Partagez | 
 

 Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]   Sam 20 Juin - 16:43

Le soleil se couchait lentement sur la maison, les ombres des arbres et de la vieille bâtisse envahissaient le jardin. Bientôt, le noir serait complet, il rendra le feu du bombardement plus impressionnant, grandiose, incroyablement dangereux si quelque seconde après, l'ombrune ne remontait pas le temps. Nous avions de la veine, que seraient devenus les particuliers de 1940 si les Oiseaux n'avaient pas ce don ? Ils seraient surement tous morts comme beaucoup d'humain de cette ville à cette époque. Jamais il n'y aurait pas eu les boucles, les enfants ne seraient les proies du temps, comme tout le monde.
Je m'avançais sur une des allées du jardin, une lampe torche dans la poche. Ce sera plus pratique pour rentrer après minuit, lorsque l'obscurité sera totale. ça m'évitera de me prendre les pieds dans une racine et de ma ramasser au sol. Déjà que lorsqu'il faisait jour, j'en étais capable, alors je pourrais très bien me prendre un mur la nuit. Et si je pouvais éviter ça, un avantage, j'étais seule, personne ne me verrait me ridiculiser de la sorte. Enfin, si, la personne à qui appartenait ces bruits de pas si peu discrets. Je me retournais et scrutais les environs. Il manquait juste une musique de film d'horreur, et je me barrais en courant. Je n'appréciais pas beaucoup me balader seule dans la nuit, ce n'était pas rassurant, mais alors pas du tout. Je déglutinais et allumais la lampe pour la braquer sur une silhouette. C'était une jeune femme aux cheveux bruns, ses yeux étaient à peine visibles même avec la torche. Je souriais légèrement rassurée, avant de baisser la lumière, pensant qu'elle était éblouie.

- Désolée, j'ai pas l'habitude de croiser des gens en pleine nuit.  

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 


Dernière édition par Anaïs Young le Lun 22 Juin - 16:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Administratrice ★
Messages : 101
Date d'inscription : 23/05/2015

Feuille de personnage
Avatar : Kristen Stewart.
Âge : (physique) 18 ans - (réel) 18 ans.
Particularité : Maîtrise des ombres.
MessageSujet: Re: Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]   Sam 20 Juin - 22:55


    Je restai adossée à cet arbre, observant les étoiles, rêvassant sur tout et rien. Cet endroit -la boucle, la maison des particuliers, Cairnholm en général- était encore entièrement une énigme pour moi. Je ne savais pas vraiment ce que je faisais ici, ce que je devais y faire et comment je devais m'y prendre. Ce don, celui que je possédais, n'était qu'un fardeau pour moi. Ne pouvais-je pas avoir une autre particularité, telle que la téléportation ou encore la maîtrise du feu ? Contrôler les ombres, à quoi ça servait ? Je ne savais pas la contrôler. La pénombre faisait son apparition autour de moi quand je ressentais un quelconque sentiment négatif, prenant en otage le sol à mes pieds sur un ou deux mètres. Pourquoi n'étais-je pas tout simplement normale ? Je ne pouvais pas répondre à cette question. C'était une énigme, comme cet endroit, comme tous les particuliers, comme Cairnholm. Nous étions une énigme.
    Un frisson me parcourut le corps, signe qu'il était l'heure que je rentre. Dans quelques instants, le bombardement éclaterait sur la maison des particuliers, et l'Ombrune sortirait pour remonter le temps et nous échapper d'une mort certaine. S'il n'y avait pas Miss Tit, comment ferions-nous ? Nous aurions péris. Nous serions de ces âmes arrachées à la vie dans cette Seconde Guerre Mondiale.
    Je me levai, époussetant mon pantalon. Je ne voulais pas assister au spectacle du bombardement. J'avais toujours une peur enfouie au plus profond de moi que, cette fois-ci, l'Ombrune arrive trop tard ou que cela ne fonctionne pas. C'était ridicule, étant donné que cela faisait plus d'un siècle qu'elle exécutait la même chose tous les soirs. Comme moi, en fait, sauf que cela ne se faisait depuis que quelques mois. Je m'adossais toutes les soirées au même arbre, observant les mêmes étoiles, la même routine chaque jour. Je ne voyais personne. Je n'avais envie de voir personne. Je savais que j'étais de mauvaise compagnie. Qui voudrait avoir pour amie une particulière capable de maîtriser les ombres ? D'ailleurs, je ne savais même pas si j'étais sociable. Cela faisait des semaines que je n'avais pas eu une conversation normale.
    Je me faufilai dans le jardin, dans le noir seulement éclairé par la lune. Je n'avais pas besoin de lampe torche, j'arrivai à distinguer les contours des formes devant moi, de sorte que je ne risquai que très peu de me prendre quelqu'un ou quelque chose. Puis j'entendais des bruits de pas. Nous étions dans une maison remplie de particuliers me direz vous, que c'était tout à fait normal de croiser d'autres personnes. En revanche, je n'avais jamais croisé quelqu'un depuis que j'avais mis en place ma routine du soir. J'avais entendu parler de nos ennemis : les Estres. Je ne savais pas à quel point ils étaient dangereux. Je savais juste qu'ils faisaient tout en leur pouvoir pour capturer des particuliers. Ils avaient la même forme que nous, ils ne leur manquaient que des pupilles. C'était la seule manière de les reconnaître.
    Une lumière m'éblouit subitement, et je tournai la tête en me cachant les yeux avec mon bras droit. La lampe torche se baissa, et je laissai tomber mon bras, observant la personne qui se tenait en face de moi. C'était une jeune fille un peu plus jeune que moi sans doute, des boucles blondes tombant à peine sur ses épaules. En revanche, je ne pouvais discerner la couleur de ses yeux.

    « C'est rien. » dis-je simplement.

    Cette jeune particulière avait peut-être l'air sympathique, ne doit-on pas se méfier ? Il y avait très peu de chances qu'un Estre débarque au milieu de la nuit dans le jardin d'une maison remplie de particuliers. Son but était d'enlever de ces derniers, pas de se faire tuer. La pensée de me faire des amis rien que pour être plusieurs à se défendre au cas où une telle scène arriverait me traversa l'esprit. Peut-être devrais-je commencer à parler aux gens. A sympathiser avec eux. Sans doute étais-ce plus simple que rester seule à se questionner toute la journée sur sa place dans ce monde particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]   Lun 22 Juin - 19:04

Pas très bavarde la demoiselle. Je dus lever légèrement la tête, elle état grande, j'étais petite, pour lui parler, il fallait bien que une de nous deux face un effort. Et elle, elle ne semblait pas d'avis à faire la causette maintenant, sinon elle aurait dit autre chose qu'un simple " c'est rien." D'ailleurs, pourquoi était-elle dans le jardin, sans lampe de torche ni rien ? C'était étrange. Je pourrais très bien la prendre pour un estre et me défendre. Mais elle ne semblait pas inquiète ou méfiante. Aurait-elle un don qui lui donnait entièrement confiance en elle ? Si oui, j'étais bien curieuse de le connaître. Mais je ne voulais pas commencer une discussion comme on le faisait toujours avec les particuliers. Je pouvais trouver un sujet, plus intéressant non ? Quelque chose à dire en pleine nuit, peu avant minuit, alors qu'une bombe s'apprête à nous tomber dessus. J'étais certaine que si nous tendions l'oreille, nous pouvions entendre un bruit de réacteur. Après tout, à cette heure, les avions ennemis n'étaient plus très loin, ils pouvaient être au dessus de nos têtes, sans que nous n'en savions rien. Il faisait trop sombre et des nuages recouvraient une grande partie du ciel pour nous permettre de voir ce qu'il y avait, potentiellement. Je levais le ciel vers l'étendue noire, avant de demander à la jeune fille :

- Tu viens voir le bombardement toi aussi ?

J'aurais une compagnie pour admirer ce magnifique feu d'artifice mortel ?  

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Administratrice ★
Messages : 101
Date d'inscription : 23/05/2015

Feuille de personnage
Avatar : Kristen Stewart.
Âge : (physique) 18 ans - (réel) 18 ans.
Particularité : Maîtrise des ombres.
MessageSujet: Re: Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]   Mar 23 Juin - 18:41

    Quelques minutes passèrent, et je devinai que la jeune fille m'observai en se demandant sûrement ce que je faisais ici à une heure pareille. Et il n'y avait qu'une réponse à cette question, celle de venir voir le bombardement. D'ailleurs, la scène allait se passer d'une minute à l'autre, je m'étais trop attardée à l'extérieur. Je ne voulais pas assister au bombardement, c'était quelque chose qui m'effrayait le plus au monde, à cet instant précis. J'étais sûre que les avions commençaient déjà à larguer leurs bombes sur la ville. Je voulais à tout prix rentrer dans la maison, m'enfermer dans ma chambre, clore tous les volets et les fenêtres pour n'entendre aucun bruit, et rester dans le noir : mon lieu de prédilection. J'aurais pu faire penser à une grosse dépressive, mais ce n'était pas le cas. J'avais juste peur.

    « En fait, je m'apprêtais à rentrer. » avouai-je timidement.

    Mieux valait être honnête, non ? Quelle importance que cette jeune fille sache que je ne voulais pas être là pendant le spectacle ? Après tout, elle allait sans doute passer son chemin et allait là où elle voulait, me laissant donc rentrer tranquillement à la demeure, ne plus m'attarder plus longtemps dans le jardin.

_________________

Spoiler:
 

« Un univers, neuf planètes, deux cent quatre pays, huit cent neuf îles, sept mers, et j'ai eu le privilège de te rencontrer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]   Ven 26 Juin - 14:07

Etrange. D'habitude, les particuliers sortaient lors du bombardement, ils ne rentraient pas, sauf si l'ombrune leur ordonnait de rejoindre leur chambre. Or elle n'avait rien dit ce soir. Elle rentrait donc de son plein gré, pourquoi ? Il n'y avait aucun danger pourtant, puisque l'Oiseau renouvelait la boucle juste avant. Je regardais le ciel rapidement, bientôt le ciel serait illuminé de lumières magnifiques, je devais me dépêcher, elles ne m'attendront pas. Evitant la question "pourquoi", de toute façon la réponse ne me servirait à rien, je demandais avec insistance.

- Viens avec moi, en étant ici, faut bien que tu le vois une fois !

Ce serait bête d'être ici pour l'éternité et de ne pas assister à un spectacle qui se passait tout les jours. Il y avait tellement peu de personne qui pouvait assister à une chose pareille sans en succomber. Ce serait con de ne pas en profiter.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Administratrice ★
Messages : 101
Date d'inscription : 23/05/2015

Feuille de personnage
Avatar : Kristen Stewart.
Âge : (physique) 18 ans - (réel) 18 ans.
Particularité : Maîtrise des ombres.
MessageSujet: Re: Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]   Sam 27 Juin - 23:23

    Le voir ? Elle était sérieuse ? Cette jeune fille ne me connaissait que depuis deux minutes, je ne voyais qu'à peine les traits et les contours de son visage, ne pouvant observer que la couleur de ses cheveux courts et déceler environ son âge parmi l'obscurité, et elle voulait que je l'accompagne pour admirer le sublime feu d'artifice qu'offrait cet affreux bombardement ? Ces bombes qui tombaient sur la demeure pour les neutraliser ? Autant avouer que l'on assistait à notre propre mort.

    - Euh... bafouillai-je, hésitante.

    Je fixai le ciel étoilé, remarquant quelques nuages sombres planant sur la toison argentée qu'était la galaxie. Après tout, l'Ombrune était là pour remonter le temps d'une journée. Elle était là pour nous secourir, comme elle le faisait tous les soirs. Nous ne risquions rien. Qu'avais-je à perdre de le regarder au moins une fois dans ma longue vie ?

    - C'est d'accord.

_________________

Spoiler:
 

« Un univers, neuf planètes, deux cent quatre pays, huit cent neuf îles, sept mers, et j'ai eu le privilège de te rencontrer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]   Jeu 2 Juil - 14:20

Bah voilà, ce n'était pas si compliqué ! Il suffisait d'insister un peu. Cependant, elle n'avait pas l'air rassurée par la perspective d'aller le voir. D'où son ton hésitant. Il n'y avait rien d'horrible pourtant, pas de sang, pas de mort, pas de maison détruite, pas de scène d'horreur, rien. A la limite, il pouvait avoir un bruit désagréable, mais avec les années, on s'y faisait, pas besoin de dramatiser de la sorte. De toute façon, elle avait dit oui, elle pourrait toujours repartir au début. Je lui ai proposé de venir, elle avait accepté, elle pouvait très bien, vouloir, au dernier moment, partir. Je ne l'empêcherais pas. Je souriais dans la pénombre de ma torche et me retournais donc pour continuer la route, vers le lieu où les feus seront le plus spectaculaires.

- Tu n'es pas ici depuis longtemps, n'est-ce pas ? Lui demandais-je en continuant de marcher.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Administratrice ★
Messages : 101
Date d'inscription : 23/05/2015

Feuille de personnage
Avatar : Kristen Stewart.
Âge : (physique) 18 ans - (réel) 18 ans.
Particularité : Maîtrise des ombres.
MessageSujet: Re: Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]   Ven 10 Juil - 22:29


    Je me mis donc à marcher derrière elle, la suivant pour aller au bombardement. Je ne savais pas quel était le meilleur endroit pour observer le feu d'artifice, mais je devinai qu'il n'allait pas tarder à faire son apparition dans le ciel nocturne. J'accélérai le pas pour me poster à côté de la jeune particulière. Je ne distinguai pas trop son visage, mais elle avait l'air plus jeune que moi d'une ou deux années, je ne pouvais pas l'affirmer.
    Je n'avais pas à angoisser par le bombardement. De toute manière, cela arrivait tous les soirs depuis des siècles et il n'y avait jamais eu de problèmes. L'Ombrune était toujours là pour remonter le temps. C'était quelque chose à voir au moins une fois dans sa vie. Il fallait donc que je le vois. Et sans doute que si je l'appréciais, je me mettrai à l'observer à chaque fois que j'en aurais la possibilité.
    De plus, la jeune fille à mes côtés avait l'air totalement en confiance, comme si elle l'avait vu déjà des centaines de fois. Qui sait, peut-être qu'elle vivait dans la boucle temporelle depuis plus d'une cinquantaine d'années ?

    - Non, seulement depuis quelques mois. Et toi ? répondis-je.

_________________

Spoiler:
 

« Un univers, neuf planètes, deux cent quatre pays, huit cent neuf îles, sept mers, et j'ai eu le privilège de te rencontrer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bombardement et ses lumières. [Arizona White]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Young Haitian MD named White House fellow
» Can't Blame White People.
» The white countess.~
» Ryan White et Max Pacioretty
» Présentation Remy White [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Jardin-