dons, ça devait être, en plus, un raison pour laquelle nous vivions dans une boucle, à par du monde. Les particuliers ne savaient pas toujours utiliser leur pouvoir en arrivant ici, dans ce cas, mieux valait s'éloigner des pyrokinésistes au risque de finir brulé vif, comme les fleurs qui j'avais fait pousser. J'avais de la chance, apparemment, elle, elle savait l'utiliser. Tant mieux, ça m'évitera d'être blessée quelque jours après mon arrivée, je ne sais vous, mais ça ne donnerait pas vraiment envie de rester. Finir en brochette grillée pendant cette prochaine éternité n'était pas des plus rassurant, ni des plus tentant.

- Ma mère était particulière, elle m'a appris ce que sa propre grand-mère savait. Nous sommes des particuliers depuis quatre générations.     

_________________




Aaron ♥ :
 


Power:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Mar 30 Juin - 23:36

- Wouah ! Quatre générations quand même... Et vous aviez tous la même particularité ? Moi je ne connais pas ma famille mais je ne crois pas qu'ils avaient une particularité... À moins qu'abandonner son enfant ça en face partie, plaisantai-je.

Je l'avais dit sur le ton de la rigolade mais les souvenirs remontaient en moi comme des couteaux qu'on replante dans une plaie à peine cicatrisée. Même si j'ai l'air forte, ma vie d'avant continue à me faire souffrir. À chaque souvenirs, chaque images qui remontaient à la surface, le mal revenait à la charge, tailladant mon cœur de plus bel avec leurs lames aiguisées, tranchantes comme un rasoir. Le rasoir... Son contact antérieur avec ma peau, les médicaments, le bien que ça me procurait... Stop ! Il ne faut pas que je retombe dans cette période courte mais noire de ma vie. 3 mois de mutilation m'avait suffit. Suffit pour me rendre compte que ça ne servait à rien. La vie ne me faisait pas de cadeaux depuis que j'étais née, autant ne pas en rajouter mais lui faire face. Lui montrer qu'elle ne m'atteindrait pas, que je ne céderais pas à la tentation de lui rendre la vie qu'elle m'a donné.
Une lueur me sortit de mes pensées et mon regard fut attiré par un objet assez petit qui luisait à la lueur des rayons du soleil. Un vent se leva et passa ses doigts tièdes dans mes cheveux, les soulevant légèrement. Je m'approchai du sol, oubliant complètement la présence de la fille que je venais de rencontrer. Les contours d'un oiseau aux longues ailes se détachait. Ma broche ! J'avais certainement dut la perdre pendant que je dormais ou quand j'avais accidentellement brûlé les angéliques.
J'avais trouvé ce phénix un soir où je cherchais un coin où me poser pour me reposer après ma journée de manche de SDF. Elle m'avait parut être d'une beauté éclatante et me représentait tellement bien. Le feu, les cendres, la liberté... Ma vie en quelques sortes.
Je la ramassais en vitesse et la remettait à sa place d'origine, sur ma robe en haut à gauche.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lindsey Stirling
Âge : 20 ans
Particularité : Florakinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Ven 3 Juil - 13:54

Elle semblait admirative, face au fait que je n'étais pas la seule particulière dans ma famille. Je me souvenais parfaitement de ma mère, qui ne cessait de me rappeler la chance que j'avais de vivre dans une famille comme eux. Même aux rares repas de famille, ma grand-mère n'arrêtait pas de me dire. C'était lassant à force. Pour les réunions familiales, elles devaient se produire une fois tout les huit mois, ou le premier juillet, pour le jour du Canada. De ce fait, la plus grande partie de notre famille venait chez nous. Certains campait, d'autres dormaient dans les dernières chambres vides. On se débrouillait toujours. Et ils restaient au moins trois jours pour profiter des personnes que nous n'avions pas vu depuis un moment, ainsi que du lieu. Barbecue, baignade, marche. De tout. Et je restais la plupart du temps avec ma mère et ma grand-mère. Là, nous faisions une fête à notre façon, grâce à nos dons. C'était la belle vie.

- Ma mère maitrise les abeilles, ma grand-mère était aquakinésiste et mon arrière grand-mère, florakinésiste également.

Mais je ne l'avais pas connu très longtemps. Elle aurait pu m'apprendre tant de chose sur mon don, peut-être même, m'en faire découvrir de nouvelles !
Après, être abandonnée n'était pas forcement une particularité. Combien d'enfant avait été mis à la jour du jour au lendemain sans un mot, vendu à des cirques, ou maltraité ? Dans cette boucle, surement un bon nombre, sans oublier les particuliers des boucles des autres pays. Mes pensées furent stoppées par un bijou, la jeune femme venait déjà de se baisser pour le prendre et le remettre sur sa robe. C'était un oiseau, un belle oiseau avait de grandes ailes. Je le regardais un moment, elle était magnifique, on ne pouvait pas dire le contraire. Me sortant de l'observation du bijou, je remarquais le silence qui commençait à prendre de l'ampleur.

- Tu étais orpheline ?    

_________________




Aaron ♥ :
 


Power:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Ven 3 Juil - 14:59

Aïe. Elle avait touché un point sensible de mon être, de ce qui me faisait et de mon passé. Mon cœur se serra et je sentis les larmes monter face aux souvenirs de mon enfance et de mon adolescence. Orpheline, adoptée, délaissée. Que pouvais-je répondre sans que ça donne lieu à une longue conversation sur ma vie antérieure ou que je me mette à pleurer comme une gamine. Je n'aime pas pleurer, je n'ai jamais aimé et je m'y suis toujours habitué.

- Oui, effectivement. Après on m'a adopté, j'ai eu des problèmes et l'Oiseau est venu me chercher, dis-je doucement.

Ce n'était pas la vérité complète mais pouvait-elle le savoir ? Non donc ce n'était pas si grave que ça.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lindsey Stirling
Âge : 20 ans
Particularité : Florakinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Jeu 9 Juil - 18:32

Toujours. Il y a toujours un problème pour que nous nous retrouvions ici. Que ce soit abandon, estres ou sépulcreux ou un quelconque autre danger. La preuve, en ce moment, les estres étaient très actifs, dans le monde des humains comme dans la boucle, le danger était partout maintenant. L'ombrune faisait donc souvent des aller-retour dans le présent pour mettre en sécurité des particuliers. Comme moi. Si ça se trouvait, il y avait un sépulcreux dans le village qui m'attendait, pressé de me déguster afin de se transformer en estre. L'adoption, était donc fréquent si les particuliers ne se faisaient pas totalement rejeter de la société. Elle n'avait peut-être pas découvert son don à ce moment. La pyrokinésie n'était pas le don le plus facile à cacher et à contrôler. L'humeur du propriétaire avait souvent des répercussions sur le pouvoir. C'en était pareil pour moi, il ne fallait pas se leurrer. Je hochais la tête, déconcentrée par la plante que je faisais pousser à mes pieds. J'aurais claqué du doigt pour me remettre à la conversation, ça aurait été pareil. Apparemment, j'avais oublié la politesse à vivre dans la lande pour être botaniste. Déjà qu'en temps normal, un rien pouvait me déconcentrer, alors si je commençais à me déstabiliser moi même, on était pas sorti de l'auberge.
Pourquoi elle ne continuait pas la conversation ? Après un petit silence, je trouvais enfin une question.

- Et tu connais beaucoup de particuliers ici ?

_________________




Aaron ♥ :
 


Power:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Ven 10 Juil - 0:59

La rousse commence à faire pousser une plante à ses pieds et un blanc s'installe. Je ne sais pas vraiment si elle réfléchit ou si elle est touchée par ma réponse. Il n'y a pourtant rien d'accablant à ce que je sache. Je n'ai même pas dit la vérité. Enfin pas complètement, on va dire que j'ai zappé les détails ce qui fait que je n'ai rien laissé paraître sur le malheur que j'ai connu.
Enfin, elle se décide à parler -bah oui c'est la loi : je parle maintenant c'est à toi, chacun son tour- et me demande si je connais beaucoup de particuliers.

- Heuuuuu... Comment te dire que la seule personne que j'ai rencontré à part toi veut me tuer ? C'est un mec très... Sanguin. Bref donc je ne connais que toi et ce gars un peu timbré si tu veux mon avis, riais-je. Et toi ?

Une flamme m'échappe et je me mets à la faire danser autour de moi, vieille habitude quand je me sentais seule, autant à l'orphelinat que dans ma famille adoptive ou encore dans la rue. Mais ici, ce n'est pas parce que je me sens seule qu'une fine flamme chaude danse autour de ma tête en formant des goutes. Non, c'est parce que je me sens bien ici. Avec la nature et une personne à qui parler.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lindsey Stirling
Âge : 20 ans
Particularité : Florakinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Dim 12 Juil - 0:42

J'écoutais ses explications sur le garçon en question. Pas étonnant que certains pouvaient être instable mentalement. De nature ou de ce qu'il leur été arrivé. Peu importe, c'était probable, comme dans le présent. Je souriais, amusée par sa réponse. Cependant, d'après moi, nous avions tous une pointe de folie plus ou moins présente. Parfois elle était là comme une maladie, ensuite ce que les personnes disent sur celle-ci alors qu'il ne le serait pas vraiment, et pour finir les différentes "nuances". L'amusement, la moquerie, la drogue et l'alcool. Bref.
J'observais la flamme qui passait de chaque côté de la jeune fille, les couleurs passant du rouge au orange étaient splendide et l'on pouvait rarement voir ça autre part qu'ici, par peur de la réaction des humains normaux. Logique. Comment pourrions-nous deviner leur réaction en voyant qu'une personne pouvait maîtriser le feu ? C'était ma mère, qui, dès toute petite, m'avait appris que je ne pouvais pas le montrer à n'importe qui, mon don. Et que je ne pouvais pas refaire pousser la forêt décimée par le feu, sous peine d'être recherchée. C'était la vie d'un particulier, se cacher, jusqu'au moment où une ombrune passe, ou que l'on croise la route d'un estre et d'un sépulcreux. Je souriais toujours en regardant la flamme avant de répondre :

- Oui, au village j'ai rencontré Elsa en cherchant une papeterie et Victoria au bord de la fontaine.

_________________




Aaron ♥ :
 


Power:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Sam 1 Aoû - 19:41

- Et elles sont équilibrées ? J'espère pour toi qu'elles sont sympas, rigolais-je.

Je vois que la flamme qui tournoie autour de moi capte son attention ce qui me pousse à faire gonfler le feu. Je me souviens d'une nuit où un de mes SDF de voisins m'avait traité de pyromane en voyant un feu jaillir de ma main. Ce déséquilibré avait été prévenir la police de mes "activités" et j'avais dû passer une nuit en garde à vue. Au moins, j'avais passé une nuit au chaud et nourrie, il faut relativiser. Ici, j'étais sûre que personne ne me regarde de travers, me prenne pour un monstre ou pour une pyromane. Ici, je pouvais être moi-même. Et ici, je pouvais rencontrer d'autres particuliers, des égaux à moi même.

- Tu aimes le feu ? Enfin, je veux dire, tu n'en as pas peur ?

J'espérais que cette fille devienne mon amie, pour me sentir moins seule et pour pouvoir parler à quelqu'un, ne pas devenir folle à explorer les mêmes endroits tous les jours, pour finir par se parler à soi même dans une grotte.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lindsey Stirling
Âge : 20 ans
Particularité : Florakinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Dim 16 Aoû - 14:19

Je hochais la tête pour signifier que oui. Oui elles étaient "normal" si je pouvais dire. Après elles avaient toute deux des caractères bien différents (comme Victoria : très prononcé, mais nuancé par d'autre chose. Enfin.. Sûrement.) J'esquissais un sourire amusé, jusqu'à sa question. Moi, aimer le feu ? Pas tant que ça. Je revoyais le feu qui avait ravagé la forêt où j'habitais et ma maison au passage. Avec une moue dubitative, je secouais la tête. En fait, je trouvais que le feu avait un certain charme, une élégance hors du commun. Quelque chose d'hypnotisant dans ces mèches rouges se dégradant dans une multitude de nuances chaudes. C'était magnifique, certes, mais c'était aussi extrêmement dangereux. Et crever brûler vive, ce n'était pas mon truc. Il devait bien avoir des pyrophyte, s'il y avait un problème je devrais pouvoir en utiliser.

- Bof, pas tant que ça. Tu le diriges après tout, je n'ai pas à avoir peur, je fais confiance aux particuliers quel qu'il soit. Mais ça change rien au fait que j'ai pas de bons souvenirs des incendies ...

Voir sont monde anéanti par des langues incandescente n'était pas spécialement agréable.

_________________




Aaron ♥ :
 


Power:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 99
Date d'inscription : 21/06/2015
Localisation : Loin, très loin

Feuille de personnage
Avatar : Cara Delevingne
Âge : 19 ans
Particularité : Pyrokinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Mer 19 Aoû - 13:14

- Ah... Pardon. Tu avais l'air tellement fascinée par les petites flammèches. Tu as vécu un incendie ?

Je claquai des doigts et les flammes disparurent aussitôt. Sa réponse m'avait intrigué et j'avais bien envie de connaître son manque d'engouement pour le feu. Enfin, pour moi, le feu est tout et fait partit intégrante de ma vie. J'aime ses flammes légères et impossible à maîtriser qui dansent dans une sorte de tango endiablé et élégant. La manière dont se profile rien qu'un flammèche est merveilleux à mes yeux et je pense que seul un incendie qui l'a touchée auparavant peut ne pas lui faire aimer tant que ça le fait. Elle ne paraît, certes, pas traumatisée mais elle n'a pas une attirance directe avec cet élément, comparé à moi.
Mon feu m'a sauvé alors que j'étais dans la rue, essuyant parfois des pluies et des vents qui transperçaient mes vêtements, ma peau et me rinçaient les os. Dans ces moments, seul mon feu luttait et restait allumé, se ravivait s'il faiblissait, m'apportant tout de suite la dose de chaleur nécessaire pour survivre.
Je la détaille de haut en bas à la recherche d'une possible brûlure dû aux mèches incandescentes mais ne remarque rien qui s'apparente à une blessure de ce genre. Au moins, elle n'a pas été brûlée, ce qui est déjà un très bon point. Peut être que sa maison est partie en fumée, que son petit monde a complètement disparu en quelques minutes, détruit par l'élément que je maitrise. Cela doit être affreux de se dire que tout ce que l'on a battit, que tous nos souvenirs ont complètement disparus de la surface de la terre et que l'on reste les seuls témoins de tous ces moments. Plus aucune photos de familles, plus d'habits, plus de bijoux et surtout plus de toit. Comme si la vie se vengeait d'un acte invisible à nos yeux et vous privait de continuer de vivre normalement et tranquillement en vous enlevant ce qui compte le plus au monde en bien matériel : sa demeure.

_________________


<3:
 


April <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2015

Feuille de personnage
Avatar : Lindsey Stirling
Âge : 20 ans
Particularité : Florakinésie
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   Ven 21 Aoû - 22:04

Comment lui dire que tout me fascine ? La moindre découverte me pousse à poser de nouvelles questions. Curiosité toujours présente. Par contre, avec moi, il ne fallait pas s'attendre à être bombardé de question. Non, je me contentais d'observer, de regarder, étudier. Découvrir par moi même. C'était bien la seule chose pour laquelle j'avais de la patience. Observer des fleurs, après tout, c'était normal d'avoir un temps soit peu de patience et de curiosité. Je haussais les épaules pour lui signifier que ça, c'était rien. Ce qui retenait la plupart du temps mon attention, c'était les fleurs. Et c'était logique.
Je n'avais pas vraiment envie de lui déballer toute ma vie, je n'étais pas gênée, franchement, il n'y avait rien d'horrible dans ma vie, mais je ne la connaissais pas bien. ce n'était qu'une connaissance pour le moment.

- Ouais, quand j'étais gamine. La forêt a brulé, on a du déménager, recommencer notre vie.

Au fond, j'aurai pu la faire repousser en un claquement de doigt. Mais ma mère m'en avait empêché. Malheureusement. Mais c'était pour mon bien. Comment aurions-nous expliquer qu'une forêt ait repoussé en quoi ? Une heure voire deux ? Pas la peine, trop risqué. Alors nous avions juste décidé de déménager en Espagne pour reconstruire notre vie.    

_________________




Aaron ♥ :
 


Power:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nobody sees, nobody knows... {Swan Atkins}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black Swan
» Bonne fête Swan
» Bella Swan [Gryffy]
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» swan lake - 02 février/7h02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Forêt :: Rivière-