Partagez | 
 

 Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Dim 26 Avr - 23:07

Je connaissais sa chambre, c'était un probleme ? Elle me l'avait dit, ou je l'avais deviné. Bon on s'en fichait. Je montais les escaliers le plus vite possible, le poids etait de plus en plus lourd, je ne tiendrais plus longtemps comme ça. Traverser un bon bout de la foret, monter des escaliers, tout ça en cavalant. Sportif.
C'était cet étage. Je me retenais de justesse de tomber avec elle, et je vis Victoria sur la palier. Alléluia, je n'aurais pas à courir dans toute la maison à sa recherche.

- Ouvre la porte, grouille. Lui dis-je en m'approchant.

Ne pas la lâcher, ne pas la lâcher. Plus facile à dire qu'à faire. Le souffle cour, j'entrais en vitesse dans la chambre et déposais Hope sur le lit. Elle n'allait pas de mieux en mieux. Son état empirait, surement. Je claquais la porte en m'approchant de Victoria. J'attrapais ses épaules en plantant mes yeux dans les siens.

- Tu peux l'aider, tu sais guérir les gens non ? Fais ça, soigne là, pas pour elle, pour moi. Trouve une solution, un truc, fais pas chier. Aide là putain.

Génial comme entrée. Pas de salut rien, mais je n'y pensais pas, paniqué comme pas possible, je lançais des regards nerveux sur la jeune fille désormais sur le lit. Calme calme. Je m'assis sur une chaise, tremblant. À cause de quoi ? La panique, le stresse, la fatigue à cause du trajet. Je fixais Victoria d'un regard suppliant.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Dim 26 Avr - 23:22

Victoria revenait tout juste de la bibliothèque - bah oui, ça lui arrivait de travailler, ou d'y aller juste parce qu'elle était curieuse et éprouvait un genre de... Respect pour ces lieux de savoir - et posait tour juste son sac sur le bureau de sa chambre, quand un bruit de pas agité retentit dans le couloir. Ils étaient au premier étage, les petits prenaient leur dîner, à cette heure-là, qui donc pouvait faire autant de bruit ?
Elle n'eut pas le temps d'aller voir, quelqu'un frappa et elle alla directement ouvrir, prise d'un mauvais sentiment.
Un garçon se tenait sur le seuil. Il était en sueur, les cheveux en pétard, le souffle haletant, le regard hagard. C'était Sean. Elle faillit ne pas le reconnaître, mais c'était bien lui. Qu'est-ce qu'il fichait là ?
Dans ses bras reposait la cause de son trouble : c'était une fille un peu près de leur âge, qui avait les yeux mi-clos et tremblait de tout son corps. Elle avait un visage fin, un peu enfantin, et était très jolie. Mais on voyait tout de suite que quelque chose n'allait pas. Qu'est-ce qui lui était arrivé ?
Victoria n'eut pas le temps d'en voir plus, Sean s'engouffra par la brèche que formait la porte ouverte et se précipita vers le lit fait de la jeune fille pour y poser doucement l'inconnue dont il n'était pas trop difficile de deviner l'identité. Victoria referma la porte en voyant un curieux pointé son nez dans le couloir. Elle lui adressa un regard glacial, comme si c'était tout à fait normal que le reçoive des invités pas très en forme dans sa chambre.

"Qu'est-ce que tu regardes, toi?" siffla-t-elle.

Elle attendait qu'il se sauve et referma rapidement à double-tour la porte derrière elle. Appuyée contre le panneau de bois, elle regarda les deux amoureux- ou pas encore, peut-être- sans pouvoir décider celui qui avait l'air le plus mal. Physiquement, c'était à tout casser l'inconnue qui maîtrisait l'air, mais moralement, Sean semblait au bout de sa vie. Victoria se figea en l'entendant parler. Mais il était fou ou quoi? Elle n'avait jamais fait ça, elle! Il le savait très bien, et...

"Attend mais qu'est-ce qui s'est passé ? Sean, qu'est-ce qu'elle a ?"

Il avait le visage ravagé, et même si elle ne voulait pas qu'il se fâche, elle devait bien savoir ce qui se passait, pourquoi il était si désespéré.
C'est alors qu'elle comprit. L'état de l'inconnue, la tête accablée de Sean.Poison.

"Tu l'as empoisonné ?" dit-elle, ses yeux s'arrondissant. Mais mais mais... Je ne... Enfin, tu sais bien que je ne sais pas me servir de... C'est impossible, je ne sais pas m'en servir, de ce truc !"

Ce don, peu importe comment on l'appelait, elle en avait peur, elle ne le contrôlait pas du tout. Il le savait bien. Victoria serrait de toutes ses forces la poignée de la porte, à tel point que ses jointures devenaient blanches, aussi blanche que son teint quand elle avait compris ce que Sean attendait d'elle.

_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Lun 27 Avr - 10:52

    Je ne me rendis même pas compte que Sean m'avait porté et qu'il m'emmenait à la maison des particuliers. J'avais toujours l'impression d'être sur le sol, à côté de la rivière. Je savais juste que ma tête était posée contre l'épaule de Sean, lequel se forçait à ne pas tomber.
    Mon corps me faisait atrocement souffrir, de plus en plus à mesure que les minutes s'écoulaient. Et contrairement à quelques instants plus tôt, je n'avais plus la force de bouger le moindre doigt. Mon énergie s'était complètement évaporée, j'étais exténuée. Mieux n'être jamais dans cette situation.

    Plus tard, je sentis que l'on me déposait sur un lit. Le matelas était moelleux, mais cela ne soulageait pas la douleur que j'éprouvais dans tout mon corps. J'étais tremblante, j'avais chaud et froid à la fois. Mes yeux étaient mi-clos, je ne voyais que quelques formes bouger dans la pièce où je me trouvais. A part ça, je ne pouvais rien voir. Tout était flou.
    En revanche, j'entendais parfaitement. Je reconnaissais la voix de Sean paniquée, et cela me soulagea légèrement de savoir qu'il était encore là. Je distinguais également une autre personne, que je ne la connaissais pas.
    Au bout de quelques minutes encore plus atroces que les précédentes, mes paupières se fermèrent complètement. Je n'avais plus la force de les maintenir ouvertes. Sans doute valait-il mieux garder l'énergie restante pour le reste de mon corps en général. Même si j'étais à peu près certaine que plus aucune énergie ne l'abritait. C'était sûrement ça, se retrouver dans le coma. Souffrir, entendre les autres et ne pouvoir rien faire. Est-ce que c'en était vraiment fini pour moi, dans ce monde ?

_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Lun 27 Avr - 14:11

Elle en avait pas marre de poser des questions ?! C'était évident, qu'elle réfléchisse un peu aussi. Elle allait pas croire que les réponses allaient toujours tomber tout crues dans sa bouche ! J'allais m'arracher les cheveux si elle ne faisait rien. Je ne savais pas si je devais me lever, rester assis. Ce serait surement mieux pour tout le monde. Rester assis, se calmer, reprendre son souffle. Lentement, je me dis que Victoria saurait faire quelque chose, qu'elle ne pouvait pas la laisser comme ça. Elle avait le don de guérir bordel ! Elle pouvait l'aider !
Mais elle méritait de connaitre ce qui était arrivé, elle ne pouvait pas le deviner, ça.

- Y avait un sanglier, il arrivait. J'ai voulu le tuer, ce con s'est mis devant elle.

Rapide résumé. Je n'en disais pas plus. Je me relevais rapidement, pour me planter face à Victoria. J'allais l'attraper par le col, pour la mettre face au lit, et lui gueuler de faire quelque chose, mais je me retins de justesse, me disant que si je faisais ça, elle ne m'aidera jamais.

- Tu vas apprendre, comme tous le monde ici. Tu cherches pas à comprendre, tu m'as soigné sans t'en rendre compte, tu vas bien y arriver.

Des paroles de réconforts sur un ton froid et cassant, y avait mieux quand même. Je m'approchais du lit où Hope souffrait, c'était horrible de la voir ainsi. Sanglier de merde. Et si mon don était vraiment dangereux ? Si je devais rester à distance d'elle ? Non, j'ai toujours su me contrôler, je venais de mal viser, et encore, la cible avait bougé, elle avait bougé ce n'était donc pas entièrement ma faute. À moitié. Enfin...
Je ne pouvais pas tenir à la voir ainsi. Et l'autre là qui faisait rien putain ! Elle comprenait pas qu'elle pouvait mourir ?! Qu'il ne lui restait peut-être que quelques minutes ?! Pas de panique, pas de panique, elle allait la sauver. Mes mains crispées sur les draps, je fermais les yeux pour essayer une nouvelle fois de retrouver mon calme et mon sang froid. J'y arrivais toujours ! Pourquoi avec elle, je ne pouvais pas ?! Ma faute, mon don, mon poison. Je me retournais vers Victoria.

- Fais quelque chose bordel, t'en es capable.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Lun 27 Avr - 23:24

Sean paraissait près à exploser à tout moment : ses yeux faisaient des allées et retours frénétiques d'elle à Hope, comme s'il n'arrivait pas à la garder hors de vue plus de quelques secondes. Victoria ne l'avait jamais vu s'énerver, mais elle s'était déjà dit que vraiment en colère, il devait être redoutable, mais son cerveau était accaparé par le visage transpirant de l'inconnue qu'elle était censée sauver. Bien sur qu'elle voulait l'aider, Sean était amoureux d'elle ! Mais elle ne savait pas comment faire, elle contrôlait si peu ce don qu'elle s'était demandé après sa découverte si elle ne l'avait pas inventé. Comment elle pouvait faire fonctionner quelque chose dont elle n'avait aucune idée du fonctionnement ?
La jeune fille resta debout quelques secondes tout en retenant ses larmes qui vinrent toutes seuls quand elle se demanda si elle était vraiment destinée à perdre son seul vrai point d'ancrage dans la boucle en laissant mourir sa petite amie ? Le poids de la responsabilité qu'il lui mettait sur les épaules était bien trop lourd. Pour Sean, elle s'avança vers le lit et s'assit au chevet de la malade, sans savoir quoi faire d'autre. Elle serra les poings pour les empêcher de trembler, complètement perdue. Comment voulait-il qu'elle procède ? Elle avait peur de tenter quelque chose et de la précipiter dans la mort. La jeune fille semblait fragile comme du verre.
Sers-toi de ton cerveau ! Trouve quelque chose à faire ! lui criait son côté direct, omniprésent la plupart du temps. Mais là, elle... Elle était figée sans savoir comment procéder, l'esprit embourbé par la confusion qui y régnait.

_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Mer 29 Avr - 15:27

Je perdais le peu de patience qu'il me restait, ce n'était pas bon signe. Je me mis à tourner en rond dans la chambre, cherchant un moyen de convaincre Victoria de le faire. Celle-ci venait de se mettre à côté de Hope, je la dévisageais voyant qu'elle ne faisait rien. Elle bougeait à peine, elle dormait debout ou quoi ? Elle ne voyait pas Hope qui souffrait devant ses yeux ! Mais bouge toi bordel ! Mes dents grincèrent sous l'inquiétude et la peur. Je ne voulais pas que Hope meurt, c'était juste inconcevable.
Je m'approchais en vitesse de la particulière, je posais une main sur son épaule, et la relevais de force. Face à elle, mes yeux plantés dans les siens, je tentais de garder mon calme, en serrant ma deuxième main dans mon dos.

- Tu vas arrêter de rêver ok ? Tu vas te bouger, et tu vas la soigner MERDE.

Ma main crispée sur son épaule devait lui faire, je m'en rendis compte et la relâchais. J'allais devoir la forcer, elle le ferait jamais sinon. Mes yeux étaient noirs de colère, je la regardais un instant avant de l'attraper par le colle et de la relever un peu.

- Soigne. La. Sifflais-je sèchement.  

Tout aussi brusquement, je la relachais, ne faisant pas attention à si elle tombait, ou gardait un équilibre, je m'en fichais.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Jeu 30 Avr - 22:35

Victoria était toujours paralysée par la peur lorsqu'elle sentit quelqu'un la prendre violemment par le bras et la redresser. Comme elle ne s'y attendait pas du tout, elle ne suivit pas le mouvement et il lui le tordit. C'était Sean qui la maintenait comme ça, elle était obligé de se mettre sur la point des pieds pour ne pas dire adieu à son épaule. Il lui faisait mal, et la rage tenace qui animait son regard était terrifiante. Victoria avait peur de lui, elle ne l'avait jamais vu aussi en colère, son impuissance le rendait malade et il s'en prenait à elle. Plus rien ne semblait compter, quelque chose lui disait que ce Sean là n'hésiterait pas à la tuer pour que Hope vive. Victoria affronta douloureusement son regard, avec la certitude que si elle ne le faisait pas il allait la briser comme du verre. D'ailleurs, il avait bien commencé : il broyait son épaule avec une telle force qu'elle en avait les larmes aux yeux. Mais elle n'allait pas lui laisser la satisfaction de pleurer devant lui. Il lui hurlait dans les oreilles d'agir, et Victoria n'avait rien à lui répondre.
Il parut avoir un sursaut de lucidité et la relâcha avant de remettre ça aussitôt. Il n'allait jamais la laisser tranquille? Il ne voyait pas qu'elle ne pouvait rien faire du tout ? Après s'être bien défoulé il la balança carrément par terre. Victoria se cogna douloureusement au bord du lit et s'étala par terre. Elle se recroquevilla sur le sol en sentant les larmes commencer à ruisseler. Ah non ! Ne pleure pas devant lui ! Ne montre pas que tu as mal ! Ses larmes se figèrent, elle les essuya rapidement avant de se relever d'un bond. Est-ce qu'il allait la frapper maintenant ? Elle était terrifiée par cette idée mais le fusillait tout de même du regard. Sa colère reprenait le dessus, elle n'allait pas se laisser monter sur les pieds par un nabot violent et égoïste.

"Écoute moi bien, crétin, j'ai rien à voir avec elle donc je me moque qu'elle vive ou meurt, et si je l'aide c'est juste pour toi alors si tu me touches encore une fois, je t'assure que tu le regrettera."

Les yeux de Victoria n'étaient plus que des morceaux de glace. Il avait de la chance qu'elle ne le giffle pas, elle tremblait trop pour ça, ébranlée par la violence dont il avait fait preuve. Elle ne le croyait pas capable de blesser quelqu'un sans aucun motif, mais maintenant il était inutile de nier la vérité. Quel genre de monstre peut s'attaquer à quelqu'un qui veut l'aider ? Quel genre d'ami ? Elle ne voulait pas qu'il recommence, il fallait détourner son attention.

"Parle-lui il faut qu'on voit si elle est consciente."

Bien joué ma fille, pour le ton froid et cassant, et bonne idée de t'être retourner pour qu'il ne voit pas la peur et la panique animées ton regard. Victoria porta une main sur son visage et tâta son arcade sourcillière. Elle saignait un peu mais ce n'était qu'une égratignure. Par contre, il devait y avoir un hématome parce qu'elle sentait le sang pulser sur son front.Victoria sentit les larmes refoulées revenir au galop, mais elle leur interdit l'accès à ses joues. Il ne fallait surtout pas qu'elle cède à la panique, pas avec la menace de Sean. La jeune fille retourna au chevet de la malade et prit une grande inspiration. Surtout, ne pas le regarder, faire comme si elle savait ce qu'elle faisait. Elle n'avait aucune idée de comment contrôler ce don, mais elle devait bien faire quelque chose. Comme elle ne savait pas quoi, Victoria posa sa main sur le front de la fille dont elle ne connaissait toujours pas le nom. Elle était bouillante, à ce train-là son corps n'allait jamais suivre le rythme. La jeune fille attendit quelques minutes que son don se manifeste, les nerfs à vif. Plus les secondes passaient, plus elle paniquait et sentait l'hystérie la gagner. Elle se retenait de se retourner, de hurler à Sean qu'elle ne pouvait rien faire du tout pour l'aider et de partir en courant. Mais elle ne pouvait pas laisser l'inconnue fut-elle sa petite amie seule avec lui quand il était comme ça.
Victoria parla à Sean sans le regarder, les yeux secs.

"Tu vois ? Ça ne marche pas. Je ne peux rien faire."

Sa voix était rauque, elle la reconnut à peine. Si l'inconnue mourrait alors qu'elle savait qu'elle aurait pût la sauver, est-ce qu'elle survivrait à sa culpabilité et surtout sans Sean qui lui en voudrait pour l'éternité ? Non... Ça ne devrait pas arriver, ça ne devrait...
Victoria sentit un léger picotement sous sa paume. Étonnée, elle enleva sa main mais constata que rien n'avait changé. Elle la reposa, et, de nouveau, un léger picotement désagréable. Curieuse et méfiante en même temps, Victoria posa sa main sur le bras de la fille. Quand elle remontait vers sa manche, la sensation s'accentuait. Qu'est-ce que ?..
Elle souleva légèrement le tee-shirt de l'inconnue pour en avoir le cœur net. Il ne s'agissait pas de la déshabiller. A priori, il n'y avait rien d'anormal, elle possédait un nombril comme tout le monde.
Sauf qu'en posant les doigts, c'était tout autre chose. Ce n'était plus un léger picotement mais carrément un fourmillement intense qui la prit au dépourvu. Ça voulait dire quoi, ça ?
Ses paumes s'animaient toutes seules, un espèce de courant interne la persuada de poser sa main sur son ventre et l'autre sur son front. Victoria sentait son toucher refroidir l'inconnue et ne s'en émerveilla pas du tout, en essayant de comprendre comment ce... Cette chose pouvait être son don.


_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Jeu 30 Avr - 23:19

    Pendant ce qu'il me semblait une éternité, j'entendais des cris et des disputes entre deux voix. J'étais sûre d'une chose : il y avait Sean dans le lot. Et le ton de sa voix me faisait froid dans le dos. Je ne l'avais jamais vraiment entendu hurler ou se mettre en colère. Et de toute façon, je n'aimais pas ça. Je détestais cette façon qu'il avait de crier contre la jeune femme qui se trouvait dans la pièce. Cela ne se faisait pas. Mais qui sait, sans doute que j'aurais fait la même chose si je me trouvais à sa place.
    Je n'avais envie que d'une chose : me recroqueviller sur le lit, les genoux contre la poitrine, mes bras entourant mes jambes. Peut-être que la douleur se serait estompée. Malheureusement, j'étais à peine capable de bouger un doigt. Je ne sentais plus aucune force traverser mes muscles. Je n'étais qu'une victime.
    J'entendis un coup brutal, et une pensée horrible me vint à l'esprit. Et si Sean avait poussé la jeune femme ? En était-il capable ? Je priais pour qu'il ne l'ait pas fait, mais pourtant, je savais qu'il avait péter les plombs. C'était évident. Il n'arrivait pas à contenir sa colère.
    Soudain, je sentis une main froide se poser sur mon front, puis sur mon bras. J'avais envie que les deux mains de la particulière s'en aille, tellement je mourrais de chaud. J'avais l'impression de cuire sous un soleil de cinquante degrés. La sueur perlait contre mon front brûlant. Puis, tout d'un coup, je sentis un picotement me traverser le front entier, et une sensation de fraîcheur fit son apparition. Je soupirai de bonheur quand je ressentis une fois de plus cette même sensation, mais sur mon bras à présent. Sean avait sûrement fait appel à une particulière sachant manier l'art de la guérison. C'était pour cela qu'il s'était mis en colère. Il restait impuissant face à elle qui pouvait faire quelque chose. Il était compréhensible, au fond.
    Puis, tout à coup, elle posa délicatement sa main sur mon ventre. C'est cette simple action qui aida mon corps à diminuer cette souffrance. Au bout de quelques minutes, je me sentais revenir à la normale. Ma température diminua plus rapidement que je ne le pensais, et la douleur fit de même. Pourtant, je demeurai toujours autant exténuée. En revanche, j'arrivais lentement à ouvrir les yeux, sans pour autant lever les paupières entièrement. Elles restèrent mi-closes, éblouie par cette lumière trop puissante à mon goût.

    J'arrivai à lever la main inconsciemment, cherchant mon ami, même si j'ignorais complètement où il se trouvait. Au moins, je recouvrai mes forces plus rapidement que prévu. J'essayais à présent d'ouvrir les yeux entièrement, voulant au minimum distinguer les silhouettes, mais le soleil ou l'éclairage de la pièce demeurait toujours trop fort, alors je les refermai une seconde fois, me laissant le noir pour seul refuge.


_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Ven 1 Mai - 0:55

Je m'asseyais sur la chaise, mon genou tressautait sous la nervosité. Je fixais le vide, même pas les jeunes filles. Je devais reporter mon attention sur autre chose, regarder Hope souffrir ne m'aiderait pas à me calmer, loin de là. Mes yeux passèrent en revus toute la pièce. Chambre de particuliers, rien d'anormale - si l'on enlevait la jeune fille sur le lit - je serrais les dents, détournant le regard. Le papier peint n'était pas des plus ... Coloré ou ne contenait pas des formes aussi exigus les une que les autres, rien qui pouvait me changer les idées. Et je ne sortirais pas de cette chambre sans que Victoria n'ai rien fait. À moitié courbé sur la chasse, je relevais les yeux en arquant un sourcil. Ce qui m'énervait le plus ? C'était surement qu'elle avait raison. Je pris conscience de mon acte - désespéré et pitoyable - mais je ne dis rien. J'assumais ce que j'avais fait, je n'avais pas le choix. Je haussais les épaules, elle comptait me faire quoi ? Me gifler une nouvelle fois ? Elle ne pouvait rien faire avec son don.
Mais ce n'étais pas une raison pour recommencer, ô que non. Je me sentais déjà assez ... Nul comme ça.

- Ah ouais ? Et tu comptes faire quoi, je peux savoir ?

Je ne devrais pas remettre de l'huile sur le feu, surtout avec elle, c'était une très très mauvaise idée. Mais c'était sortit tout seul, je fis comme si je m'en fichais - ce qui n'était pas tout à fait vrai, puisse qu'elle était la seule chance de survie de Hope, et je ne devais pas lui briser - donc non, c'était important, et je le savais.
Je lui lançais un regard assassin lorsqu'elle me dit ce que je devais faire. J'avais horreur de ça, mais je m'exécutais, pour celle que j'avais blessé. Je retenais une réponse acerbe et me levais pour m'asseoir sur le lit. Quoi dire ? Elle voulait que je parle de quoi dans un moment pareil ?! "Tiens, il fait beau dehors t'as vu ça ?" Très peu pour moi, je venais de passer pour le mec le plus idiot de la terre en quelques minutes, et je ne voulais pas que ça continu.

- Nan mais quel con.

Passionnant ce que je venais de murmurer. Mais c'était la seule chose qui me tournait dans la tête en ce moment. Après de longues secondes à regarder le vide, je décidais de me relever pour laisser place à Victoria.
Debout, je fixais les deux jeunes femmes, inquiet, aux paroles de la seconde, je m'affaissais totalement contre le mur, effondré. Elle n'y arrivait pas, elle ne pouvait pas l'aider. Le destin, son destin avait été scellé, à cause de moi. Le sol vint brusquent à la rencontre de mon coccyx, m'arrachant une grimace de douleur. Je posais ma tête contre le mur, yeux clos. Je ne pouvais pas oublier, plus maintenant. Je pourrais m'endormir là, comme ça, me réveiller dans deux jours, pour remarquer que la chambre etait vide. Si seulement cela pouvait être un cauchemar, au lieu de ça, non, c'était vrai. Tout.
Je ne faisais plus attention à ce qu'elle disait, elle allait surement partir prévenir l'ombrune de cet accident ? Je ferais quoi moi ? Homicide involontaire, ça c'était déjà produit ? Surement pas, il fallait que ça tombe sur moi. Évidement.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Ven 1 Mai - 20:22

Ça fonctionnait.Enfin, elle n'en était pas certaine, mais quelque chose se passait et Victoria devait croire que ce n'était pas le signe qu'elle rapprochait l'inconnue du gouffre de la mort. Le phénomène n'était pas régulier, Victoria était obligée de se concentrer énormément pour maintenir ce fameux courant froid qui passait d'elle à sa patiente. Elle ne voyait plus Sean, ni le décor de sa chambre ni les rayons de soleil qui s'introduisaient par la fenêtre ouverte. Plus rien d'autre ne comptait sue maintenir ce lien conducteur. La fille avait cessé de trembler. Victoria sentait une torpeur étrange l'envelopper au fur et à mesure que le temps passait. De la fatigue ? Pourquoi serait-elle fatiguée ? Il n'était que 14h ! Toujours était-il que ça lui compliquait la tâche, elle se surprit plusieurs fois à perdre son objectif de vue, plongeant pendant une fraction de secondes dans la somnolence. Une fois, elle faillit basculer sur la malade mais se reprit à temps, ouvrant grands les paupières. Elle ne comprenait rien à ce qu'elle faisait, mais elle constata avec effroi que la fille avait cessé de respirer. La panique gagna Victoria. Depuis quand ? Comment ? Est-ce que c'était à cause d'elle ? Pourquoi se sentait-elle si fatiguée, pourquoi les rayons du soleil ne frottaient plus sa joue ? Elle... Elle devait avertir quelqu'un tout de suite. Victoria se leva immédiatement, tremblante.

"SEAN ! Elle... Elle ne respire plus !"

La voix de Victoria avait viré dans les aiguës à la fin de sa phrase. Elle ne pouvait pas détacher les yeux du visage paisible de l'inconnue, les larmes ruisselant sur ses joues rendues pâles par la fatigue. Oh mon dieu, oh mon dieu, je l'ai tué.

_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Sam 2 Mai - 14:26

Je vis Victoria se relever rapidement, paniquée. Surpris, je fis la même chose en la dévisageant. Je devins blême à ses paroles, puis je m'approchais en courant. Mes mains tremblaient, j'osais à peine regarder Hope.
Donc tout était fini avant d'avoir commencé ?
Je me retournais vers Victoria qui pleurait, je ne lui en voulais même pas, aussi étrange que cela puisse paraître. Je me sentais plutôt coupable d'avoir fait ce que j'avais fait, aux deux présentes dans la piece. L'une n'était plus, par ma faute, et elle, je lui avais fait du mal, je n'aurais jamais du.
Trois possibilités s'offraient à moi, et aucunes ne convenaient. Partir tout simplement, mauvaise idée, je ne pouvais pas laisser Victoria comme ça. Partir avec elle, mais on ne pouvait pas sans Hope. Rester, et fixer le vide, attendant que quelqu'un vienne nous chercher. Rien d'exceptionnelle. Je ne savais même pas quoi dire à Victoria, si je devais la consoler - dans cette situation, je ne devrais pas être cette place, mais bon -, lui crier dessus, ou lui dire de réessayer. Là non plus, je ne trouvais rien de très convaincant. Tout se mélangeait en moi, impossible de faire un tri maintenant. Je clignais plusieurs fois des yeux, comme pour bien comprendre ce qui arrivait.

- Je suis désolé.

À laquelle des deux filles ? Aucune idée, les deux, surement. De toute façon, la première n'entendra peut-être pas. Tout ceci était ma faute, entièrement ma faute et ce satané sanglier.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Sam 2 Mai - 15:43

Victoria n'en croyait pas ses oreilles. Quoi, il abandonnait ? Après tout ce qu'il a fait ? Le visage de Sean s'était littéralement décomposé. Il semblait perdu, complètement paumé dans un monde trop grand pour lui, comme un petit garçon. Il venait d'apprendre qu'il avait tué sa petite amie, quel choc ce devait être ! Il avait l'air tellement désespéré ! Son expression résolue fendit le cœur de Victoria qui sentit sa colère reprendre le dessus. Non, ça ne pouvait pas finir comme ça, il ne pouvait pas passer les restant de ces jours hanté par le souvenir malheureux de cette fille qu'il n'avait pas eu le temps d'aimer.
Victoria ne pouvait pas laisser cette histoire finir comme ça. Elle prit le visage de Sean entre ses mains pour l'empêcher d'éviter son regard une nouvelle fois et planta ses yeux dans les siens.

"Sean, écoute-moi bien, tu n'es pas un meurtrier et tu ne le seras jamais, d'accord ? Je t'empêcherai de le devenir, tu m'entends ? Je te le promets !"

Mais qu'est-ce qu'elle venait de dire ? C'était quoi cette promesse en l'air ? Elle ne pouvait pas ressusciter les morts ! Pourtant dans le feu de l'action, elle était persuadée de ce qu'elle avançait, que l'inconnue sur le lit devait vivre parce qu'elle l'avait décidé. Il y avait forcément quelque chose à faire, il y avait toujours quelque chose à faire ! Pas le temps de réfléchir, agis !
Victoria poussa Sean à l'écart et commença à la hâte un massage cardiaque, avec des mouvements rapides et efficaces. Un, deux, trois, appuie. Un, deux, trois, appuie.

"Tu n'as pas le droit de mourir, siffla-t-elle entre ses dents à l'inconnue. Je ne te laisserai pas faire."

Peu importait que ce qu'elle faisait semble pathétique ou désespéré, tout ce qui comptait c'était que la fille vive.
Aller ! Respire ! Respire, je t'en supplie ! Sean a besoin de toi ! Tu dois vivre !

_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Sam 2 Mai - 17:32

    Je me dirigeai lentement vers la pénombre. Je pensais que je faisais le chemin inverse. Que je distinguerais à nouveau la lumière sous peu. Mais je me trompais sûrement.
    Tout allait de mieux en mieux. Je reprenais espoir. La force revivait mes muscles. Le poison s'estompait à mesure que les minutes s'écoulaient. Je souffrais de moins en moins. J'étais prête à rouvrir les yeux pour faire face au visage inquiet de Sean, qui m'attendait sans doute. Mais ce n'était que de faux espoirs. Je devinais que le poison n'avait pas atteint mon cœur, que la plupart du toxique s'était répandue dans les autres membres : bras, jambes, abdomen peut-être. Or, je savais, au fond, que le poison ne devait pas rejoindre l'organe vital pour que je puisse me réveiller. Et ce fut certainement à la dernière seconde avant que la guérison ne s'achève, que le produit que Sean m'avait lancé me parvint au cœur. Parce que, tout à coup, je crus sombrer définitivement. La douleur que je perçus à la poitrine fut la plus forte de toute. C'était comme si le feu brûlait chaque recoin de tout mon thorax. Et c'est à ce moment-ci que je m'évanouis.
    Au moins, pendant un moment, je ne percevais presque plus cette souffrance. Mais, malgré tout, c'était de plus en plus difficile de tenir. C'était un tout autre mal. Je ne savais pas ce qu'il se passait, ce n'était que le trou noir. Puis, tout à coup, des images apparurent devant moi. Des images que j'avais déjà vu de mes propres yeux. C'était ma vie. Alors je compris que c'était la fin.
    Mes parents s'offrirent à moi, ces êtres que je n'avais plus vu depuis des années. Ma mère me fixait en riant, mon père à ses côtés souriant de toutes ses dents. Ma sœur, Selena, se tenait à ma droite et me regardait d'un air étrange. La scène changea. Je les vis une fois de plus, mais il n'y avait pas mon père. Ma mère hochait la tête tristement, Selena était à l'écart, me lançant un regard à la fois plein de chagrins et de colère. C'était le jour où je partis pour la boucle. Un moment si mélancolique et délivrant à la fois. Et si, maintenant, alors que je me préparais à la mort, j'aurais pu pleurer, je l'aurais fait. Parce que peut-être que si j'avais vieilli à leurs côtés, je ne serais pas dans cette situation.
    Quelques images passèrent rapidement, mais une seule attira mon attention plus que les autres. Elle représentait les yeux noirs jais de Sean. Ce garçon qui m'avait fait connaître l'amitié. Celui qui m'avait appris à aimer. Cette personne qui avait tant compté. Et à présent, il allait se retrouver tout seul.
    Un jour, quelqu'un m'a dit que personne ne devait rester seul. Qu'il existait obligatoirement un être fait pour lui. Ce souvenir me vint soudain, alors que j'étais à quelques secondes de ma fin. Je le savais depuis le début. Mais pourquoi n'avais-je rien fait ? Je savais que cette personne était là. C'était sûrement elle qui se tenait à mes côtés à l'instant présent. Elle qui m'avait aidé, malgré ce qu'elle avait fait.

    Les images s'estompèrent en une fraction de seconde, et les ténèbres disparurent. Je sentis soudain une force me vriller la poitrine à plusieurs reprises, et je compris que je reprenais connaissance. Puis tout à coup, sans que je sache quelle force m'aidait à faire ça, mes paupières s'ouvrirent en grand et j'inspirai un grand bol d'air, comme si mes poumons n'avaient plus fonctionné depuis des siècles. La lumière m'éblouit les yeux, mais je les laissai ouvert, de peur qu'en les refermant, la sobriété refasse son apparition. Toujours allongée sur le lit, je tapotai un côté de celui-ci avec ma main droite, me tenant la tête avec la gauche. Un mal me vrillait le crâne. Je ne comprenais vraiment pas. N'avais-je pas été morte quelques instants plus tôt ? Si. J'en étais sûre. Pourtant, quelque chose avait fait en sorte de me faire tenir le coup. Ou quelqu'un. Je pensais directement à Sean, mais comment aurait-il fait ? Il n'avait pas le pouvoir de guérison. Non. C'a avait été l'autre personne qui se trouvait dans la pièce.
    J'hésitai à me redresser, de peur de voir le sol tanguer.

    « Sean.. ? Est-ce que t'es là ? » demandai-je d'une voix rauque.

    C'était la première chose qui me venait en tête. J'avais besoin de dire quelque chose pour que quelqu'un se montre. J'espérais juste qu'il était encore là.

_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Mar 5 Mai - 21:07

Je dévisageais Victoria. Je n'étais pas un meurtrier, si je n'avais pas eu ce don elle ne serait pas morte. J'aurai eu empathie ou télékinésie, elle ne serait pas dans un lit dans un état critique. Je n'en etais pas un, je ne le serais jamais.
Je me décalais pour lui laisser place, et je regardais ses gestes. J'esquissais un sourire en voyant son acharnement. Si Hope s'en sortait, se serait à Victoria de la remercier, pas à moi. Et je ne savais même pas comment je verrais la jeune fille désormais. Comme celle qui avait sauvé une amie ? Surement, je verrais le temps venu.
Une voix m'alerta, je m'avançais précipitamment vers Hope, qui avait les yeux mis-clos. Je dévisageais les deux femmes un moment, avant de comprendre que Hope était vivante. Un léger sourire vint doucement s'installer sur mon visage, mais j'étais crispé comme jamais. Je m'avançais vers Victoria, posais ma main sur son épaule pour la décaler un peu.
La réalité vint me frapper telle une gifle, mes yeux s'arrondirent en regardant la jeune fille dans le lit. J'avais étais un lâche, un idiot, un pessimiste de première. Et la culpabilité s'ajoutait au tout. J'allais m'asseoir à côté d'elle, avant de me reprendre. Comment réagirait-elle en me voyant ? Ma mâchoire se contracta, et finalement, je m'éloignais en lançant un regard désolé.

- Je vais y aller. Elle n'a pas besoin de moi.

La preuve, tu l'as sauvée, elle sera sur pieds d'ici peu. Je n'avais plus aucune raison de m'inquiéter. Elle sera dans de meilleures mains avec Victoria.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Mar 5 Mai - 21:50

Victoria leva les yeux au ciel. Il faisait quoi cet abruti ? Sa copine était sauvée, il allait pas lui tournée le dos comme ça ! Non mais sans blague, il comptait vraiment se sauver comme ça sans rien lui dire, alors que ça crevait les yeux qu'il pouvait y avoir bien plus entre eux ? Ils avaient des choses à se dire, et s'ils n'en avaient pas, ils allaient en inventer ! Un sauvetage ça se fait pas comme ça, merci bien, Victoria s'était donnée assez de mal pour maintenir en vie la fille dont elle ne connaissait même pas rien que le prénom, et il n'allait pas tout gâcher en se sauvant comme un gamin pris en faute !

"AH NON ! Tu ne vas pas te sauver comme ça alors que le plus dur est passé ! J'ai eu assez de mal à la maintenir en vie, alors tu vas revenir bien gentiment prêt de ce lit et tu vas lui parler ! Moi, je ne sais même pas comment elle s'appelle, je ne serais d'aucune utilité, elle a besoin que quelqu'un lui tienne compagnie et tu vas t'y coller !"

Sur ce, elle fila lui empoigner le bras, le ramena vers le lit et lui appuya sur les épaules pour le forcer à s'asseoir dessus.

"Je vais me rincer le visage ! Si tu sais pas quoi dire, hé bien, trouve ! Je ne sais pas moi, excuse-toi, il suffit de parler et ça suffira !"

Sur ce, elle claqua la porte de la petite salle de bains derrière elle et la ferma à clef par réflexe de tous les jours. Victoria se passa de l'eau sur la tête et s'appuya sur le lavabo, contemplant son visage tiré et ses cernes qui lui paraissaient énormes sur son visage creusé. C'était affreux, elle avait l'air d'un cadavre ! Si seulement elle avait son maquillage, elle pourrait arranger ça, mais non, en 1940 sur une petite île perdue au Pays de Galles, tout le monde se moquait d'avoir un bouton sur le nez ou un teint miteux ! Bon sang que c'était rageant ! Victoria avait l'air aussi en forme que si elle était passée sous un rouleau compresseur, c'était dire la catastrophe ! Mon dieu !
En vérité, elle savait que Sean s'en fichait complètement mais elle son apparence la rebutait même lorsqu'elle était parfaite, donc... Et puis c'est lorsqu'elle s'aperçut qu'elle s'était cassée un ongle qu'elle sentit le vase déborder. Oh, ce n'était qu'un détail superflu mais vous savez, quand on est fatigué, un rien peut vous faire craquer. Et c'est ce qui se déroula justement là.
La jeune fille s'assit par terre et sanglota doucement, en se demandant dans quel monde de fous elle avait encore atterri.

_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Mar 5 Mai - 22:48

    Lentement, j'émergeai de ma torpeur. J'avais très mal à la tête, après tout ce qu'il s'était passé. Tout mon corps était engourdi, j'avais l'impression de ne plus ressentir aucun de mes membres. Pourtant, ils étaient tous là, ils n'avaient pas disparus pendant que je "dormais". Aussi, j'aurais perdu la tête si ça avait été le cas.
    A ma plus grande surprise, je me remettais assez vite. C'était comme si je venais juste me réveiller d'un sommeil pesant et douloureux. A présent, je pouvais ouvrir les yeux entièrement sans être éblouie par la lumière. Je passai ma main dans mes cheveux, et remarquai que mon front était en sueur, bien que je n'avais plus autant chaud qu'auparavant. Je me relevai difficilement pour me retrouver en position assise, dos au mur, avec la sensation d'avoir des fourmis dans tout mon corps. Je frottai mes yeux fatigués, avant de tourner la tête en entendant la voix d'une jeune femme. Pendant une seconde, j'avais complètement oublié la présence des deux personnes dans la pièce.
    Celle qui se tenait derrière Sean était une très belle femme. Ses cheveux blonds tombaient à peine sur ses épaules, et ses yeux bleus-gris étincelaient à la lumière qui filtrait par la fenêtre. Elle faisait très mure, mais je devinai qu'elle avait à peine l'âge de Sean et moi.
    Celui-ci avait le regard désolé, et je fus stupéfaite en voyant la jeune femme l'asseoir de force à mes côtés. Je ne savais plus où me mettre, alors que, pourtant, il n'y avait aucune raison à cela. Cette dernière lui parla comme si je n'existais pas, et s'enferma dans la salle de bain, seule. Pendant une minute, je ne dis rien, me contentant d'attraper les draps de mes deux mains. Une seule chose me trottait dans la tête.

    « Sean, je ne veux pas que tu te sentes coupable. »

    Je ne voulais pas, ô grand jamais, qu'il se sente coupable pour ce qu'il avait fait. Car je le savais, au fond de moi, qu'il ressentait obligatoirement une pointe de culpabilité. Aussi infime soit-elle.

_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Mer 6 Mai - 21:40

Je m'apprêtais à sortir, mais je me retournais brusquement en entendant Vitoria crier ainsi. Depuis quand elle m'obligeait à faire des choses ? Tenir compagnie à une fille que j'ai failli tuer, elle n'avait donc rien trouvé de mieux à dire ? Je fis un peu de résistance lorsqu'elle me prit le bras, avant de la laisser faire, c'était pas le moment de se reprendre un soufflet de sa part. Je m'asseyais donc sur le lit, mais l'envie de sortir était bien encrée dans ma tête. J'allais me relever lorsque Victoria partit dans la salle de bain. Elle me laissait réellement là. Je déglutis et me retournais vers Hope, en esquissant tout de même un sourire, mais je ne pus m'empêcher de me crisper en l'entendant. Il y avait mieux comme début de discussion, et de scène aussi, parce que bon, une fille qui avait frôlé la mort à cause d'un mec qui était assit à côté d'elle, il y avait moins étrange, et moins gênant, pour le garçon en question.
Je ne savais plus si je devais nier, ce qui me ferait passer pour un sans coeur et elle me prendrait surement encore plus pour un monstre, et acquiescer, ce qui serait surement le meilleur des choix. Je hochais alors la tête, en baissant les yeux sur mes mains qui reposaient sur le matelas.

- Le principal, c'est que tu es vivante, hein ?

J'esquissais un sourire, qui sonnait qui sonnait faux, finalement, je regardais le mur en face de nous, incapable de voir la jeune fille assise et anciennement souffrante.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Jeu 7 Mai - 17:50

    J'hochai silencieusement la tête en réponse à sa question. Il avait raison. Le plus important était que je fusse en vie, et non se demander s'il se sentait coupable. Même si je savais qu'au fond de lui, il ressentirait toujours une pointe de culpabilité, aussi infime qu'elle soit. Je regroupai mes jambes contre ma poitrine, les entourant de mes pauvres bras dépeuplés d'énergie. Je venais d'échapper de peu à la mort et j'étais vivante. Tout ça me paraissait complètement surréaliste. Je devrais être traumatisée, être même terrifiée par l'individu qui était assis à quelques centimètres de moi. Pourtant, je ne l'étais pas. Et je ne savais pas du tout pourquoi.
    Tout à coup, je me mis à penser à la jeune femme réfugiée dans la salle de bain. Je tournai la tête vers Sean. Ils avaient l'air proche, même si cette dernière lui avait crié à la figure quelques minutes auparavant. Etaient-ils ensemble ? Ressentaient-ils quelconque sentiment l'un envers l'autre ? Allant droit au but, je décidai de poser la question directement à Sean. Mais ce fut également pour changer de sujet.

    « Avec la fille... Vous êtes ensemble ? »

    A mon plus grand regret, ma voix se brisa sur la fin. Je ne savais pas comment je réagirais s'il répondait « oui ». Sans doute serais-je faussement contente pour lui.

_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Ven 8 Mai - 21:22

Il eut un blanc. Un silence où l'on n'entendait que le bruit de notre propre coeur. Je jetais régulièrement des regards à la porte pour voir si Victoria sortait, mais non, la porte demeurait close, et ce silence était de plus en plus gênant. Je ne voulais pas parler de ce qui venait d'arriver, mais je ne savais pas quoi dire non plus. Je regardais de temps à autre Hope, mon regard croisa le sien, je le détournais immédiatement, jusqu'à ce que sa question vienne. Je relevais la tête en riant avant de désigner la porte d'un signe de main.

-Avec Victoria ? Jamais elle est bien trop chiante.

Bien sur que je plaisantais. Enfin, à moitié. Elle pouvait être extrêmement pénible, je me voyais mal lui tenir compagnie tout le temps. Puis, même si elle n'était pas vilaine loin de là, je ne me voyais pas avec elle. Amie, oui, petite amie ? Non. Elle avait vraiment cru que nous étions ensemble ?  Nous n'étions pourtant pas si proche, du moins, je ne le trouvais pas, autant lui enlever tout de suite l'idée que j'étais avec elle.
Je souriais, un peu plus détendu. Qu'elle change de sujet m'arrangeait. Avec un peu de chance, je pourrais oublier qu'elle était dans un lit et qu'elle avait été proche de la mort par ma faute. Avec un peu de chance. Ce qui n'était pas gagné.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Ven 8 Mai - 22:25


    Je ris en l'entendant annoncer cette réplique contre cette Victoria. Je ne la connaissais pas du tout, et ne savais donc pas quel caractère elle possédait. En tout cas, d'après le peu que j'avais entendu, elle avait l'air d'avoir un tempérament assez difficile. Ses cris et ses paroles que j'avais pu écouter pendant mon sommeil m'avaient fait prendre conscience de ceci.
    Je fixai le mur en face de nous. Je n'avais aucune idée de ce que je pouvais dire à Sean qui permettrait de ne pas nous sentir mal à l'aise tous les deux. Je ne pensais qu'à ce qui était arrivé. Combien d'heures s'était-il écoulé ? A mon avis, il était le milieu de l'après-midi. Tout ce temps que j'avais passé dans l'inconscient m'avait paru une éternité, chaque minute avait été des heures de souffrance. Mais pendant toute cette durée, j'avais un gigantesque trou noir. Je n'avais vécu que dans mes songes, je ne savais pas ce qui s'était passé dans la vie réelle.
    Je décidai de lui demander. Après tout, j'avais le droit de savoir.

    « Qu'est-ce qu'il s'est passé après la scène de la rivière ? Je ne me souviens de pas grand chose.. »

    Je fis la grimace, consciente que Sean allait sans doute être embarrassé ou vexé de devoir se remémorer tout ça.
[/justify]

_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Lun 11 Mai - 19:06

Encore abasourdis par sa question, mon esprit divagua jusqu'à la jeune fille dans la salle de bains. Ressentais-je un quelconque sentiment pour Victoria, enfin autre que de l'amitié ? ça me semblait totalement absurde. Je me tournais vers Hope, tout semblait différent avec elle. Plus... étrange ? Non, ce n'était pas le mot, C'était juste différent sans que je puisse dire ce qui l'était et ce qui ne l'était pas. Vous alliez me dire, les sentiments et moi, je n'étais pas toujours capable de les définir.
J'us envie de me relever lorsque sa question vint. Il ne s'était pas passé grand chose, mais trop en même temps. J'allais devoir lui répondre, je ne m'éclipserais pas comme j'avais voulu le faire juste avant.

- J'ai galéré pour te ramener ici, j'ai demandé de l'aide à Victoria. Tu as failli mourir, elle t'as sauvé.

Et moi, je n'avais rien fait. J'avais paniqué et l'ai laissé faire. Mais je n'aurais pas dû utiliser mon don alors qu'elle était là. Je savais très bien qu'il était dangereux, j'avais fait le con par peur, en pensant que le sanglier allait l'attaquer. Le résultat n'était pas jolie, jolie.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Sam 16 Mai - 22:56

    Visiblement, Sean n'avait pas très envie de rentrer dans les détails. Cela le dérangeait-il ou lui faisait-il trop mal ? En tout cas, il n'avait pas combler mon trou noir, j'avais déjà deviné toute seule son récit sans beaucoup de mal.
    Je m'assis d'une autre manière, en changeant de place, du fait que je pouvais à présent voir Sean de face. Je bougeai difficilement, en ayant quelque peu mal dans tout le corps. Cela s'atténuait lentement depuis que le poison avait disparu, mais l'engourdissement y était encore. Je levai les yeux vers Sean, lequel me dominait légèrement. Je n'étais pas petite de taille, mais lui était beaucoup plus grand que moi. Il fixait le vide, les yeux plongés dans la contemplation du sol. A quoi pensait-il ? Je n'en avais pas la moindre idée, et d'un côté, je n'avais pas envie de savoir. Il tourna la tête lentement vers moi, comme s'il se rendait à peine compte que je l'observais. Puis je constatai que nos visages étaient vraiment très proche l'un de l'autre. Je sentis son souffle entrer en contact avec ma peau. Ses iris étaient plongés dans les miens, et je les contemplai, noirs comme la nuit ténébreuse qui irradiait le pays dès le soleil couché. Mes prunelles se posèrent sur ses lèvres contre mon gré, et une soudaine envie m'enveloppa. Je rapprochai mon visage du sien, essayant d'être le plus possible à sa hauteur. Et, sans m'en rendre tout de suite compte, je posai doucement mes lèvres contre les siennes.
    Qu'est-ce que j'étais en train de faire ? Je n'aurais pas du faire ça. J'aurais dû garder mes sentiments pour moi, car à présent, il savait tout. Je devrais même me décrocher de lui, mais je n'en avais pas la force. Je me sentais bien, à cet instant-là. La chaleur qui m'encercla me fit perdre toute situation, et je fermai les yeux, espérant faire perdurer ce moment.

_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Dim 17 Mai - 0:43

Je me retournais doucement vers elle. Arriverais-je un jour à enlever cette image d'elle, au bord du gouffre ? Je l'espérais, sincèrement. Je me voyais mal me consumer à petit feu à cause de la culpabilité produite par cette journée. J'essayais d'esquisser un sourire rassurant, se finissant en une légère grimace que je cachais.
La suite me surpris énormément. Elle se releva un peu vers moi et posait lentement ses lèvres contre les miennes. Je m'immobilisais totalement levant les yeux vers la jeune fille. Les pièces du puzzle s'emboîtèrent lentement tandis que je sentais toujours le doux contacte qu'elle me procurait. Alors que le désordre dans ma tête formait enfin quelque chose de concret je relevais les yeux vers Hope, qui elle, venait de clore les siens. Lentement, je me détachais de ses lèvres en esquissant un vrai sourire et remettant une de ses mèches de cheveux derrière ses oreilles. Je ne voulais pas qu'elle croit que je la rejetais, mais je ne savais pas comment le lui démontrer.

- J'aime beaucoup comment tu montres ce que tu ressens. Tu m'apprendrais ?

Lui murmurais-je. Laissant un petit silence, je détaillais ses yeux, qui semblaient aussi brillants qu'un cristal miroitant. Finalement, je copiais son geste ne pouvant me retenir de sourire puis, je me rassis face à elle, n'oubliant pas de regarder tous son visage, comprenant à quel point il était délicat.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ★
Messages : 415
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : Dans un hamac avec Josh.

Feuille de personnage
Avatar : Jennifer Lawrence.
Âge : 17 ans physiquement, 56 ans réellement.
Particularité : Maîtrise de l'air.
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Dim 17 Mai - 11:26


    Je n'aurais jamais cru que Sean se laisse autant aller avec moi. J'avais pensé qu'il me repoussât, brutalement ou calmement, préférant une simple amitié. Mais  quand il me rendit son geste, tout questionnement disparu de mon esprit. A vrai dire, je n'étais pas très doué pour ce genre de chose. Bon, d'accord, je n'avais aucune expérience et étais complètement nulle. J'avais fait ça inconsciemment, je n'avais pas pu m'en empêcher. J'esquissai un sourire après qu'il me donnât un baiser, une fois de plus sur les lèvres. Est-ce vraiment possible que quelque chose se passe comme on l'aurait tant voulu ?

    « C'est facile, chuchotai-je avec un sourire en coin. On fait juste comme ça. »

    Je me rapprochais de lui, puis, pour la troisième fois consécutive, je posai mes lèvres contre les siennes. Je ne savais vraiment pas ce que je faisais, ce n'était pas dans mes habitudes de réagir de cette manière. C'était la présence de Sean qui me le permettait. Il était à présent la personne en qui j'avais le plus confiance -même avec la scène de la rivière- et la personne que j'aimais le plus dans la boucle. Que quiconque me l'enlève, il ne survivrait pas. J'attrapai la douce main de Sean et la serrai.

_________________


« Il est possible de fuir celui que l’on craint, de lutter contre celui que l’on hait. Lorsque l'on aime son assassin, on n’a plus le choix. Car comment fuir et lutter si cela signifie blesser l’aimé ? Si la vie est la seule chose à lui donner, comment la lui refuser ? Quand on l’aime réellement ? »
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 154
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Dans un lieu ou le calme est maître.

Feuille de personnage
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Âge : 17 ans
Particularité : Émission de poison
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   Dim 17 Mai - 15:10

Un nouveau sourire se dessina lentement sur mes lèvres, je ne pensais pas que la sentir contre moi pouvait être aussi agréable. Je sentis son souffle sur ma peau et ne pus m'empêcher de vouloir le sentir de manière continu, de ne plus me détacher d'elle, de ressentir sa présence vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Je regardais sa main qui tenait la mienne, elle semblait bien plus aventureuse que moi. Apres tout, c'était elle qui avait commencé et qui continuait, je devrais peut-être me réveiller.
Je fis en sorte de me décaler pour m'allonger sur le lit, un bras calé derrière la nuque, ne détachant pas mon regard des yeux de la jeune fille. J'us une toute petite pensée pour Victoria, toujours dans la salle de bain avant de choisir de l'ignorer. J'irai la voir apres.

- Bah alors, tu prends pas ton temps toi, putain.

C'était quoi ? La troisième fois que nous nous voyons ? Au moins le coup de foudre avait été des deux côtés, c'était surement le principal.

_________________

Juste, Sean ne se dit pas Sin mais Cheun :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Victoria [Hope Brown ~ Victoria Dyron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» (F/LIBRE) Victoria Justice - La petite soeur
» 1- Christal Houston VS 2- Victoria Vodar [FINALE]
» Victoria Alisa . Cavalieri
» Partie multi Victoria II
» Victoria Justice (négociable) • Nina Chevalier • 25 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Maison des particuliers :: Chambres des particuliers-