Partagez | 
 

 Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Sam 9 Mai - 19:00

Il n'était pas forcement tard, ni forcement tôt. Nous étions entre les deux, le milieu d'après midi, vers quatre heures trente.
Je n'avais pas fait grand chose de ma journée, comme d'habitude, on ne faisait jamais réellement des choses ici. Les cours de temps à autres puis on s'amusait avec les autres particuliers. Enfin, on s'amusait jusqu'à ce qu'un Estre fut découvert et qu'une interdiction de sortir fut instaurée. Par rapport à d'habitude, je n'étais pas allée dehors, je sentais trop souvent le regard de l'Oiseau derrière moi, autant me tenir à carreau et éviter le moindre soupçon, sinon je pouvais dire adieu à la foret.
Je regardais à droite et à gauche - je vous rassure, je n'étais pas sur un passage piéton - et entrais doucement dans la pièce où reposait un multitude de livres. Toujours impressionnant, pour moi, ce lieu.
Je balayais l'espace du regard. Le silence semblait s'approprier les ouvrages et le peu de mouvement ( nous n'entendions meme pas le bruit des pages qui se tournaient ) m'indiquait qu'il n'y avait pas beaucoup de particuliers. Je m'avançais vers des étagères et pris un bouquin avant de regarder une nouvelle fois les personnes présentes. La solitude n'était plus pour moi, je le remarquais de plus en plus. J'avais besoin d'un semblant de compagnie. Je m'avancais alors vers un jeune homme, assez mignon - ne vous imaginez rien, je n'avais juste pas envie de faire toute la piece pour aller me mettre à côté de quelqu'un, alors que lui etait là - qui lisait lui aussi. J'esquissais un sourire en m'asseyant sur le banc d'en face.

- Salut, Anaïs, tu es arrivé il y a pas longtemps non ?

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Sam 9 Mai - 20:06

Depuis midi, donc depuis 4 heures, je suis dans la bibliothèque, à feuilleter et à bouquiner. Pour vous, 4 heures peut paraître long. Pour moi c'est simplement un chiffre. Lire m'emmène autre part - loin des Estres par exemple -, et j'aime vraiment ça, cette idée d'être dans la peau de quelqu'un d'autre, parfois dans une autre époque. Mais pour l'époque, j'ai ma dose ! Je viens de 2015 et on m'amène dans une boucle, bloquer en 1940. Comme un retour en arrière. C'est bizarre de se dire que certains ne connaissent pas la technologie...
Dans la bibliothèque, il n'y a que deux personnes à part moi. Personnellement je préfère ça au lieu de 15 autres personnes qui font trop de bruit et qui me dérange dans ma lecture.
Je tourne la page de mon livre, qui soit dis en passant et vraiment génial, et un bruit attire mon attention. Je lève ma tête en fronçant les sourcils, et vois une personne entrer. Ne voyant pas d'intérêt à continuer de la regarder, je me replonge dans ma lecture.
C'est sans compter sur la tranquillité... La personne s'assoit devant moi et commence a parler. Je lève aussitôt ma tête, votant une occasion pour apprendre à connaître des personnes d'ici. Étant très timide, je ne vais pas vers les autres. Alors heureusement qu'une personne vient, sinon jamais je ne serait jamais aller vers les autres.

- Moi c'est Louis ! Oui, je ne suis là que depuis 1 mois. Je sais, c'est très peu... Je grimace. Je suis le petit dernier - ou le petit nouveau -, et je n'aime pas attirer l'attention. Et toi tu es là depuis combien de temps Anaïs ?


Dernière édition par Louis Mason le Jeu 1 Oct - 7:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Sam 9 Mai - 20:31

Donc il était bien nouveau, il avait dix-huit physiquement et ... Réellement. Je pourrais dire qu'il était un petit jeune, dans la vraie vie - enfin le présent - je devrais avoir au moins cinquante ans. C'était jeune par rapport à certains ici, j'étais le centre, ni vieille, ni jeune. Quand on regardait certain qui devait avoir cent-six ans si ce n'était plus, j'étais relativement bien placée.
Je ne voyais pas pourquoi il grimaçait ainsi, il avait de la chance, s'il le voulait vraiment, il pouvait retourner dans le présent, il prendrait un mois de plus en quelques secondes, rien de bien méchant, ou de frappant comme cinquante ans.
J'esquissais un sourire lorsque l'attention se reposa sur moi.

- Tu vas te foutre de moi, c'est sur.

Qui connaissait mon véritable age ici ? Ceux qui étaient déjà là à mon arrivée ne m'avaient surement pas vu étant donné que j'étais restée dans un chambre un bon moment avant de me décider à enfin sortir et affronter la lâcheté de mes parents. Donc qui le savait ? L'Oiseau, William et... C'était tout. Désormais lui.
Je plantais mes yeux dans les siens pour lui signifier que j'étais tres sérieuse sur mon age. Je faisais quand même plus jeune que lui, étant bien plus vieille.

- Je suis ici depuis une trentaine d'années, je dois avoir environ l'âge d'un de tes parents.

Je riais légèrement.

- Ton don c'est quoi ?

Des questions habituelles chez les particuliers. Avec les humains, ils nous dévisageraient avant de se demander dans quel asile de fou avaient-ils atterri.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 11:08

NON ?! Trente ans ? Ok pas mal là ! J'imagine qu'ils y a des personnes encore plus vieille, mais quand même, le choc... Il fallait vraiment que je m'habitue à ces bizarreries du monde des Particuliers.

- Ne le prend pas mal, ce n'est pas pour te vexer mais pour savoir, vu que je vais moi aussi finir comme ça, mais tu te sens comment, dans ta tête ? Ça doit être carrément bizarre d'avoir presque 50 ans et d'être dans le corps d'une jeune fille de 17 ! Ou de 16... Tu as quelle âge ? Sinon pour en revenir à ta question, ma particularité est la télépathie. Si je le veux, je peut lire tes pensées, ou te parler dans ta tête.

Je lui souris. Je ne lui est pas dit mais j'ai déjà perçu deux de ses pensées. De un elle aime bien me parler, de deux elle me trouve beau. Mon sourire s'agrandit encore. Cette fille, bien que jolie, ne m'intéresse pas. Et je sais déjà qu'elle a un copain dénommé... William. Oui c'est ça, il s'appel William. Ou Will... Au pire je lui demanderai !
Je me rend compte que j'ai parlé à Anaïs sans gêne, sans bafouiller, et sans rougir. Je n'ai pas non plus baissé la tête. D'habitude ces choses là sont automatique chez moi quand je parle à un inconnu. Je sens qu'on va bien s'entendre nous deux...

- Et toi ? Ta particularité ?


Dernière édition par Louis Mason le Jeu 1 Oct - 7:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 11:44

Tiens, comme avec Samuel, sauf que lui demandait ce que nous faisions de nous journée. On trouvait toujours des activités ici, de toute façon.
Oh, il n'y avait pas de mal à demander ça, moi même j'avais dû la poser en arrivant. Et puis il avait bien le droit de savoir, enfin il n'y avait pas grand chose. Il pensait quoi ? Que j'avais la mentalité d'une personne de cinquante ans ? Dieu merci, non ! J'étais très bien dans mes seize ans et je comptais bien les garder !

- Dans ma tete j'ai seize ans si tu veux savoir, repondis-je avec un sourire, Comme tu as dû le remarquer l'âge réel ici ne compte pas. Si tu arrives au cent trente, tu ne perdras pas la tête tu sais.

Autant le préciser, il pourrait croire une chose pareille. Ça serait illogique, on ne nous mettrait pas dans des boucles à l'abris du temps si seul notre apparence gardait sa jeunesse. Ce serait d'autant plus déroutant, aussi. Des jeunes de treize ans tricotant... La maison deviendrait horrible.
À la réponse à ma question, je devins blême, avant de rougir. Génial, tout ce que je me disais, il entendait. Je ne pouvais plus penser sans qu'il ne m'entende, même là ...
Gênée, je me grattais le haut de la nuque. Comment je faisais pour penser moi ? Je devais ressembler à un livre ouvert, il n'avait qu'à assembler son attention sur moi et tout ce que... Bref. Je n'allais pas m'embrouiller avec ça.
À son sourire, je compris qu'il avait également reçu le "assez beau" ou ce qui y ressemblait. Avec un sourire malicieux, je décidais d'ajouter dans ma tête : Ouais, mais pas autant que William. Il ne le prendrait pas méchamment quand même ? Il n'était pas susceptible ? Ah ! Toute ces questions silencieuses, il les recevait comme si je parlais à haute voix, c'était horrible pour moi et cool pour lui en même temps. J'étais totalement perdue.

- Quant à ma particularité, vas-y, cherche.

Il pouvait entendre mes pensées donc ? Mais pouvait-il ressentir ? Avec un autre sourire malicieux, je pensais à une tempête de neige - sans rien laisser paraître - pour voir sa réaction.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 12:17

Ho je l'ai gêné ! Je ris un petit peu. Elle n'a vraiment pas à être gênée ! Je ne la jugerai pas ! Jamais. Même si elle pensait qu'elle me trouvait moche ou autre chose de méchant, je ne dirais rien, attendant qu'elle me le dise à haute voix.
Lisant dans sa tête une phrase à propos de William, je rigole intérieurement. Oui oui ok c'est bon je ne suis pas aussi beau que  ton William !

- Ok je vais chercher ! Mais t'inquiètes, je sais que tu trouve que ton William est plus beau que moi ! Pas besoin de le dire aussi fort !

Je je rigole puis me concentre. "J'entre" dans la tête d'Anaïs. Elle pense que je peut ressentir. Mais ressentir quoi?! Pendant que je me pose des questions, des flocons envahissent ma vision. Beaucoup beaucoup de flocons... J'en déduis que son pouvoir à un rapport avec le froid. Ou l'eau... Non, je pencherais plus pour le froid. Cherchant plus loin, je comprends qu'elle peut glacer. Tout glacer. Pas mal comme pouvoir !
Ha d'accord, je comprend pourquoi elle pensait que je ressentirai !

- De un, tu peut glacer, ou je sais pas quel est le nom pour ta particularité. De deux, et non ! Je ne ressens pas les pensées des autres ! A aucun moment je n'ai ressentis le froid ! A oui et aussi, pas besoin de faire autant de neiges ! J'aurais trouvé avec juste un minuscule flocon !

Je souris, fier de moi.

- Et tu n'as pas à être gêné. Je ne te jugerai pas !


Dernière édition par Louis Mason le Jeu 1 Oct - 7:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 13:13

Je souriais à sa première phrase, au moins les choses étaient claires et nettes. Il n'allait pas s'imaginer des choses. Je pouvais très bien dire que Samuel était beau aussi, mais aucun des deux n'arrivaient à la cheville de William.
J'esquissais un nouveau sourire, dommage, je n'avais jamais gelé de cette manière. Ça aurait pu servir de barrière anti-télépathes. Enfin je me voyais mal me mettre un panneau de la tete "Le premier qui entre dans ma tete aura le cerveau congelé ok ?!" Ça ferait idiot dans tous les cas.

- Maitrise de la glace, je peux tout faire avec.

Et apres quoi ? Oh ! J'ai eu des flocons des les yeux ? Mais oui... qu'il y en ai beaucoup ou pas, ça n'aurait rien changé puisqu'il n'avait rien senti. Certes, s'il avait eu extrêmement froid et attrapé la crève, je me serais excusé, mais là, il n'y avait aucune raison qu'il se plaigne. Je haussais les épaules avant de me sentir rougir de nouveau. Et merde. Il entendait. Il allait falloir que je m'y fasse à l'idée et me rentre dans le cerveau que les moindre de mes pensées, passaient chez lui. Je serrais les dents, stoppant mes pensées.

- Juger ou pas, n'est pas la question. Imagine le moindre de tes pensées passent comme dans une passoire chez une autre personne, tu réagirais comment ?

Autant lui poser directement la question ça sera plus simple.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 13:46

Oui j'entends tout ! Donc un certain Samuel serai lui aussi beau. Et bien... Mais William l'est plus apparement. C'est vraiment drôle tout ça. Ça lui fait bizarre que j'entende tout, mais elle pense vraime fort, je ne peux que tout entendre...
Elle aurait donc essayer de me congeler quand j'ai lu ses pensées ?! Parce que comme ça elle aurait tout essayé ? Je rigole et la regarde :

- Si c'est pour que je te serve de cobaye et que tu essayer de me geler par la pensé, non merci !

C'est vrai que l'idée de panneau serait un peu... Bizarre.

- Et tu as déjà gelé des personnes ? J'imagine que ça doit faire très mal. En plus elle ne pourrai plus bouger. Il faut faire quoi pour la dégeler ? Le mettre à côté d'un feu ?

Heureusement qu'elle se serait excuser oui ?! Je sais déjà qu'elle n'est pas mal-poli mais bon... Si elle me rend malade et qu'elle part sans rien dire, j'aurai bien trouvé quelque chose de croustillant dans sa tête non ?
Je n'entends plus rien... Je devine qu'elle a du bloquer ses pensées, pour ne rien penser qui pourrai mettre un malaise entre nous deux, ou simplement pour que je ne lise plus ses pensées les plus intimes.

- Personnellement, si quelqu'un pouvait lire mes pensées, soit je penserais n'importe quoi pour qu'il se lasse,  comme un truc du genre : "J'aime les bananes bleu". Je le dirais à tout bout de champs dans ma tête. Peut-être même que la personne aurait eu peur de moi...

Oui je sais c'est complément débile, mais que voulez-vous ? J'ai une solution.

- Sinon, je pourrais trouver ça tellement cool que je ferrais des expériences plus bizarre les unes que les autres... C'est tout moi. Un petit -ou peut-être un peu gros- grain de folie a élu domicile dans mon cerveau...


Dernière édition par Louis Mason le Jeu 1 Oct - 7:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 15:10

Mes yeux s'arrondirent avant que je n'éclate de rire. J'ignorais les regards assassins que me lançaient des particuliers. Comme toujours le calme etait demandé dans les bibliothèques et bon, je n'arrivais pas toujours à m'empêcher de crier. Je hochais négativement la tête pour lui signifier que je n'avais pas besoin de cobaye, autant prendre un estre, pas un particulier. Je débarrasserais la boucle d'un de ces monstres, elle ne ferait donc pas de victimes.
Je le dévisageais à sa question. Moi ? Geler quelqu'un ? Impossible. Beaucoup trop dangereux.

- Si je les congèle, je pourrais les tuer, je peux quand même envoyer des "joutes" de glaces. À mon avi, c'est assez douloureux.

Je ne préférais pas tenter l'expérience sur moi même, je n'étais pas folle. De plus, je ne ressens que peu le froid - c'est plus pratique, sinon je grelotterais tous le temps donc bon - je ne savais pas quel effet pourrait voir mon propre don sur moi.
J'arquais un sourcil. C'est bien, t'aimes les bananes bleues... Un nouveau sourire malicieux vint s'installer lentement. Chien rouge, chien rouge, chien rouge, chien rouge.
Apres de longues minutes à me répéter ça dans la tête, je me levais de mon banc pour m'asseoir à côté de Louis.
Expériences étranges ? J'en faisais tous les jours. Bon, il y avait expériences étranges, horribles - oui, tomber d'une falaise ,voyez-vous, je trouve ça horrible. Ou notre tentative de... Je n'allais pas tout dire quand même ! De toute façon lui penser un truc pareil ne lui servirait à rien, comme savoir ce qui était arrivé à l'épisode de la cabane.
Je le fusillais un court instant du regard avant de lever les yeux au ciel. Je n'ai pas de sautes d'humeurs ok ?! Je m'y fais pas que tu lises mes pensées.

- Si quelqu'un est dans le couloir, tu peux lire ses pensées ? Demandais-je pour changer de sujet.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 15:53

C'est vrai que son don est quelque peu dangereux... Tuer quelqu'un en le congelant pourrait nuit à sa réputation. Si sur ma tombe il y a marqué : "Congeler par erreur", je pourrait même trouver ça cool de ne pas pouvoir me ressusciter...
Quand Anaïs rigole, une foule de : "Pourquoi elle rigole elle ?!", et de : "Mais chuuuuuut !" envahissent mon esprit. On voit que les autres particuliers n'apprécient pas le bruit...
Chien rouge, chien rouge, chien rouge... Ok. Anaïs a fait la technique de la banane bleu. Pendant une minute, j'empêche ses pensées d'arriver jusqu'à moi, pour éviter de me faire envahir par des chiens rouge. Quand je vois son sourire malicieux -ou vicieux, au choix- disparaître, je les laisse arriver jusqu'à moi avec appréhension. Mais -ouf- elle ne pense plus à de pauvre petit chiens rouge.
Elle se lève pour s'assoir à côté de moi, et vu que je prends environs tout le banc, je me décale un peu pour lui laisser de la place. C'est la moindre des politesses non ? Ne comprenant pas pourquoi elle change de place, je cherche son idée. Grooooooosse erreur. Je la vois tomber d'une falaise. Ce qui, pour moi, n'est pas normal pour une fille de son âge. Son don n'est pas de voler, donc elle n'a aucune raison de sauter comme ça. Elle n'a même pas de parachute ! Je ne peut m'empêcher de faire un petit sursaut. Je crois qu'Anaïs ne l'a même pas remarquer. Je me demande comment ça ce fait qu'elle soit toujours en vie...
Suite à sa question, je ne peux m'empêcher d'essayer, vu que je n'ai jamais utilisé mon don sur de grandes distances. Capter les pensées des personnes qui m'entourent est bien assez suffisant pour MA pauvre tête. Malheureusement, il n'y a personne dans le couloir.

- Bah en fait, je n'ai jamais essayer de lire les pensées d'une personne qui est loin de moi.

Je reçois une de ses pensées.

- Je ne suis pas débile, je viens d'essayer, mais il n'y a personne dans le couloir.


Dernière édition par Louis Mason le Jeu 1 Oct - 7:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 17:10

D'ici deux semaines, j'étais presque sûre qu'il chercherait tout de son don. Dans les livres - si ce n'était pas ce qu'il faisait avant que je n'arrive - puis sur le terrain. Comme presque tout les mondes. Pour passer le temps et par curiosité.
Je regardais la grande porte de la bibliothèque en attendant que quelque chose se passe. Même si je ne pouvais pas entendre comme lui, je m'attendais à une quelconque réaction de lui, mais rien. Je le dévisageais avec un regard interrogateur. Surprise, je fronçais les sourcils. Je n'ai jamais dis que tu étais débile, ni même pensé. Si je devais dire ça je le ferais quand je serais sûre que tu ne m'entendrais pas. Je haussais les épaules comme pour dire que c'était évident. Je n'allais pas m'amuser à l'insulter en douce alors que je savais très bien qu'il entendait. De plus, je n'avais aucune raison de dire ça de lui.

- Des personnes savais pour ton don dans ton ancienne vie ?

S'il fallait changer de sujet. J'espérais ne pas avoir faire mauvaise pioche, et qu'il ne me retournerait pas la question âpres. Je n'avais aucune envie d'y répondre. M'enfin, s'il le faisait quand même, je ne l'enverrais pas se faire voir, je répondrais, évidement. S'il me disait pour lui, je ne voyais pas pourquoi je ne lui dirais pas non plus.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 17:43

Bien-sûr qu'elle ne m'a pas insulter sinon je ne lui aurais pas parler gentiment.
Mais sinon, oui, je vais essayer de tout découvrir sur mon pouvoir. Je ne veux pas ne pas savoir quelque chose sur moi-même. Parce que mon don fait en quelque sorte parti de moi-même. Donc tout connaître à propos de mon pouvoir est tout à fait normal.

- Non, aucune. J'ai toujours gardé ça pour moi. Je vais même te dire, j'avais peur que des scientifiques trouvent ça tellement incroyable qu'ils voudraient me disséquer.

Pourquoi Anaïs n'aimerait pas que je lui pose cette question ? Je n'en ai vraiment aucune idée, et je ne suis pas le genre de personne à aller dans les souvenirs lointain des autres juste pour le plaisir. Si elle ne veut pas que je le sache, je ne vais pas aller chercher la réponse. Peut-être que si on devient de bons amis, je lui poserais la question.
Ne sachant pas quoi dire, je décide de faire quelque chose que je n'avais jamais fais. Mais je sais que j'en suis capable garce à un livre que j'ai lu ces trois dernières semaines.
Je me concentre, et me visualise en train d'entrer dans la tête d'Anaïs.

- Bouuuuh !

J'ai parlé dans sa tête. Enfin plutôt chuchote. J'ai peur de lui faire exploser le cerveau si je parle trop fort. J'essaye de voir si elle peut m'entendre. En gros si je m'en sort comme c'est dit dans le livre.
Ne voyant aucune réaction de sa part, je recommence plus fort, parlant avec une hauteur de voix normal.

- Anaïs ?


Dernière édition par Louis Mason le Jeu 1 Oct - 7:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 18:19

Disséqué ? Ils n'auraient surement rien trouvé à mon avi. C'était vrai quoi, imaginez ils veulent faire ça avec moi, vous croyez qu'ils trouveraient quoi ? Des molécules étranges, des cellules des glaces ? Pourquoi pas ? Cela pourrait coller au fait que je ne ressente que très peu le froid. Samuel aurait lui des cellules ... De feu ? J'aurai plutôt dis des allumettes, des braises ? Je ne préférais pas savoir, mais la réponse devait être dans un des livres rédigés par les ombrunes, je regarderai la prochaine fois.
Il avait surement bien fait de tout garder comme si, je me demandais toujours comment les parents des particuliers réagissaient, et je priais pour qu'ils soient différents des miens qui... Mes sourcils se froncèrent et je dévisageais le jeune homme. Je ne voulais rien dire, pas la peine de chercher.
Je détournais mon regard sur le mur pour penser à autre chose jusqu'à ce qu'une voix étrangère apparaisse dans ma propre tete. Surprise, je me relevais en sursautant et faillis tomber en m'écartant du banc.
- Heureusement que je suis pas cardiaque putain. Préviens quand tu fais des trucs pareils.
J'avais les yeux écarquillés sous la surprise. Ok, il venait de me parler carrément dans ma tete, c'etait génial. C'est le moment où tu te demandes si tu peux penser en sécurité ici. On pouvait plus sortir, ni penser. Je revins m'asseoir lentement sur le banc lorsqu'il l'appela, me sortant de la torpeur dans laquelle la surprise m'avait mise.
- Désolée, c'est juste que je m'y attendais pas. Pensais-je en esquissant un sourire.
Il allait falloir que je m'y fasse s'il le faisait plusieurs. Bon c'était pratique si tu voulais parler d'une personne et qu'elle etait devant - en faisant attention à ce qu'elle ne soit pas télépathe - et que tu veuilles qu'elle t'entende pas. Mais bon, ça surprend la première fois. Il ne m'avait pas dis qu'il pouvait faire un truc pareil, je ne pouvais pas savoir qu'il allait surgir comme ça.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 18:41

Quand elle a sursauté, j'ai eu aussi peur qu'elle. J'ai même cru qu'elle allait tomber du banc. Évidement, je n'aurais pas rigoler. Ou peut-être un petit peu.
Une fois qu'elle se rassoie à côté de moi en un seul morceau, mon cœur rebat à un rythme plus ou moins normal.

- Ok pardon. Je pensais pas que ça marcherais en fait... La prochaine fois, je préviens !

C'est vrai, maintenant que je sais comment faire, je préviendrai. Même si dire "Hé, attention, je vais te parler dans ta tête !" est un peu bizarre.
Il faudra aussi que j'essaye de lui montrer des images par la pensé. C'est tellement incroyable quand même! Je n'ai qu'à essayer non ?
Je continu de lui parler par télépathie et dis :

- Attention Anaïs, je teste autre chose. Tu me dis si tu vois quelque chose ok ?

Après un petit signe de tête affirmatif de sa part, je me concentre tout en réfléchissant à quelque chose que je pourrait lui montrer. Je vais d'abord essayer avec un de mes souvenirs. Je visualise donc mes deux petites sœurs, à dix ans, qui jouent à la marelle sur le parking de notre maison. Puis j'essaye de faire comme quand je lui parle, mais avec le souvenir.
J'espère vraiment très fort que ça marche.
Quand le souvenir se fini je lui dis par télépathie :

- Tu les as vu ? En tout cas j'ai essayé de te montrer un souvenir de mes deux petites sœurs qui jouent à la marelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 21:02

Pas la peine, je savais désormais que lui allait me prendre en cobaye pour essayer son don. Je hochais tout de même la tête pour acquiescer. Attendez. Voir ? Comment ça "voir" ? Il me parlait, entendait mes pensées, ok. Maintenant il voulait me montrer quelque chose. Eh bien... S'il voulait, de toute façon je ne semblais pas avoir le choix.
Après quelques secondes de silence, une légère image vint m'apparaître comme par magie ( ce qui était un peu le cas en fait ). C'était étrange de voir une photo qui venait directement de ses souvenirs, de sa famille de son passé, de ... De...
Je blêmis une nouvelle fois en comprenant l'identité des personnages présents. Les deux petites filles n'étaient d'autres que ses sœurs. Ils se ressemblaient, comme moi avec la mienne. Comme moi avec elle jusqu'à ce qu'ils me mettent à la porte. Je venais d'oublier totalement qu'il entendant mes pensées, je venais juste de lui dévoiler comme j'étais arrivée ici alors que je ne le voulais pas. Mais mon attention était désormais plantée sur l'image et je ne fis pas gaffe à ce fait.
Comment avaient-elles réagi en apprenant que leur frère partait ? Leur avait-on dit où il allait ? Le pourquoi m'étonnerait; mais les aurait-il lâchement laissé là-bas ? Comme je vous le disais, j'avais totalement oublié son don, en espérant qu'il ne prenne pas mal ces paroles.
Tout se dissipa lentement, tel un rêve, un mauvais rêve. Je continuais de fixer le vide un moment, le teint toujours livide. J'avais entendu sa question, mais mon esprit était ailleurs et y répondre n'était pas dans mes cordes.
Depuis quand je me laissais abattre par une simple image qui me rappelait des choses ? Je fronçais les sourcils en me frottant le visage et sortant de cette torpeur. Je me retournais vers la jeune homme, j'avais oublié sa question, ça allait m'aider tiens.

- Euh... Oui ?

Rien trouvé de mieux à dire. ça prouvait que j'étais totalement perdue au moins, bon, ça, il devait déjà le savoir. Alors que je reprenais des couleurs, je compris que j'avais pensé à ce qui m'était arrivé avec mes parents. Qu'il pose des questions, de topute façon, au point où j'en étais.    

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 21:20

Non... Mais c'est carrément horrible !
Bon reprenons. Ok elle a vu ce que je lui ai montrer. Mais attendez... Elle s'est fait mise à la porte par sa propre famille ? J'ai bien compris ? Ça doit tellement être horrible... J'avais presque envie de pleurer.
C'est vrai, peut-être que mes sœurs pensent que je les ai abandonnées. Comment ne pas penser le contraire ? Du jours au lendemain je pars, sans laisser de nouvelles, d'informations. Oula... Il faut que je me reprenne, avant que des larmes sortent de mes yeux.

- Oui je demandais si tu as vu mon souvenir. Apparement oui. Et je ne le prend pas mal. C'est normal de se dire ça. Elles le pensent sûrement, et ça me tu de le penser qu'elle se disent que je les ai abandonné...

Je fais un faible sourire, essayant de nous remonter le moral à tous les deux.

- Si tu veux parler, vas-y. Personne ne t'entend à par moi. Sinon tu n'as qu'à laisser les souvenirs que je peux voir sans que ça ne te dérange. Si tu ne veux pas en parler, ne t'inquiètes pas, je ne suis pas obligé de savoir, et je ne t'agresserai pas pour savoir.

J'espère que je pourrai l'aider. Ça me fait quand même de la peine tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 22:20

Je soupirais. Je n'avais dis ça qu'à une personne. Parce qu'il me l'avait demandé, tous le monde voulait savoir ce qui m'était arrivé, moi je ne posais que rarement des questions sur les autres, par peur de les blesser à cause de je ne sais quel crétin qui les aurait abandonnés. Je lançais un regard sceptique à Louis, avant de poser mes coudes sur la table, de mettre mon visage dans mes mains et de fermer les yeux. Bon, j'avais juste à laisser couler l'évènement de ma mémoire, rien de plus compliqué. Rien. De... Bordel si c'était difficile. Je me concentrais pour faire resurgir le plus de détails alors que j'essayais de les enterrer au plus profond de moi même depuis des années.

Au début, je revus ma chambre, simple, d'un peu clair. C'était etrange comment je pouvais tout revoir. Mon lit contre le mit avec l'armoire juste derrière, les cadres avec les photos de la famille. Ce n'était pas très décoré, mais je m'en fichais. Je faisais mon passe-temps favoris de l'époque : créer de petites statuettes de glaces. Un bruit de cavale m'alerta, je me relevais de mon lit, prenant les figurines en main et cherchant un lieu pour les cacher. Je les posais au dessus de l'armoire en bois, au moins là haut, ma sœur ne les verrais jamais. Ils ne les virent jamais. Je pensais que ma sœur était finalement partie dans sa chambre - qui était juste à côté - je reprenais donc les statuettes et les reposais sur mon lit. Mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle revienne. J'avais paniqué, levais précipitamment, je n'avais plus le temps de les recacher. Dans mes mains désormais mouillées, j'allais mettre le verrou, mais je ne m'attendais pas à ce que la glace éclate dans mes mains. Elle ouvrit la porte, je tombais et ne réussis pas à retenir la glace qui vint créer une sorte de patinoire miniature sur mon parquet. Je relevais les yeux vers ma sœur, celle-ci ne me regardait plus, juste la glace qui semblait briller dans ses yeux.
- Non non ! Attends ! Reviens !
Mais elle était déjà partie. Je ne savais pas comment faire pour enlever cette couche de neige. Je l'entendais d'en haut crier à nos parents ce qui était arrivé. Ils se précipitaient déjà pour voir si c'était vrai. Moi ? Je m'étais recroquevillée dans un coin de la piece, retenais les larmes qui menaçaient de couler. La porte s'ouvrit, et l'ombre des mes parents se dessina sur le bas de ma porte. Je relevais les yeux vers eux, ils me dévisageaient comme si je n'étais plus leur fille, juste un monstre sorti des profondeurs de l'enfer. Ma mère l'avait prise dans ses bras, tandis que mon père prenait un sac pour mettre quelques affaires à moi. Il m'attrapa durement le bras et m'obligea à me relever. Quelques minutes plus tard, j'etais sous le porche un sac en main, les yeux rougis par les larmes et avec aucun endroit où aller. J'avais tout perdu en quelques secondes.


Je relevais la tête, les larmes avaient lentement coulé le long de mes joues, sans que je m'en rende compte. Je m'essuyais les yeux du revers de ma manche, les larmes s'étaient taries aussi vite qu'elles étaient venues, et c'était mieux aussi.
Après tout ceci, je n'arrivais pas à détester ma sœur, c'était normal, elle ne pouvait pas savoir que le dire à mes parents me nuirait. C'est à cause d'elle si je suis ici aujourd'hui, mais aussi grâce à elle, si j'ai pu faire des aussi merveilleuses rencontres. Donc non, je ne lui en voulais pas, je haïssais mes parents pour m'avoir fait subir ça, mais ça ne m'aidera jamais. Le bonheur dépend de la façon dont nous nous servons de ce que nous avons. Regarder et arrière et regretter ne nous rend pas heureux, mais c'est pourtant si difficile de ne pas tourner la tête pour voir ce que nous avions, avant. 

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 


Dernière édition par Anaïs Young le Jeu 14 Mai - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 10 Mai - 23:41

Ho non... Au moins elle me fais confiance. Je sais que nous ne sommes pas beaucoup à savoir son histoire. Mais en même temps, je l'ai fais pleurer ! Je m'en veux tellement pour ça...
Un furieuse envie d'aller taper ses parents me prends. Ils n'ont même pas cherché à comprendre, ils l'ont mise dehors. Je comprends qu'Anaïs était mal quand j'ai parlé de mes petites sœurs. Je sais aussi qu'elle n'en veut pas à la sienne. Elle était trop jeune. Je comprends aussi.
Ne sachant pas tellement quoi faire, je réfléchis.
"Mais ils font quoi eux... C'est quoi ces reniflements ? On ne peut pas lire tranquillement ici ?" Ce sont les pensées que je reçois. Ne voulant attirer plus les regards que maintenant, et n'y tenant plus, je ne réfléchis plus. Je prends Anaïs dans mes bras, tout en essayant de la calmer un peu. Je ne sais absolument pas quoi dire pour la calmer. Pour ne pas encore plus énerver les lecteurs, je lui parle par télépathie.

- Tu sais Anaïs, ça me touche beaucoup que tu m'es dis tout ça. Je vois que ce n'est pas facile pour toi d'en parler. Mais s'il te plaît, ne laisse plus les larmes couler pour des idiots pareil. Ils me dégoûtent de ne pas avoir cherché à comprendre ! J'ai envie d'aller leur expliquer à ma manière comment on s'occupe de sa fille. Et c'est pas vraiment gentil.

Je frotte légèrement le dos d'Anaïs. Même si elle ne pleure plus, elle pourrai recommencer. Et je n'en ai aucunement envie. Sinon peut-être que je pourrai verser quelques larmes. Son histoire est vraiment trop triste...

- Ça va aller ?

Je ne peux pas m'empêcher de la traiter comme mes petites sœurs, et je n'ai toujours aucune idée de pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Lun 11 Mai - 18:56

Bien, tout était dit, il voulait que je fasse quoi maintenant ? J'avais passé depuis longtemps l'étape des lamentations. Vivre dans le passer était inutile, je l'avais compris. Mais ici, il n'y avait pas de passer, pas de présent, et pour certains, pas de futur.
Je me rendais peu à peu compte que tout lui dire n'était pas la meilleure des choses à faire, je le connaissais à peine, qui plus est.
Lorsqu'il me prit dans ses bras, je ne sus comment réagir. Il ne faisait rien de mal, loin de là, il avait voulu être gentil, mais j'étais assez décontenancée par une telle forme de... Compassion ? Il n'était pas obligé, les larmes s'étaient arrêtées par elle même et tout disparaissait lentement. Ces souvenirs n'étaient que des vagues qui repartaient pour revenir, pas besoin de s'inquiéter pour si peu.
Après des longues minutes avec mon menton sur son épaule, je décidais de sortir de son étreinte en souriant légèrement. ça partait d'une bonne intention après tout. Cependant je ne crus pas un mot de ce qu'il venait de dire. Va leur expliquer si tu veux, si ça se trouve ils sont morts depuis le temps. De plus ce qui est fait, est fait, tu ne pourras pas les faire changer d'avis maintenant, c'était bien trop tard, s'ils se souvenaient de moi, j'en doutais fortement.
S'ils étaient encore vivant, ils étaient surement dans une maison de retraite ayant perdu un morceau de leurs capacités intellectuelles. Oh et puis de toute façon, je ne voulais oas savoir, ils étaient très bien là où ils étaient, tant qu'ils ne recroisaient pas un jour mon chemin.

- Mais merci. Dis-je en esquissant un sourire.

Décidée à changer de sujet, je demandais :

- Tu lis quoi ?  

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Lun 11 Mai - 20:54

Comme je lis ses pensées, je sais exactement ce qu'elle pense -c'est évident-. J'espère en tout cas que ses parents s'en veulent pour ce qu'ils ont fait. Au moins un minimum.
Elle voulait changer de sujet, et pour ça elle m'a poser une question. Je ne veux pas lui faire plus de peine qu'elle n'en a déjà. Cette fois je réponds à voix haute, pour capter le moins possible de ses pensées, qui sont toutes tristes.

- Ce que je lis ? Ah heuuuuu...

Je regarde la couverture du livre. Avec toute cette histoire, j'ai complètement oublier le titre du livre. C'est bon, ça me reviens.

- C'est un livre que j'ai pu ramener de ma vie d'avant. C'est sorti il y a douze ans. C'est le premier tome d'une série qui s'appelle Tara Duncan. Le seul problème c'est que je n'ai que le premier tome. Il y en a douze normalement.

Je ne savais pas quoi dire. J'ai dis la vérité, mais je suis sur qu'elle s'en fiche. C'est simplement pour lui changer les idées. Peut-être que si je sort une blagues débile, elle rigolera un petit peu... J'y penserai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Ven 15 Mai - 0:25

Je soulevais la couverture du livre ouvert, pour regarder la couverture. Il n'y avait pas de couleurs extrêmement voyantes. Juste deux personnes sur un fond clair et quelque chose semblable à un château en fond. Il avait donc pu prendre des objets de sa vie ? Petit chanceux, j'avais pris le minimum vital, plus ce que mon père m'avait mis dans le sac. Un livre n'aurait fait que mettre un poids supplémentaire et inutile. De toute façon je n'aurais jamais pris de le temps de lire dans une rue froide, je n'aurais simplement jamais pris le temps de m'asseoir et passer du bon temps. Heureusement, l'Oiseau m'avait trouvé et amené dans la boucle. Sinon, je serais surement allée dans un orphelinat ou quelque chose comme ça. Peu agréable en tout cas.
Douze ? Un part an, surement. À ce moment j'étais déjà ici, je n'avais donc pas vraiment de moyen de le connaitre. Comme d'autres livres qui devaient être géniaux. Mais je n'avais aucun moyen de les avoir ou de les connaitre, je pourrais demander à l'Oiseau, elle ne dirait pas non à ses pupilles pour des livres.

- Je pourrais le lire quand tu auras fini ?

J'esquissais un sourire, reprenant du poil de la bête. Je vous l'avais dit, ceux n'étaient que des vagues qui venaient s'abattre pour lentement repartir, rien de bien méchant. Le tsunami était passé depuis bien longtemps.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Jeu 21 Mai - 7:27

Je souris à mon tour. Heureusement qu'elle ne se laisse pas démolir par cette histoire. Sinon sa vie serait vraiment horrible. Vivre dans le passé est une mauvaise chose. Enfin, elle le sait déjà, elle l'a pensé.

Et vu que j'entend tout ce qu'elle pense, je peux vous dire que je vous passe des détails... Surtout sur William.

- Bien-sûr que tu pourras. Si tu veux je te le passe maintenant. Je l'ai déjà lu au moins trois fois. Justement, on peut demander à l'Oiseau de nous ramener des trucs ?

je me pose trop de questions sur la boucle. Beaucoup trop... Je n'ai pas peur, loin de là. Je suis juste curieux de nature. J'aimerai vraiment comprendre comment marche toutes ces nouvelles choses. C'est comme ça, je suis toujours à vouloir tout comprendre. C'est pour ça que je lis beaucoup.

_________________

"I smile to myself like an idiot because of you."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Jeu 28 Mai - 22:00

Ramener des choses du présent n'était pas interdit, pas à ma connaissance du moins.
Je hochais la tête en direction du livre, pour signifier que je le prendrais après, j'avais déjà en ma possession ma future lecture, je lirais le sien surement plus tard. Lire deux choses en même temps m'était peu commode. J'arriverai à m'embrouiller entre les personnages, ce qui serait idiot.
Je remarquais que je n'avais toujours pas fourni de réponse à sa question, mais il l'avait surement eu grâce à mes pensées. Oh, et puis zut, peut-être aurait-il eu la bonne idée d'arrêter d'écouter ce à quoi je pensais. Je lui lançais un regard lourd de sous-entendus avant de lever les yeux au ciel.

- Je ne sais pas si elle s'amuserait à jouer au facteur avec des objets mais pourquoi pas, demande lui.

De toute façon, je ne pouvais pas être sure et certaine de ce que je venais de dire. Il irait sans moi, le dernier passage chez l'ombrune avec Alec et William m'avait largement suffi, je ne voulais pas retenter l'experience.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Membre ♫
Messages : 114
Date d'inscription : 09/05/2015
Localisation : Surement la bibliothèque \o/

Feuille de personnage
Avatar : Dylan Sprayberry
Âge : 18 ans réellement et physiquement
Particularité : Télépathie
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Ven 29 Mai - 12:32

Ce que dit, enfin pense, Anaïs est vrai. Lire deux livres en même temps est compliqué. Je me rappel que j'avais déjà essayé, et que c'était plus qu'impossible de se souvenir de qui est qui. Souvent, mes pensées disaient : "Mais pourquoi John n'est plus là ?!". Et après réflexion, je me rappelais que ledit John était en fait un personnage de l'autre livre. Après ça, j'ai toujours lu mes livres un par un, pour éviter une autre guerre avec moi même à propos de personnages de bouquins.
Tout d'un coup, Anaïs pense à sa réponse, et au fait que j'ai peut-être arrêté de lire en elle. Et au fait que ce serait mieux si j'avais arrêté. Hé non, Anaïs. Je lis toujours ce que tu pense. Cette fois je fais le choix de ne pas lui montrer que j'entends encore ce qu'elle pense, et attends qu'elle me le dise à voix haute, comme si je n'avais pas entendu.
Juste après sa réponse, Anaïs pense à un souvenir. À propos de l'Oiseau. Quelque chose qui, je crois, ne s'est pas très bien passé. C'est pour ça qu'elle ne viendra pas. Encore une fois, je fais comme si je n'avais pas entendu.

- Tu viendrais avec moi ?

Je sais, ce n'était pas la meilleure des idées, mais je voudrais qu'elle m'explique pourquoi elle ne veut pas y aller. Même si elle risque de ne pas me répondre, et de changer de sujet.

- J'ai pas trop envie d'y aller tout seul.

Tant que j'y suis, je joue le jeu jusqu'au bout.

_________________

"I smile to myself like an idiot because of you."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 1056
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   Dim 31 Mai - 9:14



Le doute. J'arquais un sourcil et dévisageais le jeune homme. Aurait-il eu tellement la décence d'arrêter de m'écouter ? J'avais des doutes, mais en même temps, pourquoi aurait-il alors posé la question. Je décidais de ne pas lancer de sujet sur ceci, pas la peine de s'embrouiller pour ça, de toute façon, je n'avais aucune preuve qu'il utilisait encore son don. Si oui, je trouverai toujours un détail me l'affirmant ou me le démontrant. Je fronçais les sourcils avant de murmurer :

- Non. Sec et catégorique.

Non je ne retournerai pas la voir. Je devais faire profil bas pour le moment, sinon je pouvais dire adieu aux sorties dans la foret. Moins je la verrais, mieux je me porterai.
Je jetais un coup d'oeil vers lui, je me fichais pas mal de sa réaction. Il pouvait se mettre à genou devant moi, me supplier, faire ce qu'il voulait. Je n'irai pas parler à l'Oiseau, pas maintenant, pas avant un long moment. Le temps qu'elle m'oublie ainsi que ce qui était arrivé. Je ne tenais même pas y repenser, il me revenait encore la sensation de la lame sur mon cou parfois. Je fus prise d'un léger frisson avant que mon genou se mette à tressauter. Je ne lui laisserais pas le plaisir - ou le cauchemar, s'il voyait comment Alec en était sorti... - à Louis de savoir ce qui était arrivé. Je n'allais pas étaler ma vie sur la table quand même ! Je lui avais dit ce qui m'était arrivé, alors que d'habitude, je ne le faisais pas. Je ne voulais plus que l'on parle de moi, ou de ce qui était arrivé, et ça, il ne semblait pas le comprendre. Apparement, j'intriguais les gens, lui à me poser une multitude de question, et William lorsqu'il m'avait dit : "Ton passé m'intéresse." Il n'avait rien d'exceptionnel, bien au contraire. Personne ne comprenait qu'en parler ranimer une douleur que je voulais enfuir au fond de moi, non, non, c'était bien trop compliqué.
Je laissais mon regard divaguer sur les rangées de livres désordonnées avant de me lever en prenant le bouquin pour le déposer sur une des piles. Je n'avais plus aucune envie de lire.

- Demande à quelqu'un d'autre. Je n'irai pas.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je n'ai jamais su ce que ça faisait de penser tout haut, j'allais le découvrir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Maison des particuliers :: Bibliothèque-