Partagez | 
 

 [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Membre ♫
Messages : 1114
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Sam 7 Mar - 18:38

Il s'assit. Génial. Si ça continuait dans deux heures il tremblait de la tete au pieds et commençait à divaguer. Je grinçais dents, si j'avais été télépathe je lui aurais crié qu'il etait humain en plus d'être particulier et qu'il ne pouvait pas combatte la maladie comme si il etait un dieu tout puissant.
Il savait ce qu'il faisait ? Je ne voulais pas l'agacer pour qu'il me dise que j'étais collante, meme si je savais que à des moments je devais l'être. Je fis un pas, dans leur direction avant d'écouter la jeune fille brune. Qu'elle ne recommence pas hein ! Là William ne survivrait jamais ! Je le regardais de nouveau, son état ne s'améliorait pas. Je soufflais avant de me mettre à côté de la jeune fille qui vint se teleporter sur haut d'une branche. Un frisson me parcouru. Rien que ça, c'était trop haut pour moi. Je serais capable de tomber à la renverse et de me casser quelque chose... J'étais mieux au sol ou dans la neige, la hauteur, l'air, très peu pour moi ,merci. Je m'approchais un peu de William avant de siffler entre mes dents tout bas :

- Tu n'es pas surparticulier, tu sais très bien que ça va pas. Tu ne fais que aggraver là.

Je m'éloignais en le fusillant du regard avant de regarder la jeune fille encore sur le haut de l'arbre, en enlevant toute colère de mon regard. Pas la peine de se la remettre à dos...
Les personnes avec le don de la téléportation ne devaient pas avoir le vertige, tant mieux pour eux, de toute façon je ne voyais pas ce que je pourrai faire en haut. Regarder la vue ? On peut le faire de la falaise.
Bon si ils aimaient ça, je n'irai pas les rejoindre en tout cas. Mais Will ne montera pas la rejoindre. Je lui interdirai, si il tombait dans l'inconscience du haut de l'arbre et chutait ? Je baissais les yeux en clignant plusieurs fois de suites pour m'enlever cette idée d'horreur.


_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 949
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Sam 7 Mar - 19:06

    William garda les yeux mi-clos, puis les ferma tout à fait. Il en avait déjà marre de tout ça, et ce n'était que le début. Il venait à peine de se remettre de la fièvre passée, et voilà qu'il devait en affronter une nouvelle ? Mais comment faisait-il son compte ? ça y est, il avait l'impression de bouillir sur place. Mal à l'aise, il se cala un peu plus contre le tronc, ramenant ses genoux contre ses avant-bras. Il aurait du partir tout à l'heure, son état s'aggravait de minute en minute. Il n'avait pas envie de revivre les annonces morbides qu'Anaïs lui avaient fait à son réveil il y avait tout juste une semaine. Et le meilleur moyen d'éviter ça, ce serait de mettre les voiles. Tout de suite. Il n'arrivait même plus à se concentrer sur ce que faisait Elsa, donc se dévisser le cou pour voir où elle avait atterri... Il se prit la tête entre les mains puis se redressa un peu, en captant enfin les paroles d'Anaïs. La jolie blonde l'observait et ne semblait pas très contente.
    Elle a raison, Will. Lève-toi et va-t-en.
    Plus facile à dire qu'à faire.
    "Je crois que... Je vais m'en aller," marmonna-t-il pour Anaïs et Elsa, bien qu'il doute que cette dernière l'eut entendu, d'où elle était.
    Son estomac faisait des embardées à tout bout de champ et les points noirs devant ses yeux refusaient de s'arrêter de danser, et il faillit les engueuler à voix haute, ce qui n'aurait pas rassuré les deux filles. Et puis il avait chaud chaud chaud. C'était intenable.
    "Mais éteins le four, bordel !"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1114
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Sam 7 Mar - 19:57

Non... Non ! NON ! Je regardais William assit contre l'herbe genoux repliés. Ce n'était pas possible bordel ! Je serrais les dents en regardant Elsa en haut de l'arbre. Elle descendait maintenant ?!
Je devais faire quelque chose où ces deux prochains jours seraient comme les autres !
Je m'avançais en courant vers lui. La fièvre était bien là, et je fus surprise par ce qu'il venait de dire. Je le dévisageais quelque seconde avant de me pincer la lèvre en me répétant intérieurement de ne pas paniquer. Il y avait forcément une solution. Il n'y a pas de problème ! Que des solutions ! Mais il fallait la trouver. Mon regard fixé sur lui je regardais son état empirer aux fils des minutes. Je lui avais dis putain ! Il ne pouvait pas m'écouter ?!
Là, je me souvins de quelque chose. Cela datait d'il y a bien longtemps, à mon arrivée dans la boucle. Je voulais juste oublier ma famille alors j'errais dans les jardins ou je lisais des livres, souvent sur les particuliers. Et j'étais déjà tombée sur une page avec mon don. Ce n'était pas le plus fréquent, il y avait peu d'informations dessus. Mais je me souvenais d'une chose.
Je fronçais les sourcils, je n'avais jamais essayé, mais je devais trouver comment le faire. Apres tout ? C'était mon don. Je lançais un regard à Elsa avant d'attraper la main chaude du garçon, la fièvre prenait de l'ampleur, et pour une première tentative, ce ne serait pas la plus facile...
Je devais me couper littéralement du monde. Je fermais les yeux pour me concentrer. Couper tout bruit autour de moi, meme le murmure des feuilles dans le vent, la chant des oiseaux, sa respiration déjà sifflante. Je devais me couper de toute sensation, peur, malaise, douleur, et ne sentir que sa paume, sa main et la chaleur qu'elle dégageait, son corps qui devait faire exactement la même chose.
Je prenais une grande inspiration avant de sentir le froid me traverser pour entrer dans le main du jeune homme. Maintenant il s'agissait de réussir. Lancée, je finirai. Sans laisser le temps aux deux de poser de questions je fermais tout mon esprit, le visage crispé par l'effort.  Le froid venait et repartait par petite touche. Je sentais le froid qui me traversait. La température de sa main baissait sans être glaciale, je me sentais déjà faiblir. Mais j'étais dans la bonne direction. La température baissait peu à peu. Je ne pouvais pas le geler, mon corps me l'interdisait de toute façon. Le froid me passait, glacial pour revenir vers le jeune homme tremblant de fièvre. Ma deuxième mains me retenait sur l'heure qui devenait blanche à son tour. Mais la chaleur s'atténuait peu à peu, elle laissait place à la glace qui elle se réchauffait pour donner ce qu'il fallait.

Apres un long moment, tout revint à la normal. La sueur perlait sur mon front mais il n'y avait plus de fièvre, rien.
J'ouvrais les yeux, et fus prise de hauts de cœurs, je tombais à 4 pattes le souffle saccadé. Aux bouts de quelques minutes comme ça, à reprendre mon souffle, je m'asseyais. Son teint n'était plus Blanc, il avait repris ses couleurs habituels. Mes mains, aux contraire, étaient extrêmement claires. Je les frictionnais, elles allaient surement redevenir normal d'ici peu. Une grande fatigue venait de m'envahir.
Cette nouvelle facette de mon don etait assez ... Étrange. Je n'arrivais pas à me dire que je pouvais lui éviter la fièvre. Enfin je ne savais pas si cela avait marché. Peut-être pas. Peut-être que si, ce que j'espérais.
C'était la première fois, je ne saurais même pas le refaire. Je regardais sa main, pas de trace de glace rien, le froid s'était insinué en lui pour calmer la fièvre.
Je me souvins de Elsa, je ne la cherchais pas, elle devait encore être dans l'arbre entrain de me fixer comme si j'étais un animal en cage, un spectacle pour les touristes. Je ne voulais pas sentir son regard emplis de curiosité.
Je me frottais le visage en me rendant compte que mes mains étaient glaciales, plus que d'habitude en fait. Mais ça ne devait être rien de grave, elles se réchaufferaient après.

- William ?

Murmurais-je d'une voix rauque. Je le regardais attentivement. Pitie que cela ait fonctionné, que je n'ai pas fait cela pour rien...

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 


Dernière édition par Anaïs Young le Dim 8 Mar - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 949
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Sam 7 Mar - 22:56

   William, ahuri par ce qu'il venait de dire - sans aucune préméditation, il ne savait même pas d'où lui était venue cette exclamation - ouvrit de grands yeux en se rendant compte qu'il était de moins en moins lucide. Bon sang, quand tout cela allait-il s'arrêter ? Il se passa la main sur la figure, en se disant que s'il plongeait dans la rivière, peut-être qu'il arrêterait de chauffer. Des idées bizarres lui venaient, heureusement qu'il n'était pas capable de les mettre à exécution, il aurait l'air malin sinon. Et un peu mort, aussi. Il avait à peine conscience de la présence d'Anaïs et d'Elsa. Celle-ci devait être toujours... Toujours... Ah oui, perchée dans son arbre. Ses paupières se fermaient d'elles-mêmes, William n'avait plus la force de les rouvrir. Tant pis, il resterait là, et puis Anaïs savait qu'il ne voulait pas aller dans la maison des particuliers. De toute façon, Elsa ne pouvait pas transporter trois personnes d'un coup, et puis Anaïs savait aussi qu'il risquait de... De...
    De quoi déjà ? William fit un effort et rouvrit les yeux, exténué. Mais il n'arrivait plus vraiment à réfléchir. Il serait debout dans un barbecue que ce serait pareil. Il avait l'impression de se consumer à petit feu.
    D'abord, il eut une drôle de sensation, un fourmillement au bout des doigts. Et puis comme si c'était un signal, quelque chose se déclencha et afflua de sa main droite pour remonter le long de son bras. Comme une anesthésie, comme si on lui appliquait des glaçons sur la peau. Cela lui faisait un bien fou, et il priait pour que ça ne s'arrête jamais. La fraicheur se répandit partout dans son corps, qui se détendit comme par magie. En même temps, le processus clarifiait grandement ses idées, et il pouvait souffler un peu et reprendre le dessus sur son esprit. Comme un médicament miracle qui se répandait dans ses veines.
    William ouvrit les yeux - c'était drôle, il ne se souvenait pas de les avoir fermé - et contempla Anaïs, qui, concentrée sur ce qu'elle faisait, ne l'avait pas remarqué. D'abord trop surpris et fasciné par ce qu'elle arrivait à faire avec ses pouvoirs, comment elle maniait sa magie, la forçant à lui obéir, il ne vit pas tout de suite qu'elle lui touchait la main. Il se sentait si bien, envahi par cette force inconnue, qu'il avait envie de dormir. Sa fièvre avait comme disparu, envolée, emportée par le don de la magnifique blonde qui venait de lui faire un superbe cadeau. Admiratif, il fronça les sourcils en la voyant reculer, malgré lui soulagé qu'elle l'ait lâché. Elle avait l'air vidé, pas étonnant après l'effort qu'elle venait de fournir. Lui se sentait en pleine forme, maintenant.

    "Je suis là. Ce que tu as fait !.. Comment est-ce que tu as pensé ?.."

    Les questions s'emmêlaient dans sa tête, il était émerveillé par la découverte de cette nouvelle facette du don de la jeune femme. Mais avant tout il devait lui dire quelque chose :

   "Merci."

    Par contre, il y avait toujours un revers à la médaille. William détailla le visage fatigué d'Anaïs.

    "Merci beaucoup. ça va aller ?"

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1114
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Sam 7 Mar - 23:47

Je mis un moment pour me rendre compte que, oui ça avait fonctionné. William semblait en forme et me posait une question à laquelle je ne répondis pas toute de suite. En fait j'avais mis un moment pour retrouver tous mes sens après m'avoir coupé du monde. Je le regardais, en souriant doucement. Mais la fatigue ma rattrapa. Je m'appuyais sur le tronc avant de fermer les yeux sans pour autant m'endormir. Si j'allais bien ? Oui et non. J'étais heureuse d'avoir réussi mais en même temps, j'étais désormais épuisée, et à bout de souffle.

J'ai froid,répondis-je en me frottant les bras.Je n'ai pas le choix.

Mais, mes mains n'avaient pas encore repris leur chaleur normal -ce qui ne devrait plus tarder- pour se réchauffer avec ça, ce n'était pas des plus pratique. Je lançais un regard à Elsa avant de me retourner vers William, gênée. Là, en ce moment, je ne savais plus où je devais me mettre. Autant m'enterrer sous terre, je me sentirais moins.... Au mauvais endroit on va dire.
Je me frottais le visage, comme une douche froide du matin, pour me réveiller ou du moins de rester éveillee.
Pendant un moment, lorsque j'étais concentrée , j'avais cru attraper sa fièvre mais non, à mon plus grand soulagement. Au moins je savais ce qu'éprouvait Will après être rentré du désert. Quoi que, je ne savais pas si mon pouvoir se bloquerait.

- Quand on ne veut plus penser à son passé on cherche des activités pour l'oublier, la lecture par exemple. Jusqu'à ce que l'on comprenne que l'on ne peut que vivre avec, mais en profitant de ce que nous avons désormais.

Je souriais tendrement avant de m'empêcher de reprendre sa main. Je me crispais avant de l'éloigner et de détourner le regard pour regarder en face de moi.
Qu'ils aillent parler de leur don, je pourrai rester là des heures à dormir. Avant de réellement comprendre ce que je venais de faire. Mes yeux me piquaient mais je n'allais pas laisser la fatigue ... J'étais une simple particulière, même si j'étais maître de mon don, je ne pouvais que me plier à la fatigue après avoir fait des idioties. Mais je le voulais pas rentrer, comme une enfant, je voulais rester avec William. Je soupirais avant de remettre une mèche cheveux en arrière et de poser ma tête contre l'écorce avant de fermer une nouvelle fois les yeux, en écoutant ce qu'il avait à rajouter, ou pas.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 55
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Là où je pense :B

Feuille de personnage
Avatar : Kaya Scodelario
Âge : 56 (réel), 17 (physique)
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Dim 8 Mar - 11:09

Waouh ! Elle était vraiment impressionnée ! Elle avait observé Ana avec intérêt durant toute l'opération. La jeune fille s'était démenée pour que William aille mieux, et ce nouvel aperçu de son pouvoir était fabuleux. Avec la glace, elle pouvait donc refroidir la température des gens. Elle poussa un sifflement admiratif et constata avec soulagement que ça avait marché, Will allait bien. Par contre, Anaïs semblait maintenant très fatiguée. Et moi dans tout ça, comme une merde, je reste sur mon arbre à attendre. Elsa voulait descendre, elle voulait aider un peu, elle voulait tout simplement être utile. Elle voulait -cela peut paraître égocentrique- qu'on lui soit reconnaissant de quelque chose. Mais qu'est ce qu'elle pouvait faire ? La brune se téléporta pour atterrir en bas, près des autres.

- Extraordinaire. C'est vraiment extraordinaire.

Elsa se sentait toute nulle, toute petite à côté de William qui l'avait sauvée et d'Ana qui avait sauvé William, Elsa, elle, n'avait rien fait de tel. Et avec son don, elle ne pouvait pas faire grand chose pour aider la malade, si ce n'est se téléporter dans la maison pour prendre des médicaments. Mais c'est toujours aussi nul, c'est rien. N'importe qui pourrait le faire... Moins vite, évidemment... Mais quand même. C'était toujours mieux que rien. Elle allait essayer. Dans la maison, dans la pharmacie.

Puis comme toujours un aperçu de vide, de flou, et de retomber dans la maison. L'armoire à médicaments était juste devant elle. Mais se téléporter jusque là avait été assez dûr. Allez, tu peux le faire, Elsa. Elle avança et grimpa sur la chaise en bois puis ouvrit avec la petite clef l'armoire. Super, des vitamines. Elle en prit un paquet, et se retéléporta dans la forêt. Les deux étaient encore là. Est ce qu'ils s'étaient aperçus de l'absence d'Elsa ?

- Ana. Je suis allée dans la maison te prendre des vitamines.

Elle lui tendit le paquet. Peut-être qu'elle n'était pas si inutile, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1114
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Dim 8 Mar - 11:22

Wiliam ne disait rien pour le moment, je prenais le temps de souffler, avant d'entendre Elsa dire quelque chose. J'ouvrais les yeux et clignais plusieurs fois avant de comprendre que ces mots m'étaient adressés. Je croisais les bras en sentant le sang circuler dans mes mains, qui elles, se rechauffaient doucement. C'était mieux ainsi. Je sentais leurs regardsnà tous les deux peser sur moi, ils ne pouvaient pas arrêter de me fixer comme si j'étais un animal du zoo qui était là pour des expériences ?  
La jeune fille brune était encore là ? Je me retournais pour constater que non, je posais un regard interrogateur à William avant de reposer ma tête contre le tronc en soupirant. Elle savait ce qu'elle faisait, elle était assez grande pour ça.
Lorsqu'elle revint avec une boite, je me mis à rire. Elle était sérieuse ? Quand meme pas. Apparemment si. Je la dévisageais une seconde avant d'écarter la boite d'un geste polie. Je n'avais pas besoin de vitamine ou autre moi. Je ne savais pas si cela ferait effet. Un médicament d'humain pour ,en quelque sorte, la punition d'un don. Donnez un doliprane à William, on fera si ça fera effet, même si j'en doutais. Je me frottais le visage avant de regarder le jeune homme. Je devais faire quoi moi maintenant ? Expliquer que je ne trouvais rien à faire à par lire pour cacher ma douleur ? Pour oublier tout simplement, je lisais et relisais des ouvrages ? A quoi bon ? Cette information ne leur serait d'aucune utilité, autant fermer son clapet et attendre. De toute façon, cette époque est ancienne, je ne suis plus comme ça, forte heureusement.
Je souriais timidement avant de me lever.

- Cette fois, c'est moi qui vais y aller. Tu peux ?

Demandais-je à William.


_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 949
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Dim 8 Mar - 19:16

    William remarqua du coin de l’œil qu'Elsa s'était de nouveau dématérialisé. Il espérait pour elle que ce n'était pas en dehors de la boucle, sinon elle risquait de vieillir prématurément. Enfin, prématurément, c'était discutable, mais de retrouver en quelques heures l'apparence de son âge véritable. Le jeune homme fixait Anaïs, inquiet. Elle avait dépensé une grande partie de son énergie dans ce transfert dont elle avait appris l'existence, d'après ce qu'il avait compris, dans un livre. Mais même si elle venait de lui assurer qu'elle ne tomberait pas encore dans les pommes, il ne comptait pas la lâcher avant de s'assurer qu'elle allait vraiment bien. ça lui était déjà arrivé de présumer de ses forces et d'au final, devoir les revoir à la baisse en catastrophe, il savait ce que ça faisait. Il détailla en silence ses cheveux blonds et sa peau bien plus pâle que d'habitude. Enfin, c'était l'impression qu'il avait, mais peut-être que c'était seulement parce qu'il savait qu'elle était épuisée. En tout cas, elle avait fait du beau boulot, parce qu'il ne sentait plus rien. Il n'allait pas faire de dépense d'énergie inutile, mais elle lui avait rendu un service qui valait de l'or. Au détriment de sa santé. Et, l'émerveillement de la découverte de cette facette du don d'Anaïs passé, ce fait le rendait nerveux, il ne voulait pas qu'elle se sacrifie pour lui. Ni pour quiconque, d'ailleurs.
    Lorsqu'Elsa revint, il lui jeta un coup d'oeil avant de se reconcentrer sur Anaïs. Elsa était gentille, elle voulait aider. Peut-être qu'à force, la méfiance qu'il ressentait pour elle disparaitrai. Mais ce n'était pas encore fait. Il aurait pu rester des yeux durant ici, mais il n'allait pas la laisser trembler comme ça. Il y avait forcément quelque chose à faire. Il avait bien une couverture dans son sac, mais d'abord...

    "Non, tu restes avec nous. On va aller à la rivière."

    Ce n'était pas discutable. Il avait failli dire "avec moi", mais Elsa était là et il ne voulait pas qu'elle croit qu'il l'ignorait complètement. A la rivière, le coin était plus dégagé et il y avait des rochers chauds au soleil. Elle serait bien mieux là-bas. Sans plus attendre, William s'approcha à grands pas d'Elsa, et posa la main sur son épaule.
    Ils disparurent tous les deux et réapparurent à l'endroit convenu.

    "Je te donne une minute pour être capable de revenir ici toute seule."

    Il la lâcha, et, au bout de soixante secondes, reprit le chemin de la clairière, encore avec elle. Ils réapparurent au même endroit. Anaïs n'avait pas bouger. Elle avait même fermé les yeux, le bruit les lui fit rouvrir. Elle avait l'air crevé. Elsa les regarda puis disparut, surement en route pour la rivière. Ils allaient la rejoindre. William tendit spontanément la main à Anaïs pour l'aider à se redresser. Elle la saisit et sitôt qu'ils furent debout, il les transporta sur la même pierre plate sur la rive, le soleil les éblouissant soudain.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1114
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Dim 8 Mar - 20:24

Il ne voulait pas ? Je fus assez surprise par sa réponse. Je n'allais pas avoir de fièvre moi, j'allais juste dormir. Bon de toute façon je savais que cela ne servirait à rien, il m'obligerait à rester dans tous les cas. Avait-il peur ? Ce n'etait pas comme si les creux avaient trouvé un moyen pour rentrer dans les boucles. Je n'etais pas de mort ! Plutôt de dormir des heures avant de me réveiller. Je me ressayais le temps qu'il amène Elsa. Elle ne connaissait sûrement pas la route. Le temps qu'il revienne j'avais déjà fermé les yeux que je rouvris bien vite lorsqu'il revint. Je lui attrapais la main avant de sentir la teleportation. Toujours aussi étrange cette sensation. Et avec la fatigue, ça ne faisait pas bon ménage.
Mes pieds touchèrent la roche, je fus aveuglée par le soleil, je savais que j'allais tomber, mes jambes flanchèrent. Mais je ne réussis pas à me rattraper à William ou autre chose.
Je m'attendais à sentir le choc de la roche, mais non, le vide. Mes yeux s'écarquillèrent sous la surprise tandis que je me sentais déjà couler. Je n'us pas le temps de crier que déjà de l'eau me rentrait dans la bouche.
Je ne mis pas plus d'une seconde pour rouvrir les yeux, au moins l'eau douce ne piquait pas. Mais un problème vint empêcher ma remontée. La fatigue.
Je tentais en vain de remonter en surface, mes bras battaient l'eau sans succès et je coulais. L'onde s'éloignait doucement, je sentais mon cœur se serrer avec mes paumons. Mes pieds faisaient les bons gestes ! Je ne remontais pas, je coulais, me sentais aussi lourde qu'un caillou. De l'air pitié ! Non, je ne pouvais pas mourir d'une t'elle manière. Oui j'etais difficile, je ne voulais pas mourir de la main de William ni noyée. En fait comme tout humain j'avais peur de la mort, mais j'avais la chance de contrer le temps avec la boucle. Enfin bref, je fermais les yeux et abandonnais. Oui, j'abandonnais. L'heure de la fin n'etait plus très loin. J'avais mal à mes paumons en manques, le pire était que je coulais vers le fond, doucement, lentement.
Et William ? Et lui dans tout ça ? N'avait il pas assez souffert ?
Je préférais ne pas y penser. Oublier tout simplement. Sans chercher à comprendre, je perdais connaissance. Je ne sentirais pas la mort prendre possession de mon corps pour laisser simplement une carcasse sans vie.
Alors je sombrais lentement au fond de la rivière, je ne voulais plus penser, pas a ce qui arriverait, pas pour moi, pour ceux à la surface.
Juste... Sombrer.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 55
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Là où je pense :B

Feuille de personnage
Avatar : Kaya Scodelario
Âge : 56 (réel), 17 (physique)
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Dim 8 Mar - 20:31


Ana écarta la boite de médicaments d'un geste poli mais froid. Elsa, si elle cherchait encore la petite bête, aurait pu se dire qu'elle ne voulait pas de son aide mais c'était sûrement autre chose. Les enfants particuliers étaient quand même étranges... Elle y compris. William lança une phrase qu'elle comprit à peu près. Ils allaient à la rivière ? D'accord. Le garçon s'approcha d'elle et posa une main sur son épaule, ce qui fit chavirer son cœur. Elle n'était pas amoureuse de William O'Leary mais un garçon ne l'avait jamais touchée sur une partie de son corps nu. Ce geste déclenchait en Elsa des sensations agréables, plus agréables qu'elle n'avait jamais connu. Elle n'était pas amoureuse... NON ! Et puis, il était déjà pris. Cela ne menait à rien. Elle ne remarqua pas qu'ils avaient bougé. Le vide, elle ne l'avait pas ressenti. Elle était avec William. Pas seule. Donc pas de vide. Elle vit les eaux bleues de la rivière devant elle, et mémorisa ce paysage. Il lui dit qu'elle devait revenir seule après. En elle, tout se bousculait. Ses sens, son coeur. Elle avait été touchée par un garçon ! Oh, il ne fallait pas se méprendre à penser qu'elle aimait William. C'est juste que ça lui faisait... bizarre. Une nouvelle facette d'elle avait été découverte, la Elsa attirée. Voilà. Je ne suis pas amoureuse, il m'attire juste. Elle se rassurait elle-même.

- OK.

Puis il prit sa main encore une fois, mais la surprise était passée. Elle était juste... contente. Et un peu chamboulée, aussi. Ils réapparurent à la rivière, puis William approcha d'Anaïs. Voilà. Will aime Ana et Ana aime Will, Elsa est juste attirée par William. Tout va bien. Elle se téléporta jusqu'à la rivière et aperçut les deux amis.

- Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 949
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Dim 8 Mar - 22:10

    William vit avec horreur Anaïs basculer en arrière. Droit vers l'eau grouillante. La jeune fille chercha désespérément quelque chose à quoi s'accrocher durant la fraction de seconde où il la regarda tomber, trop lent pour pouvoir faire quelque chose. Elle disparut dans l'eau froide avec un bruit mouillé.
    Ce n'est que lorsqu'elle eut disparu que le temps reprit son cours.
    "NON !"
    Le jeune homme savait combien il y avait de courant dans cette portion de la rivière pour s'y être frotté plusieurs fois. Il avait failli s’assommer sur les rochers un peu en contrebas, et il était en pleins possessions de ses moyens et prévenu à ce moment-là. Alors Anaïs, surprise et épuisée après l'effort qu'elle avait fait pour lui ôter sa fièvre ? Elle ne s'en sortirait jamais ! Elle allait mourir !
    Sans réfléchir, William plongea.
    L'eau lui fit l'effet d'une claque glaciale. Il la sentit s'infiltrer dans ses vêtements, gifler sa peau, lui couper le souffle. Le jeune homme se laissa porter par le courant sans le vouloir sur quelques mètres, il cherchait Anaïs. La rivière était profonde et s'élargissait, il commençait à manquer d'air, mais il ne pouvait pas remonter sans elle. Sous l'eau, il gardait les yeux grands ouverts, luttant pour ne pas se laisser emporter par le courant qui le poussait vers l'avant. Enfin, après ce qui lui sembla une éternité, il la vit. Elle avait été emporté de l'autre coté, il fallait qu'il arrive jusqu'à elle. Ses poumons le brulaient atrocement, il remonta à la surface et se mit à nager fluidement vers l'endroit où il pensait pouvoir l'atteindre, gêné par ses vêtements trempés qui l'attiraient vers le fond, lourds comme du plombs. Ses muscles protestèrent âprement sous l'effort, mais il n'abandonna pas, et une fois à l'endroit donné, prit une grande inspiration et plongea.
    Sous l'eau, la rivière prenait un malin plaisir à l'aveugler. Il nagea vers le fond, vers la tâche sombre qu'il croyait y voir. C'était bien Anaïs, les cheveux flottants autour d'elle, les yeux fermés. Elle ne bougeait plus, immobilisée dans une pâleur de cadavre, et coulait doucement, à peine ballottée par la violence des courants qui régnait au-dessus d'elle. William nagea vers elle et lui saisit le bras pour la tirer vers elle, puis l'attrapa par la taille et se mit à progresser vers la surface qui se rapprochait à une lenteur exaspérante. Ils allaient bientôt arriver dans la zone où sévissait le courant, et il avait une envie intenable d'ouvrir la bouche et d'inspirer. Pas question de mourir aussi bêtement.
    Lorsqu'ils furent enfin à l'air libre, William prit une grande inspiration et se débattit pour maintenir la tête d'Anaïs hors de l'eau, qui pesait sur lui comme un âne mort. Il ne savait plus où était la rive, ils avaient dérivé par rapport à l'instant où il l'avait repêché, et s'il était trop tard et qu'ils étaient au beau milieu de la rivière ?..
    Il faillit lâcher Anaïs et replongea aussi sec pour la saisir fermement et remonter. Il était épuisé et ne tiendrait pas plus de quelques minutes à se battre pour deux personnes.
    Soudain, ils heurtèrent la terre ferme. William, à moitié assommé, eut la présence d'esprit de hisser le corps d'Anaïs sur le large rocher plat, avant de boire la tasse et de replonger. Sous l'eau, il cligna des heures avant d'être projeté contre un rocher et de s'y accrocher en crachant à moitié ses poumons. Sans prendre le temps de reprendre sa respiration, il se précipita vers Anaïs, manquant de se rompre le cou au passage. Le jeune homme secoua Anaïs, horrifié.
    "Ana ? ANA, BORDEL ! Réveille-toi !"
    Aucune réaction. Dans un sursaut de lucidité, il appuya deux ou trois fois sur son ventre, puis la redressa. Mais il dû la reposer, parce qu'elle faillit tomber à la renverse, la tête ballotant d'un coté puis d'un autre, sans aucun signe de vie. Elle cracha un peu d'eau, puis s'éteignit comme tout à fait.
    Non, elle ne pouvait pas mourir.
    William péta les plombs. Il se mit à la secouer comme un prunier en criant des paroles sans queue ni tête, même pour lui puisqu'il ne s'en rendait pas compte. Ce n'était pas très conseillé de traiter une blessée comme ça.
    "ANA ! Ana, reviens ! REVIENS ! J'ai pas envie de vivre sans toi ! T'entends ?! T'as pas le droit ! REVIENS ! "

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 1114
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Emma Louise
Âge : 16 ans
Particularité : Maîtrise de la glace
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Dim 8 Mar - 22:53

Mon esprit avait la certitude que d'ici peu mon âme s'envolerait, que mon dernier battement de coeur résonnera  dans l'eau avant que je brise à tout jamais le cercle de la vie.
Une force m'attrapa, je ne me rendais même pas compte. J'avais juste mal aux paumons et... C'était tout ce que je ressentais. Une profonde douleur dans les entrailles, un manque d'air évident qui m'assassinait.  
Pas de peur, non, pas de colère, meme pas regret. Je ne comprenais plus si j'étais morte, finie au fond de la rivière, ou entrain d'agoniser en silence.
De l'air me parvint, je ne cherchais pas, inconsciente, mon corps m'obligea à en reprendre, immédiatement même si personne ne devait l'avoir vu. Bouche entrouverte, je prenais ce que je pouvais mais épuisée, je n'y arrivais pas beaucoup.  
En fait c'était horrible d'être inconsciente, je ne ressentais pas grand chose. Je me sentais perdue et inexistante, irréelle et finie.
Des paroles, brusques, suppliantes et j'avais la maigre sensation d'être ballotée. Je crachais de l'eau avant de reposer ma tete. Quelqu'un me tenait ? Perdue je ne comprenais plus rien de ce qui m'entourait. Je n'étais pas au fond de la rivière ? Il y a de l'air dans l'eau ? Avec difficulté, je réussis à entrouvrir les yeux pour voir le visage de William. Celui qui avait fait basculer ma vie, atteint mon coeur, et reprise des profondeurs des abysses. Mais j'avais mal, au crâne et quand il me secouait, aux bras, ouai un petit partout en fait. Je sentais ses mains qui me retenaient, le courant de la rivière me déchirait les tympans. Alors ce qu'il criait... C'était assourdissant. Je fronçais les sourcils avant poser ma tete sur son t-shirt mouillé. J'essayais de comprendre ce qu'il venait de me hurler aux oreilles, mais le mal de crâne vint embrouiller mes pensées.

- Je ne veux pas vivre sans toi, non plus.

Murmurais-je. Je me forçais à respirer pour reprendre un rythme normal. Je ne voulais plus bouger. Je n'avais peut-être pas la force de bouger et je ne voulais pas tenter le diable. Je sentais son coeur qui battait rapidement dans sa poitrine, il avait eu si peur que ça ? Je me rendais pas compte qu'il venait de m'arracher aux portes de la mort, qu'il avait eu peur si ce n'était plus que moi. Une folle envie de l'embrasser me démangeais. Je voulais. Je le désirais tellement. Et puis totalement perdue, je ne suivais plus, je levais la tete pour que mes lèvres effleurent les siennes. Je soupirais, fermais les yeux avant de reposer ma tête contre lui. Si je me levais je savais que j'allais retomber. Qu'il pourrait me rechercher dans l'eau. Et puis je ne voulais pas me sortir de son étreinte. Épuisée, je ne cherchais même plus à comprendre ce qui se passerait apres, je restais éveillée, à demi consciente. En fait, William etait tout ce qu'il me fallait.

_________________




♥:
 

Les clubs du soir, avec Chaty ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 55
Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Là où je pense :B

Feuille de personnage
Avatar : Kaya Scodelario
Âge : 56 (réel), 17 (physique)
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Lun 9 Mar - 22:44

William s'énervait. Ana était "inconsciente". Il avait de quoi s'énerver. Elsa s'approcha d'Ana, mais Will la secouait. Il cria qu'il ne voulait pas vivre sans elle. Tu ne vivras pas sans elle, je te le promets. Il était vraiment extrêmement nerveux. Si elle ne faisait rien, il pouvait même aggraver l'état de sa petite amie, étant donné qu'elle ne pouvait pas se défendre. Non, là, elle était très vulnérable. Elle s'approcha du garçon et s'en voulait un peu parce qu'elle savait que c'était dur, mais elle devait le faire.

- Will. Calme toi. Il ne faut pas faire ça, son état va s'aggraver. Laisse la. Elle respire.

Ce qui était vrai. Le garçon poussa un grognement et ne s'éloigna pas, mais il arrêta. Elsa patienta un peu, dans l'incertitude. Est ce que ce qu'elle avait dit était vrai ? Est ce qu'Ana était en vie ? Elsa soupira. Elle ne pouvait pas mourir. Pas maintenant. Il y avait des gens qui avaient besoin d'elle. Elle attendit, encore et encore. Puis elle la vit ouvrir les yeux.

- Tu es en vie, murmura Elsa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ♫
Messages : 949
Date d'inscription : 03/01/2015

Feuille de personnage
Avatar : Hayden Christensen
Âge : 18 ans
Particularité : Téléportation
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   Lun 9 Mar - 23:16

    A genoux devant Anaïs, William faillit la frapper. Réellement. Si Elsa ne s'était pas interposée, il l'aurait fait sans hésitation, dans un pur élan de panique. Elle lui avait fichu la trouille de sa vie, et comme il n'était pas douée pour engueuler une fille à moitié morte, son corps interprétait ses émotions comme il le pouvait, et souvent sans préméditation. Oui, il pouvait être violent. Dans certaines situations, le trop-plein d'émotions était impossible à refouler, et il s'en débarrassait sans le vouloir, saturé. William, le visage fermé, laissa Elsa l'écarter d'Anaïs, luttant à grand peine contre l'envie de lui coller son poing dans la figure. Étant donné qu'elle n'était pas préparé à ce genre de réaction bizarre de sa part, il y aurait très peu de chance qu'il rate son coup. Il n'avait pas besoin d'arme pour faire mal à quelqu'un, bien souvent, il suffisait de frapper vite et bien.
    Du calme. William serra les poings, essayant de faire face au raz de marrée d'émotions qui l'assaillait. Du regret. De la culpabilité. Et surtout, de la colère. Celle qui le rendait si imprévisible et si instable aux yeux des autres et aux siens. C'était à cause d'elle qu'il ne pouvait pas se permettre de relâcher l'attention une seconde. A cause d'elle et d'autre chose... Il n'arrivait juste pas à la contrôler, seulement à l'attiser quoiqu'il fasse. Dans ces moments-là, mieux valait le laisser tranquile. Parce qu'il pourrait facilement déraper. Aller trop loin. Comme c'était déjà arrivé tant de fois. Comme cela venait encore d'arriver. Même si, inconsciemment, il savait que ce n'était pas de sa faute, il se croyait responsable de chaque chose qu'il arrivait de mal à Anaïs. Comme s'il était incapable de voir le bien, juste de le ressentir. Et Anaïs était quelqu'un de profondément bon. Avec un coeur d'or. Une détermination à toute épreuve...
    William alla s'asseoir un peu plus loin, cherchant à se calmer, à retrouver des pensées lucides et pas embourbées dans une fureur qui n'avait rien à faire là. Il observait Anaïs, et commençait à avoir froid après son sauvetage in extremis. Qu'est-ce que ça devait être pour elle ? Elle était trempée, épuisée, surement en hypothermie. Lui, il pouvait bien attraper la crève, ça lui était égale, il survivrait, et puis ça faisait des siècles - façon de parler, hein, il n'avait pas cent ans - qu'il n'était pas tombé malade naturellement malgré ses nombreuses expéditions peu raisonnables. 
    Lorsqu'il fut certain de se contrôler, il se leva et se dirigea droit vers la jeune femme, jetant un regard torve vers Elsa. Si elle se mettait en travers de son chemin, il allait perdre le contrôle. Mais elle ne le fit pas et il arriva sans encombre près de la jeune fille, qui, les yeux mi-clos, respirait difficilement. Il passa un bras sous ses épaules, l'autre sous ses genoux, puis la souleva, non sans mal à cause de ses vêtements trempés qui pesaient une tonne.
    Sans un regard à Elsa, concentré sur ce qu'il faisait, il prévint juste :

    "Je la ramène à la maison."

    Et ils disparurent.

_________________

« Elle est mon plus grand péché, et j'irai avec joie en enfer pour elle. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Entraîner un don. (Anaïs Young, William O'Leary, Elsa Whitenay)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Terminé]Entraînons-nous sur la plage, pendant que le loup n'y est pas!
» [Terminé] Une Häagen-Dazs® cookies, s'il vous plaît ! [Elsa Beth]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Entraînement d'orientation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECULIAR WORLD ::  :: Forêt-