Partagez | 
 

 Jour de soldes manqué [Enora Williams; Victoria Dyron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 113
Date d'inscription : 17/04/2015
Localisation : Ici --> *

Feuille de personnage
Avatar : Madilyn Paige
Âge : 16 ans
Particularité : Vol
MessageSujet: Re: Jour de soldes manqué [Enora Williams; Victoria Dyron]   Jeu 30 Juil - 17:01

Je vois Victoria se retenir de rire, et rougis. J'ai même pas fais exprès ! Je suis juste un peu maladroite. Un peu beaucoup.
Mais soudain, l'émotion changé chez elle suite à ma question. Oups. Je pense que je n'aurais pas dû. Victoria se cache le visage grâce à son chapeau. Mince alors... Ses parents sont morts ! Étant debout, je n'arrive absolument plus à voir son visage. Je ne sais pas si elle pleure. Merde. Peut-être qu'elle pleure ! Et je fais quoi moi ?! Non... Non elle ne pleure pas. Je suis sur que ce n'est pas son genre. Autant changer de sujet.

- Hum... Heuu... Est-ce que.. Attends...

Je fronce les sourcils, en réfléchissant à ce qu'elle à dit.

- Un gala ? Genre avec des diamants ? Enfin tu sais, les trucs de riches ? Pardon, je me calme.

Je reprends ma respiration. J'ai complètement oublié l'histoire de ses parents.

- Enfin... Tu es riche ?

_________________

Oh, my happy little pill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Jour de soldes manqué [Enora Williams; Victoria Dyron]   Ven 31 Juil - 22:01

Victoria enleva son chapeau en rajustant une mèche de cheveux blonds du bout des doigts, désireuse que son interlocutrice voit son visage. On ne pouvait pas y lire grand chose, seulement de l'ennui et une pointe de regrets qu'elle laissait paraître pour olus de crédibilité. On avait l'impression qu'elle prenait la situation avec un calme incroyable et c'était précisément ce que Victoria tenait à montrer au reste du monde.
Les yeux de la jeune fille mettaient souvent ses interlocuteurs mal à l'aise, si clairs qu'ils en paraissaient éternellement méprisants, et Victoria en jouait souvent. Mais cette fois-ci, elle laissa dériver son regard sur le parc désert. Si elle avait de l'argent ? Oui, elle en avait eu, ou plutôt ses parents en avaient eu, et si elle était encore dans son monde à l'heure actuelle elle aurait hérité de millions. A moins que son père, éternel salaud, ait légué tout à son cousin, qui avait eu la chance d'être un garçon. Ses parents... Il avait suffi d'un instant d'inattention pour leur ôter la vie comme de minables insectes nuisibles. L'argent n'avait pas suffi. Pourquoi avait-elle été épargné ? Parce que son père n'avait pas souhaité que tous la voit descendre de sa limousine privée en leur compagnie. Ultime hypocrisie qui avait sauvé la vie de sa fille, et la laissait plus démunie que jamais.

"Oui, mais l'argent n'a pas retardé leurs morts," grinça-t-elle, sarcastique.

_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 113
Date d'inscription : 17/04/2015
Localisation : Ici --> *

Feuille de personnage
Avatar : Madilyn Paige
Âge : 16 ans
Particularité : Vol
MessageSujet: Re: Jour de soldes manqué [Enora Williams; Victoria Dyron]   Ven 14 Aoû - 22:18

Je regarde Victoria enlever son chapeau et observer le parc, avec une once de tristesse dans les yeux. Comme je ne la connais pas vraiment je ne sais pas si cela signifie qu'elle n'en a presque plus rien à faire, ou alors qu'elle retient toute sa tristesse de déferler. Je fronce les sourcils désireuse de connaître le vrai fond de ses pensées.
Seulement, avant que je n'ai eu le temps d'émettre ne serait-ce qu'un seul son, Victoria décide de s'exprimer. Je m'assoie à côté d'elle, en grimaçant légèrement à cause de ma chute récente, pour être à sa hauteur.

- C'est vrai. Je suis désolée.

J'ai du me forcer pour ne pas ajouter : "Vois le bon côté des choses. Tu es maintenant héritière d'une énorme somme d'argent !". Sauf que de un, ça ne se fait pas, et de deux, ça aurait fait mal polie. Et j'essaye aussi de faire meilleure impression qu'au départ.
Je baisse la tête, en contemplant mes mains. Je ne sais plus quoi dire, mal à l'aise. Je n'ai jamais connu la mort. Jamais un de mes proches n'est mort de mon vivant. Mes grand-parents maternels étaient encore vivant lors de mon départ dans les boucle, ainsi que ma grand-mère paternelle. Mon grand-père paternel était déjà mort à ma naissance. J'imagine seulement qu'à ce moment là on ressent une immense tristesse, ainsi qu'un sort d'impression d'impuissance et d'injustice. Enfin... J'imagine.

_________________

Oh, my happy little pill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-limits.forumactif.org
avatar
Membre ♫
Messages : 110
Date d'inscription : 28/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Diane Kruger
Âge : 17 ans
Particularité : Contact curatif
MessageSujet: Re: Jour de soldes manqué [Enora Williams; Victoria Dyron]   Jeu 20 Aoû - 21:03

    Enora eut le tact de ne rien ajouter du tout. Victoria n'aurait pas supporter un "mes condoléances". Elle se serait sûrement mise en colère, et Victoria en pétards, c'était jamais bon pour la suite. Déjà qu'elle était assez invivable dans son état normal, alors en proie à des émotions fortes... ça aurait donné, à coup sur. Une bonne flopée de cris à moitié hystériques et d'accusations venimeuses, et encore, si elle retenait les larmes de rage et d'impuissance qui couleraient à coup sur si on la poussait dans ses retranchements. Et pour finir, Victoria aurait sûrement laisser sur place une Enora hébétée, et peut-être désolée, pour aller se planquer quelque part où personne ne verrait son chagrin.
    En fait, Victoria ne réalisait toujours pas. Certes, ses parents avaient toujours été horribles avec elle, mais comment s'habituer à l'absence des êtres qui la rabaissaient continuellement ? La vie était-elle vraiment plus, disons, vivable sans eux ?
    C'était des questions sans réponse auquel seul le temps pouvait faire quelque chose.

    "T'as pas à l'être. Tu n'y peux rien."

_________________

« Il n’y a pas de faibles, il n’y a que des gens que ne savent pas ce qu’ils valent. » – Daniel Pennac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jour de soldes manqué [Enora Williams; Victoria Dyron]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jour de soldes manqué [Enora Williams; Victoria Dyron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Parc-