Partagez | 
 

 Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Lun 13 Juil - 12:29

J'arrête de lire ses pensées. J'ai décidé ça il y a à peine deux secondes. Cette fille est bien trop compliquée. Il s'est passé trop de choses, choses qui m'assaillissent de toutes parts. C'est juste énervant. Surtout que je ne comprends qu'un truc sur quatre de ce qu'elle pense. Une guerre mondial dans ma tête en quelque sortes. Donc j'arrête, sinon je vais finir avec une énorme migraine.
Elle refuse mon offre. Elle ne m'accompagnera pas, et affiche un visage crispé. Je ne lis pourtant pas ses pensées, ne voulant pas subir un déluge de souvenirs. Elle finit par se décrisper un petit peu, et se lève pour aller ranger un livre. Je soupire, sans vraiment savoir pourquoi.
Je n'ai pas envie de gâcher le petit début d'amitié avec elle. Ce serait, d'après moi, du gâchis.

- D'accord, pas de problème !

Du moins fallait-il déjà que je me fasse d'autre amis... Je suis toujours seul ici, ce n'est pas forcément une bonne idée. Seul pour l'éternité. Non, c'est trop nul. Autant se faire des amis. C'est ma prochaine initiative. Aller, soyons fous... Il n'y a plus qu'à vaincre ma timidité.

_________________

"I smile to myself like an idiot because of you."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Mer 22 Juil - 23:22

Pfiou. Il ne me forçait pas ni rien. Tant mieux, sinon je serais surement partie sans demander mon reste. Quand je disais non, c'était non, et pas de discussion. Je devais me faire discrète avec l'ombrune pour sortir, sinon je pouvais être certaine de passer de mauvais quart d'heure, et je m'en passerai volontiers. Je le remerciais d'un hochement de tête. en même temps il était télépathe, certes pas empathe, mais il ressentait surement d'une quelconque manière mon malaise, d'autant plus que je ne savais pas s'il écoutait toujours mes pensées. Peut-être, peut-être pas. Bref, je me retournais à la recherche d'un autre livre, lorsque mon bras heurta la bibliothèque. Un livre du dernier étage vint rencontrer brusquement mon épaule avant de finir sa course au sol. Je portais instinctivement ma main à mon épaule droite en grimaçant et ne pus empêcher un "Aïe". Se prendre un livre, c'était pas génial, sans mentir. Je sentis la douleur irradier mon épaule entière, puis la moitié de mon bras. Je laissais le livre au sol, et vins m'asseoir sur le banc, à côté du garçon, ma main toujours sur mon épaule qui me lançait affreusement. J'arrivais à me blesser partout, c'était incroyable, à la bibliothèque maintenant, quoi ! Pourquoi fallait-il qu'à ma naissance, on me donne deux bras gauches ? Je soupirais et appuyais un peu plus là où j'avais reçu la tranche du livre, surement pas habitude.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Ven 31 Juil - 22:36

Anaïs hoche la tête, surement pour me remercier de ne pas insister. Mais en même temps, je ne vais pas la forcer alors qu'elle ne veut pas. C'est plutôt impoli. Enfin je pense que c'est pour ça. Comme je ne suis plus dans sa tête, je ne sais plus exactement ce qu'elle pense. En même temps, pour quelle autre raison hocherait-elle la tête positivement ? Aucune.
Je lève brusquement la tête en entendant un bruit sourd. Je me tourne vers l'endroit où Anaïs devrait se trouver, mais elle n'est plus là. Je tourne alors ma tête quand j'entends un mot prononcé avec une pointe de douleur. Anaïs se tient l'épaule et grimace légèrement de douleur. À en déduire par le livre ouvert au sol, elle se l'est pris sur l'épaule. Elle revient s'assoir à côté de moi, en laissant le livre au sol. Immédiatement l'inquiétude m'assaillit.

- Ça va Anaïs ? Pas trop mal ?

Je sais, cette question n'a aucune utilité. Non ça ne va pas, elle s'est pris un livre sur l'épaule. Même si c'est mieux que la tête, c'est toujours embêtant. Et si, bien sûr qu'elle a mal. Sinon elle ne se tiendrait pas l'épaule de cette manière. Mais dire ça est un réflexe, et puis par simple politesse.

_________________

"I smile to myself like an idiot because of you."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Mer 19 Aoû - 16:21

Je serrais les dents pour m'éviter de me plaindre. Ce n'était pas dans mes habitudes et ça ne le serait jamais. En fin si, je pouvais me plaindre comme tout le monde- mais j'estimais que brailler pour si peu était inutile et là, ça ne m'avancerait à rien. Je passais ma main sur mon épaule et relevais ma tête en soupirant. Mais quelle cruche ! Comment je pouvais être aussi.... Aussi peu douée ? Un jour j'arriverai à me prendre les pieds dans un tapis imaginaire de ma chambre. Qu'est ce que je me sentais idiote parfois. Au moins ce n'était pas un dictionnaire, je devais relativiser...  

- Plus ou moins. Répondis-je pour le "ça va ?".

De toute façon je ne voyais pas ce que je pouvais dire de plus.
Pourquoi c'était des bancs ici ? Ils ne pouvaient pas mettre des vraies chaises pour s'adosser ? Tsss, à croire que c'était fait exprès. Bon aller ! Changement de sujet ! Hum... Ouais, pose une question, bonne idée. Je réfléchissais un moment, décidée à passer ce moment prouvant que j'avais deux mains gauches.

- À part ça, t'as rencontré d'autres gens ? Demandais-je pour me changer les idées.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 20 Sep - 15:39

Je sourie à la réponse d'Anaïs. Je ne la connais que depuis peu de temps, mais j'ai l'impression que ce n'est pas le genre de fille qui se plaint souvent.

- Tant mieux alors...

Je la regarde en souriant, alors qu'elle frotte son épaule. Elle ouvre de nouveau la bouche pour me poser une question. On voit bien qu'elle essaye de changer de sujet. Elle n'aime pas passer pour un boulet. Pourtant ça peux arriver à tout le monde de se prendre un livre sur l'épaule... Surtout dans une bibliothèque.

- Non, personne. Enfin j'ai croisé pleins de monde, mais je n'ai parlé à personne. Et toi ?

Qui sait... Peut-être vais-je être surpris.. Et enfin calé sur qui est ce William. Qui apparement est très présent dans les pensées et la vie d'Anaïs.

_________________

"I smile to myself like an idiot because of you."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Jeu 17 Déc - 21:54

Les rencontres, ce n'était pas ce qui manquait. Depuis le temps que j'étais ici, j'avais eu de quoi croiser de nombreuses autres personnes. Cependant, je remarquais en ce moment qu'il y avait beaucoup d'adolescents venant du présent. Miss Tit nous avait mis au courant des estres, d'ailleurs j'étais déjà tombée nez-à-nez avec un de ces monstres. S'ils avaient réussi à entrer dans notre boucle, le monde hors des boucles devait en être plein, non ? Ce qui expliquait cette soudaine multiplication d'arrivée très lointaine du 1940.
Je bougeais l'épaule pour faire passer la douleur, jusqu'à soupirer et hocher la tête à sa réponse. Je devais parler des mésaventure avec chacune des personnes que j'allais citer ? Non, ça serait trop long, et puis il s'ennuierait. Quoi que, j'étais certaine que nous pourrions faire un roman avec toute nos histoires. Le nouveau best-seller venu tout droit du passé.

- Il y a Elsa, Enora, Alex, Arizona, Samuel, Alec, Eden, t'auras peut-être la chance, ou la malchance, d'un croiser quelques-uns.

En fait, quand j'y réfléchissais, il y avait des accidents avec beaucoup de monde. Elsa avec notre tête à tête avec l'estre, Enora qui m'avait appris à voler contre mon gré, Alec et William, et Eden avec qui je ne m'entendais pas très bien. En fait ce livre qui m'était tombée ce n'était rien par rapport à tout ce que j'avais déjà vécu, rien que dans la boucle.
J'esquissais un sourire, mal à l'aise. Là, j'avais juste envie qu'il arrête de lire dans mes pensées.


_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Sam 26 Déc - 15:16

Elle a rencontré beaucoup de personnes, mais rien ne me dit que ça c'est bien passé à chaque fois. Si ça se trouve, toutes ces personnes là sont des personnes qu'Anaïs déteste. Et vu ça tête;je pense avoir raison. Même pas besoin d'aller dans son esprit pour le savoir. Peut-être que si moi aussi je reste dans cette boucle pendant une trentaine d'années je rencontrerai autant de particuliers qu'elle. Quoi que, vu mon caractère, il faudrait plutôt que ce soit eux qui viennent vers moi.
Je lui souris grandement, autant pour lui enlever cette drôle de tête qu'elle fait, que pour mieux faire passer ma prochaine question. Si je pouvais éviter de faire de ma première vraie relation amicale dans cette boucle un échec se serait génial. Mais bon, ça à l'air plutôt bien parti je trouve.

- Tu peux m'expliquer qui est William pour toi ?

Puis j'ajoute, suspicieux, après avoir réfléchi quelques secondes :

- D'ailleurs, pourquoi n'as-tu pas cité son prénom dans les personnes que tu as rencontré ?

Peut-être parce qu'elle a bien vu que je sais qu'elle a rencontré un dénommé William, ou alors parce que elle n'a pas envie de lancer le sujet. Dommage pour toi, chère Anaïs, mais je suis trop curieux. Tu vas devoir tout m'expliquer. Je rigole intérieurement. J'espère que le jour où ma curiosité me fera défaut n'arrivera pas de sitôt. J'aime vraiment trop tout savoir, c'est presque maladif.

_________________

"I smile to myself like an idiot because of you."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Sam 26 Déc - 17:54

Sa question me surprit. « Qui est William ? » était une question avec de nombreuses réponses toutes aussi différentes les une que les autres. Que voulait-il savoir ? Ça irait plus vite. La deuxième question ne précisa pas vraiment quel sujet traiter ... William était beaucoup de chose, il restait pourtant difficile de déposer des mots. Je pourrais tout aussi bien dire insoumis, libre. Quelqu'un en qui je pouvais avoir totalement confiance. Qui savait rattraper ses (grosses) erreurs. Une personne possessive, brusque mais qui savait être doux quand il le fallait. Alors pour moi William était celui qui sortait du lot. Malgré son caractère et ses cauchemars, les emmerdes et les dangers, c'était celui qui surplombait tout le reste.
Je souriais, amusée, tout en secouant la tête devant tant de curiosité. Je ne devais pas être si différente, même si je ne savais pas si j'aurai posé la questions d'emblée comme il venait de le faire. Peu importe, ce n'était pas le sujet de la conversation. Après tout il aurait très bien pu demander de manière aussi implicite qu'explicite la réponse et le résultat aurait été le même.

- Parce que je sais pertinemment que tu sais que je l'ai rencontré. Répondis-je en un sourire.

Sinon je ne l'aurai pas pensé, n'est-ce pas ? Je tournais les yeux vers lui, un sourcil arqué, comme pour lui faire la remarque. Je levais ensuite les yeux au ciel. Je ne comptais pas dire à haute voix la liste d'adjectif que je venais de penser. C'était inutile, s'il lisait dans mes pensées, il l'aurait déjà eue. Bon, autant répondre franco, non ?

- C'est mon petit ami. Dis-je alors, mon sourire venant de s'agrandir.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 27 Déc - 0:48

Aha ! J'avais raison à ce propos. Elle est au courant sur le fait que je sais qu'elle connaît William. Je lui souris. Son sourire à elle est énorme. Elle va me le dire, j'en suis persuadé. Je la regarde avec insistance pour être parfaitement sûre qu'elle me le dise. Quand sa réponse tombe, dite avec le plus grand des sourire de sa part, je ne peux m'empêcher de sourire de la même manière. J'en étais sure. Je suis trop fort ! Je pourrais presque rigoler tellement je suis content. Je la regarde, elle a l'air tellement heureuse. William doit la combler de bonheur. Et elle doit vraiment beaucoup l'aimer. J'espère pour elle que tout ce passera bien avec lui pendant longtemps. Parce que vivre in-temporellement peut rendre les choses beaucoup plus banales qu'elles pourraient l'être en dehors.

- Depuis combien de temps ?

Il faudra absolument qu'elle s'habitue à mes questions. C'est dans ma nature de poser des questions. Mon principal trait de caractère ? Ma curiosité. Mon plus grand défaut ? Ma curiosité. Et ma plus grande qualité ? Ma curiosité. Voilà. Alors avec ça, je fais comment pour m'en sortir moi ?

- Et il est comment physiquement ? Au pire pense très fort à lui et je verrais à quoi il ressemble !

Je rigole légèrement :

- Enfin si tu me permets d'entrer dans ta tête de nouveau.

_________________

"I smile to myself like an idiot because of you."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 27 Déc - 15:55

Oula, grande question. Avec les jours qui se répétaient encore et encore, c'était dur de se faire une idée précise du temps passé. Nous nous connaissions depuis peut-être un peu moins d'un an, alors nous étions ensemble depuis quoi, quelques mois ..? Probablement plus, éventuellement moins, je ne savais plus trop. On s'en fichait un peu non ? Dans cinquante ans qui demanderait ça ? En même, dire un nombre aussi important surprendrait. En espérant que d'ici là nous soyons encore ensemble. Je ne pus m'empêcher de rire discrètement. Il était curieux, trop curieux, et c'était la première fois que quelqu'un me posait autant de question sur lui et moi. ça ne me dérangeait pas, j'étais juste... mal à l'aise et surprise. Quant à sa question, elle insinua qu'il n'était plus dans ma tête. S'il n'y était plus, j'aimerais qu'il reste en dehors, ne pas pouvoir penser sans se faire espionner ce n'était pas génial. Et se retenir de penser était assez difficile, à ce rythme il connaitra toute ma vie en moins de deux heures. Je secouais la tête, pour lui dire que je ferais plus une description à l'orale que... Dans ma tête.

- Je ne sais plus depuis combien de temps, mais un moment quand même. Il est grand, bien bâti, ses cheveux châtains et yeux gris,   je réfléchissais un instant à quoi dire de plus, sans vraiment trouver, à mon avis tu seras surpris si tu le croises un jour. Finis-je, en riant. 

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Mar 29 Déc - 22:20

Anaïs secoue la tête, et je comprends qu'elle refuse que j'entre à nouveau dans sa tête. Très bien, alors je ne le ferais pas. Je la fixe et attends alors sa réponse orale. Je m'attends à tout. J'écoute sa réponse avec attention, en essayant d'imaginer une image de William. "Bien bâti" veut surement dire musclé hein. Je fais un petit sourire en coin et hoche la tête avec un air très sérieux, comme si cette description était capitale pour le sort de l'humanité. Sa dernière phrase peut signifier plusieurs choses, mais je n'en tiens pas compte. De toute façon qu'est-ce qu'il pourrait y avoir de pire ? Qu'il est une jambe, un bras en moins ? Non ça paraît aberrant, elle me l'aurait dit de toute façon. Enfin je pense.

- Bon bah alors je ferais attention à qui je croise maintenant !

D'ailleurs si je le crois je me demande ce que je vais faire. Genre si je vais vers lui en disant "Hé, c'est toi le copain d'Anaïs ?". Et puis si c'est pas lui "Ah merde, c'est pas toi ? En tout cas tu lui ressemble vachement !". Et je partirai avant qu'il me place dans la catégorie "Complètement fou".

En attendant, je regarde Anaïs, l'air de dire "Et sinon, on fait quoi ?". Parce que même si je suis bavard, j'atteins toujours une limite. Il s'avère que je l'ai atteinte. Ou alors ils aurait que je trouve une autre question, mais aucune ne me vient.

_________________

"I smile to myself like an idiot because of you."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1128
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Ven 1 Jan - 20:37

Même s'il faisait attention à qui il croisait, ça m'étonnerait qu'il y pense. Déjà qu'il le croise, ça serait surprenant. Je ne savais pas si Louis allait souvent dans la forêt, ce n'était pas un lieu très fréquenté, à part pour aller au village, où il fallait obligatoirement passer dedans. Dans ce cas, William ne s'approchait sûrement pas du sentier emprunté par les particuliers. J'étais donc la seule à m'aventurer au delà de ces limites des chemins ? Je souriais en secouant la tête. Il ne risquait pas de croiser sa route un jour ou l'autre. Quoi que, on ne savait jamais, j'étais bien tombée dessus, pourquoi pas lui ?
Le réflexe habituels des personnes avec des montres ressorti. Je relevais ma manche pour regarder ma montre. Ce matin Miss Tit m'avait dit que c'était à mon tour de faire les courses au village. Je n'avais pas intérêt à être en retard. Miss Tit acceptait rarement que les règles soient transgressées et après l'épisode d'Alec elle n'accepterait aucune bavure de ma part. Elle ne l'avait pas dit, mais c'était logique, ça s'entendait rien que dans le ton de sa voix.
Je n'avais rien à répondre à sa question formulée dans son regard. J'étais venue à la bibliothèque en attendant justement l'heure. Ça avait pris un autre tournant qu'une simple heure de lecture, mais ça ne changeait en rien le fait que je devais y aller. Je me relevais, pris le livre, puis dis :

- Je vais devoir y aller, c'est à moi de faire les courses cette semaine. On se revoit plus tard ?

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Maison des particuliers :: Bibliothèque-